Déprime et syndrome de culpabilité

Réalisée par Azelia · 15 mai 2023 Dépression

Bonjour,
Actuellement sous anti depresseur et en suivis psychologique, j'ai un petit problème... je n'ai rdv avec ma psy que dans quelques semaines et je n'ai pas l'impression d'avancer... ce soir ça ne va pas... grosse angoisse, je pleure et je ne sais même pas pourquoi je pleure.. ma vie n'est pas parfaite mais elle n'est pas horrible, beaucoup souffre plus que moi et je culpabilise... je culpabilise aussi pour mon moi du future qui aura perdu ses parents ou qui aura vecu d'autres drames et jose me plaindre, et pleurer et oser déprimer ? Je me déteste et je crois que j'ai de grave problème a pleurer aussi fortement ce soir et me sentir si malheureuse alors que rien de grave ne m'est arrivé... est ce que je deviens folle ? Est ce que c'est normal ? Est ce une crise d'angoisse ? J'ai vraiment du mal a me raisonner et je pense avoir besoin de divers avis pour savoir ce qu'il se passe..

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 17 MAI 2023

Bonjour Azelia,

Tout le monde a le droit de pouvoir résoudre ses problèmes. Ce n'est pas de l'égoïsme et cela n'enlève rien aux autres, même s'ils ont plus de raison que nous de souffrir. On ne peut ni ne doit jamais comparer. Au demeurant ce sentiment de culpabilité fait probablement partie de votre problématique dépressive.
Par contre vous ne semblez pas avoir un suivi assez régulier. Le traitement ne suffit pas. Il vous faudrait un suivi de l'ordre d'une fois tous les 15 jours, en tout cas pas moins.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21596 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Bonjour Azelia,

Il paraît que hier soir vous avez vraiment fait une crise d’angoisse, peut être rien qu’en pensant à un avenir qui vous semble plein de grosses épreuves ?!

Est ce que votre psy est un-e psychiatre, le médecin qui vous a prescrit les antidépresseurs?
Parfois certains antidépresseurs peuvent provoquer (surtout au début) des crises d’angoisse.

Il me semble que que vous devez suivre une thérapie à un rythme beaucoup plus soutenu : il est recommandé de faire minimum une séance par semaine quand la personne traverse une grande souffrance, ce qui semble être votre cas.

Et la souffrance psychique n’a rien d’objectif, elle n’est pas forcément liée au vécu immédiat, mais elle est complexe : vous devez vous forcer à ne plus vous comparer, et à ne plus vous faire des reproches.

Parlez à votre psy de toutes vos angoisses.
Et si ce psy est un-e médecin qui surveille juste votre état par rapport à la médication, cherchez aussi un-e thérapeute qui peut vous aider à dépasser votre souffrance actuelle et à renoncer aux médicaments petit à petit, dès que vous vous sentirez vraiment mieux sur la durée.

Je vous souhaite d’arriver à vous aimer et à faire confiance en votre future force d’affronter la vie avec tous ses aléas.
sp


Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4354 réponses

11951 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Bonjour,
Votre message révèle un comportement anxieux et une certaine dépression psychique. Vous êtes en thérapie, ce qui vous permets d'effectuer une travail sur vous et d'être soutenue par une professionnelle.
" Par ailleurs, vous n'avez pas l'impression d'avancer "
Parfois l’inconscient oppose des résistances, parfois nous sommes trop dans le contrôle etc....

C'est précisément, de cela, de ces traumas, qu’il serait judicieux de travailler. Cela vous permettrait d'écouter vos émotions, de les gérer, cela vous permettrait de sortir de ce conflit psychique que vous décrivez, car vous seule êtes capable de réaliser un tel travail. Personne ne peut le faire à votre place, ni vous dire que faire à votre place.

Je vous offre la possibilité d'en parler avec moi, en présentiel ou en ligne, afin de résoudre cette situation, et de trouver ensemble les solutions les plus adaptées.
P Groult, psychanalyste

Patrick Groult Psy sur Nice

227 réponses

185 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Bonjour Azelia,

Votre message semble en effet emplie de tristesse et de colère, les deux allant généralement de pair.
Qu'est ce qui se passe, c'est une question compliquée, de là à savoir si c'est une crise existentielle, des évènements de vie anciens, la dépression ... peut être tout ca en même temps mais seul vous le savez. C'est en ce sens qu'il faut être bien accompagné. Il faut se sentir prêt à dialoguer avec son thérapeute, être d'accord avec lui sur la vision des avancées, de la façon dont il travaille, sur le rythme des séances .... Si vous sentez que cela n'est pas le cas, vous avez le droit de choisir quelqu'un d'autre, peut être qui fonctionne plus en accord avec votre façon de faire. Vous connaissez le monde de la "psy", vous savez qu'il y a différentes façons de travailler et vous êtes surement plus à même de comprendre ce que vous souhaitez.
Après, effectivement, à la vue de votre message, je ne vous conseille pas d'abandonner un suivi, peut être de voir avec votre psychiatre pour votre traitement. Mais ayez confiance en vous, vous en avez le droit, si vous voulez changer de psy, faites-le! tout ce que vous lui devez c'est de le faire correctement en lui envoyant un message lui expliquant votre décision.

Quant à la culpabilité, des injonctions au bonheur, au fait de devoir être heureux, nous viennent de partout: nos proches, les réseaux, la pub, les livres de développement personnel.... et on fini par se les infliger soi-même.
Une émotion est un fait, la nier en retour ne la guérit pas. C'est un appel du cerveau pour nous montrer qu'il faut soigner quelque chose qui nous empêche. Vous êtes triste, très bien, ne le renier pas, acceptez le ce sera la base de votre cheminement vers le mieux grâce à un travail qui vous convient.

En espérant que ma réponse ai pu vous offrir des pistes de réflexions et en vous souhaitant une bonne fin de journée.
Francois

François Rousselot Psy sur La Garde

63 réponses

22 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Bonjour,

Je trouve que d'être dépendant de sa psy est très difficile. Ma façon de voir les choses et mon expérience en tant que patiente m'a permis de mettre en place une façon de travailler qui rend mes patients indépendants. Ils peuvent travailler entre les séances. J'entends beaucoup de culpabilité sur votre chagrin qui ne vous paraît pas légitime. Tout ce que nous pensons c'est ce que l'on appelle le système de croyances. Et suivant nos croyances nous sommes heureux ou pas. Je travaille avec l'EMDR et les résultats sont significatifs. Votre chagrin est bien réel et il y a une croyance derrière. Tout se soigne! Quand nos pensées sont coincées dans le cerveau reptilien, ce cerveau prend les commandes ce tous les autres cerveaux. Difficile alors de se raisonner. L'EMDR aide beaucoup à digérer toutes ses pensées et croyances et les remettre au bon endroit du cerveau, le cortex préfrontal. Par ailleurs, ce que vous énoncez me fait penser au burn out. C'est un peu le syndrome du bon élève. Tout va bien dans les apparences, j'ai fait tout ce qu'on m'a demandé depuis l'enfance et pourtant je ne suis pas heureux/se! Et en plus je ne suis pas légitime pour me plaindre. Le piège se referme sur moi. Si vous avez besoin d'en parler, n'hésitez pas à me contacter. très cordialement Laurence GOUTELLE

Laurence Goutelle Psy sur Marseille

140 réponses

182 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Bonjour Azelia :-)

J’entends qu’il y a une grosse angoisse et une culpabilité, et que cela ne vous semble pas lié à ce que vous vivez actuellement. Quand on ne sait pas bien d’où vient l’angoisse on appelle ça une angoisse « existentielle », c’est très déroutant de ne pas comprendre du tout d’où ça vient.
Mais en réalité il y a différentes causes et origines que l’on peut retrouver et surtout libérer.

Concernant votre sentiment que ça n’avance pas avec votre psychologue, il n’y a que vous qui pouvez sentir si cette thérapie est bonne pour vous. Il peut y avoir des moments qui semblent moins avancer dans une thérapie, mais l’idée est que la majorité du temps vous sentiez que ça va dans le bon sens.
Je vous recommande également d’en parler avec elle.

Belle journée à vous.

Gwenola Gicquel Psy sur Rennes

3 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Merci d'avoir pris contact avec nous et de nous avoir fait part de vos difficultés actuelles. Il faut du courage pour exprimer ses sentiments et chercher du soutien. Je tiens à vous assurer que ce que vous vivez n'est pas rare et que vous n'êtes pas seul. Il semble que vous traversiez une période difficile, et il est important de vous rappeler que vos émotions sont valables, quelle que soit la gravité de votre situation par rapport à celle des autres.

Le fait de se sentir anxieux, de pleurer sans raison précise et d'avoir du mal à penser correctement peut être le signe d'une crise d'angoisse ou d'un état émotionnel accablant. Ces symptômes peuvent résulter de divers facteurs, notamment de problèmes psychologiques sous-jacents, des effets secondaires de médicaments ou d'une combinaison des deux. Toutefois, il est essentiel de consulter votre thérapeute et votre psychiatre pour obtenir une évaluation complète.

En attendant, essayez d'être bienveillant envers vous-même et abstenez-vous de vous blâmer ou de vous culpabiliser. La douleur émotionnelle n'est pas une compétition, et il est essentiel de répondre à vos propres besoins et de chercher de l'aide si nécessaire. Votre thérapeute peut vous apporter des conseils et un soutien précieux lors de votre prochain rendez-vous, mais si vous avez l'impression que vos symptômes s'aggravent ou deviennent ingérables, n'hésitez pas à contacter une ligne d'assistance téléphonique ou les services d'urgence.

N'oubliez pas qu'il peut être utile de demander des avis et des perspectives différents, mais il est important de donner la priorité aux conseils des professionnels de la santé mentale qui ont une compréhension globale de votre situation. Ils peuvent vous fournir des informations personnalisées et élaborer un plan de traitement adapté à vos besoins.

Prenez soin de vous et soyez patient. Avec le temps et un soutien approprié, vous pouvez progresser sur la voie du bien-être émotionnel.

Lorena Salthu Psy sur Paris

815 réponses

2776 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Bonjour Azelia,
Vous ressentez une angoisse et vous pleurez, sans raisons apparentes, j'ai envie de dire sans raisons conscientes. Vous culpabilisez de vous sentir si mal alors que beaucoup de choses plus graves et plus tristes existent autour de vous.
Une partie de vous est triste et angoissée, alors qu'une autre partie de vous constate que tout ne va pas si mal et qu'il n'y a aucune raison valable à cela.
J'ai envie de dire qu'il y a une partie de vous "enfant" qui est angoissée et une partie de vous "adulte" qui tente de fuir cette angoisse. Il y a un conflit entre ces deux parties et cela vous consomme beaucoup d'énergie. l'issue de ce conflit est de trouver une réconciliation entre ces deux parties. Pour cela il est nécessaire de reconnaitre la partie angoissée : qui est-elle ? d'où vient-elle ? que vous dit-elle ? de quoi a-t-elle besoin? Il s'agit probablement d'une mémoire émotionnelle qui surgit du passé et qui hante votre vie. Vous avez besoin de faire connaissance avec elle.
Probablement que pendant l'enfance, vous avez eu besoin de vous protéger contre une forme d'insécurité, de tristesse qui était présente dans votre entourage : la votre ? celle de vos parents ? Vous n'avez peut-être pas vécu pleinement votre enfance dans un environnement protégé, ou bien vous avez dû prendre en charge des problèmes qui n'étaient pas les vôtres (ce n'est qu'une hypothèse car je ne vous connais pas assez).
Vous avez un travail de réconciliation à faire avec cette partie de votre histoire qui continue de hanter votre quotidien, sans que vous n'en compreniez les raisons.
Continuez votre travail avec votre psy, vous avez besoin de temps, et même si ce travail peut se révéler parfois inconfortable.
je reste à votre écoute,
Bien à vous,
Philippe MATHIAS

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

196 réponses

102 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Bonjour Azelia

Tout d'abord, si vous venez tout juste de démarrer une démarche thérapeutique, il est important de voir votre psy toutes les semaines, le temps de bien dégrossir votre situation et réguler vos angoisses.
Ensuite, j'entends que vous sentez en vous une grande tristesse, malgré le fait que vous ne vivez rien de particulier. Le monde affectif ne suit pas forcément la raison. Voyez vous, nous avons des "besoins affectifs" que nous devons comprendre et assouvir, un peu comme si nous étions à la fois bébé et maman. Il y a une part de bébé en nous qui a besoin de notre propre présence.
Cette tristesse a forcément sa raison d'être en vous et vient vous signaler un mal être. C'est très important d'aller écouter cela et d'accepter cette part de vous qui a besoin de s'exprimer. Plus vous la réprimez, et plus elle va se sentir mal.
L'émotion est un ressenti qui nous traverse et nous invite au mouvement : c'est à dire à l'action.
Vous avez le droit de ressentir de la tristesse et c'est une très belle émotion qui peut vous mener à de très belles actions créatives. De quoi aurez besoin cette part triste de vous ? a t'elle besoin de s'exprimer en dessinant, en chantant, en dansant ? ou a t'elle besoin de pleurer, d'être écoutée auquel cas, vous pouvez en parler biensur à votre psy mais également à un ami, un parent attentif ?
Si vous accueillez pleinement ce qui vous traverse et que vous acceptez que cela SOIT, alors ensuite émergera inévitablement l'action qui vous fera du bien et qui répondra à un besoin profond enfoui depuis longtemps.
Et finalement c'est cela ETRE ADULTE, c'est savoir répondre à ses besoins par soi-même pour profiter pleinement du monde qui nous entoure. Votre environnement est à votre disposition pour cela.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner davantage dans cette recherche.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1251 réponses

2368 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Bonjour
Tout d’abord, rassurez-vous, vous n’êtes pas folle.
De plus il n’est pas nécessaire d’avoir une vie horrible ou d’avoir vécu des traumatismes intenses pour être déprimé, voir même être en dépression. La culpabilité que vous ressentez n’a pas lieu d’être.
Par ailleurs, ressentir de grosses angoisses de temps à autre au cours d’une psychothérapie est parfaitement normal.
Continuez votre travail en thérapie demandez peut-être à votre thérapeute de rapprocher les séances ou de vous donner la possibilité d’un petit entretien téléphonique entre deux séances lorsque l’espace est trop long et que vous êtes prise d’angoisse. Pour ma part j’offre souvent cette possibilité à mes patients qui sont très angoissés , ça permet de tenir jusqu’à la prochaine séance.
Bon courage à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Spécialisée Troubles de l’attachement, TAG/Phobie
Thérapie par Réalité Virtuelle

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2360 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Bonjour,
Je suis vraiment désolé d'entendre que vous traversez une période difficile en ce moment. Il est normal de ressentir des émotions intenses même lorsque vous ne pouvez pas expliquer la raison précise de votre tristesse ou de votre anxiété. Les troubles mentaux tels que la dépression et l'anxiété ne sont pas toujours liés à des événements extérieurs spécifiques, mais peuvent être influencés par des facteurs biologiques, des déséquilibres chimiques dans le cerveau, ou d'autres facteurs internes.

Il est important de rappeler que votre souffrance est valide et mérite d'être prise au sérieux, même si vous estimez que d'autres personnes peuvent souffrir davantage. Chaque personne vit ses émotions et ses expériences d'une manière unique, et il n'est pas productif de se comparer constamment aux autres.

Les crises d'angoisse peuvent se manifester de différentes manières, y compris des pleurs, des sentiments d'oppression, des difficultés à se calmer, etc. Si vous ressentez une détresse émotionnelle importante et que vous avez du mal à vous raisonner, il peut être utile d'essayer certaines techniques d'auto-apaisement, comme la respiration profonde, la relaxation musculaire, la méditation ou la distraction en vous engageant dans une activité qui vous apaise.

Cependant, je vous encourage vivement à consulter votre psychologue dès que possible pour lui faire part de votre situation actuelle. Si vous vous sentez en détresse immédiate ou en danger, je vous recommande de contacter une ligne d'assistance téléphonique d'urgence dans votre pays ou de vous rendre à l'urgence d'un hôpital.

N'oubliez pas que demander de l'aide est un signe de force, et il existe des professionnels formés pour vous accompagner dans votre cheminement vers le bien-être émotionnel.

Lorenzo Perucchi Psy sur Montpellier

140 réponses

161 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Dépression

Voir plus de psy spécialisés en Dépression

Autres questions sur Dépression

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses