Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Comment se faire de vrais amis qui nous correspondent vraiment ?

Réalisée par Gaïa le 8 août 2018 5 réponses  · Psychologue enfant précoce

Bonjour,

J'ai actuellement 18 ans et je vais rentrer à la fac. Je suis une femme hp. J'ai tendance à être très anxieuse.

Chaques nouvelles rentrées dans de nouveaux établissements je me fais des amis comme tout le monde (collège, lycée ) mais même si ce sont des gens que j'apprécie, je n'arrive pas à être satisfaite dans ces amitiés, je me sens seule alors que je suis entourée et je ne me retrouve pas '' dans leurs délires '', je me sens toujours en décalage au niveau de la maturité etc. Et j'en souffre beaucoup . Je me sens toujours de trop comme si je ne correspondait pas à ce groupe d'amis. C'est toujours la même chose. Et je m'en veux par rapport à ces personnes d'avoir ces ressentis, ces pensées affreuses.
Alors j'aimerais trouver des amis qui me correspondent VRAIMENT au niveau de la maturité, psychologique etc., mais je ne sais pas comment faire. J'ai du mal à être sociale, j'ai peur des autres mais je fais des efforts.

Ainsi c'est avec beaucoup d'espoir que j'aborde la faculté, mais avec beaucoup d'angoisses également. J'ai hâte de rencontrer de nouvelles personnes mais j'ai aussi peur que comme à chaque fois je me fasse des amis '' que j'aime'' mais qui me font souffrir inconsciemment, et qui ne sont finalement pas de vrais amis. Comment trouver les personnes qui me correspondent à la fac sans me retrouver bloquer avec les premières personnes à qui je parle ? Dois je me diriger vers des personnes plus âgés ? Comment m'intégrer ?
Je ne cherche pas forcément des amis comme moi, mais des gens avec lesquels je serai en '' phase''. J'ai besoins de conseils, surtout pour ce nouveau départ dans la vie !

Merci.

Meilleure réponse

Bonjour Gaïa,

La réponse de Mme Podani est très complète, on ne peut pas y ajouter grand chose, sauf peut-être une autre manière d'envisager votre problématique, un autre angle.

Deux mots ressortent implicitement de votre message : une forte anxiété et un très grand désir de rencontre. Et votre anxiété ou angoisse est à la mesure de votre désir, tout simplement... Désir dont vous avez déjà fait l'expérience par le passé, qu'on ne peut le combler, car c'est par définition le propre du désir, toujours en butte à une inadéquation.

"HP" donc et ce sentiment d'être toujours en décalage, de ne jamais trouver de correspondance exacte, de n'être pas vraiment en phase.... Du temps de Freud, on n'aurait pas dit "HP" mais une forme de névrose tout simplement.

Vous le savez sans doute, il vous est possible de mettre tout ceci au travail avec un ou une professionnel, n'hésitez pas à en faire la démarche, cela vous aidera à vivre cette nouvelle aventure de la fac et d'un cercle d'amis à créer.

Bonne chance à vous,
Bien cordialement,
fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Gaïa,

Ce n'est pas le fait d'être "HP" en lui même qui vous crée cette difficulté de vous faire de "vrais amis" qui vous correspondent..., mais votre anxiété et la peur des autres, qui se traduisent certainement par des attitudes inconscientes qui n'incitent pas non plus ces autres à vous approcher...
L'hypersensibilité, le sentiment de ne pas être comprise et celui de ne pas comprendre les autres non plus, le manque de spontanéité et de légèreté rajoutent à vos difficultés de vous créer des relations amicales authentiques et durables.

Un certain décalage existera toujours avec "les autres"...., puisque ça fait partie des réalités de la vie.
Exercez-vous à observer et écouter, élargir vos points de vue et vos centres d'intérêt avec ceux des autres... : en vous intéressant sincèrement à eux, vous allez pouvoir échanger et trouver ainsi des personnes qui ont une curiosité et des valeurs proches des votre.

Sachez aussi que si votre anxiété est trop envahissante, la peur "déforme" votre perception des réalités et reste un frein à votre socialisation.
Quelques séances de thérapie peuvent vous aider à comprendre les ressorts de vos peurs et à devenir ainsi plus apte à "apprivoiser" les personnes dont vous pouvez désirer l'amitié.
Pour bien connaître les caractéristiques et l'hypersensibilité des "HP", je pense que vous devez (l'âge jouant aussi...) idéaliser aussi beaucoup l'amitié et être encore à la recherche de l'idéal et/ ou de quelqu'un ayant les même mode de pensée que vous..., ce qui peut vous empêcher de vous investir dans la réalité de ce que chaque personne peut offrir de bon et à accepter aussi ses limites...

Je vous souhaite de pouvoir profiter pleinement de ce "nouveau départ dans la vie" qui est l'entrée en fac !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 AOÛT 2018

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1733 réponses

4310 J'aime

Bonjour Gaïa,
Je rejoins le point de vue de M. Gaillard sur le fait que chacun - qu'il soit HP ou non - peut apporté à l'autre et je suis certain que vous en êtes tout à fait consciente.
Par contre, pour avoir croisé un certain nombre de profils comme le vôtre, je sais que malgré une multiplicité d'efforts, ils ont parfois du mal à tisser des liens desquels ils soient totalement satisfaits avec des personnes de leur âge.
Peut-être ne mettez-vous pas en avant votre "particularité", ce qui est bien, mais vous pouvez aussi l'utilisez à bon escient en mettant votre potentiel au profit des autres en les aidant dans leur travail ce qui peut vous permettre de gagner en confiance.
Effectivement à la fac vous allez rencontrer différentes personnes de différentes classes d'âge ou sociales, des contacts enrichissants sur le plan personnel : n'hésitez pas à vous investir dans le BDE ou autre instance qui vous permettra de toucher un large éventail de contacts.
Je vous souhaite une bonne année universitaire et de belles rencontres.
A votre écoute, si besoin.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 AOÛT 2018

Logo Luc BURGENSIS Luc BURGENSIS

538 réponses

454 J'aime

Bonjour,

La réponse de mon collègue M. Gaillard est tout à fait pertinente d'aller vous inscrire dans des activités annexes comme des associations inter-universités, ou des associations liées à des facultés que vous auriez pu développer.
Mais la faculté reste un lieu où si l'on ne fait rien personne ne viendra vous cherchez. Cela peut être un lieu d'autant plus décevant que vous en espérez beaucoup par rapport aux rencontres de lycées décevantes, que vous avez eues.
Une amitié, des rencontres ne se forgent pas seulement à l'entrée dans la fac, mais tout au long de votre parcours et avec des personnes bien différentes pouvant aller de l'Ater, aux personnes syndicalistes, ou aux secrétaires de l'UFR etc..
Il est nécessaire d'écouter ce que vous ressentez intérieurement pour les gens que vous côtoyez et de le leur dire avec tact.
Et prendre ainsi du temps pour vous rencontrer : "est-ce que je souhaite revoir cette personne et pour quels motifs ?" Cela peut être parce que vous la trouvez intéressante ? ou alors drôle ? ou alors bien plus intelligente que vous ? Cela peut aussi être parce que vous jugez utile de l'avoir pour ami(e). Cela aussi peut-être sans raison particulière, juste par ce que vous êtes bien à ses côtés, sans enfin vous poser de questions.
Enfin vous exprimez un désir de trouver des gens plus âgés grâce à la fac. L'âge , comme le physique, comme le QI, n'est pas un critère discriminant absolu, pour pouvoir être ami avec quelqu'un.

Le critère discriminant c'est vous. Vous qui savez sentez, ressentez ce désir de partager , d'échanger, et d'être étonné par l'autre. Car vous aussi vous pourrez donner à cet ami(e) à votre tour ce que vous recevez de lui. Ce que vous exprimez sans doute par l'expression "être en phase". L'ami n'est pas votre miroir il est votre révélateur, ne vous jugeant pas car vous non plus vous ne le jugez pas. Ce qui ne veut pas dire que vous ne pouvez lui dire ses quatre vérités, mais sans animosité.
Enfin une amitié cela se construit sur des années, et bien sur cela n'a rien à voir avec des amis "facebook" qui exhibent leur vie au côté voyeur de chacun d'entre nous.


Bon chemin à vous,

Bien cordialement,
Charles Suaudeau-Séroude
Psychothérapeute

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 AOÛT 2018

Logo Charles Suaudeau-Séroude Charles Suaudeau-Séroude

70 réponses

292 J'aime

Bonjour
Le monde universitaire est vaste et tous les âges, ou presque, s′y côtoient.
Vous pourrez effectivement rencontrer des gens matures, qui ne sont pas dans le délire, comme vous dites, et cela par exemple, via des activités annexes. Il doit bien exister des associations culturelles, des possibilités de rencontres, à l′université et aussi hors université.
Ceci dit, ne soyez quand même pas trop sélective. N′attendez pas des relations sur mesure à chaque coin de la fac. Même si vous rencontrez des gens avec qui vous êtes en phase, il y a aura bien des moments où il faudra se lâcher un peu. Soyez curieuse, allez à la rencontre des gens sans a-priori, il se trouvera forcément des personnes avec qui le courant va passer.
Cordiales salutations.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 AOÛT 2018

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

2245 réponses

5257 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Comment faire pour m'inventer un ami imaginaire ?

5 réponses, dernière réponse le 11 Février 2018

Comment faire pour m'impliquer vraiment dans mes relations?

3 réponses, dernière réponse le 14 Mai 2013

J'en ai vraiment marre de moi-même ! Je me sens seule, différente...

6 réponses, dernière réponse le 20 Novembre 2015

Comment faire pour que mon ex petite amie m'oublie ?

3 réponses, dernière réponse le 12 Décembre 2012

Comprendre le comportement de mon ami

2 réponses, dernière réponse le 07 Juin 2013

comment faire admettre à mon conjoint qu'il se trompe ?

5 réponses, dernière réponse le 02 Mars 2017

Perdu dans une amitié inégale, que faire ?

5 réponses, dernière réponse le 12 Février 2017

J'ai quitté mon conjoint, je ne sais plus quoi faire

5 réponses, dernière réponse le 24 Mai 2016

Dois-je lui faire confiance ?

8 réponses, dernière réponse le 10 Novembre 2015

Comment se sent un homme qui quitte ?

2 réponses, dernière réponse le 07 Avril 2017