Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Commencer une psychanalyse en tant qu'étudiante en psychologie

Réalisée par Elsa le 4 avril 2016 19 réponses  · Psychanalyse

Bonjour, je suis étudiante en psychologie clinique avec un référentiel très psychanalytique et je souhaiterais commencer une psychanalyse et être "supervisé". Je souhaiterais avoir quelques avis avant de prendre une décision notamment pour choisir le psychanalyste (je n'ai pas beaucoup de réseau donc je ne sais pas comment effectuer ce choix...), je me demande aussi si il y a des changements dans la pratique si l'on est supervisé en tant qu'étudiante connaissant les concepts ...

Merci !

psychanalyse

Meilleure réponse

Mademoiselle
On fait généralement une psychanalyse parce que l’on se heurte à des difficultés, un malaise, à un ou des symptômes.
Ce qui prime dans la démarche, c’est de trouver la personne à qui parler. Celle qui vous écoutera respectera votre rythme dans l’abord des questions. Celle qui ne vous donnera pas de conseils, mais par ces questions favorisera l’évolution de votre questionnement, l’évolution des difficultés qui vous ont amené à lui parler.
Même si rien ne vous interdit de tenir compte de vos préférences intellectuelles, puisque vous êtes étudiante en psychologie, tout en privilégiant la qualité de la rencontre. L’orientation d’un psychanalyste (freudienne, Kleinienne, lacanienne …) concerne essentiellement la réflexion du psychanalyste, son élaboration théorique et ne devrais pas tellement peser sur le quotidien de la séance. En aucun cas vous ne devriez avoir le sentiment que s’est son savoir théorique qu’il tente de faire passer.

En ce qui concerne la supervision (terme généralement utilise pour les contrôles d’une équipe, de CMP par exemple), là aussi le principe est d’y faire appel quand on se heurte dans la pratique à une, à des difficultés. Demander un contrôle préalablement à la difficulté est une démarche assez peu psychanalytique.
Vous évoquez la connaissance des concepts que vous pouvez avoir. Certes, mais la psychanalyse n’est pas tant que cela une affaire de savoir. Être psychanalyste serait relativement facile si il était question d’informer, d’enseigner à une personne l’existence par exemple, du complexe d’Œdipe, de la castration. De feindre de découvrir avec lui qu’enfant il a désirer son père ou sa mère et craint d’être châtié. Trouver la singularité d’un désir, même si l’on se refaire à des structures universelles, est plus compliqué. Pour la psychanalyse le travail porte sur la vérité d’un sujet, ce qui est bien différent des connaissances acquises à l’université.
Cordialement
Nicolas Boisnard

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour
Entamer une psychanalyse est la façon de se connaître et d'être en liberté avec soi même . Quand à la supervision c'est autre chose, elle a pour but d'épauler les thérapeutes En exercice.
Pour votre recherche il est important de vous tourner vers des psychanalystes certifié par une fédération reconnue. Il existe sur internet l'annuaire des psy certifiés nationalement notamment la FF2P quelque soit votre région vous aurez des contacts sérieux libre à vous par la suite de trouver l'analyste qui vous conviendra c'est une histoire de transfert.
Je reste à votre disposition si vous souhaitez avoir plus d'informations
Sylvie Vulliermet

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2016

Logo Sylvie Vulliermet Sylvie Vulliermet

137 réponses

230 J'aime

Bonjour mademoiselle
Si je puis vous donner un conseil prenez le temps. Celui de telephoner de rencontrer éventuellement plusieurs personnes avant de vous decider. Demandez leur leur parcours et faites vous confiance pour choisir la personne à qui vous choisirez de parler. N hésitez pas à changer si vous rencontrez des abus.
Vous pouvez me telephoner pour en parler.
Cordialement
Isabelle Thomas
Psychologue psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2016

Logo Isabelle Thomas Isabelle Thomas

665 réponses

2514 J'aime

Bonjour Elsa,

Rencontrer un psychologue, comme tout professionnel de la santé relève d'un choix personnel. Mais votre questionnement est tout à fait légitime. Que ce soit une demande professionnelle ou personnelle, le psychologue ou psychanalyste accueillera votre demande.

En tant que future psychologue il est bien de pouvoir faire un travail sur soi, pour pouvoir ensuite aider les autres. Vous serez surement confronter à cela dès vos stages et le cheminement des questions et autres éprouvés commenceront (s'ils n'ont pas déjà commencer...).

Je vous souhaite une bonne route dans vos recherches en espérant avoir pu vous éclairer.

Audrey Parise



Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2016

Logo Parise Audrey Parise Audrey

4 réponses

4 J'aime

Bonjour Elsa,

Tout d'abord bravo pour votre démarche, il est en effet indispensable que le psychologue effectue un travail personnel, même si cela n'est pas obligatoire. Cela participe de son éthique.

Le travail personnel et la supervision sont à distinguer. Quand, dans le 2e cas, les connaissances techniques et théoriques sont sans doute à privilégier, dans le cas du travail personnel, ce qui prime est la qualité de relation avec son thérapeute. Donc quelqu'un avec qui on se sent à l'aise pour échanger, ce qu'on ne peut savoir qu'en échangeant une 1ère fois en face à face (cette séance "d'essai" peut même être gratuite, surtout dans le cas des étudiants en psychologie).

Pour allier psychanalyse et qualité de relation, je vous conseillerais dans un 1er temps de chercher un thérapeute en référence à Klein ou Winnicott, voire les thérapies dîtes "humanistes", dans l'idéal, quelqu'un alliant toutes ces références ;)

Dans tous les cas, chaque expérience sera enrichissante pour votre future pratique, bien cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 AVRIL 2016

Logo Barbara GENTEZ Barbara GENTEZ

2 réponses

2 J'aime

Bonjour,

Concernant le choix de votre psychanalyste, je vous conseillerais juste de suivre votre intuition; en n'hésitant pas à rencontrer plusieurs analystes pour trouver celui avec qui la relation pourra bénéfiquement s'établir. J'imagine que je ne vous apprendrai en effet rien en vous disant que c'est la relation analysant-analyste qui est le moteur principal de la cure.
A vous ensuite aussi de réfléchir, d'après vos connaissances, si vous souhaitez vous tourner vers une approche freudienne, jungienne, lacanienne, reichienne ou autres...
Enfin concernant votre connaissance des concepts, cela n'a pas grande importance à mon sens et peut même être gênant si vous vous réfugiez dans la connaissance conceptuelle. Je vous invite à suspendre le plus possible l'intellectualisation de votre cure. Car ce qui fait avancer la cure n'est pas la connaissance des concepts ou la connaissance intellectuelle, mais là encore je ne vous apprends rien j'imagine, le transfert, c'est-à-dire dit de façon simplifiée, la dimension "affective" projetée sur l'analyste, qui souvent est fuie justement dans une trop grande conceptualisation et intellectualisation (mécanisme de défense).
En résumé, faites vous confiance et "ressentez" le feeling avec les analystes que vous rencontrerez avant d'en choisir un.
Bon courage dans votre recherche d'analyste et votre rencontre avec vous-même.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 AVRIL 2016

Logo Cyril Cabané Cyril Cabané

14 réponses

7 J'aime

bonjour,
Dans quelle région êtes vous ?
passer par le réseau, amies, écoles, professionnels ce n'est pas mal
à votre disposition pour plus d'idées
cordialement
FLM

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2016

Logo Françoise Meyer Françoise Meyer

73 réponses

84 J'aime

S'agissant de votre formation et de votre futur profession, il vous appartient effectivement de faire vous-même une analyse.
Lancez-vous ! Choisissez un Psy de votre choix dans un premier temps. Vous pourrez en changer quand vous verrez que ce thérapeute vous a apporté ce qu'il avait à vous apporter. Vous demanderez alors à clôturer la thérapie et vous pourrez continuer avec un autre que vous aurez également choisi en fonction de critères qui pourront évoluer dans le temps et ainsi de suite.
Viendra ensuite le temps de l'analyse des pratiques et de la supervision...

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2016

Logo Elisabeth Magerus Elisabeth Magerus

146 réponses

158 J'aime

Bonjour,
Je rejoins l'avis de Mme De Lagausie, si votre formation a une composante fortement psychanalytique, vos professeurs peuvent vous guider dans votre choix.
Sinon, je suis membre de la Fédération Freudienne de Psychanalyse (www.psychanalyse.fr) et peux vous recevoir sur Lyon.
Pour la supervision, je pense également que ce sont deux choses différentes étant donné que ce sont deux exercices différents dans votre cas.
A votre écoute.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2016

Logo Luc BURGENSIS Luc BURGENSIS

440 réponses

596 J'aime

A tout hasard, vous pouvez contacter Thérapies Conseils, j'ai eu l'occasion de les rencontrer et ne l'ai pas regretté, au contraire !

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2016

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1826 réponses

5435 J'aime

Bonjour Elsa,
Je vous encourage vivement à faire une analyse .Vous pouvez choisir un psychanalyste qui correspond à votre référentiel psychanalytique...école de la cause Freudienne peut être? En tant que futur psychologue,c'est une nécessité de balayer devant sa porte avant d'aider les autres à balayer devant la leur.
Une analyse est un voyage intérieur extraordinaire! Bonne continuation

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2016

Logo Sophie Kaïmakian Sophie Kaïmakian

5 réponses

3 J'aime

Bonjour Elsa,

Félicitations, vous êtes surement jeune et là vous touchez la question essentiel de tous les métiers d'aide. Pourquoi, pour qui j'aide, suis-je légitime?, le doute, les doutes, la charge de l'accompagnant etc.
Pour cela il essentiel de se connaitre.
Pour aider l'autre, il faut rester sur le bord, ne pas couler avec lui, afin de mieux lui tendre la main et lui apprendre l'autonomie.
Tout est question d'éthique.

Un travail des émotions par le corps est à mon avis fondateur
Bravo pour vos questionnements

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2016

Logo Caroline Delaunay Caroline Delaunay

14 réponses

66 J'aime

Bonjour Elsa,
J'ai moi même commencé mon analyse en deuxième année de Licence. Maintenant je suis fraîchement diplômé et j'exerce en cabinet en tant que psychologue clinicien, d'orientation psychanalytique. Et depuis mes années de fac je me forme dans une école et des associations de psychanalyse.
Qu'entendez-vous par supervision? Pour moi, il y a supervision quand on commence à exercer en stage, en institution ou en libéral, une pratique clinique; et la personne à qui l'on s'adresse, bien qu'elle puisse être également psychanalyste, est un autre que son psychanalyste.
Une analyse personnelle est, par ailleurs, est parler afin de tenter d'élucider son rapport à l'autre, à l'amour, à la sexualité, aux objets de satisfaction, ses angoisses, ses symptômes... tendant l'oreille aux manifestations de l'inconscient, grâce à l'écoute et l'interprétation de l'analyste. Si vous pensez que c'est le moment, ce l'est. Et c'est une question de rencontre: ouvrez les pages jaunes, demandez autour de vous, prenez rendez-vous et vous verrez!
Bien à vous,
B.Aslan,
Psychologue

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2016

Logo Baturalp ASLAN Baturalp ASLAN

5 réponses

1 J'aime

Bonjour,

voilà une très belle aspiration.

La supervision sera indiquée lorsque vous serez vous même psychanalyste. Chaque chose en son temps.

La psychanalyse est une plongée en soi qui demande un lâcher prise par rapport au contenu de vos études. Attention donc à ne pas confondre votre travail psychanalytique et vos études. Vous risqueriez de vous éterniser et de passer à côté de vous et donc des Autres.

Vos enseignants devraient pouvoir vous indiquer les numéros des associations à contacter pour accéder aux annuaires de psychanalystes. N'hésitez pas à en rencontrer plusieurs. Je vous souhaite un merveilleux cheminement à la rencontre de Vous-Même, de la Vie et de l'Humanité.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2016

Logo Grégory Canalès Grégory Canalès

38 réponses

139 J'aime

Bonjour Elsa,

Vous pouvez déjà commencez (si ce n'est pas déjà fait...) par vous documenter sur les différents mouvements Psychanalytiques et leurs particularités propres, afin de trouver celui qui vous "touchera" plus que les autres.
N'hésitez pas à aller rencontrer les Psychanalystes proches de chez vous, quitte à ne pas s’arrêter sur le premier venu, car c'est avant tout une rencontre humaine.

Cordialement,

Loïs Le Tuault

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2016

Logo Le Tuault Loïs Le Tuault Loïs

13 réponses

43 J'aime

Bonjour,
l'association "Thérapies conseils" peut vous renseigner utilement.
A voir.....

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2016

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1826 réponses

5435 J'aime

Ce n'est pas au "réseau", aux autres, de faire VOTRE choix.

Bonjour,

"je n'ai pas beaucoup de réseau donc je ne sais pas comment effectuer ce choix..."
voilà bien une remarque typique du fonctionnement psychique des générations connectées d'aujourd'hui !
A croire que l'on n'est plus rien lorsqu'on a une "connexion faible"...!

C'est à vous comme sujet individuel pensant et à personne d'autre qu'appartient ce choix que vous pouvez faire en allant rencontrer plusieurs analystes et en écoutant votre intuition, responsabilité qu'aucun ami, aucun réseau ne peut faire à votre place.

Par ailleurs, vous semblez ne pas distinguer supervision et analyse personnelle.

- La supervision est un soutien que l'on demande en tant que professionnel praticien sur sa pratique.

- Une psychanalyse est un travail PERSONNEL même si elle est faite par un professionnel présent ou futur.

Il ne suffit pas de suivre un processus de x années pour faire un travail analytique réel et la validation professionnelle en psychanalyse (comme au fond pour toute profession travaillant sur l'humain) ne se détermine pas sur un seul parcours formel.
Oubliez vos concepts (qui risquent surtout de vous servir de défenses intellectualisantes) si vous voulez profiter de votre psychanalyse et faire un réel travail.

Comme l'a pointé Lacan dans la préface de ses écrits avec un sens de la concision imbattable: "La psychanalyse, didactique (une virgule entre)"...

Je vous laisse méditer la différence entre "La psychanalyse didactique" et "La psychanalyse, didactique"...
(Bien prendre le temps de respirer sur la virgule...)

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2016

Logo Philippe Garnier - Psychologue enfants, ados, familles & couples Philippe Garnier - Psychologue enfants, ados, familles & couples

59 réponses

143 J'aime

Bonjour,


Si vous manquez de réseau, vous pouvez vous adresser
soit à vos enseignants qui ont sans doute des adresses à vous communiquer
soit aux associations de psychanalystes représentées localement/près de chez vous et suivant le référentiel qui vous convient le mieux.

Quant à la supervision, elle est nécessaire si vous êtes déjà en position de thérapeute, cela doit s'organiser selon vos besoins et non dans le même rythme que votre analyse.

Cordialement,
Véronique de Lagausie
Psychologue clinicienne

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2016

Logo Anonyme-236321 Anonyme-236321

380 réponses

850 J'aime

Bonjour Elsa,

Que de questions...

Entamer une psychanalyse, en termes simples, consiste en quelque sorte à se regarder dans un miroir...

Il s'agit donc de trouver un miroir avec qui on se sent en confiance. Personne ne peut le sentir à votre place. Essayez, et si ca ne va pas, changez.

Bonne quête, Elsa, une belle aventure s'annonce, non ?

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2016

Logo de Silvestri Monique de Silvestri Monique

218 réponses

391 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Rémunération de séances en tant qu'étudiant ?

4 réponses, dernière réponse le 04 Février 2015

Comment obtenir son profil psychologique ?

6 réponses, dernière réponse le 09 Décembre 2017

Détresse psychologique/tentative de suicide

8 réponses, dernière réponse le 15 Mars 2019

Suite suis je bête ?

1 réponse, dernière réponse le 31 Octobre 2018

Doit-on entrer dans une case si l’on se sent vraiment différent ?

2 réponses, dernière réponse le 10 Juillet 2018

Angoisses à propos de l'avenir

5 réponses, dernière réponse le 24 Mai 2018

J'ai encore peur de ce que mes hallucinations m'ont dit

2 réponses, dernière réponse le 05 Mars 2019

Le travail du psychologue peut-il être un métier de terrain ?

4 réponses, dernière réponse le 14 Août 2018