Comment gérer la colère de son beau-père et la non réactivité de mon fils ?

Réalisée par FetG · 30 mars 2017 Parentalité

Bonjour,

Mon fils aura 15 ans le mois prochain, nous avons aménagé avec mon nouveau conjoint il y a maintenant 4 mois.

La semaine dernière nous nous sommes rendus compte que mon fils volait dans le portefeuille de son beau-père... Ce dernier était en colère mais face aux excuses (peu crédibles) de mon fils il a décidé de passer (difficilement) l'éponge. Dans la même journée, il s'est rendu compte que mon fils avait porté une de ses paires de chaussures et les avait abîmés ( nouvelles excuses, toujours pas crédibles avec un air de défit).

Mon conjoint s'est mit dans une colère noire et je suis partie chez une amie avec le petit pendant 2 jours ( non sans le disputer sans arrêt), nous sommes rentres depuis 3 jours et mon conjoint refuse toujours d'adresser la parole et de rester dans la meme piece que mon fils qui lui ne réagit pas (il s'en fiche ???) , je comprends sa colère mais ça devient ingérable. Que faire ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 30 MARS 2017

Bonjour,

Votre fils est en pleine adolescence et il voit sa mère s'installer depuis 4 mois avec son nouveau conjoint. A vous lire, j'imagine que votre fils est votre unique enfant? C'est dire qu'il ne voit sans doute pas d'un très bon oeil sa maman s'installer dans une vie de couple avec un autre homme...

Avez-vous pensé à préparer toute cette nouvelle situation, pour votre fils, vous-même et votre conjoint? Ces nouvelles modalités de vie demandent un peu de préparation...

Il est clair que par ses actes votre fils provoque votre conjoint. Il arrive aussi à ses "fins" puisqu'il vous entraîne à quitter le foyer avec lui...

D'un autre côté, votre conjoint se montre bien inflexible alors qu'il devrait pouvoir réagir en adulte... Ici aussi, de ce côté, il me semble que la situation souffre d'impréparation.

Au final, vos deux hommes sont en rivalité autour de vous, tout simplement... Et à ceci s'ajoute un possible conflit de loyauté pour votre fils à l'égard de son propre père dont vous ne parlez pas.

Pour vous aider et faire en sorte que chacun trouve sa juste place d'homme, de conjoint et de beau-père bienveillant pour l'un; de fils et de beau-fils respectueux pour l'autre, je vous recommande une thérapie familiale à trois. Quelques séances vous aideront sans aucun doute.

Bonne chance à vous,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psycho-praticienne analytique

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

965 réponses

3930 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MARS 2017

bonjour,

je vous conseille de parler avec votre conjoint concernant la crédibilité de sa place. Il doit en effet ne pas laisser tout faire vis à vis de votre fils mais il doit être en mesure de lui signifier fermement et sans représailles. Un climat tendu s'est déjà installé où personne n'ose trop parler ou penser. Si la discussion ne suffit pas, consultez au moins une fois pour vous faire accompagner dans l'installation de cette nouvelle "famille" qui va devoir composer.
Bon courage
Patricia Quentin

Patricia Quentin Psy sur Besançon

52 réponses

76 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MARS 2017

Bonjour,
Les trois réponses que vous avez déjà reçues sont complètementaires et parlent des principaux points que j'aurais également abordés. Donc, je ne vais pas répéter ce qui a été dit mais insister sur un point:
Empressez-vous d'aller consulter un thérapeute familial systémique avec toutes les personnes qui vivent dans votre foyer afin que les non-dits et les ressentis soient exprimés, que chacun puisse trouver sa place et que des règles communes soient établies ensemble. Cette démarche va permettre d'apaiser les tensions au sein de votre famille recomposée et de repartir sur des bases plus solides.

Bien à vous,
Agnès CHAMOREY
Psychologue, thérapie individuelle, de couple et de famille

Agnès Chamorey Psy sur Toulon

62 réponses

89 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 MARS 2017

Bonjour Madame,

Vous êtes dans une position difficile..., tout en étant "le pivot" de la relation entre votre fils et votre nouveau conjoint.
Vous n'avez donné aucune information sur le père de votre fils et le type de relation qu'ils ont..., ce qui aurait permis d'avoir une vue plus globale de la situation.

Ce que votre fils a fait est... limite touchant..., tellement le message qu'il vous a envoyé (à vous et votre conjoint) me paraît transparent... : au fond de lui il semble ressentir que votre conjoint lui a "volé" sa mère..., et il voudrait aussi être un peu à sa place ("dans ses chaussures"), ce qui est naturel pour un jeune de son âge, et qui n'a probablement pas suffisament été préparé à votre nouvelle vie commune.

Votre fils n'est plus "un petit"..., et le "disputer sans arrêt" n'arrangera rien, je crois, à part alimenter son animosité envers l'homme qui partage votre vie, et aussi creuser un fossé d'incompréhension entre vous et lui (votre fils).

La réaction de votre homme me semble aussi un peu démesurée..., même si nous pouvons comprendre combien lui aussi peut vivre mal les vols et la dégradation de ses...biens.

Si vous êtes tous dans la situation de conflits et rejets réciproques que vous avez décrit... c'est que vous n'avez pas su comment préparer les changements importants qui ont eu lieu dans votre vie.
Et... si vous ne souhaitez pas que les relations se dégradent encore plus...il me semble urgent de faire appel à un(e) thérapeute familial qui vous aidera à communiquer et à échanger sur vos émotions, attendus, et règles de vie commune à respecter afin que chacun trouve sa/ses place(s) (puisque vous, par exemple, vous en avez deux : celle de mère de votre fils et celle de femme de votre conjoint) et que l'ambiance s'apaise.

Si votre conjoint ne "voit" pas l'utilité de cette démarche..., allez consulter au moins avec votre fils (et avec son père également) : sachez que votre fils n'est pas le seul..."concerné" par ce qui s'est passé.

Bon courage pour faire le nécessaire afin de bien vivre avec votre conjoint et votre fils !
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4266 réponses

11741 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 MARS 2017

Bonjour,
Vous devinez j’imagine, que votre conjoint a pris une place matérielle et symbolique, en venant s’installer chez vous.
Ce changement a t’il été anticipé, discuté avec votre fils, car cela intervient en phase d’ado, laquelle est toujours difficile avec l’autorité paternelle. Et d’ailleurs, qu’en est il de son père ? Vous n’en parlez pas. Là aussi, il y a matière à réflexion. Peut-être y a t’il là un des nœuds du problème.
Cordialement à vous

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2270 réponses

6746 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses