Déréalisation, questions existencielles suite à un bad trip

Réalisée par Jean · 12 janv. 2024 Aide psychologique

Bonjour/Bonsoir

Je me présente, Jean, 27 ans.

Suite à une prise d'ecstasy en trop forte quantité j'ai fait un badtrip avec hallucinations. Ces hallucinations étaient très réalistes et troublantes (pas psychédéliques) comme des bugs visuels sur le réel.

Je me souviens avoir vu des écritures apparaitre sur plusieurs surfaces, des bulles dans des verres vides, voir un ami avec la tete de quelqu'un que je ne conaissais pas, voir un ami en vieux, ou un autre avec des yeux tous noirs bref au début amusant mais a la fin flippant...

Je tiens a preciser que c'est la deuxieme fois que je prends de l'ecstasy et la premiere je n'avais quasiment pas eu d'effets.

Je suis de nature timide, j'angoisse pour pas grand chose, j'ai peur d'avoir une maladie grave dès que j'ai une douleur etc.

Bref retour chez moi tout seul après ce weekend avec mes amis et cette fameuse soirée, 1-2 semaines pour m'en remettre physiquement et mentalement déja.. mais en meme temps gros soucis avec mon entreprises montée il y a deux ans avec mon meilleur ami. A vrai dire les soucis ont commencé une semaine avant cette soirée.

J'avais du lui annoncer avec beaucoup de regret qu'il devait quitter l'entreprise pour des raisons de particpations etc. pour resumer, nous etions a 50% chacuns mais je faisais tout le travail seul depuis deux ans.. puis entre temps la soirée, et quelques jours après mon retour mon plus gros client qui me lache pour des raisons importantes. Je me retrouve a devoir virer trois employés à contre coeur et faire face a un trou de tresorerie en ne sachant pas comment je pourrais payer mon appartement etc. et tous mes autres clients me mettant la pression pour finir les projets en cette fin d'année. - petite precision la dessus, je travaille seul de chez moi et ait mes equipes en teletravail et nous nous reunissons a peu près une fois par mois -

Et s'est déclanché à ce moment là une obstination a comprendre le sens de la vie, d'ou vient-on, qui a creer l'univers... - je précise que j'ai grandi dans une famille chrétienne très pratiquante et que j'ai coupé avec la religion vers mes 15 ans lors de mon entrée en internat - Ce qui m'amena ensuite vers cette sensation terrible d'avoir l'impression d'etre passé dans un autre univers et de ne plus etre chez moi, ou d'etre dans un Trueman Show géant.. Comme si je devais trouvé la sortie, je devais trouver la solution, la verité.

Je m'etais déjà questionner vaguement lors du début de mon adolescence sur qui etais-je, pourquoi moi, etc. Si je m'en souviens c'est que j'avais du pas mal ruminer sur le sujet déja, mais bon pas à ce point.

J'ai passé les fêtes avec ma famille, j'ai pu décrocher parfois de ces idées mais elles me rattrapaient de plus belle, me disant que même les gens de ma famille n'etaient pas reels ou etaient des acteurs etc. Mais j'arrive a le cacher et a ne pas l'exprimer mais a l'interieur c'est une bombe emotionelle. J'ai fait plusieurs soirées également avec des amis : au bout de deux trois verres plus aucun soucis et je vis dans le moment présent ! Mais le lendemain est un enfer..

Autre point, quand j'ai ce sentiment, le moindre detail que je ne comprends pas, bruit etc. me rend parano car j'estime que je peux trouver une preuve que je ne suis pas dans la réalité..

J'ai commencé a lire et a me documenter sur les pensées des grands philosophes sur ces questions existencielles. Egalement me renseigner sur l'astronomie pour en savoir plus.

Mais en réalité j'ai peur de devenir un illuminé complotiste criant sur la place du marché que la terre est plate et que l'homme n'est jamais allé sur la lune et que nous sommes controllés et manipulés par des grands monarques etc.

Bref j'ai réellement besoin d'aide car cela me prend enormément de temps de cerveau, je travail beaucoup moins par ce fait.. Je pense tellement que j'ai réussi a remplir 4 copies A4 sur le sujet et sur mes pensées en moins d'une demie heure..

J'ai consulté une psychiatre qui m'a prescrit du Xanax, mais j'en ai pris trois fois, l'effet est vraiment efficace mais le problème reprend le lendemain.. j'imagine que c'est un combat contre moi même que je dois mener la, c'est pourquoi j'ai besoin d'etre accompagné.

Merci pour vos avis et votre aide

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 17 JANV. 2024

Bonjour,

Si vous avez déjà tendance à l'angoisse et à la peur face aux maladies, la pire chose que vous puissiez faire est de consommer ce type de drogue, car les effets peuvent être des hallucinations comme celles que vous mentionnez, de l'agitation, de l'anxiété, dépersonnalisation, des crises de panique et de brefs épisodes de psychose.

Peut-être que votre intérêt pour les questions existentielles est une façon de vous détourner des sérieux défis professionnels auxquels vous faites face. La consommation d'extase et la recherche d'expériences transcendantales sont deux choses qui peuvent se renforcer mutuellement, avec des risques de détachement de la réalité et de troubles mentaux et comportementaux. Le mieux est que vous essayiez d'atteindre un équilibre psychologique et émotionnel avec l'aide d'une thérapie, par exemple, grâce à des techniques adaptées comme l'hypnose, la TCC et autres afin de pouvoir assumer vos responsabilités de manière sereine.

Je suis disponible si besoin, bien à vous,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne et Thérapie Brève.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

444 réponses

3267 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2024

Bonjour Jean,
Le Xanax calme, certes, mais il n'humanise pas : psychothérapies "value-free" ou "value-laden", vous pouvez prendre le meilleur de chacune en fonction de votre sensibilité propre et de votre vécu subjectif.
Qu'est-ce qui VOUS ferait du bien aujourd'hui ? De la bombe humaine au greatest Showman, il y a vos rêves et votre imagination.... pas nécessairement un combat contre vous-même.
Je vous invite à visiter l'onglet "pour aller plus loin" de mon site internet et si mon approche vous parle, je suis à votre disposition par mail pour vous aider à y voir plus clair et/ou à trouver la bonne personne pour vous accompagner dans votre région (je suis à Rouen et ne pratique pas à distance). Je suis ok pour vous lire si vous voulez partager vos questionnements et/ou vos écrits, en toute confidentialité évidemment. Votre quête, vos douleurs et l'énergie que vous déployez pour vous développer m'interpellent humainement.
Ecrivez, oui... Ce n'est jamais inutile. Lisez les grands maîtres... et les autres, restez surtout fidèle à vos valeurs pour trouver vos propres chemins de traverse : "L'homme mérite qu'il se soucie de lui-même car il porte en son âme les germes de son devenir."
(Carl Jung)
Bien à vous, AF

Anne Fauchois Psy sur Rouen

71 réponses

114 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 JANV. 2024

Bonjour Jean,
Quand on est déjà psychologiquement affecté par le contexte de sa vie, la consommation de ce type de drogue amène souvent à faire ce qu'on appelle une décompensation psychotique. Vous avez bien fait d'aller voir un psychiatre et de prendre des médicaments antidépresseurs mais cela n'est pas suffisant. Je vous suggère d'entamer un travail de psychothérapie pour aller explorer ce qui se passe pour vous en ce moment, quelles en sont les origines et pouvoir changer vos croyances sur vous, sur les autres et sur le monde afin de retrouver un fonctionnement normal.
Je vous souhaite bon courage!
Frédéric Duquerois
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

231 réponses

67 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 JANV. 2024

Bonsoir Jean,
Il arrive, après un bad trip, que des questions existentielles se posent. Ce genre d'expérience peut engendrer une sorte d'état dépressif qui remette en cause le sens de l'existence. Par ailleurs dans votre message, vous semblez exprimer quelques expériences de déréalisation "les gens de ma famille n'étaient pas réels ou étaient des acteurs". Ceci peut-être le signe d'un état de stress aigu. La déréalisation étant un système de défense pour affronter une réalité qui semble trop difficile.
Dès le début de votre message, vous présentez, également, comme une personne timide et angoissée.

De toute évidence, vous entrez dans une période de grand questionnement et probablement de transition de votre parcours de vie.
il me parait important que vous entamiez un travail personnel avec un ou une psychopraticienne pour traverser cette étape au mieux.
Je reste évidement à votre disposition si vous le souhaitez.
Bien à vous,

Philippe MATHIAS

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

182 réponses

98 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 JANV. 2024

Bonjour Jean,

Vous avez rédigé un long message ici dans la section "Questions" mais aussi en remplissant 4 copies papier comme vous le mentionnez, et peut-être cela vous a-t-il fait déjà fait un - tout petit peu - de bien de poser ceci par écrit.
L'écriture permet parfois de mettre des mots sur ce qui pose problème et sur ce qui peut-être inquiétant...
Cela n'est néanmoins pas suffisant et démarrer une thérapie avec un professionnel vous permettrait vraiment de verbaliser et d'évoquer plus en profondeur les différents sujets qui vous traversent actuellement (expériences avec les drogues, préoccupations au travail, sens que vous voulez donner à votre vie, identité...).
Vous avez besoin visiblement de comprendre tout ce qui se passe en vous, vos émotions, vos pensées et l'angoisse que vous ressentez à certains moments (seul mais aussi avec vos amis, vos proches...).
Avec un praticien en psychothérapie, vous ne serez également plus seul pour faire face à votre anxiété et vos questionnements existentiels tant personnels que professionnels (notamment celui de trouver votre place dans ce vaste monde).
Cela sera très complémentaire de vos lectures sur l'astronomie et sur la philosophie qui vous apporteront aussi de la connaissance et sans aucun doute quelques réponses...

Je vous souhaite de trouver la personne qui pourra vous permettre de vous épanouir, d'avancer sur le chemin des réponses que vous cherchez et d'acquérir une certaine sérénité.

Roseline ARBELET
Psychanalyste humaniste et thérapeute intégrative
- En présentiel à Boulogne Billancourt et en visioconsultation -

Roseline Arbelet Psy sur Boulogne-Billancourt

29 réponses

15 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 JANV. 2024

Bonjour Jean,
Merci pour votre message qui me touche particulièrement.
Vous êtes en quête de sens et vous vous posez donc des questions existentielles. Je ressens le fait que vous êtes perdus dans votre vie, et la prise de drogue permet d'oublier la réalité et toutes ces questions que vous vous posez.
Il ne faut pas que vos questions existentielles viennent vous couper de la réalité. La quête de sens ressort souvent au cours d'une vie, et elle peut être plus ou moins profonde.
En voulant absolument comprendre l'univers, vous n'êtes pas dans votre zone d'influence. Il est important que vous reveniez à vous et que vous puissiez identifier ce que vous vous voulez faire de votre vie. Et en revenant à cela, vous allez pouvoir calmer vos angoisses et surtout devenir acteur de votre vie.
Une thérapie en parallèle d'un accompagnement psychiatre a du sens.
Prenez soin de vous.
Anne-Sophie (psycho praticienne Gestalt)

Anne-Sophie Lohio Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

73 réponses

26 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JANV. 2024

Bonjour Jean,

L’alcool et les drogues sont souvent un auto traitement contre une anxiété de base, dans une recherche d’apaisement qui n’est que temporaire.
Votre « bad trip » montre les risques que vous prenez avec les drogues, qui sont assez considérables à l’ère où on peut vous vendre des produits très dangereux, qui produisent des effets néfastes pour la santé mentale et physique.
Vous écrivez être anxieux depuis toujours, timide et hypocondriaque : la Xanax n’est pas une solution, puisque ce médicament n’a qu’un effet de courte durée et pris à la longue crée aussi (comme les drogues…) une dépendance.
Le mieux serait de vous lancer dans une bonne psychothérapie qui vous permettra petit à petit de mieux réguler vos émotions et de canaliser vos pensées vers les buts qui vous occupent actuellement, notamment pour résoudre vos problèmes professionnels immédiats.

Vous avez besoin de parler de tout ce que vous ressentez et vos questions existentielles, naturelles à votre âge, mais qui ne doivent pas vous occuper trop l’esprit : il faut renouer avec les réalités de la vie, dont certaines sont désagréables, mais qu’il faut parfois affronter et accepter.

Je vous souhaite de prendre conscience de la nécessité de vous offrir cette nécessaire thérapie qui vous aidera à gagner en sérénité et à bien vivre tous les événements de la vie, et sans aucun drogue…
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4151 réponses

11439 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JANV. 2024

Bonjour, il est temps de remettre de la dissociation dans ta vie .
Il y a un travail à faire sur le retour à la conscience du ici et maintenant.

Grâce à la pnl et l’hypnose on peut retourner à l’endroit où tous a commencé et transformer cela .
Cela va te permettre de te raconter une autre histoire plus adapté à ce que tu veux vivre

Pour améliorer ta vie il est nécessaire de t’en faire une représentation multi sensorielle pour en mesurer le succès ..
Vision
Direction
Efficacité
Excellence
Développement personnel
Communication efficace
Qualité relationnelle

Prendre rdv David Sellier

David Sellier Psy sur Yutz

190 réponses

114 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2024

Bonjour Jean,

Je tiens tout d'abord à vous exprimer ma compréhension et ma reconnaissance pour le partage de votre expérience et de vos préoccupations. Il est évident que vous traversez une période complexe et intense, et je souhaite vous offrir mon soutien dans votre démarche.

Il est significatif de noter que, dans l'approche gestaltiste que je propose, nous ne considérons pas votre cheminement comme un combat, et encore moins comme un affrontement contre vous-même. Au contraire, il s'agit d'un retour à vous-même, à votre essence, et à la quête de sens dans votre existence. La philosophie existentialiste qui sous-tend la Gestalt-thérapie met en lumière cette recherche profonde de sens, de compréhension de soi et du monde qui nous entoure.

Les effets de votre expérience avec l'ecstasy ont suscité des questionnements existentiels et ont amplifié votre réflexion sur la réalité, la vie, et votre place dans l'univers. C'est un processus délicat, mais je vous encourage à considérer cette exploration comme une opportunité de croissance personnelle.

La Gestalt-thérapie intégrative, par son aspect intégratif, peut offrir des outils efficaces pour explorer et comprendre ces préoccupations, ainsi que pour travailler sur des stratégies qui vous permettront de vivre plus sereinement au quotidien. En travaillant ensemble, nous pourrions explorer les origines de votre anxiété, les mécanismes de vos pensées intrusives et élaborer des moyens concrets pour les gérer.

Cependant, il est crucial de souligner que la Gestalt-thérapie ne peut en aucun cas se substituer au traitement médical prescrit. Votre démarche auprès d'une psychiatre et l'utilisation de médicaments sont des aspects importants de votre prise en charge, et mon accompagnement serait complémentaire à ces approches.

Je suis touché par votre situation et souhaite vous proposer mon soutien dans votre démarche de compréhension du sens de la vie et de vos interrogations afin que vous trouviez vos réponses. La quête existentielle peut être un chemin complexe, surtout si l'on est seul à l'arpenter, mais elle peut également être source de découvertes enrichissantes sur soi-même et sur le monde qui nous entoure.

N'hésitez pas à me contacter pour discuter plus en détail de la façon dont je pourrais vous accompagner dans ce processus, tout en travaillant en collaboration avec votre traitement médical actuel.

Je vous adresse tout mon soutien et mes encouragements dans cette étape de votre vie.

Bien à vous,

Laurent FARRET
Gestalt-Praticien
Accompagnement humaniste pour le bien-être mental, émotionnel, et relationnel

Laurent Farret Psy sur Nantes

182 réponses

1922 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2024

Bonjour Jean,

Votre histoire reflète une quête de sens profonde, exacerbée par un épisode psychédélique intense. Cette expérience avec l'ecstasy me semble être comme une tentative de dépasser certaines de vos limites personnelles, comme pour mieux comprendre votre place dans le monde.
Votre désir ardent de comprendre la vie et l'univers est à la fois une quête noble et une source de potentielle tension. Malgré tout, cette pulsion est bénéfique tant qu'elle enrichit votre vie sans la dominer ni la perturber.

Vous êtes à un carrefour où il me semble judicieux de faire le point sur ce que vous avez appris jusqu'à présent. Revenir "les pieds sur terre" est une métaphore de la nécessité de se reconnecter avec la réalité concrète pour retrouver un équilibre entre vos aspirations et vos possibilités.
Se tourner vers la philosophie et les expériences humaines universelles, telles que celles reflétées dans les mythes, peut vous offrir des perspectives enrichissantes si vous souhaitez vous en servir de miroirs pour comprendre votre propre expérience, cela vous aidera surement à donner un sens à ce que vous traverser actuellement.
Le Xanax offre certes un soulagement temporaire, mais il est important de poursuivre une thérapie pour explorer les problèmes à la racine. Le travail thérapeutique vous aidera à naviguer dans ces questions complexes et à trouver des réponses plus durables et constructives.

Je reste à votre disposition,
Lucas Bielli
Psychanalyste

Lucas Bielli Psy sur Grabels

17 réponses

11 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2024

Bonjour Jean,

Vous avez déja mis "le doigt" sur des points importants de votre vie. L'écriture est un point très positif afin d'évacuer votre trop-plein.
Les ruminations mentales dont vous parlez, sont l'expression d'un ou plusieurs éléments/situations/affects/possible traumas refoulés.
Par cette prise d'ecstasy "trop forte", peut être y avait-il un besoin inconscient, d'expression de ce refoulé ?
L'expérience que vous avez vécu sous ecstasy est propre à cette drogue.
Malheureusement, à la redescente les angoisses, anxiété initiales sont amplifiées.

Votre réelle besoin de comprendre votre état est très positif à l'entrée en thérapie.
Le Xanax prescrit par le psychiatre peut surement vous aidez ponctuellement, mais en parallèle une thérapie dans le domaine qui vous parle est a priori nécessaire.

Je vous invite à vous renseigner sur les différentes thérapies et en choisir une qui "vous parle".
Je me permets de rajouter que vous concernant, une prise en charge globale semble nécessaire.
Une thérapie qui ne s'occupera pas seulement des symptômes, qui les prendra en compte certes mais qui ira "plus loin" dans l'analyse. Ce que vous cherchez déja à faire seul.

Ayez confiance en vous, vous êtes déja sur le chemin de la réflexion.
Bonne journée à vous

Mélanie Pereira Psy sur Châteaurenard

6 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2024

Bonjour Jean,

Il semble que vous ayez traversé une période complexe et troublante, votre histoire personnelle reflète une quête de sens profonde, exacerbée par un épisode psychédélique intense et des défis dans votre vie professionnelle. Voici quelques éléments de réflexion en tant que psychanalyste :

Votre désir ardent de comprendre la vie et l'univers est à la fois une quête noble et une source de potentielle tension. En effet, cette pulsion est bénéfique tant qu'elle enrichit votre vie sans la dominer, sans la perturber. Cette expérience avec l'ecstasy semble être comme une tentative de dépasser certaines limites personnelles, comme pour mieux comprendre votre place dans le monde.

Vous êtes à un carrefour où il me semble judicieux de faire le point sur ce que vous avez appris jusqu'à présent. Revenir "les pieds sur terre" est une métaphore de la nécessité de se reconnecter avec la réalité concrète, quotidienne, et de trouver un équilibre entre vos aspirations et vos possibilités.

Se tourner vers la philosophie et les expériences humaines universelles, telles que celles reflétées dans les mythes, offre des perspectives enrichissantes si vous souhaitez vous en servir de miroirs pour comprendre votre propre expérience, vous aidant à contextualiser et à donner un sens à ce que vous avez vécu.

Votre récit suggère une sensibilité émotionnelle et une anxiété profondément ancrée, actuellement exacerbées par les récents événements. Il est important de reconnaître et d'aborder ces aspects de votre personnalité dans votre cheminement thérapeutique, et progressivement, de chercher les causes.

Le Xanax offre certes un soulagement temporaire, mais il est important de poursuivre une thérapie pour explorer et résoudre les problèmes sous-jacents. Le travail thérapeutique vous aidera à naviguer dans ces questions complexes et à trouver des réponses plus durables et constructives.

Bien à vous,
Lucas Bielli
Psychanalyste

Lucas Bielli Psy sur Grabels

17 réponses

11 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2024

Bonjour Jean,

Vos interrogations existentielles démontrent une grande sensibilité et des capacités intellectuelles plutôt très bien développées. La remise en question des valeurs dans lesquelles on a été élevé est aussi une étape d'émancipation nécessaire pour devenir Adulte. Le fait que vous vous soyez autorisé cette démarché va également dans le sens d'une intelligence de coeur. Et bien sûr, lorsque l'on n'est plus protégé par les dogmes et les certitudes de notre éducation, cela nous expose forcément à une angoisse existentielle à laquelle tout être humain doit faire face. C'est à e prix que nous réussissons à nous construire non plus dans des certitudes mais dans une Foi en la Vie...
Le prix à payer de vos capacités est de devoir faire face à cette angoisse existentiel.
Vous évoquez par ailleurs une difficulté face aux aléas de l'existence, qui se manifeste chez vous par une anxiété que vous avez du mal à gérer. C'est encore différent de l'angoisse existentielle et il ne faut pas les confondre. Ce terrain anxieux peut avoir été augmenté soit par des expériences de vie difficiles dans l'enfance ou, au contraire, un cocon trop protecteur qui ne permet pas de s'aguerrir face au principe de Réalité (responsabilités, risques, imprévus, échecs, maladie, mort, etc.)
Votre anxiété fait que vous avez recours à des substances anesthésiantes (drogues) qui vous apportent un soulagement temporaire et font baisser la pression intérieure que vous ressentez face aux situations difficiles.
Malheureusement, la consommation de ces substances ne peuvent qu'aggraver votre situation puisqu'elles augmentent l'anxiété, peuvent générer délires paranoïaques et hallucinations, et même déboucher sur une schizophrénie irréversible si vous n'y prenez pas garde. Vous entrez en réalité dans un cercle vicieux !

Je vous invite donc à entreprendre une psychothérapie afin d'apprendre à mieux savoir faire avec le principe de réalité, mieux gérer votre anxiété et trouver en vous les ressources pour résilier. Car vos difficultés ne sont pas une fatalité et il vous est possible d'en sortir.
Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel
(Visio consultations et consultations en présentiel, sur rendez-vous)

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1835 réponses

2613 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JANV. 2024

Bonjour Jean,

Ne pensez-vous pas que derrière les questionnements existentiels et la prise de drogue par deux fois, se cache un terrain profondément anxieux?
La prise de cet anxyolitique de base de la pharmacopée vous a soulagé mais son effet est ponctuel, à la convenance de vos prises prescrites; le problème de fond doit être mis en exergue, exhumé de votre psyché en mettant par la parole des mots sur vos axiométiques de prédilection dont vous parvenez à remplir des pages entières.
C'est bien de travailler sur ses pensées, signe de votre volonté à sortir de ce mal-être prégnant dans l'ensemble de votre récit, que ce soit dans votre nécessité d'annoncer à votre collègue son départ professionnel ou un ensemble de ruminations. Mais ne vous mettez pas dans un état anxieux encore plus présent sachant que tourner en boucle seul sur des problématiques de cet odre ne peut qu'amplifier votre souffrance psychologique et vous conduire à des badtrips.
L'usage des stupéfiants induit dans les trois quart des situations des états d'hallucinations ( visuelles ou auditives, etc....), des délires souvent proches des symptîomes de la clinique des psychoses même ce n'en est pas sur le plan de la santé mentale.

Vous avez eu parfaitement raison de sonsulter un médecin psychiatre mais le combat que vous énoncez très bien doit se poursuivre par une psychothérapie, afin de comprendre votre mal-être, vos interrogations actuelles et plus archaïques sur l'existence, de faire une démarche d'introspection pour vous connaître enfin et modifier votre schéma de pensée, par là même vos comportements.

Je vous invite sincèrement à suivre une Psychothérapie en téléconsultation ou en cabinet pour résoudre vos problèmes en étant accompagné en toute bienveillance et neutralité.
Vous en avez le potentiel, alors agissez !

Je reste à vos écoute si besoin en téléconsultation.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Praticienne en Psychothérapie intégrative.
Thérapeute TCC ( grande anxiété, stress post-traumatique)

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

881 réponses

8048 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JANV. 2024

Bonjour Jean.
La sensation de déréalisation, en particulier la sensation que des personnes sont irréelles, m'interpelle. En avez-vous parlé à votre psychiatre?
Les questionnements philosophiques, existentiels, peuvent être épanouissants et passionnants, mais je constate dans votre message que ça génère une certaine anxiété : les moments où vous lâchez prise temporairement, comme avec le Xanax ou l'alcool, semblent si je ne me trompe pas vous apaiser plus que la fois où vous avez rempli quatre copies A4.
Je vois également que vous traversez une crise professionnelle importante, et qu'à l'adolescence vous avez également traversé une crise qui est loin d'être négligeable, avec une forte remise en question des croyances que vous aviez jusque là (et que votre famille continue d'avoir).
Je pense en effet qu'un accompagnement thérapeutique pourrait vous être profitable, avec un espace d'écoute bienveillant qui pourrait vous permettre de vous parler de ce qui éventuellement vous angoisse derrière tous ces questionnements philosophiques, et à terme soit de passer à autre chose soit de continuer à vous y engager d'une façon plus épanouissante et choisie.
Grégoire Taconet
Psychopraticien en Approche Centrée sur la Personne
Consultations en cabinet à Lyon, ou en visio

Grégoire Taconet Psy sur Lyon

44 réponses

17 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JANV. 2024

Bonjour Jean ,

Merci de votre confiance.
Je vous donne un éclairage. Il y en a d'autres , voici le mien.
Prendre de l’ecstasy, ou boire de l'alcool vous permet d'entrer en contact avec les profondeurs cachées de votre inconscient, avec cette entité sauvage qui ne demande qu'à être apprivoisée que l'on nomme l'ombre ( dans notre jargon !) . L'attrait pour les drogues ou l'alcool provient de la recherche du côté ombrageux de son être. Vous serez dans une angoisse et une insatisfaction tant que vous n'aurez pas reconnu la partie de vous qui se cache dans l'ombre.
reconnaître, apprivoiser, réintégrer ses ombres fait partie du travail de tout un chacun, et pour certaines personnes il est plus important, plus complexe, plus urgent ...en fonction du milieu familial, social, religieux... dans lequel on a grandi.
Le travail personnel qu'on effectue sur son ombre constitue une condition essentielle pour qui souhaite devenir une personne équilibrée et entière.
Pour faire court :L'ombre c'est tout ce que nous avons refoulé dans l’inconscient par crainte d'être rejetés par les personnes qui ont joué un rôle déterminant dans notre éducation. C'est comme un obscur trésor , comme une énergie psychique compressée , vivante , active.
Faire ce travail vous aiderait en tout point, et même vis à vis de cette timidité, de ces angoisses et peurs que vous nommez.
"ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux mais en plongeant dans son obscurité..." dit Jung.
Je vous recommande l'ouvrage "apprivoiser son ombre".
Et de vous faire accompagner.
Bon courage
bien à vous

Marie Do de Kerangat

Marie-Do de Kerangat Psy sur Rambouillet

23 réponses

73 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JANV. 2024

Bonjour Jean,
Vous traversez des épreuves difficiles notamment dans votre travail, qui prend beaucoup de place dans votre vie. faites attention au surmenage !
l'ecstasy n'est pas une bonne solution pour votre santé, je vous déconseille de la réutiliser.
Vous avez besoin d'extérioriser vos pensées, les écrire est une bonne chose mais les oraliser c'est mieux et vous vous sentirez plus libre.
je vous propose de vous accompagner à trouver la force en vous pour affronter vos peurs, et angoisses. Ma première consultation en cabinet ou en téléconsultation est gratuite.
Nathalie Dodret
Psychopraticienne spécialisée en psychologie du travail, aide à la parentalité
psychanalyse et traitement de l'anxiété, angoisse, estime de soi, dépression, confiance en soi

Nathalie Dodret Psy sur Carentan

48 réponses

16 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JANV. 2024

Bonjour Jean,

A la base vous êtes quelqu'un de très angoissé et cette angoisse vient sûrement de loin, de votre enfance. Cela mériterait d'être exploré.
Sur ce fond d'angoisse vous avez pris de l'ecstasy et cela ne vous a pas aidé. Cela n'est malheureusement pas rare que la prise de stupéfiant déclenche de grosses crises d'angoisse, surtout quand le terrain est favorable. Ce sont des effets autonomes de la substance qui peuvent apparaître même chez des personnes peu angoissées. En plus il semble que la charge ait été importante.
Compte tenu des soucis professionnels (dont vous n'êtes nullement responsable) vous êtes actuellement dans un trou d'angoisse qui se traduit par une forme de dépersonnalisation et de déréalisation. Le xanax a une durée de vie relativement faible. Il agit vite mais ne dure pas dans le temps. Il est bon de le prendre à la demande, pour pallier une crise, mais ce n'est pas un traitement de fond. Si les crises devaient durer il faudrait probablement voir avec votre psychiatre pour passer sur un antidépresseur à effet anti-phobique et sans accoutumance (comme le xanax).
Reste que ce serait effectivement bien que vous soyez accompagné afin d'apprendre à relativiser vos angoisses.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3886 réponses

20274 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JANV. 2024

Jean, votre expérience résonne profondément avec les séquelles psychologiques souvent observées à la suite d'épisodes de toxicomanie. Les hallucinations et la déréalisation que vous avez vécues ne sont pas rares après une consommation excessive d'ecstasy. Ces substances peuvent déclencher des angoisses latentes, amplifier les peurs sous-jacentes et les interrogations existentielles, en particulier chez les personnes prédisposées à l'anxiété, comme vous l'avez décrit vous-même.

Ce sentiment d'irréalité et de détachement, ainsi que vos intenses réflexions existentielles, découlent probablement du stress accru que vous subissez. Les bouleversements dans votre vie professionnelle et les changements brusques dans vos relations personnelles peuvent amplifier les sentiments de déconnexion et d'irréalité. Votre cerveau, pour tenter de faire face à la situation, peut revenir à ces questions existentielles comme une forme de distraction ou une tentative de contrôle dans un environnement apparemment chaotique.

Il est essentiel d'aborder ces sentiments avec un soutien thérapeutique. La psychothérapie peut être bénéfique pour répondre à vos angoisses et vous aider à recadrer vos pensées. Mon cabinet offre un environnement compatissant et compréhensif pour explorer ces questions. La première consultation est gratuite et permet de discuter de vos expériences et de commencer à élaborer une approche personnalisée de votre guérison. N'oubliez pas que le fait de demander de l'aide est un signe de force et non de faiblesse. Vous n'êtes pas seul dans cette aventure.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

761 réponses

2540 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JANV. 2024

Bonjour Jean

Vous nous décrivez une situation d'épuisement émotionnel, vos soucis de travail n'y sont pas étranger, vous êtes dans un processus qui peut vous conduire à un burn-out.
Cela commence toujours par une trop forte charge mentale qui génère stress et angoisses, celle-ci dans votre cas vienne s'appuyer sur une sensibilité particulière aux angoisses qui en amplifient les effets. Si l'on ajoute que vous avez dû faire face à des prises de responsabilité compliquées et que vous travaillez de chez vous relativement isolé, tous les ingrédients sont réunis.
Le burn-out a la particularité de venir saper en profondeur et à bas bruit, l'identité professionnelle puis l'identité personnelle. Cela explique que vous soyez dans ce questionnement existentiel donc identitaire, ce questionnement qui vous prend de plus en plus de place dans votre vie psychique et qui finit par vous couper de la réalité.

La prise de drogue est venue mettre au jour tous ces tiraillements psychiques, elle n'en est que le révélateur qui s'est exprimé sous forme d'hallucinations. La prise d'alcool n'est qu'un inhibiteur qi ne résout rien.

Il est temps pour vous de remettre tout ceci en perspective, de retrouver qui vous êtes. Vous avez de nombreux acquis, professionnels, familiaux, sociaux sur lesquels vous appuyer. Il est temps de prendre un peu de recul quant à votre activité professionnelle. Je vous conseille de vous faire accompagner dans cette période difficile, cela vous permettra de la traverser dans de meilleures conditions. Je peux vous accompagner si vous le désirez.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter.

Cordialement

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien
Accompagnements en cabinet et en visio

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

338 réponses

158 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JANV. 2024

Bonjour Jean,
Effectivement, la consommation de drogues peut provoquer ce que vous évoquez, c'est assez classique comme réaction, même si cela ne vous l'a pas fait la 1ère fois. La prise de drogue a souvent des conséquences délétères et laisse comme vous le précisez une sensation de dépersonnalisation/déréalisation et parfois également provoquer une sorte de délire paranoïaque ou mystique...
Vous ne précisez pas depuis quand date ce bad trip ?

Le Xanax qui est un anxiolytique peut vous aider ponctuellement mais aussi provoquer une accoutumance à ce médicament.

Quoiqu'il en soit, je vous conseille de consulter un thérapeute qui sache travailler sur le sujet avec des techniques spécifiques (voir mon profil) pour désactiver l'impact émotionnel et cognitif.
J'ai déjà traité ce type de problématique.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5289 réponses

30168 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JANV. 2024

Bonjour,

IL semblerait qu'avant même la prise d'ectasy, vous ressentiez un énorme stress qui n'a fait qu'empirer par la suite.

De manière générale, nous avons tous en nous des mécanismes de défense qui nous aide à réguler notre stress. Cependant, cela demande de l'énergie. Dans votre cas, il semblerait que votre travail vous demande beaucoup d'énergie en ce moment et provoque une grande pression sur vos épaules.

Il est fort possible que vous soyez en état de fatigue mentale. Ainsi, vous n'avez plus la force de mettre des barrières à vos pensées stressantes, qui prennent finalement le dessus : D'où toutes ces questions existentielles.

Dans votre cas, il serait très aidant de consulter un.e psychologue. Vous avez besoin d'un endroit pour déposer tout ce stress et comprendre son origine pour pouvoir s'en détacher. L'aide d'un professionel vous permettra d'avoir des outils pour réguler votre stress tout en apprenant à mieux vous comprendre.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LÉOH
Psychologue - Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

264 réponses

1017 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JANV. 2024

Bonjour Jean,
La drogue a provoqué une très forte décompensation et je pense que vous devriez revoir votre psychiatre pour mieux adapter le traitement.
Il est important qu'il sache que les pensées délirantes sont là en permanence et que votre psychisme peut parfois vous être incontrôlable.
je vous souhaite un prompt rétablissement.
Cordialement
Catherine Cadou - Psychanalyste

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

158 réponses

630 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JANV. 2024

Bonjour Jean,

Tout d'abord, merci d'avoir témoigné ici et sans mettre 4 copie A4 (humour).
Il est indéniable que vous ne devez plus du tout prendre de drogues.
Je dirais que ce n'est pas un combat contre vous même mais plutôt une meilleure connaissance de vous-même qui vous aidera à comprendre votre place dans la société actuelle. Vous avez une place dans votre famille, par votre naissance et votre éducation, une place professionnelle par votre entreprise et une place personnelle globale qui comprend les relations, l'affectif que vous devez définir. Il est important de comprendre les raisons de votre angoisse et ce à quoi vous vous attendiez en prenant de l'ectasy... aussi.
Je suis à votre écoute pour en parler de vive voix en téléconsultation sur psychologue.net si besoin.
Cordialement
Charlotte
Psychologue

Charlotte Blacque-Belair Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

244 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses