Comment retrouver un rapport sain avec la nourriture

Réalisée par Aglaé benoist · 14 sept. 2023 Troubles du comportement alimentaire

Comment retrouver une alimentation sans compulsions alimentaire ( type crise d'hyperphagie )

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 19 SEPT. 2023

Bonjour
Les compulsions alimentaires sont un symptôme qui demande à être décrypté. Le symptôme est ce qui parle en vous et qui vous vient de l’inconscient Il serait intéressant pour vous de parler à un thérapeute. Il serait précieux de déplier votre histoire car le rapport à la nourriture est toujours lié à son histoire personnelle. Je vous invite donc à le faire, et regarder de près ce que sont ces « crises », c’est à dire ce qui s’exprime, ce qui parle ou crie en vous. Cela vous aiderait beaucoup.
Bien à vous

Myriam Lasry Psy sur Paris

563 réponses

231 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 OCT. 2023

Bonjour,
L'hyperphagie est un trouble de l'alimentation dont le diagnostic doit être posé par un professionnel.
Vous pouvez ressentir le besoin de vous "remplir" sans toutefois être dans une pathologie car la nourriture a bien souvent valeur de refuge face aux difficultés de la vie. Aussi, si ce comportement est ponctuel, qu'il ne constitue pas une compulsion, et que votre état de santé ne s'en trouve pas altéré, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.
Si toutefois la culpabilité vous envahit à la moindre bouchée et que vous avez du mal à accepter de vous "faire plaisir", la psychothérapie vous aidera à lever ces freins.
Bien à vous,
Laurence Bieque
Praticienne en psychothérapie analytique
En cabinet ou en distanciel

Laurence Bieque Psy sur Clarensac

10 réponses

6 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2023

Bonjour Aglaé,
Les désordres alimentaires sont le symptôme, ou autrement dit la conséquence, d'un mal être qui s'exprime par ce biais. En thérapie, nous irons regarder comment cela s'est mis en place, quelle souffrance s'exprime de cette façon-là. Il sera intéressant de regarder quand cela a démarré, depuis combien de temps vous souffrez de ces désordres alimentaires. Avez-vous du soutien par ailleurs, pouvez-vous partager ce que vous vivez ? Car souvent la honte s'additionne à la souffrance et fige le processus.
Je vous souhaite d'avancer Aglaé, et de retrouver la sérénité que vous méritez.
Estelle

Estelle Teillaud
Gestalt Thérapie - Coaching
En visio et en cabinet

Estelle Teillaud Psy sur Rueil-Malmaison

59 réponses

384 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 SEPT. 2023

L'hyperphagie est bien un trouble du comportement alimentaire qui rentre dans les maladies pulsionnelles.
Toute nourriture que vous ingérez est en fait une demande de nourriture affective.
Différents facteurs peuvent favoriser cette maladie :
- Facteurs de stress : violence psychique, maladie, accident, deuil, stress scolaire ou professionnel...
- Facteurs familiaux : dépression, addictions, séparation parentale...
- Période de vulnérabilité particulière : adolescence, grossesse post-partum...
- Facteurs génétiques
Une thérapie serait nécessaire afin de remonter le fil nous amenant à la cause initiale de vos troubles.
Pour cela le "scénario de vie" en analyse transactionnelle est un outil très adapté.
Puis il faudra entreprendre un travail sur la gestion du stress et des émotions, afin de casser ce circuit neuronal de la pulsion pour ,pouvoir se connecter à un autre circuit.
Cordialement.
Catherine Ponsin

Catherine Ponsin Psy sur Lanvallay

14 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 SEPT. 2023

Bonjour,
Votre question montre votre intérêt pour ce sujet, on peut penser que vous souhaitez changer une manière de faire qui vous impacte, vous indispose.
Pour ce faire, une prise de rendez-vous et une rencontre avec un thérapeute vous ouvrira l'opportunité d'échanger sur le sujet des TCA (troubles du comportement alimentaires) et de trouver ainsi vos solutions.
Votre questionnement ne doit pas rester sans réponse et l'idée est de trouver la personne, la relation humaine qui vous accompagnera dans cette démarche.
Je vous souhaite le courage de faire le premier pas pour trouver le ou la thérapeute qui vous accompagnera.
Bien à vous,
Christine GUERIN MONSIMET.

Christine Guerin Monsimet Psy sur Rennes

4 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 SEPT. 2023

Bonjour Aglaé,

Il existe différentes manières et il est nécessaire de trouver celle qui vous correspondra le mieux, celle à laquelle vous allez adhérer afin que vous ne la viviez pas comme une contrainte, mais comme un moyen de transformer votre relation à la nourriture.
Il serait intéressant d'aller malgré tout explorer les manifestations de vos crises d'hyperphagie, les émotions qui sous-tendent ces compulsions... Tout comme il est très important de savoir ce que vous avez déjà mis en place pour essayer de "retrouver une alimentation" sans compulsions".
Le corps est intimement lié à la tête et aux émotions...

Pourquoi ne pas essayer la thérapie de la relation (systémique et stratégique), qui permet de se faire accompagner de manière pratico-pratique, de reprendre la main sur ses crises compulsives et, non pas de les contrôler (car elles reviendraient alors en force à un moment ou à un autre), mais de les apprivoiser et de les surmonter.

Je demeure à votre disposition, n'hésitez pas à me contacter pour de plus amples explications au sujet de cette démarche.
Je vous souhaite bon courage - mais du courage, vous en faites déjà preuve à travers ce message qui marque le début du changement.

Bien cordialement,

Roxane BERNARD
Thérapie de la relation : individuelle, familiale, de couple

Roxane Bernard Psy sur Bourges

49 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 SEPT. 2023

Pour retrouver une alimentation sans compulsions alimentaires, comme les crises d'hyperphagie, l'approche gestalt peut être utile pour explorer vos habitudes alimentaires et les émotions qui y sont liées. Voici quelques étapes à suivre :

1- Prenez conscience de vos comportements alimentaires : Commencez par observer attentivement vos habitudes alimentaires actuelles. Notez quand, où et pourquoi vous mangez. Essayez de repérer les schémas qui vous conduisent aux crises d'hyperphagie.

2- Identifiez les émotions associées : Les compulsions alimentaires sont souvent déclenchées par des émotions intenses, telles que le stress, la tristesse, l'anxiété ou la colère. Prenez le temps de reconnaître quelles émotions vous ressentez avant, pendant et après une crise d'hyperphagie.

3- Pratiquez la pleine conscience : Lorsque vous mangez, essayez d'être pleinement présent(e) à l'instant. Mangez lentement, savourez chaque bouchée, et concentrez-vous sur les sensations physiques et gustatives de la nourriture. Cela peut vous aider à rompre le lien entre les émotions et la suralimentation.

4- Tenez un journal alimentaire et émotionnel : Gardez un journal où vous notez ce que vous mangez, quand vous mangez, et ce que vous ressentez à chaque repas. Cela vous aidera à repérer les tendances et les déclencheurs émotionnels de vos compulsions alimentaires.

5- Identifiez vos besoins émotionnels : Au lieu de recourir à la nourriture pour apaiser vos émotions, essayez d'identifier les besoins sous-jacents. Par exemple, si vous mangez en réaction au stress, recherchez des méthodes de gestion du stress plus saines, comme la méditation, la respiration profonde ou l'exercice.

Cherchez un soutien professionnel : Les troubles alimentaires peuvent être complexes et difficiles à surmonter par vous-même. Consulter un professionnel de la santé mentale, comme un thérapeute spécialisé en troubles alimentaires, peut être très bénéfique. Ils peuvent vous aider à explorer plus en profondeur les causes de vos compulsions alimentaires et à développer des stratégies pour les surmonter.

Évitez la culpabilité : Il est important de ne pas vous blâmer pour vos compulsions alimentaires. Elles sont souvent le résultat de mécanismes de défense malsains. Soyez bienveillant(e) envers vous-même et rappelez-vous que la guérison prend du temps.

Engagez-vous dans une approche globale de bien-être : Prenez soin de votre santé physique et émotionnelle de manière holistique. Cela peut inclure une alimentation équilibrée, l'exercice régulier, le sommeil adéquat et la gestion du stress.

En utilisant l'approche gestalt pour explorer vos émotions, vos habitudes alimentaires et les besoins sous-jacents, vous pouvez progressivement retrouver une alimentation plus équilibrée et développer des stratégies pour faire face aux compulsions alimentaires. N'hésitez pas à chercher un soutien professionnel pour vous accompagner dans ce processus de guérison.

Anne-Carine Guillaud Psy sur Monistrol-sur-Loire

16 réponses

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 SEPT. 2023

La thérapie cognitive-comportementale (TCC) est une approche thérapeutique largement utilisée pour traiter de nombreux troubles, dont les troubles de l'alimentation. Voici quelques conseils adaptés sur les principes de la TCC pour retrouver un rapport sain avec la nourriture et éviter les compulsions alimentaires :
1. Éducation et sensibilisation: Apprenez-en davantage sur ce qu'est une alimentation équilibrée et les besoins nutritionnels du corps. Une compréhension profonde peut aider à prendre des décisions éclairées.
2. Tenir un journal alimentaire : Notez ce que vous mangez, quand vous le mangez, et comment vous vous sentez avant, pendant et après. Cela peut aider à identifier les déclencheurs émotionnels ou situationnels des compulsions.
3. Remettre en question les pensées négatives : Découvrez et défiez les croyances et pensées irrationnelles concernant la nourriture, le poids et l'image corporelle, avec un professionnel spécialisée en TCC
4. Mise en place de routines: Manger à des heures régulières et éviter de sauter des repas peut aider à réguler la faim et réduire les envies impulsives.
5. Stratégies de gestion du stress : Apprenez des techniques comme la méditation, la respiration profonde et la relaxation progressive pour gérer le stress, ou réaliser des séances en sophrologie avec l'aide d'un professionnel, le stress est souvent un déclencheur majeur des compulsions.
6. Planification des repas: Planifiez vos repas et collations à l'avance. Cela peut réduire la probabilité de manger impulsivement.
7. Réduire la tentation : Évitez d'avoir des aliments déclencheurs à la maison et essayez de ne pas faire les cours lorsque vous êtes affamé ou émotionnellement perturbé.
8. Rechercher du soutien et des professionnels pour vous accompagner dans vos objectifs : Partagez vos défis avec des amis, la famille ou un groupe de soutien. Parler de vos expériences peut vous aider à vous sentir compris et soutenu.
9. Fixer des objectifs réalistes.

Magali Justes Psy sur Mont-de-Marsan

1 réponse

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 SEPT. 2023

Bonjour Aglaé,
Pour retrouver une alimentation sans compulsions, il faut entamer une psychothérapie pour voir ce qui se cache derrière ce symptôme. Vos crises d'hyperphagie sont sans doute une réponse à une impasse interne qui s'est mise en place dans votre enfance. En thérapie, vous pourrez mettre à jour cette impasse et les croyances sur vous, les autres et le monde qui y sont associées. Vous pourrez alors redécidez vos schémas de pensées, sentiments et comportement sans compulsion alimentaire et retrouver votre autonomie. Le chemin peut être long mais il en vaut la peine.
Bon courage dans votre démarche!
Frédéric Duquerois
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes, Couples, Groupes
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

231 réponses

67 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 SEPT. 2023

Bonjour,
Les crises d'hyperphagie représentent bien une compulsion alimentaire et donc un Trouble du Comportement alimentaire (TCA)
Des questions précises sont à vous poser lors d'une consultation. Quel âge vous avez, depuis combien de temps en souffrez vous ?
Et bien d'autres questions sur votre passé, votre enfance, etc... pour comprendre la raison inconsciente de ce comportement.
Une approche intégrative (voir mon profil) est pertinente dans ce sens. L'hypnose permet d'aller à la source ce qui est inconscient.
La TCC (que je pratique également) ne pourra pas traiter le problème de fond qui en est l'origine.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5290 réponses

30179 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 SEPT. 2023

Bonjour Aglaé
le processus de guérison dans les TCA (troubles du comportement alimentaire) est souvent long mais ne vous désespérez pas, on arrive à enrayer ces crises d'hyperphagie en étant accompagné. Je suis actuellement une jeune femme qui est sujette à des crises de boulimie avec ou sans vomissement. Avec un suivi en TCC doublée d'une thérapie analytique, nous avons réussi à pratiquement faire disparaître ces crises. Le travail n'est pas terminé mais sur la bonne voie.
N'hésitez pas à consulter sans attendre.
Bon courage
Michèle Cornebize
En visio ou présentiel
tarifs adaptables aux revenus du patient

Michele Cornebize Psy sur Aix-en-Provence

52 réponses

14 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 SEPT. 2023

Bonjour Aglaé,

En gros, il y a différentes approches pour traiter ces compulsions :
- celles qui travaillent sur le pourquoi ( retour sur les difficultés dans l' enfance etc..)
- celles qui travaillent sur le comment (ne plus compulser) mais ne traitent que le symptôme
- celles qui se basent sur le présent et prennent et charge de façon globale ( ex : je n'arrête pas que la crise mais je prends soin de ce que la crise vient signaler au niveau émotionnel (sentiment de solitude, fatigue, stress, tristesse, colère ..) et apprendre petit à petit à gérer ces émotions ( cela donne un meilleur confort de vie !)
- les groupes d'entraide de personnes ayant la même difficulté (qui ont un effet thérapeutique) (il existe des groupes gratuits)

L' approche dite "addictologique" fait partie de la 3ième catégorie ( beaucoup de TCA ( troubles du comportement alimentaire) peuvent se traiter par une thérapie similaire aux addictions /cf l'obsession mentale de manger est l'obsession mentale de boire..et il est prouvé qu'elle passe par le même circuit cérébral)

Personnellement c'est les 3ième et 4iéme approche qui m'ont sauvée (car j'ai moi même eu un TCA en 2011, dont je me suis rétablie)
Après avoir expérimenté moi même , je me suis formée en addictologie et TCA pour transmettre au plus grand nombre car en effet peu de pro sont formés aux TCA.

Contactez vous si besoin (premier contact de 30 min gratuit)
Mais une règle en addictologie et TCA, ne restez pas seul/e !

Sylvie Bel
Diplôme Universitaire Addictologie et troubles du comportement alimentaire -

Sylvie Bel Psy sur Saintes

7 réponses

2 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 SEPT. 2023

La compulsion alimentaire si elle se reproduit suivant, peut être le signe d’un trouble plus profond. En premier lieu, une visite chez une nutritionniste competante peut être indiqué.
En mettant simplement plus de conscience sur les besoins et ce que nous dit le corps , on peut rapidement progresser. Un travail thérapeutique sur soi peut être un bon complément.

Jean Philippe BREARD Psy sur Nancy

1 réponse

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 SEPT. 2023

Retrouver une relation saine avec la nourriture peut s'avérer difficile, mais il est essentiel de comprendre les causes profondes de la compulsion alimentaire. Souvent, la compulsion alimentaire est liée à des besoins émotionnels et à des mécanismes d'adaptation. Le stress, l'anxiété ou des traumatismes passés peuvent déclencher une suralimentation. Il est essentiel d'explorer ces émotions sous-jacentes et leurs liens avec vos habitudes alimentaires.

Je vous recommande d'envisager une thérapie avec un professionnel. Il pourra vous proposer des stratégies et un soutien sur mesure pour aborder les aspects émotionnels de votre relation avec la nourriture. En attendant, pratiquez des techniques de pleine conscience pendant les repas, restez attentif aux déclencheurs émotionnels et faites preuve d'autocompassion. N'oubliez pas que vous n'êtes pas seul dans cette aventure.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

762 réponses

2558 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 SEPT. 2023

Bonjour Aglé
Pour retrouver un rapport sain à l'alimentation il faut enquêter sur ce comportement adaptatif : "vous mangez beaucoup par moment comment pour quoi?" et soigner la première blessure émotionnelle que vous avez depuis que vous êtes petite et qui saigne encore aujourd'hui en vous "forçant" à adopter un comportement hyperphage... Une fois cette (ou ces) blessure nettoyées, aseptisées, la cicatrisation reprendra son cours et naturellement vous retrouverez un comportement alimentaire sain.
Mme Dominique Armandine GRAF-LAPEYRE
psychologue clinicienne diplômée d'état
thérapeute en cicatrisation des blessures émotionnelles
consultation en visio et / ou présentiel

Dominique GRAF - LAPEYRE Psy sur Castries

280 réponses

538 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2023

Bonjour,
La relation que vous avez avec la nourriture est reliée à votre histoire personnelle.
Il est important de comprendre comment s'est mis en place ce comportement et pourquoi pour pouvoir y remédier.
Je vous conseille de vous faire accompagner si vous voulez vous en sortir sereinement.

Sandrine Filleul.
RDV SUR crenolib ou par tel
Psychanalyste.
Evry Courcouronne

Sandrine Filleul Psy sur Evry

648 réponses

306 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2023

Bonjour, La compulsion alimentaires ou autre est le symptôme d'un besoin psychique-affectif insatisfait dont la carence est ancienne et a été répétée pendant l'enfance et l'adolescence. Ce sera plus facile à retrouver un rapport sain avec la nourriture avec un accompagnement en thérapie. La thérapie vous permettra d'identifier le manque psychique-affectif afin d'y répondre maintenant par vous même grâce à vos autres ressources que la thérapie fera émerger à votre conscience. Je vous souhaite une libération de cela dans les meilleures conditions. Je vous remercie pour votre attention. Très sincèrement, Thérèse Badonnel Ferry

Thérèse Badonnel Ferry Psy sur Verneuil-sur-Seine

84 réponses

87 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2023

Bonjour Aglaé,

Pour vaincre la compulsion alimentaire, vous devez passer par un véritable processus de rééducation qui consistera à changer vos habitudes, à éviter les régimes restrictifs en cas de rechutes, à ne pas les transformer en échecs inévitables, à éliminer les tentations, à bien planifier vos repas, etc. Un accompagnement thérapeutique vous sera utile pour vous aider à réaliser tout cela.

Je reste entièrement disponible avec les outils d'Hypnose, PNL et TCC, très pertinents pour cette problématique. N'hésitez pas à me contacter en cas de besoin. Bien à vous,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

448 réponses

3462 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2023

Retrouver une alimentation saine sans compulsion alimentaires est un travail de longue haleine car le rapport à la nourriture est complexe et conditionné à nos expériences anciennes et multiples de l'enfance, de l'adolescence et de l'âge adulte. Il est souvent nécessaire de retracer son rapport à la nourriture à chaque étape de notre vie sur les éléments déclencheurs passés et présents des crises dhyperphagie , de boulimie. A quel moment de sa vie sont elles apparues ? A quel moment de la journée sont elles plus fresquentes ? ... Cette réflexion et ce repérage effectués, il sera temps de rechercher des solutions concrètes pour espacer puis régler ces crises et kes émotions qui leur sont associées.
La thérapie analytique permet de comprendre les causes, les TCC permettent de mettre en place un programme concret pour changer son rapport avec la nourriture et ses habitudes. La relaxation est souvent utile. Un accompagnement psychotherapeutique assuré par un professionnel est nécessaire. Je recommande une psychothérapie integrative qui mêle les approches et les outils pour de meilleurs résultats.

En attendant que vous vous décidiez d'entreprendre ce travail, 3 éléments sont à bannir : les régimes et les frustrations qu'ils engendrent, la culpabilité et enfin l'écoute des remarques et conseils d'autrui sur votre poids, votre corps et votre alimentation. Nous sommes tous différents et vous seul (e) êtes capable en étant bien accompagné(e)de régler vos troubles alimentaires pour un mieux être psychique et corporel.

Bénédicte GABORIAU Psy sur Pertuis

5 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2023

bonjour,
et bien vous retrouverez ce rapport sain en retrouvant un vrai plaisir des saveurs, en développant vos sens, en calmant l'anxiété et en retrouvant un équilibre global dans votre vie pour éviter de compenser un mal être avec les pulsions alimentaires.
Faites vous aidez.

Danielle Richard Psy sur Mondeville

100 réponses

61 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2023

Bonjour Aglae,

Pour commencer prenez conscience que ces crises alimentaires ne sont pas de votre faute. C'est une réaction physiologique et psychologique sur laquelle vous pouvez reprendre le contrôle progressivement.

Commencez par identifier les déclencheurs émotionnels de ces crises, comme le stress ou la tristesse. Apprenez à reconnaître vos émotions et à les nommer.

Ensuite, lorsque vous sentez une crise arriver, isolez-vous calmement et pratiquez des techniques de relaxation comme la respiration profonde ou la visualisation positive. Pensez à un endroit serein où vous vous sentez en paix.

Ces techniques visent à court-circuiter le processus neurologique lié à l'hyperphagie compulsive. Vous développerez ainsi votre capacité à gérer vos émotions et pulsions de manière plus saine.

N'hésitez pas non plus si besoin à consulter un hypnotherapeute,afin de renforcer votre sentiment de maîtrise et votre estime de vous.

Sur le long terme, un accompagnement psychologique pourrait vous aider à identifier les raison sous-jacentes à ces crises et à vous affranchir de schémas dysfonctionnels.

Soyez patiente avec vous-même. La guérison demande des petits pas répétés, dans la bienveillance et l'acceptation de vous. Vous pouvez y arriver progressivement. N'hésitez pas si vous avez d'autres questions.

Très belle fin de journée

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

919 réponses

1067 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2023

Bonjour. La thérapie cognitivo comportementale associée à la pleine conscience apporte de très bons résultats face aux crises d hyperphagie. N' hésitez pas à débuter un suivi, c est une problématique qui se soigne très bien. Belle journée

Desalmand Nadège Psy sur La Roche-sur-Foron

1 réponse

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2023

Bonjour Aglaé,

Les compulsions alimentaires qui mènent à l’hyperphagie sont là en tant que signe d’une grande difficulté à réguler les émotions, dont l’anxiété.

Dans votre message vous suggérez que vous n’avez pas toujours connu ces compulsions.
En général il est difficile d’arrêter seul-e l’habitude de tenter de se calmer avec de la nourriture.
Il est recommandé d’aller en parler à un-e thérapeute qui vous aidera à comprendre quand et comment vous en arrivée là et comment vous en sortir.

Je vous souhaite d’apprendre à reconnaître, accepter et réguler vos émotions, ce qui vous débarrassera de votre hyperphagie.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4157 réponses

11463 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2023

Bonjour Aglaé,

Il est indiqué de faire un travail thérapeutique qui vous permettra de mettre des mots sur les angoisses qui tentent de trouver une réponse dans l'hyperphagie. C'est une première étape à mon sens indispensable.

Restant disponible,

Bien à vous

Candice Tissier

Candice Tissier Psy sur Villeurbanne

10 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Troubles du comportement alimentaire

Voir plus de psy spécialisés en Troubles du comportement alimentaire

Autres questions sur Troubles du comportement alimentaire

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16050

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132650

réponses