Comment aider ma mère qui a tenté de se suicider ?

Réalisée par Mathilde le 10 sept. 2014 Approches psychologiques

Bonjour,


Ma mère a tenté de se suicider lundi en avalant trois boîtes de soporifiques. Je vis à 200 km de chez elle pour mes études. Ce jour-là, c'est ma petite soeur qui l'a trouvée dans sa chambre, une lettre d'adieu à son chevet, et qui a appelé les secours.


Ma mère est toujours à l'hôpital et je redoute le jour où elle sortira. Même si au téléphone, elle m'a jurée de ne pas recommencer, aujourd'hui, elle me dit juste qu'elle "essaiera" de ne pas recommencer. Je suis dévastée. Je me sens en partie responsable, car je n'ai jamais eu de rapports tendres avec ma mère, et c'est quand je commence à lui montrer de l'affection qu'elle veut mettre fin à sa vie.


Sa lettre d'adieu est déchirante. Trompée par son ex-mari, divorcée, sans ami(es), en arrêt maladie depuis des mois, avec des crédits sur le dos, des petits copains douteux/violents, elle dit qu'elle a raté sa vie, sauf nous. Elle n'a jamais été heureuse (sa mère la battait et est morte d'un cancer à ses 15 ans, ma mère s'est donnée corps et âme à mon père pendant 20 ans et qui l'a trompée puis jetée, est obèse depuis plus de 20 ans, et a toujours vécu dans la pauvreté) et a essayé de mettre fin à sa vie à cause de ça.


Trop de raisons l'ont poussée à essayer de se suicider, et je pense qu'un jour ou un autre, sortie de l'hôpital, elle recommencera, et qu'un jour, cela ne ratera pas.


Comment aider une personne suicidaire qui a beaucoup trop de problèmes et trop peu (voire pas) de solutions? Peut-elle seulement être aidée ?


Je ne veux pas perdre ma mère, j'ai 21 ans. Je vous remercie de m'avoir lue.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,

Du fait de son acte, votre mère est prise en charge au niveau psychiatrique. Après sa sortie de l’hopital, elle peut continuer à s’y rendre en hopital de jour, lieu où elle pourra parler et s’adonner à des activités avec un encadrement soignant.

L’idéal serait aussi qu’elle entame un suivi psychothérapeutique, ce qu’elle a écrit dans sa lettre doit être verbalisé et travaillé en séance.

En effet, les suicidaires veulent rarement mourir, il s’agit souvent d’un appel au secours. Votre mère a donc besoin d’être prise en charge. Mais pas par vous ou votre soeur. L’inversion des rôles, vers laquelle vous tendez, ne sera pas un soulagement, ni pour elle, ni pour vous.

D’autant que vous semblez avoir vous-même vos problématiques à régler, liées au défaut du lien mère/enfant, que vous tentez de rattraper aujourd’hui et qu’il faudra que voud l’acceptiez, personne n’est éternel.

Cordialement,
Sylvianne Spitzer
Psychologue, psychothérapeute, victimologue

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Mathilde,

Comprenez que vous n'êtes pas responsable de la vie d'adulte de votre mère et qu'il vous faut garder votre position de fille de votre mère et éviter de prendre le rôle de la mère de votre mère. Votre mère doit être suivie sérieusement et régulièrement mais vous-même et votre soeur également !

Essayez peut-être de proposer une thérapie familiale systémique et parallèlement à cela entreprenez vous même un travail thérapeutique individuel.

Berrine Janssoone Psy sur Aix-en-Provence

54 réponses

492 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Mathilde
Il y a des moments dans la vie qui sont très difficiles ,voir insupportables ou l'on ne souhaite plus souffrir et mettre un terme à sa vie Votre mère a besoin d'être aidée pour aller mieux. Il faut qu'elle rencontre un thérapeute pour mettre des mots sur sa souffrance. Vous pouvez voir pour cela avec les médecins de service là où votre mère est hospitalisée pour qu'ils vous indiquent un spécialiste pour qu'elle soit suivie en thérapie.

Cordialement

Chantal Pironi Psy sur Oullins

44 réponses

140 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Suivez les conseils de Sylviane que j'approuve complétement et qui a obtenu mon vote une fois de plus ....

Christophe Gobin Psy sur Royan

68 réponses

400 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Je trouve bien dur ce que vous êtes en train de traverser suite à la tentative de suicide de votre mère. J'entends votre sentiment de culpabilité, vos peurs, vos questionnements et votre envie de l'aider.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner c'est de vous occuper de vous : on n'aide personne quand soi-même on ne va pas bien et qu'on se sent coupable. Aller voir un thérapeute pour avancer avec respect de vous et de votre mère, cela vous aidera à prendre soin de vous et d'elle.

Belle suite dans vos démarches.

Bien cordialement,

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

A l'hôpital il y a une cellule psychiatrique où votre mère peut tout à fait aller se confier. Ça serait important qu'elle puisse parler de sa souffrance.

Quant à vous, continuez à lui apporter votre soutien.

Psychanalyste - À Fleur De Peau Psy sur Gaillard

60 réponses

89 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Il y a des destins des fois plus lourds que d'autres. Cependant, c'est à chacun de porter le sien, de la façon qui lui convient. Ne vous chargez pas d'un fardeau qui ne vous appartient pas et qui est peut être trop lourd pour vous à porter. Faites ce qu'il faut, concertation avec les médecins, thérapeutes, famille, etc., soyez comme vous l'entendez avec votre mère, dites lui comment vous êtes et comment vous voyez les choses. On ne peut réagir uniquement par la pression que les autres exercent sur nous.

Mais ceci dit, si vous n'y arrivez pas, consultez quelqu'un (d'extérieur à la situation) momentanément pour conforter tout ça.

Bon courage,
Didier Bodin

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Vous êtes inquiète pour votre mère et cette inquiétude est amplifiée par votre attachement et votre amour. Ce qui est compliqué quand ceux qu'on aime vont mal, c'est la culpabilité que nous ressentons du fait de notre impuissance, et cela nous concerne aussi même comme professionnels.

Votre mère est dans une grande souffrance, vous ne pouvez rien faire pour elle, elle-même ne semble pas en état de trouver des ressources internes pour refaire surface. Actuellement à l'hôpital, elle est en sécurité, elle va rencontrer un psychiatre et aura un suivi à sa sortie. Tout ce que vous pouvez faire c'est la soutenir dans son suivi de sortie, l'inciter à accepter ce suivi psy. Je pense qu'une thérapie ne sera pas suffisante, elle doit être suivie par l'extra hospitalier (hôpital de jour avec ces ateliers thérapeutiques ...).

Quant à vous, la culpabilité et l'inquiétude peuvent vous gêner dans vos études et vous mettre en danger. Pour vous mettre à distance des problèmes de votre mère et garder toute votre énergie pour étudier, il vous sera peut être nécessaire de consulter, la MNEF gère des centres de consultation gratuits pour les étudiants.

Dominique Cuny Psy sur Poissy

310 réponses

1987 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Approches psychologiques

Voir plus de psychologues spécialisés en Approches psychologiques

Autres questions sur Approches psychologiques

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10200

psychologues

questions 5400

questions

réponses 29050

réponses