Deuil parental, séparation amoureuse

Réalisée par Unefillequiapprend · 9 avril 2024 Aide psychologique

Bonjour,

Je vous envoie ce message car je suis perdue et je ne sais pas comment avancer. Pour poser le contexte je suis une étudiante de 21 ans qui a perdu sa mère l'année dernière après 18 ans de cancer. Depuis son décès, tout mon monde a basculé. C'est une épreuve très compliquée pour moi même si j'arrive à avancer avec un suivi psychologique.

Ce début d'année, mon ex copain avec qui j'étais depuis 3 ans et demi (mais pour lequel j'avais accepté beaucoup de manques de respect) m'a quittée subitement par texto et s'est directement remis sur des sites de rencontre tout en m'harcelant de messages pour me récupérer.

Aujourd'hui c'est très compliqué pour moi de ne plus penser à son comportement qui m'a très fortement blessée. J'ai beaucoup de mal à me détacher des souvenirs de cette relation (ce qui était déjà le cas pendant la relation, car je ne le quittais pas en me rappelant les bons moments malgré tous ses comportements qui me blessaient). Je ne sais pas comment faire pour me recentrer sur moi et arriver à sortir de ma tête cette relation (car ça me bouffe la vie et l'esprit).

Je ne sais pas si vous pourrez m'aider à trouver des pistes ...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 21 AVRIL 2024

Bonjour,

J'ai bien entendu votre profonde souffrance psychologique liée à la perte de votre maman après une longue phase de maladie, au moment où vous vous construisiez, et la fin de votre relation amoureuse brutale à laquelle vous vous rattachée comme à une bouée d'oxygène nécessaire vue votre perte de repère affectif.
Vous avez tenté de plaier au grand gouffre affectif par ce jeune homme au point de vous mettre dans une posture où le respect de sa part n'était plus ou pas de rigueur. Il a usé et abusé de votre fragilité liée à une construction de vie avec votre maman malade, cela laisse inexorablement des stigmates mais il est très rassurant de constater que désormais, vous êtes prise en charge par un suivi psychologique nécessaire..

A travers ce suivi par votre thérapeute, vous allez apprendre justement à vous recentrer, à mettre la priorité sur Vous, à trouvre confiance en vous en décourvrant toutes les ressources qui sont en vous.
Vous allez prendre conscience que vous avez éu un socle d'attachement qui n'est pas sécure dans le contexte de la longue période de maladie de votre maman, et cela était bien involontaire à elle-même, mais quelque part vous avez vécu sa souffrance quelque soit son comportement face à cette maladie.

Votre ex- copain a perçu votre faille isssue de cette construction identitaire très fragilisée et vous avez reçu le coup fatal en découvrant qui il était lui, blessant et non respectueux envers vous. Sa rupture par sms et son inscription sur des sites de rencontre doivent vous faire entendre qu'il ne mérite pas que vous vous détruisiez de l'intérieur, c'est un "mal pour un bien", c'était un lien toxique.

Autant d'éléments de travail en psychanalyse venant pointer les causes et remonter à la source des souffrances et des réactions et comportements présents.


Je vous envoie beaucoup de courage dans la poursuite de votre thérapie.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9141 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AVRIL 2024

Bonjour,

Perdre un être cher et particulièrement un parent est une épreuve très difficile. Le deuil peut être long à faire… et cette période est donc une période de grande fragilité émotionnelle !

C’est probablement pour cette raison que vous avez accepté pendant plusieurs années des comportements inappropriés dans votre couple. Vous cherchiez du soutien, du réconfort, de l’amour car vous avez perdu un très gros repère de votre vie et vous n’étiez pas prête à en perdre un autre en disant stop à votre compagnon. Ne vous blâmez pas pour ça, vous avez réagi comme vous le pouviez ! C’était votre solution pour ne pas souffrir encore plus.

Aujourd’hui, le fait que votre compagnon vous ai quitté est une opportunité ! Vous avez la possibilité de sortir de cette emprise et de travailler sur vous-même. C’est une chance !

La thérapie est un outil merveilleux pour faire la paix avec votre histoire (et toute la souffrance que vous avez vécu pendant les 18 années de maladie de votre mère), mais aussi pour apprendre à vous connaître réellement. Quelles sont vos envies, vos besoins, vos attentes dans une relation ? Comment les communiquer à l’autre ? Quelle relation vous rendrait vraiment heureuse ? Qu’est-ce que vous n’accepterez plus jamais ?

Je vous souhaite d’explorer ces pistes pour rebondir, mais aussi pour retrouver l’estime de vous-même que vous semblez avoir perdu.

Je reste à votre entière disposition si vous souhaitiez en parler davantage.

Anaïs | Psychopraticienne | Consultations en visioconférence et tarif libre (à partir de 20€/ séance, le patient décide)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

238 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 AVRIL 2024

Bonjour,

Vous avez vécu une forte séparation avec le décès de votre maman. Il était probablement difficile pour vous de "perdre" aussi votre copain et de vous retrouver seule. Pour autant il ne se comportait pas bien avec vous et manifestement il continue de vous faire souffrir.
On ne peut pas couper les personnes en deux. Votre copain est la personne avec laquelle vous avez passé de bons moments mais aussi celle qui ne vous respecte pas. Dans vos souvenirs vous ne conservez que la bonne partie de lui et c'est cela qui vous fait souffrir. Pour autant vous avez de la chance qu'il est pris la décision de vous quitter car vous n'auriez sans doute pas pu le faire de vous même.
Profitez de cette situation pour repartir de l'avant.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure en visio est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21544 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AVRIL 2024

Bonjour,

Je tiens tout d'abord à vous adresser toutes mes condoléances pour le décès de votre maman. 20 ans c'est bien jeune pour perdre sa maman. Même si cela fait un an, c'est encore très présent pour vous.
Vous avez à traverser ce deuil et pour cela mettre la conscience sur plusieurs phases : le déni, la tristesse, la colère, la culpabilité. C'est seulement lorsque toutes ces phases auront été visitées, revisitées suffisamment que vous pourrez vivre la dernière phase qui est l'acceptation. À ce moment-là vous serez plus apaisée lorsque vous penserez à votre mère.

La rupture avec votre partenaire viens réactiver le deuil de votre maman. C'est un autre deuil et vous avez également toutes ces phases à traverser pour trouver l'apaisement. Et ceci est entravé avec l'attitude paradoxale de cet homme qui vous quitte brutalement et en même temps vous harcèle de messages.
Vous aviez pris l'habitude de vous focaliser sur ce qui fonctionnait avec lui en occultant peut-être ce qui dysfonctionnait. Je fais l'hypothèse que vous avez pendant 18 ans œuvré de la même manière avec votre maman. Vous avez probablement sublimé les moments où elle était présente, en forme, vivante et occulté au maximum tous les autres moments où elle était en soins ou inaccessible de par sa maladie.

Vous avez passé presque toute votre vie à être dans des instincts de survie.

Maintenant je vous invite à mettre la conscience sur la vie et l'épanouissement de votre être. En parallèle de ce suivi psychologique qui vous soutient actuellement, je vous invite à vous connecter le plus possible avec la terre. Marchez pieds nus sur la terre, touchez les arbres, respirez le parfum des fleurs, accueillez la lumière et la chaleur du soleil, recevez les gouttes de pluie, le vent des tempêtes... Connectez-vous au vivant, aux animaux. Vous êtes une partie de ce grand univers, reconnaissez-le, remerciez-le.

Je vous invite aussi à vous rapprocher d'un cercle de deuil, il en existe de plus en plus dans beaucoup de régions. Vous pourrez sentir du soutien avec d'autres personnes endeuillées, parfois des personnes qui ont fait du chemin et qui ont retrouvé la joie.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1906 réponses

2125 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2024

Bonjour,

Je comprends votre désarroi après le décès de votre mère d'autant plus que vous vous êtes construite auprès d'un parent malade et d'un point de vue inconscient cela génère de l'insécurité.

Dans votre cas et dans ce contexte de deuil, il semble que vous vous soyez accrochée à cet homme comme à une bouée de sauvetage et cela malgré les maltraitances.
Je vous conseille de ne pas regretter ce fonctionnement "dominant/dominé" dans lequel votre histoire amoureuse a évolué car c'est un couple d'opposés destructeur d'où la victime en sort abimée à tous les coups.

Par contre, le travail avec votre thérapeute vous permettra de comprendre quels sont les rouages inconscients qui emmènent à créditer une telle situation au point de développer une dépendance affective.
Vous êtes sur la bonne voie avec votre psychologue puisque vous dîtes avancer malgré tout !!

Bonne continuation.
Catherine Cadou - Psychanalyste

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

244 réponses

991 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2024

Bonjour,

Vous êtes une « fille qui apprend », votre monde a basculé récemment. Dans votre sphère familiale, dans votre sphère amoureuse. Deux espaces associés à l’affectif. Aujourd’hui vous désirez vous recentrer sur vous-même, vous prioriser, mieux vous connaître et clarifier les bases sur lesquelles vous appuyer pour créer une vie qui vous ressemble. Avancer.
Se poser des questions, faire un bilan sur vos forces, vos ressources pour vous orienter est une étape importante, bénéfique lorsqu’elle est associée à des prises de décisions et des actions. Les petites, prises quotidiennement, ont autant de valeur pour le cerveau que la décision d’une séparation. Aujourd’hui vous désirer ouvrir un nouveau chapitre dans votre histoire de vie, vous venez d’écrire ce message. C’est une action concrete. Bravo! L’enjeu est d’avancer, de rester en mouvement, sortir aussi de sa tête en vous confrontant au monde, vous exprimer est une manière de prendre votre place, sortir de soi.
Viser quelque chose d’important pour vous, qui a du sens, qui vous procure de l’énergie, vous aidera à orienter vos actions et vos décisions, étape par étape.

Belle continuation, vous êtes déjà en chemin !


Diane Marcillat
Coach en développement de potentiel et psychothérapeute.

Diane Marcillat Psy sur Asnières-sur-Seine

15 réponses

7 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses