Comment vivre la pornodépendance de son conjoint ?

Réalisée par Essy · 5 juil. 2016 Addiction au sexe

Bonjour,


J'ai 26 ans et je suis depuis un peu plus d'un an avec mon conjoint dépendant à la pornographie. Il est conscient de son addiction et essaie de s'en sortir, avec parfois quelques rechutes mais il semble volontaire.


Avant cela, j'ai été pendant 4 ans avec un homme lui aussi dépendant, mais qui a toujours refusé de le reconnaître. Il me comparait aux femmes des vidéos et partageait cette "passion" avec moi.


La découverte de la dépendance de mon conjoint actuel (je l'ai su en septembre dernier) a été très difficile pour moi. Au début j'ai angoissé et j'ai été en colère, puis je l'ai aidé et je continue au mieux encore aujourd'hui.


Malgré sa volonté de s'en sortir, je me sens vide et sans intérêt. Je sais que ce sont des réactions classiques à ce genre de situations, mais plus le temps passe et plus j'en souffre, alors que lui semble aller de mieux en mieux...

Je l'encourage dans son combat et essaie de ne pas trop lui parler de mes sentiments car, à force, il en a assez de me voir triste, ce qui est normal. Il refuse plus ou moins d'aller consulter avec moi car il veut s'en sortir seul, ce que je comprends s'il y arrive. Je n'ai pas d'ami(e) à qui en parler car je suis assez seule ici.


Aujourd'hui, je suis constamment fatiguée, lasse et j'ai seulement envie de rester chez moi et de dormir. J'ai perdu mon dynamisme social et tout le monde m'énerve, je n'ai plus de patience. Je ne pense même plus à la pornographie, ni au fait que mon conjoint puisse rechuter, ça ne m'angoisse même plus. Je me sens simplement vide, j'ai perdu l'intérêt en mon travail, mes activités, mes projets, je me sens écrasée par tout le monde et surtout, surtout fatiguée. J'ai honte de ressentir tout ça, j'ai honte de peser sur mon conjoint et j'aimerais qu'il ne regarde plus.


Je ne sais plus où trouver le bonheur, je lis des livres écrits par des psychologues afin de m'aider, mais ils me font surtout culpabiliser de ne pas y arriver. Je n'ai pas la force d'aller consulter car je n'ai pas envie qu'on me voit, je me sens ridicule. Je voudrais prendre un arrêt de travail pour dormir mais j'ai peur de devoir m'expliquer à un médecin et à mes collègues, je n'ai pas envie qu'on me pose des questions et je voudrais juste devenir invisible.


De plus, je suis de nature assez paranoïaque et très lunatique alors cela ne doit pas aider... Mon conjoint me dit que c'est une phase de déprime comme j'ai souvent eu et qu'il faut que je profite de la vie, mais je n'ai aucune idée de comment faire et cela me rabaisse encore plus. J'ai essayé de faire des activités seule, des balades, du sport, de rencontrer de nouvelles personnes, rien n'y fait...


Je ne sais plus quoi faire. Je ne veux pas mourir, mais j'aimerais pouvoir vivre. Comme toutes ces personnes que je croise dans la rue qui sont si souriantes...


Merci d'avance.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 5 JUIL. 2016

Bonjour Essy,

La découverte de la pornodépendance de votre nouveau conjoint a réveillé en vous des blessures.

Vous dites que votre ancien compagnon vous « comparait aux femmes des vidéos » et « partageait cette passion » avec vous. Etiez-vous passionnée ? Quelle image de vous vous renvoyaient ces vidéos ?

La répétition de la situation n’est probablement pas un hasard.
Vous avez le courage d’accompagner votre conjoint actuel pour qu’il se libère de sa dépendance mais il serait important de prendre soin de vous.

Vous dites que vous essayez de ne pas trop montrer vos sentiments à votre conjoint qui en a assez. Vous êtes présente pour lui ; pourquoi ne le serait-il pas pour vous ?

Après ces expériences, votre confiance et votre estime de vous même ont été mis à mal. Ce qui explique que vous soyez déprimée.


Je vous conseille de consulter un thérapeute qui saura vous écouter, sans vous juger et avec bienveillance. Il sera là pour vous accompagner.

Par ailleurs, une thérapie de couple pourrait vous être bénéfique. Aujourd’hui il refuse « plus ou moins », peut-être pourriez vous lui dire combien c’est important pour vous deux.

Si vous hésitez à consulter, n’hésitez pas à m’écrire,



Restant à votre disposition

Bien cordialement

Nathalie Delmotte

Nathalie Delmotte Psy sur Châteauneuf-Grasse

152 réponses

667 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIL. 2016

Bonjour,

A travers votre long mail, vous parlez de votre solitude. Elle est très présente.
Poussez la porte d un thérapeute est :
Oser se remettre en lien
Oser dire
Oser ....c'est vivre .

Cela demande du courage, et soigne déjà un peu, disons à minima : soulage.

Je vous souhaite d'oser. Le reste suivra, restera à vous de sentir si cette personne vous convient . Vous pouvez vous faire confiance vous saurez tout de suite.

Osez bien !

Caroline Delaunay

Caroline Delaunay Psy sur Paris

14 réponses

84 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JUIL. 2016

Bonjour,
Une addiction à la pornographie se caractérise par le caractère envahissant du comportement (plusieurs heures par jour) et par la souffrance qu'il occasionne. Quel est l'impact de cette addiction sur votre couple et sur votre sexualité ensemble ?
Je vous suggérerais d'aborder le sujet avec votre conjoint sur ces points, et de lui proposer de consulter ensemble un sexologue pour vous aider.
Je reste à votre disposition si vous avez besoin de renseignements complémentaires.
Cordialement,
Agnès Verroust
Psychologue clinicienne, sexologue

Agnès Verroust Psy sur Paris

7 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JUIL. 2016

Bonjour,
Je constate que vos 2 relations amoureuses étaient avec des partenaires porno-dépendant...

Et comme les rencontres ne se font pas au hasard, je me demande ce qui vous pousse à être attirée et rester avec ce type de personne ?...

Il serait nécessaire de creuser dans votre enfance/adolescence pour comprendre ce qui se rejoue à ce jour dans vos relations amoureuses.

Vous dites que votre compagnon actuel est conscient de son addiction et essaie de s'en sortir, mais de quelle manière ? Consulte t-il ? dans le cas contraire, je vous invite vivement à lui proposer en lui posant des ultimatums.

Et de votre côté je vous recommande également de consulter pour retrouver un équilibre, une estime de vous même et peut être vous détacher de cet homme s'il ne souhaite pas entreprendre de thérapie.

Sachez qu'un bon thérapeute est toujours dans la bienveillance, la neutralité et le respect de l'individu.

Restant à votre disposition,
Cordialement

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5254 réponses

29387 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Addiction au sexe

Voir plus de psy spécialisés en Addiction au sexe

Autres questions sur Addiction au sexe

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 15600

psychologues

questions 11700

questions

réponses 131600

réponses