Comment savoir si mon professeur est attiré par moi

Réalisée par juju85 · 5 mars 2023 Aide psychologique

Bonjour,
Je suis une jeune femme actuellement en 3e année de faculté en sociologie politique et depuis le début de l’année j’ai l’impression qu’il se passe quelque chose avec l’un de mes professeurs. Dès le premier cours, quand je l’ai vu, j’ai tout de suite eu une sorte de révélation, un peu comme ce qu’on pourrait couramment appeler « le coup de foudre » et j’ai senti instinctivement en lui quelque chose de spécial. Je me suis dit que c’était peut-être simplement passager mais plus le temps passe plus je ressens des choses à son égard. Il m’attire comme un aimant. Je le trouve plutôt bel homme certes mais c’est bien plus profond que cela : j’aime son attitude, son charisme, son humour, sa manière de penser et d’autres choses encore. Et je me trouve beaucoup de points commun avec lui au fil du temps.
(À savoir que c’est un jeune professeur, qui a dans la trentaine)

Je sais que le fantasme du professeur est très répandu et je le comprends mais je sais objectivement que dans mon cas ce n’est pas son statut d’enseignant qui m’attire vers lui. Bien sûr ça doit sans doute amplifier l’attirance ce petit contexte d’interdît. Mais j’ai vraiment envie d’apprendre à connaître sa personne et je crois qu’il aurait pu être n’importe quoi d’autre que professeur il aurait attiré mon attention.

De plus (on rentre dans le croustillant), j’ai l’impression que cette intérêt/attirance est réciproque. Tout d’abord, pendant ses cours j’ai remarqué que nos regards se croisaient tout le temps, et qu’il me fixait bien plus longtemps qu’il ne s’attardait sur les autres jusqu’a parfois avoir l’impression qu’il n’y avait que nous dans la salle. Étant en fac les cours se déroulent dans des grands amphi donc je trouve ça bizarre qu’il me regarde avec insistance moi au milieu de tant d’autres étudiant(e)s. Beaucoup de petits sourires timides et à la fois assurés. Et en terme de langage corporel je ne suis pas une experte mais j’ai remarqué que n’importe où je me mettais son corps était toujours tourné dans ma direction (j’ai testé tous les endroits de l’amphi pour voir si c’est moi qui était folle).

Je n’osais pas lui parler car trop intimidée. Et un jour j’ai décidé de le faire sous couvert de parler de sa matière (classique). Il était très content, quand je lui ai adressé la parole et n’a pas cessé de sourire avec un regard intense. Il était très près de moi quand je lui parlais. On a fixé un rdv pour parler de tout ça et une fois le rdv pris il a commencé à me parler de tout-à-fait autre chose, m’a posé des questions sur ma vie personnelle (d’où je venais etc).

On s’est donc revu et j’ai l’impression que lui comme moi n’arrivons pas à sortir du cadre scolaire (Peur? Ne savons pas comment nous y prendre?). Quand nous avons parlé du cours durant le rdv j’avais un peu l’impression qu’on parlait de ça mais tout en sachant que c’était un excuse. Nous avons parlé 1h environ, heure à la suite de laquelle nous avions fait le tour du sujet en long, en large et en travers.

Entre nous je sens comme une tension constante, une énergie et mon instinct me dit que j’ai raison et à la fois j’essaye de rester objective pour ne pas me « faire des films » : si ça se trouve c’est juste un prof gentil qui prend le temps pour ses élèves c’est moi qui l’interprète. Dans les couloirs il me remarque toujours de loin et me regarde fixement avec le sourire surtout quand je passe à côté de lui.

Quelques temps après, je me disais qu’il fallait vraiment que je tente de dire les choses honnêtement et ça passe ou ça casse mais je n’aurais pas de regret. Et dans un couloir il est passé à côté de moi et s’est retourné d’un coup en me proposant de nous revoir pour reparler de « tout ça » avec un grand sourire en coin. Ce qui est totalement illogique car nous n’avions plus rien à nous dire sur ce sujet. Comme si ce n’était qu’un prétexte.

Quelque jour après, j’ai pris l’initiative d’aller le voir pour lui demander quand ? Il avait l’air encore une fois très content et ne cessait de sourire. Il me dévorait du regard !
Il m’a donné une date et m’a dit qu’on pourrait se voir après ses cours, en soirée (il l’a bien précisé) et a ajouté « je resterai dormir dans la ville ce soir là ». Alors qu’il n’habite pas du tout là et qu’il n’y enseigne pas les jours suivants.
Mais pourquoi me préciser tout ça? Est-ce qu’un prof raconte tout ça à son élève normalement? Comme si c’était des sous entendu.

Le jour venu je me suis dit que j’allais lui proposé d’aller boire un verre après le contexte qu’il m’avait consciemment explicité. Le matin on s’était croisé dans les couloirs il m’avait regardé intensément comme à son habitude avec le sourire depuis le fond du couloir jusqu’au moment où il est passé à côté de moi comme si il s’attendait à ce que je lui dises plus qu’un simple « bonjour.
Mais quand je suis arrivée pour le rejoindre après ses cours il m’a proposé de parler en salle des professeurs.
Encore une fois complètement illogique.

Il me précise qu’il a fini un peu en avance et qu’il m’a cherché dans le hall et envoyé un mail pour le dire mais je ne l’avais pas vu.
Pendant, notre échange on reparle des mêmes banalités. Nous n’arrivions tellement pas à sortir « du cadre » qu’il y avait une mouche qui volait dans la pièce et on a commencé à faire des blagues dessus.
Beaucoup de petites blagues complices, avec des sourires et des regards complices mais avec une barrière sous couvert du scolaire.
Bref, je sors de notre rdv, je vais voir la mail par curiosité et il me disais qu’il était en salle des profs et sans contexte particulier m’y joignais son numéro de téléphone « au cas où ». Quel prof donne son numéro de téléphone à son élève? Est-ce encore une excuse?

Bref je n’arrive pas à savoir sur quel pied danser. J’ai l’impression qu’il y a beaucoup d’éléments qui mettent la puce à l’oreille et qui ne sont pas les comportements simplement d’un professeur et de son élève. Et en même temps je doute beaucoup car on ne sort pas dans les actes vraiment du cadre scolaire. Alors est-ce la peur? Est-ce qu’il ne sait pas comment s’y prendre? (Il est un peu réservé ça se voit)
Est-ce que tout simplement j’ai tout interprété de travers et je me fais un film ?
J’ai l’impression que ça n’a pas de sens, un jour je crois savoir et l’autre non. Il me rend dingue et je ne supporte plus cette passivité. Et en même temps je ne peux pas tout tenter car c’est mon professeur et je n’ai pas envie de m’attirer d’ennuis si je fais fausse route.

Désolée d’avance pour la longueur de mon témoignage mais je voulais vraiment établir le contexte, qui est j’en suis consciente ma vérité, peut-être erronée je peux le concevoir et j’essaye de rester un maximum objective même si évidement je ne peux pas l’être réellement.
Merci beaucoup à celles et ceux qui prendront le temps de me lire et de me répondre. Je sais que ça pourrait en aider certain(e)s car je n’ai pas trouvé beaucoup de choses sur ce sujet.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses