Décès de la mère le père agis bizarrement

Réalisée par Becker · 12 juin 2023 Thérapie familiale

La mère d’une amie est décédée j’essaie évidement d’être là au mieux pour elle. Elle me raconte que son père souhaite dormir avec elle depuis le décès de sa mère ( mon amie a 26 ans) il souhaite aussi que ces filles reste à la maison avec lui. Je ne sais pas trop quoi penser de tout ça ni comment réagir je peux pas m’empêcher de ne pas trouver sa normal de dormir avec sa fille de 26 ans après le décès de la mère. Quoi en penser?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 13 JUIN 2023

Bonjour Becker
Votre ressenti vous a fait nous écrire, alors suivez ce que votre petite voix intérieure vous murmure !!!
Est-ce que votre amie a accepté de dormir avec son père? l'a-t-elle déjà fait petite ? Quel est son ressenti vis à vis de son père ?
Est-ce que la situation lui pose problème ?
Vous, vous ne pourrez pas agir si votre amie ne se sent pas en souffrance... c'est à elle de prendre rendez-vous si elle le souhaite...
Par contre des discussions sur des comportements incestueux sont toujours possible en évoquant le cas général pas celui de votre amie bien sûr.
Bien à vous
Mme D.A. GRAF-LAPEYRE
Psychologue clinicienne
Thérapeute en libération des émotions (tristesse, peur, dépression, viol, inceste, angoisse, phobie, addictions, colère, honte, dégoût...)

Dominique GRAF - LAPEYRE Psy sur Castries

281 réponses

539 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 JUIN 2023

Bonjour,

Vous avez absolument raison, cela n'est pas "normal". Il s'agit d'une relation incestuelle, dans laquelle un parent utilise (instrumentalise) à son enfant dans une relation d'intimité inadaptée parce qu'elle contrevient à la place attribuée à chacun. En aucun cas une enfant ne peut être mise ne place de conjoint.e par son parent, ni être utilisée comme doudou. pour le consoler !

Ce monsieur, dans son deuil douloureux, à grand besoin d'être suivi psychologiquement. Je vous invite à en informer votre amie à défaut de quoi ce sont ses soeurs et elle qui risquent de devoir souffrir d'une situation très dysfonctionnelle très difficile en plus de leur propre deuil, au risque de gâcher leur propre avenir...

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1849 réponses

2638 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2023

Bonjour,
Effectivement, cette demande semble étrange. Elle peut révéler la dépendance affective dans laquelle se trouvait ce père avant le décès de sa femme.
Cependant, c'est à votre partenaire de régler ce problème : qu'en pense-t-elle ? comment vit-elle cette demande ? Cette situation réveille-t-elle chez vous des peurs ? peur de passer après le père, par exemple ?
Si la situation persiste, il faudra en parler avec elle.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4424 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2023

Bonjour,

Je serais assez abrupte dans ma réponse mais je pense qu'il est des sujets sur lesquels nous ne pouvons pas tergiverser
Deuil ou pas, un père ne doit pas dormir avec sa fille, quelque soit l'âge.

Il ne s'agit pas à mon sens de chercher à comprendre pourquoi ce surgissement de cette envie ou ce besoin car mille explications seraient possibles et peut être les raisons seraient entendables sans rien de malveillant derrière. Donc l'attitude n'est pas ici de comprendre ou d'interpréter voire d'imaginer des choses affreuses et répréhensibles MAIS de mettre des limites : la fille ne remplace la mère. La couche ne se partage pas avec le père. C'est l'un des interdits fondamentaux.

Cela étant dit, qu'il souhaite la présence de ses enfants donc se sentir entouré durant cette période étrange qui suit la perte d'un être cher est compréhensible voire attendue si ce n'est souhaitable. Mais cette présence est attendue dans les pièces dédiées des lieux de vie et durant des moments de vie partagés en famille (repas, discussion, lecture, ballade, cuisine etc). Nous retrouvons à nouveau les limites physiques et morales qui contiennent et soutiennent.

Je reste à votre disposition,

Bien à vous,

Dalila Nourdin

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

319 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2023

Bonjour,

Oui, vous avez raison, la demande du père de votre amie est pour le moins bizarre, et traduit un « effondrement » suite au décès de son épouse.
À moins que leurs habitudes familiales étaient déjà un peu malsaines ?
Ou que le père ait une maladie mentale ou neurologique (dégénérative).

Votre amie ne doit en aucun cas accepter cela.

Ses filles doivent le rassurer et l’amener consulter un psychiatre : cet homme a très probablement besoin de médicaments et aussi d’une thérapie qui peut l’aider à surmonter petit à petit sa douleur et le manque crée par la mort de sa femme.

Conseillez donc à votre amie de prendre les mesures nécessaires pour soigner son père.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4237 réponses

11656 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2023

Bonjour,

En effet ce n'est pas commun.

Soit père doit être terrassé par la perte.

Il veut de la présence.

On peut souvent régresser psychologiquement après une perte.
D'où cette demande à votre amie.

Qu'elle a le choix de refuser aussi !

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

390 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2023

Bonjour Becker,

Ce papa est très fragile et le décès de son épouse lui a fait perdre toutes ses sécurités. Cela signifie très probablement que c'était plutôt la mère qui était le point de solidité du couple et de la famille et peut-être même que sa femme était aussi un peu sa mère.
Il ne faut bien sûr pas céder à son désir de dormir avec ses filles. Il recherche la sécurité physique que lui donnait son épouse vue comme une mère protectrice.
Ses filles doivent lui indiquer qu'elles ne l'abandonneront pas mais qu'elles ne peuvent remplacer son épouse. Puis petit à petit lui faire comprendre que, malgré tout, elle ont leur vie à vivre. Il ne faut surtout pas qu'elles en culpabilisent.
Il faut aussi qu'elle pousse leur père à se faire accompagner.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4070 réponses

20960 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2023

Bonjour Becker,
C'est beau de vous voir prendre soin de votre amie. L'amitié est une chose puissante dans la vie.
Le deuil s'exprime de façon différente chez les gens mais, effectivement, si on peut comprendre la nécessité d'être entouré, partager son lit avec sa fille semble pas être une bonne idée car cela évoque, même si ce n'est pas le cas, une ambiance incestuelle.
Le fait de vouloir garder ses filles auprès de lui est aussi sans doute une consolation mais cela ne veut pas dire que ses filles sont obligées de lui obéir.
Vous ne dites pas si le deuil est très récent (quelques jours) ou pas.
Si tout le monde vit son deuil comme il peut, toutes les demandes ne sont pas acceptables et votre amie et ses sœurs ont tout à fait le droit de refuser ce qui ne leur convient pas. Se relayer auprès du père pour des visites fréquentes semble normal pour se soutenir mutuellement. Mais ces filles sont elles-mêmes en deuil et ont le droit de faire ce qui est bon pour elles: prendre du temps seules, se retrouver entre sœurs, reprendre leur vie de couple ou familiale.
Vivre le deuil de sa femme est éprouvant mais ne donne pas tous les droits.
Votre amie peut se faire aider si elle a besoin de prendre du recul: par un psy mais également par des associations ou des hôpitaux qui organisent des groupes de parole d'endeuillés ou même des cafés deuil.
Prenez soin de vous et de votre amie
Nathalie Goursolas Bogren

Nathalie Goursolas Bogren Psy sur Sallanches

68 réponses

69 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2023

Bonjour,

En effet, il n'est pas vraiment normal qu'un père demande de dormir (dans le même lit) avec sa fille de 26 ans. Qu'il souhaite que ses filles soient pour un temps avec lui pour qu'il commence à accepter le deuil, c'est acceptable. Cependant, il est important qu'il comprenne que cela ne peut pas demeurer ainsi éternellement.
N'hésitez pas à proposer à votre amie de me contacter si elle pense avoir besoin d'aide pour gérer cette situation.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3350 réponses

3292 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2023

Bonjour

La perte d'un être proche est toujours un bouleversement qui affecte toute une famille est au-delà.
Dans ces moments là les personnes qui ont besoin d'être soutenues et de se soutenir entre elles. Et c'est bien ce que vous faites en étant présente pour votre amie.

Cependant le deuil est un processus qui fait partie d'un cycle celui de l'attachement.
Comme c'est un processus, il se décompose en différentes phases qui ne peuvent advenir que l'une après l'autre. La première étant le choc et la stupeur, la seconde étant le déni.
Il se peut que le père de votre amie soit dans l'une de ces premières phases.

Cette demande faite à sa fille marque sans doute la grande souffrance qui affecte ce monsieur, il serait bon qu'il puisse être accompagné dans cette épreuve pour pouvoir la traverser plus facilement et sans doute plus rapidement.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange.

Bonne journée

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

386 réponses

179 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2023

Bonjour Becker,

L'attitude du papa de votre amie semble en effet particulière mais il est impossible d'interpréter son comportement sans en savoir davantage sur leur histoire.
De votre côté, il est important que vous soyez présente pour votre amie pour la soutenir dans sa douleur. Quel que soit l'âge, perdre sa maman est bien souvent un cataclysme émotionnel.
Par ailleurs, si vous sentez que l'attitude de son père ne lui convient pas, encouragez-la à affirmer ses choix et à en parler avec sa/ses sœurs.
Il est possible que le papa soit face à une détresse impossible à gérer et, dans ce cas, vous pouvez également encourager votre amie à inciter son père à consulter un professionnel de santé. Si, à l'inverse, le papa est dans une démarche malsaine (en raison de sa douleur ou de sa personnalité préexistante), il peut être important que votre amie consulte elle-même.
Tout en cherchant de l'aide pour surmonter la souffrance du deuil, elle pourra alors avoir des pistes pour comprendre le comportement de son père et, le cas échéant, s'en éloigner.

Dans tous les cas, votre démarche en venant ici prouve la bienveillance qui vous anime et les sentiments que vous avez pour votre amie. Je ne peux que vous encourager à rester à ses côtés et l'inciter à parler de ce qui la fait souffrir (auprès de vous et/ou d'un professionnel).

Je vous souhaite une bonne journée,
Nathalie Blanchard - psychopraticienne en cabinet (Savoie) ou à distance (téléphone ou visioconsultation)

Nathalie Blanchard Psy sur Grignon

84 réponses

73 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2023

Bonjour Becker,

Effectivement c'est une bien étonnante réaction pour un homme adulte et ayant encore probablement toutes ses facultés, c'est bien le cas ? À moins que son père ne soit en dégénérescence dûe au vieillissement ou à une maladie type Alzheimer, ce comportement est pour le moins déplacé.

Comment a réagi votre amie ? Est-ce que son père avait déjà agi de la sorte avec elle ?
Dans tous les cas elle ne doit jamais se soumettre à une quelconque manipulation psychique sans un consentement total et éclairé.
Si cet homme est rempli de tristesse ou de chagrin, il peut avoir besoin d'être soutenu ou qu'on lui tienne la main. Par contre en aucun cas sa fille ne doit se substituer à un "doudou" que l'on donnerait à un petit garçon, encore moins à sa mère en prenant la place que celle-ci occupait précédemment.

Cet homme a besoin d'un soutien psychologique, il y a des professionnels pour ça.
Votre amie peut aussi consulter pour elle-même.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1871 réponses

2081 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JUIN 2023

Bonjour Becker,

Je vous remercie pour votre message.

Le deuil est un moment difficile à vivre et ce papa est frappé par le décès de son épouse, il souffre d’une profonde détresse et solitude. Je vous conseillerai de dire à votre amie que son père a besoin d’une aide psychologique

Restant à votre écoute
Marjorie Lugari * Psychanalyste * Praticien en psychothérapie * Sexothérapeute * Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10832 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie familiale

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie familiale

Autres questions sur Thérapie familiale

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134350

réponses