Comment gérer et mieux vivre une relation difficile avec ces beaux parents

Réalisée par Justi · 24 août 2023 Aide psychologique

Je suis en couple depuis 8 ans avec mon mari.
Depuis le début de notre relation, je n’apprécie pas la présence de ses parents. Ils sont autoritaires, tristes, anxiogènes, de la vieille école.
J’ai aussi beaucoup de mal à leur confier mon fils d’un an, j’ai l’impression de sacrifier mon fils en leur confiant.

Je trouve qu’ils ne respectent pas assez les enfants. Ma belle mère s’en occupe pour combler un besoin chez elle de maternage, mais elle ne tient pas compte des besoins et de la sensibilité de l’enfant, et se comporte comme si l’enfant lui appartenait. Ils sont également autoritaire avec mon fils.

En prime, ils fument dans leur maison ( ce qui devrait être une raison suffisante pour ne pas leur confier mon fils, mais si je leur dis cela, ils viendront le garder chez moi, chose que je ne veux pas)

Vis à vis de mon conjoint je me sens obliger de fréquenter ces gens, et ils sont insistants pour pouvoir s’occuper de mon fils et le voir plus souvent.
Mes beaux frères et belles sœurs font les 4 volontés de ces 2 personnes et je ne veux pas me mettre ma belles famille à dos, pour le bien de mon époux.

Bien que mon conjoint aime ses parents, il comprend mes sentiments car lui aussi se sent parfois mal avec eux.

J’ai la boule au ventre quand je dois les côtoyer, et j’appréhende à l’avance de les voir et les jours d’après j’ai du mal à décompresser. Je dors mal, je cogite toute la journée.

J’aimerai mieux vivre cette situation, savoir comment réagir, me rendre moins malade de les voir….

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 25 AOÛT 2023

Bonjour,

Vous avez la chance d'être comprise par votre mari qui a dû forcément souffrir du comportement de ses parents.
Effectivement vous ne pouvez pas le couper d'eux. Il faut donc régler le problème par la gestion du temps de relation avec eux, surtout physique. Vous seriez peut-être plus sereine si vous vous accordiez sur un rythme précis de visite ou de contact. Vous pourriez trouver aussi des alternatives pour la garde de votre enfant quitte à leur dire que c'est pour "ne pas les embêter". Il faut un peu ruser pour réguler les interactions avec eux en vous mettant bien en phase avec votre conjoint qui peut aussi de temps en temps les voir sans vous.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3833 réponses

19142 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AOÛT 2023

Bonjour Madame,

Relisez votre message ici : il me semble que ce sont vos propres pensées très négatives (exclusivement négatives…) sur vos beaux parents qui vous rendent « malade » quand vous pensez à eux, avant même de les voir.
Et plus vous cultiverez les mauvaises opinions que vous avez d’eux plus ça va vous mettre mal à l’aise.

Il est compréhensible que vous ne soyez pas d’accord qu’ils fument devant votre petit, ou dans les pièces où il vit. Et ça…, vous pouvez le leur dire, ou vous arranger avec votre mari pour qu’il leur demande de ne pas le faire.

Pour ce qui est de la tristesse qu’ils dégagent : avez vous tenté de comprendre pourquoi ils sont comme ça ?! Connaissez vous leur vie ?
Qu’est ce que votre mari a hérité de bon de ses parents ? Il doit bien y avoir quelque chose…

Quand à laisser votre enfant chez eux… : ils vont faire comme ils peuvent, et du mieux qu’ils peuvent. Cela n’aura pas beaucoup d’influence sur l’éducation de votre fils, qui vit quand même avec vous.
En grandissant ça va même l’aider à devenir plus adaptable, à faire la part des choses, etc.

Il me semble que le mieux serait de comprendre, à l’aide d’un-e thérapeute, ce qui (de votre propre histoire et croyances) vous met vous tellement mal face à vos beaux parents, et le dépasser, pour votre bien-être à vous et celui de votre famille.

Je vous souhaite d’arriver par les accepter et par trouver la bonne distance avec eux.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4099 réponses

11199 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2023

Bonjour Madame,
Ce que vous partagez me touche beaucoup. Comme on dit, on choisit ses amis, pas sa famille, en l'occurrence sa belle famille. Le point positif est que votre conjoint comprend votre malaise vis-à-vis de ses parents. Je vous invite vivement à travailler en thérapie avec un professionnel qualifié, notamment sur l'apprentissage de l'affirmation de soi pour pouvoir fixer les limites de manière explicite et respectueuse avec vos beaux-parents, tout en respectant aussi vos besoins. Pas facile. Peut-être que le conflit sera inévitable mais conflit ne veut pas dire rupture de la relation.
Je vous souhaite bonne chance.
Frédéric (Psychopraticien en analyse transactionnelle)

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

185 réponses

47 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2023

Bonjour Justi,

Je vous remercie pour votre message

Je comprends très bien que vous ne souhaitez pas entrer en conflit. Dans ce cas, quand vous confiez votre enfant à vos beaux parents, spécifiez donc que vous leur interdisez de fumer durant la période de garde, sinon vous serez obligée de ne plus leur confier. Votre enfant devient un fumeur passif et c’est extrêmement nocif durant sa croissance, vous avez raison.

Votre conjoint, malgré qu’il soutient votre point de vue, il ne prend pas position pour autant, c’est un conflit de loyauté qu’il lui appartient de régler sinon la relation de couple en pâtira.

Je reste à votre écoute
Marjorie Lugari * Psychanalyste * Sexothérapeute * Praticien en psychothérapie * Aide à la Parentalité * Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10772 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2023

Bonjour Justi,

Je comprends que vous traversiez une période difficile en raison de votre relation tendue avec les parents de votre mari. Vos émotions sont parfaitement compréhensibles et, il est important de trouver des moyens de mieux vivre cette situation.

En tant qu'expert en hypnose, je peux vous proposer quelques conseils pour vous aider à faire face à cette situation complexe.
Tout d'abord, il est essentiel de prendre soin de vous. Lorsque vous ressentez de l'anxiété ou de la tension, pratiquez des techniques de relaxation telles que la respiration profonde ou la méditation. L'hypnose peut également être un outil efficace pour vous aider à gérer vos émotions et à développer une attitude plus sereine envers vos beaux-parents.

Ensuite, communiquez ouvertement avec votre conjoint. Il est important qu'il comprenne vos sentiments et que vous travailliez ensemble pour trouver des solutions. Peut-être pourriez-vous établir des limites claires en ce qui concerne la garde de votre fils et discuter de la possibilité d'un compromis qui respecte vos besoins et les leurs.

L'hypnose peut également vous aider à développer une attitude plus positive envers vos beaux-parents, en vous aidant à changer la façon dont vous percevez la situation, sans pour autant accepter l’inacceptable et en gardant toujours à l’esprit que c’est à vous que revient en dernier ressort la décision de confier ou pas votre enfant et d’en définir toutes les modalités.

Enfin, n'oubliez pas que vous avez le droit de prendre soin de votre bien-être émotionnel. Si nécessaire, envisagez de consulter un thérapeute ou un conseiller familial pour obtenir un soutien supplémentaire dans la gestion de cette situation complexe.

Soyez patiente avec vous-même et rappelez-vous que vous méritez d'être heureuse et en paix, même dans des situations difficiles.

Je reste naturellement à votre écoute et à votre disposition, même à distance, si vous le souhaitez, pour vous aider à mieux vivre cette situation, en modifiant vos réponses émotionnelles et en renforçant votre confiance en vous.

jpaul.

Ungerman Jean-Paul Psy sur Marseille

61 réponses

494 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2023

Bonjour Justi,
J'entends votre malaise vis-à-vis de vos beaux-parents et d'après votre description, c'est effectivement une situation à regarder de près.
Tous les enfants, y compris votre mari, sont "soumis" à vos beaux-parents, et vous êtes la seule à avoir consciemment mis des mots sur leur comportement.
Je pense que vous êtes (votre mari et vous) dans la peur de leur parler, pour des raisons différentes.
En ce qui vous concerne, vous avez le droit, je dirais le devoir de leur dire "non", surtout en ce qui concerne la garde de votre petit garçon. Une maman attentive au bien-être de son enfant, comme vous l'êtes vous même, sent ces choses là.
Pour ne plus être dans la soumission, dans ce consentement forcé, je vous invite à parler à votre mari de ce que vous ressentez, ce que craignez, pour vous et votre enfants.
Vous pouvez aussi, pour vous-même, tenter de comprendre pourquoi vous vous imposez d'accepter cette situation qui vous rend "malade", pourquoi vous ne dites pas "non", tout simplement ?
Je reste à votre écoute si vous avez besoin

Bien chaleureusement
Isabelle Safré
Psychopraticienne Gestalt

Isabelle Safré Psy sur Sceaux

42 réponses

18 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2023

Bonjour,

Pour commencer, vous pouvez en parler avec votre partenaire pour qu’il fasse comprendre à ses parents qu’il n’est pas acceptable de fumer à l’intérieur lorsque votre enfant sera chez eux.
Il est vrai aussi qu’un enfant d’un an a besoin de beaucoup d’attention, et qu’il est difficile de le laisser pendant une longue période hors de la garde de ses parents.
Pour finir, vous n’aimez pas votre belle-famille. Cependant, vous devez composer avec elle. Faites bonne figure sans toutefois vous ranger à leur façon d’être. Restez vous-même et prenez sur vous lorsque vous êtes en leur compagnie.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3223 réponses

2865 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2023

Bonjour,

Tout d abord,Je vous remercie pour la confiance que vous nous accordez.
Parlez-en calmement avec votre mari, expliquez-lui votre mal-être et que vous ne voulez plus vous sentir obligée de fréquenter ses parents comme avant. Qu'il vous soutienne dans cette décision.

Posez des limites claires : ne plus laisser votre enfant seul avec eux, ne plus vous forcer à les voir si vous n'en avez pas envie. Votre bien-être et celui de votre enfant passent avant leurs exigences.
Si vous devez les voir, faites-le sur des temps et activités que vous maîtrisez (repas chez vous, sorties courtes...) pour vous sentir moins submergée.

Gardez vos distances affectives, soyez polie mais ferme sur vos choix concernant votre enfant. Ne vous justifiez pas outre mesure.
Si confrontation, restez calme et assurez-vous d'avoir votre mari de votre côté pour faire front commun.

Apprenez à lâcher prise sur ce que vous ne pouvez pas contrôler, leur relation à eux ne doit pas vous enlever votre paix intérieure.
Parlez-en à des amis de confiance pour vous soulager l'esprit.

Pensez à vous et à votre petite famille, ne vous laissez pas envahir par leurs exigences au détriment de votre bien-être.
Courage, en posant des limites claires, cela devrait déjà vous soulager beaucoup !

Thalia Inna
Psychopraticienne et hypnotherapeute
EMDR
En téléconsultation et presentiel

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

911 réponses

993 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 15600

psychologues

questions 11700

questions

réponses 131550

réponses