comment répondre à la violence d'une personne borderline?

Réalisée par Sab · 5 juil. 2023 Trouble de la personnalité

J'ai une amie qui souffre d'un trouble borderline (diagnostiqué depuis plusieurs années, elle est accompagnée par psychiatre et psychologue). Elle vit au Portugal et nous communiquons par What's app.

Depuis quelques jours, elle a un discours agressif à mon égard (me remettant violemment en cause, ainsi que ma famille et mes proches). Je pense que le déclencheur est un sentiment d'abandon que j'ai, malgré moi, accentué :
Suite au déménagement de ses parents (avec qui la relation est très ambivalente), j'ai été particulièrement présente pour la soutenir. Comme elle allait un peu mieux, j'ai repris ma vie et mes priorités professionnelles, maintenant un lien quotidien mais plus superficiel. Au cours du week-end, je lui ai plus écrit souhaitant partager des choses positives avec elle. Et la réponse a été négative.
Depuis, elle m'envoie quotidiennement des propos agressifs, utilisant tout ce qu'elle sait de ma vie personnelle pour me détruire, ceci en m'assurant que ce n'est pas lié à son trouble borderline (c'est une personne très intelligente qui a beaucoup de recul sur sa pathologie), en me disant que c'est moi qui suis perverse.

Pour l'instant, je ne réponds pas, craignant alimenter sa violence, mais mon silence peut aussi accentuer son sentiment d'abandon.
J'aimerais que vous me donniez des pistes pour savoir comment me positionner face à son discours, voire désamorcer la situation, et me protéger aussi.
Je vous remercie par avance.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 6 JUIL. 2023

Je suis désolé d'apprendre la situation difficile que vous vivez avec votre amie. La communication agressive et les propos blessants peuvent être très éprouvants, et il est compréhensible que vous cherchiez des pistes pour vous protéger tout en maintenant une relation respectueuse.

Voici quelques suggestions pour faire face à cette situation :

Prenez soin de vous : Votre bien-être émotionnel et mental est primordial. Assurez-vous de vous accorder du temps pour vous ressourcer, vous détendre et prendre soin de vos propres besoins. Prenez conscience de l'impact que les propos agressifs peuvent avoir sur votre bien-être et soyez attentif(ve) à vos propres limites.

Établissez des limites claires : Il est important d'établir des limites claires et de les communiquer à votre amie. Expliquez-lui calmement que vous comprenez qu'elle traverse des difficultés, mais que vous ne pouvez pas tolérer les propos agressifs et blessants. Faites-lui savoir que vous êtes là pour elle, mais que vous attendez un respect mutuel dans la relation.

Gardez une communication calme et assertive : Lorsque vous décidez de répondre à ses messages, faites-le de manière calme et assertive. Ne vous engagez pas dans des échanges houleux ou défensifs, mais plutôt essayez de rester centré(e) et concentré(e) sur l'objectif de maintenir une communication respectueuse. Affirmez vos limites de manière ferme mais respectueuse.

Essayez de comprendre ses émotions sous-jacentes : Les personnes souffrant de troubles borderline peuvent traverser des périodes intenses d'émotions et de vulnérabilité. Essayez de vous mettre à sa place et de comprendre que ses propos agressifs peuvent être une expression de sa douleur et de ses frustrations. Cela ne justifie pas son comportement, mais cela peut vous aider à avoir de la compassion envers elle.

Encouragez-la à chercher un soutien professionnel : Il peut être bénéfique de l'encourager à le faire. Un thérapeute spécialisé dans les troubles borderline peut l'aider à mieux comprendre et gérer ses émotions, et à développer des compétences pour une communication plus saine et constructive.

Soyez ouvert(e) à la discussion : Si votre amie souhaite discuter de ses préoccupations ou de ses frustrations, soyez ouvert(e) à l'écouter. Cependant, rappelez-vous que vous avez le droit de vous protéger et de ne pas vous laisser maltraiter verbalement. Soyez prêt(e) à fixer des limites claires si la conversation devient agressive ou abusive.

Sollicitez un soutien pour vous-même : N'hésitez pas à chercher votre propre soutien et à vous confier à des amis proches, à votre famille ou à un professionnel de la santé mentale. Ils peuvent vous aider à traverser cette période difficile et à prendre soin de vous.

Il est important de noter que mes conseils ne remplacent pas une véritable consultation avec un professionnel de la santé mentale. Si vous ressentez le besoin d'un soutien supplémentaire, je vous encourage vivement à consulter un professionnel qualifié qui pourra vous accompagner de manière plus personnalisée dans cette situation délicate.

Prenez soin de vous et n'hésitez pas à mettre en place des mesures de protection pour préserver votre bien-être émotionnel. Vous méritez d'être traité(e) avec respect et considération, même dans des moments de tension.

Eric Merle Psy sur Marly-le-Roi

39 réponses

74 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIL. 2023

Bonjour,

Vous vous préoccupez beaucoup de votre amie, et de ce qu'elle vit et manifeste, notamment son agressivité.
Qu'en est-il de vous ? Ce que vous vivez est pour le moins très brutal...
Peut-être qu'une réflexion autour des limites a poser dans les relations est une thématique à envisager...
Chaleureusement,

Myriam Bailly, thérapeute spécialisée en accompagnement psycho-émotionnel

Myriam Bailly Psy sur Paris

109 réponses

66 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIL. 2023

Bonjour,

La relation avec une personne borderline est très difficile, d’autant plus si il y a une grande proximité affective.

Comme vous l’avez bien expérimenté, les manifestations d’amour du début peuvent prendre le visage de la haine dès que la personne ne reçoit pas ce qu’elle pense être en droit d’obtenir de l’autre (attention, affection ou approbation).

Ici vous avez déjà reçu des conseils : ceux de Mme Thalia Inna me semblent les plus adaptés.

Vous n’êtes pas son psy et vous avez vos propres émotions, que vous pouvez lui expliquer : écrivez lui que ses messages vous choquent, vous blessent et vous chagrinent.
Que vous avez vos propres problèmes…, et que vous auriez vous aussi besoin de bienveillance et d’attention.

Si elle « l’entend »…, cela peut l’aider à évoluer.

Si elle continue sur le même registre réfléchissez aussi à votre propre intérêt, qui peut être de vous éloigner encore plus d’elle, pour vous protéger.

Je vous souhaite de prendre la bonne distance par rapport à cette amie qui souffre et fait souffrir.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4356 réponses

11953 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIL. 2023

Bonjour Sab,
Tout ce que vous décrivez dans l'attitude de votre amie est en lien avec le trouble de personnalité border-line :
- dédoublement des imagos (alternance d'idéalisation et de dénigrement des figures d'attachement) et labilité émotionnelle,
- relation anaclytique (l'autre est la béquille qui fait tenir, quand elle perd sa béquille disparait la personnalité border line s'effondre),
- projection sur l'autre (déni de culpabilité).

Pour vous en sortir dans cette relation il s'agit de la renarcissiser (0 reproches et insister sur ses qualités) et de ne pas prendre personnellement ses attaques lorsqu'elle dysfonctionne. Offrez une oreille/présence attentive (tout en prenant du recul pour vous protéger) en validant son émotion sans contrer ses arguments (reformulez, validez "je vois que tu es très en colère"), jusqu'à ce qu'elle cela s'apaise.
En même temps, vous n'êtes pas la psy de cette personne : si la relation devient trop lourde pour vous et ne vous nourrit plus, vous pourriez aussi vous autoriser à espacer vos échanges en l'invitant à exprimer sa colère et don ressentiment auprès des personnes qualifiées qui la suivent.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1859 réponses

2654 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIL. 2023

Bonjour

La personnalité borderline se caractérise par un changement d'humeur rapide et fréquent. Le borderline est effectivement très angoissé, comme vide de l'intérieur. Il ne trouve pas son moi et c'est pourquoi il a toujours besoin de s'appuyer sur quelqu'un et d'être rassuré car il ne peut pas se rassurer lui-même. Mais si tout à coup cette personne d'appui lui semble avoir un comportement hostile ou défectueux, alors le grand élan d'amour se transforme en grand élan de haine. C'est typiquement le mécanisme borderline.
Dans votre cas c'est probablement le fait d'être passée à un lien plus superficiel qui a provoqué sa réaction.
Un borderline doit absolument suivre régulièrement son traitement à base de médicaments régularisant l'humeur. L'humeur changeante peut signifier que le traitement a été abandonné. C'est une des raisons de la nécessité d'un suivi psychothérapeutique.
Pour l'entourage il faut éviter tout ce qui peut être perçu comme de la dévalorisation. Le borderline interprétant vite en sa défaveur la moindre parole il ne faut pas hésiter à reprendre ce que l'on a dit pour expliquer que ce n'était pas ce qu'on voulait dire. C'est un travail régulier à faire avec un borderline qui lui permet de prendre du recul par rapport à ses émotions. Dans votre cas il faudrait être capable de ne pas faire attention à ce qu'elle vous dit pour pouvoir lui expliquer pourquoi vous êtes moins présente, que ce n'est pas un rejet mais parce que la situation a changé.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4191 réponses

21611 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIL. 2023

Bonjour,
Il est indispensable de prendre soin de vous dans ces moments-là. Voici quelques suggestions pour faire face à son discours agressif :

Prenez du recul émotionnel : Essayez de ne pas prendre ses propos agressifs personnellement et rappelez vous qu’ils peuvent être liés à sa maladie plutôt qu’à vous.

Fixez des limites claires : Définissez vos propres limites et communiquez lés calmement à votre amie. Expliquez que vous comprenez qu’elle traverse une période difficile, mais que vous ne tolérerez pas les attaques verbales ou les propos déraisonnables.

Restez calme et empathique : Répondez à ses messages avec calme et empathie, en lui rappelant que vous êtes là pour elle, même si cela signifie maintenir une certaine distance temporairement.

Encouragez lâ à chercher du soutien professionnel : Rappeler à votre amie l’importance de continuer à travailler avec son psychiatre et psychologue pour obtenir l’aide dont elle a besoin.

Prenez soin de vous : N’oubliez pas d’accorder de l’importance à votre propre bien-être émotionnel pendant cette période difficile. Parlez de vos sentiments avec des personnes en qui vous avez confiance et engagez vous dans des activités qui vous apaisent.


Je suis là pour vous soutenir

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

938 réponses

1109 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Trouble de la personnalité

Voir plus de psy spécialisés en Trouble de la personnalité

Autres questions sur Trouble de la personnalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses