Difficultés avec ma belle famille

Réalisée par Déborah · 15 août 2023 Aide psychologique

Bonjour,
Je suis en difficulté avec ma belle-famille. Nous sommes de milieux différents et ils ne m'acceptent pas pour ce que je suis. Ils ne s'intéressent à rien de ce que je fais, ne prennent que très rarement de mes nouvelles et les moments où nous y allons avec mon compagnon sont très compliqués pour moi car je dois supporter des remarques, des jugements et le temps me semble terriblement long : ce sont des gens qui parlent très peu et qui sont globalement très négatifs. Ils infantilisent aussi beaucoup mon compagnon. La situation me pèse beaucoup.
Malgré tout, ma belle-famille aimerait qu'on vienne souvent mais moi je n'aime pas y aller. Quand j'y vais, j'y vais la boule au ventre ne sachant pas à quelle réflexion je vais avoir le droit et sachant dans tous les cas que je vais m'ennuyer. Dès que je peux, je trouve une excuse pour ne pas y aller et cela mine mon compagnon.
A l'inverse, tout se passe très bien dans ma famille où les relations sont beaucoup plus fluides et où mon amoureux est pleinement accepté pour ce qu'il est.
Je m'interroge donc beaucoup sur la place à donner à nos familles.
Nous ne parvenons pas à trouver un équilibre qui comble tout le monde et j'ai peur qu'à terme mon compagnon ne vienne plus dans ma famille non plus. Pourtant, les conditions ne sont pas les mêmes et cela lui coûte beaucoup moins.
Comment pourrions-nous trouver un équilibre ?
Est-ce nécessaire / souhaitable de trouver un équilibre parfait ?
Y'a t'il une fréquence souhaitée / souhaitable pour voir les belles familles ? (Nous habitons à 2h de chacune d'entre elles).
Cela m'interroge aussi beaucoup dans l'optique d'un futur bébé. Quelle place pour les grands parents ? Et à quelle fréquence ?
Merci pour votre aide,
Klara

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 17 AOÛT 2023

Il est clair que la gestion de ces différences avec votre belle-famille est une source d'angoisse. Ces conflits découlent souvent de valeurs et d'attentes différentes, enracinées dans des contextes culturels. Leur manque d'acceptation peut être lié à leurs propres insécurités ou préjugés. Pour y remédier, il faut commencer par une communication ouverte. Engagez avec votre partenaire une conversation sincère sur vos sentiments, afin de présenter un front uni.

Fixez des limites réalistes aux visites afin de préserver votre bien-être émotionnel. Vous n'êtes pas obligé d'assister à toutes les réunions, mais un compromis occasionnel peut être une preuve de bonne volonté. Rappelez-vous que l'équilibre "parfait" n'existe peut-être pas ; essayez d'en trouver un qui soit réalisable.

En ce qui concerne les futurs enfants, définissez clairement les rôles et les attentes des grands-parents. Des visites régulières peuvent favoriser l'établissement d'un lien, mais tenez compte de votre confort et des besoins de l'enfant.

En tant que psychanalyste, je serais heureuse de vous aider à naviguer dans ce processus lors d'une première consultation gratuite. N'oubliez pas qu'il faut du temps, des efforts et une compréhension mutuelle pour trouver l'harmonie.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

762 réponses

2552 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 AOÛT 2023

Bonjour Klara
Votre message est très précieux, car il montre que vous avez besoin d’être aidée et que vous en exprimez clairement les contours. Jusqu’à quel point devez-vous être envahie par la famille de l’Autre, ses préjugés, ses convictions et ses dispositions psychologiques désagréables envers la personne que vous êtes ? Jusqu’à quel point devez-vous subir, est au nom de quoi, ces désagréments réitérés, qui au final laisseront des traces sur votre vie personnelle et celle que vous avez avec votre compagnon. La question du bébé que vous évoquez est en réalité la question de votre avenir avec cet homme: jusqu’à quel point est-il inféodé et influençable par sa famille? Qu’ attendez-vous de lui en terme de positionnement ?Je vous suggère un suivi thérapeutique qui vous permettra en premier lieu de voir clair en vous même , et probablement dans un second temps de lui exprimer votre vision personnelle. Il s’agit de votre vie après tout. N’hésitez pas à me contacter dans ce sens. Bien à vous.

Myriam Lasry Psy sur Paris

563 réponses

231 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AOÛT 2023

Bonjour Deborah,

Le but est de pouvoir vivre votre histoire sans vous projeter à travers votre belle famille mais il faut être deux pour accepter cette séparation, du moins éloignement.
Je vous propose une thérapie afin de vous faire entrevoir certaines manières de vous affirmer avec ce que vous êtes sans subir des retours difficiles à entendre. Le but étant de vous faire voire l'importance de vous décentrer de ce qui crée un mal être.

Je reste à votre disposition

Afonso Stéphanie

Stéphanie Afonso Psy sur Evry

163 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AOÛT 2023

Bonjour,
Les relations avec la belle-famille peuvent souvent être complexes et les raisons en sont diverses.
D'un point de vue inconscient, les parents se projettent en leur enfant et ils se donnent donc parfois le droit d'organiser des choix à leur place (toujours inconsciemment) et, de ce mécanisme, vont découler des comportements inadaptés face aux propres désirs de leur enfant. Par exemple, un père peut fantasmer vivre sa propre vie au travers de celle de son fils et se sentir contrarié par l'arrivée d'une tierce personne venant contrecarrer ses plans imaginaires.
Les relations Œdipiennes peuvent aussi être au cœur des conflits dans les familles. Par exemple, une mère va voir l'amie de son fils comme une rivale et fera tout pour maintenir son enfant dans une relation enfantine faisant sans cesse référence à la relation primaire et fusionnelle de l'enfant avec sa mère. Vous l'aurez compris, ces comportements installent une mauvaise ambiance dans les familles car ils sont en premier lieu régressifs et donc négatifs.
En ce qui vous concerne plus précisément, je comprends votre interrogation car la situation doit être très inconfortable.
Il serait intéressant pour vous de comprendre quelles sont les raisons qui vous ont emmené dans cette belle-famille.
En psychanalyse, le hasard n'existe pas. Je vous invite à aller visiter mon site internet "un psychanalyste en ligne" et si cela vous intéresse, n'hésitez pas à m'ap.
Cordialement.

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

164 réponses

678 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AOÛT 2023

Bonjour,

Il n'y a pas de "normalité" ou de règles à suivre en ce qui concerne les visites chez la belle-famille. Tout dépend de vous et de votre compagnon. Avez-vous pu exprimer votre mal-être avec lui ? Qu'en pense-t-il ? L'important est de savoir comment il voit la situation. En communiquant avec lui et en lui exprimant à quel point cela vous touche, il sera peut-être possible de trouver un compromis. Pensez à vos besoins et à vos limites : combien de fois par an seriez-vous prête à voir vos beaux-parents ? Sachez que vous avez totalement le droit de ne pas suivre votre compagnon à chaque fois. Il est normal de penser à vous-même et à vos besoins.

Il serait également intéressant de comprendre pourquoi les remarques de vos beaux-parents vous touchent autant. En comprenant l'origine de ce malaise, il serait possible de le dépasser et ainsi d'avoir des rapports moins tendus avec eux.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LEOH
Psychologue - Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

264 réponses

1018 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2023

Bonjour Klara,

Je vous remercie pour votre message très touchant. Je connais bien cette problématique et je comprends ce que vous endurez. La gestion de la belle-famille peut être un défi si le couple n'arrive pas a y mettre des limites. Beaucoup de couples issus de milieux culturels différents ont rencontré ce type de difficultés et au final, se sont séparés.
Généralement, dans ce type de situation, si rien n'est fait, les exigences vont augmenter et la prise de pouvoir sur votre couple sera effective.
Votre démarche est honorable du fait que vous êtes active pour trouver des moyens de préserver votre couple.
Pour le bien-être de votre couple, il est nécessaire de prendre un moment afin d'en parler avec votre conjoint avec bienveillance et avec assertivité. Il est important que vous vous mettiez d'accord avec lui sur les limites à établir avec votre belle-famille afin de vous préserver. Il est important également que votre conjoint comprenne et reconnaisse les torts que vous subissez de la part de votre belle-famille. Vous avez le droit d'exiger un respect réciproque. Il ne s'agit donc pas d'une question de fréquences des visites mais de respect et de limites.

Dans le cas où vous rencontrez des difficultés à en parler avec votre conjoint et à vous affirmer, je vous invite à solliciter l'aide d'un thérapeute de couple qui pourra vous accompagner dans cette démarche.
Si votre conjoint refuse de consulter (ce qui est courant) il est important que vous puissiez prendre soin de vous et continuer la démarche seule. Le chemin sera un peu plus long mais l'important est que vous puissiez faire votre place dans le cercle familial en vous affirmant dans un respect mutuel.


Je reste disponible à votre écoute, pour toute question ou prise de rendez-vous.

Avec empathie et bienveillance.


Mehdia Salhaoui
Thérapeute familiale & conjugale
Consultations en ligne et en présentiel



Mehdia Salhaoui Psy sur Le Havre

109 réponses

101 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AOÛT 2023

Bonjour Déborah,
Dans la situation que vous décrivez, vous soulignez combien la relation de couple se trouve affecter des relations familiales.

Il est nécessaire pour chacun de vous deux d’avoir un espace de parole pour pouvoir y voir plus clair.
Et ensuite, dans un second temps de pouvoir vous positionner ensemble sur la façon dont vous souhaitez communiquer avec vos familles.

La thérapie systémique brève peut vous permettre ce type de travail en travaillant au déblocage de la situation.
Les émotions suscitées par ces situations pouvant concourir au problème.

Restant à votre disposition,
Bien cordialement,

Monsieur Bertin Christophe
ABC–thérapie
Psycho praticien la relation

Christophe Bertin Psy sur Mantes-la-Ville

48 réponses

50 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AOÛT 2023

Bonjour Klara

L’équilibre semble se perturber dans la place que vous laisser à votre belle famille de vous juger. Votre conjoint même si il est infantilisé, ne prendra pas le risque de se confronter aux siens. Au même titre que vous acceptez sûrement aussi des choses par vos parents.
Il faut savoir laisser couler et accepter qu’ils soient des parents différents des votre et trouver des compromis dans vos visites. En profiter pour visiter à l’extérieur, pour aller au zoo, au restaurant, apprendre à les connaître en tant qu’êtres humains et pas seulement les parents de votre conjoint. Si vous réussissez, la question des enfants sera bien plus simple.

Catherine Moulin Psy sur Saint-Péray

10 réponses

13 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AOÛT 2023

Bonjour Madame,

Je me demande si derrière les sentiments que vous nourrissez envers votre belle famille il n’y a pas beaucoup de jugements, de votre côté aussi : certes, les différences « de milieu » peuvent peser.
Contre leurs remarques vous pouvez trouver une façon pas trop brutale de vous affirmer en disant ce qui vous blesse.

Et puis…, votre compagnon est le « produit » de cette famille et si vous l’aimez il faut accepter ces différences (sans tout accepter).

Il me semble important d’arriver à discuter de tout ça ouvertement avec lui, toujours en ménageant sa sensibilité aussi.
Si sa famille l’infantilise c’est à lui d’y mettre fin.

Il n’y a pas de rythme prescrit de visites aux belles familles. L’idéal serait de le faire en respectant les envies de chacun, sans obligation et empiètements sur la vie de votre couple.
Mais rester à l’écart risque de miner à terme votre relation amoureuse : votre compagnon est certainement attaché à ses parents, tels qu’ils sont…
Donc…, comprenez que parfois il faut accepter certains compromis et faire des efforts pour la personne aimée.

Quand aux futurs enfants, vous verrez ensemble ce que vous voulez leur transmettre comme valeurs et héritage.

Sachez qu’une thérapie de couple peut vous aider à surmonter ce type de difficultés, et à aussi l’apprentissage d’une communication sincère et fluide.

Je vous souhaite d’arriver à accepter votre belle famille, qui a donné naissance à votre homme.
sp


Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4156 réponses

11456 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AOÛT 2023

Bonjour Klara,
Eh oui les relations avec les familles ou belle famille ne sont pas toujours simples , car les histoires sont tellement différentes d'une famille à l'autre.Les rythmes de vie, les hobbies, les attraits , ville ou campagne....je ne pourrais être exhaustive ...
Votre compagnon et vous même , vous vous êtes trouvés des points communs avec du temps et vous avez surement travaillez des compromis aussi .
Il en va de même avec les belles familles, les compromis acceptables sont à négocier entre vous 2 (vous et votre compagnon)
La rupture n'est pas envisageable avec les belles familles car elles font partie de votre passé, de votre histoire ...et votre relation risquerait d' en pâtir

Alors l'équilibre reste dans la communication entre vous 2, la fréquence est à fixer entre vous 2 aussi
Vous pouvez être aidée quant aux compromis acceptables par vous , jusqu'où, êtes vous prête à aller ? quels sont vos besoins ?

Je reste à votre écoute

Valérie LEPRETRE

Valérie Lepretre Psy sur Boulogne-sur-Mer

132 réponses

110 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AOÛT 2023

Bonjour Déborah,

Avez-vous pour commencer eu un échange avec votre partenaire à ce sujet ? C’est en effet avec lui que cela doit tout d’abord se régler. Une fois que vous aurez chacun compris le point de vue de l’autre, vous pourrez certainement trouver des solutions. Il sera aussi possible que chacun parle avec sa famille respective pour essayer de réduire les inconforts.
Si vous pensez avoir besoin d’aide, une thérapie de couple pourrait tout à fait adapter pour cela. N’hésitez pas à me contacter c’est une de mes spécialités.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3255 réponses

3189 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AOÛT 2023

Bonjour Klara,

Je vous remercie pour votre message et je vous rassure, on vit toutes plus ou moins exactement la même situation que vous. Les problématiques liées aux relations du couple avec les belles familles respectives touchent grandement la bonne santé du couple et peuvent bien évidemment le mettre en danger.

Je ne peux que vous enjoindre à effectivement trouver un équilibre dans les relations, libre à vous d'aller voir votre famille quand bon vous chante et inversement pour votre conjoint. Cela vous permettra de vous distancier et de vous libérer de l'angoisse liée à la prochaine entrevue qui génère bien des conflits.

Restant à votre écoute
Marjorie Lugari * Sexothérapeute * Psychanalyste * Praticien en psychothérapie * Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10813 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AOÛT 2023

Bonjour Klara,

Les belles familles semblent tenir une place importante dans votre vie de couple. Quelle sens cela a-t-il pour vous ? Vous dites craindre que votre compagnon finisse par ne plus venir avec vous dans votre famille, comme une sorte de mesure punitive à votre encontre et votre peu de goût pour sa famille à lui. En quoi est-ce important pour vous qu'il vienne avec vous dans votre famille ? Et au demeurant, en quoi est-ce important pour vous d'être "acceptée pour ce que vous êtes" par sa famille ? Leur opinion compte pour vous ?

Avez-vous tenté de mettre des limites à votre belle famille ? Vous décrivez une situation que vous subissez (remarques désobligeantes, ennui) mais avez-vous dit à votre belle famille ce que vous ressentiez face à telle ou telle remarque ? Leur avez-vous demandé d'éviter de vous juger ? Bref, avez-vous mis les choses sur la table ? Vous vous ennuyez chez vos beaux-parents ? Qu'aimeriez-vous faire là-bas ? Habite-t-il un endroit où vous pourriez prévoir des sorties qui vous intéresseraient ? Pourriez-vous leur proposer des activités ? Et avec votre compagnon, avez-vous été claire ? Vous parlez d'excuses pour ne pas l'accompagner, je suppose donc que vous avez besoin d'excuses pour cacher vos raisons réelles.

N'êtes-vous pas en train de régler quelque chose sur le dos de vos familles ? Vous parlez de différence de milieux. Comment se vit cette différence dans votre couple ? Vous ressentez que votre mari est infantilisé dans sa famille. Que pensez-vous de sa maturité au sein de votre couple ? Quel image de lui avez-vous quand il subit cette infantilisation ?

Il n'y a aucune fréquence de visite "souhaitable" ou obligatoire. Si vous voulez savoir ce qu'en dit la bienséance, j'imagine que vous trouverez des manuels de la parfaite épouse qui vous dirons quoi faire, Nadine de Rotchschild en a surement parlé dans un de ses ouvrages. Mais si vous ne souhaitez pas forcément devenir l'épouse de l'année sacrifiée sur l'hôtel de la sacro-sainte famille, vous pouvez en juger par vous même. C'est à vous et à votre conjoint d'en décider. Vous pouvez aussi décider des modalités qui vous conviennent.

Je vous souhaite une bonne journée,

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

796 réponses

1369 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AOÛT 2023

Bonjour Déborah,
Je vois que les relations avec votre belle famille sont souvent difficiles et souffrante pour vous.
Je manque de détails pour vous aider pleinement cependant si la discussion sur ce sujet est possible avec votre compagnon, il est important de lui faire part de votre souffrance.
La fréquence de visite, que ce soit la vôtre ou dans l'avenir avec votre futur bébé sera celle qui est supportable pour vous. Il est important que vous vous écoutiez pour ne pas subir la situation plus que vous ne le pouvez.
Je reste à votre disposition,

Sandra Vaquette
Thérapie Brève

Sandra Vaquette Psy sur Crest

43 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AOÛT 2023

Bonjour Déborah

Quelles que soient les difficultés vous ne pouvez pas priver votre compagnon de sa famille. Cela fait partie de son histoire. Il n'y a pas de raison qu'il s'en coupe, pas plus que vous n'auriez de raison de vous couper de votre famille. Sa famille fait partie de son histoire et vous faites aussi partie de son histoire à lui. Il est donc aussi très important que vous soyez avec lui quand il va dans sa famille.
Un amour mutuel se nourrit aussi de sacrifices.
Il faut que vous en parlez ensemble et il faut effectivement que vous fixiez d'un commun accord le rythme des visites familiales, tant chez l'un que chez l'autre. Tout est pour vous dans le dosage, une question de nuance. Soyez équitable entre les deux familles.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3891 réponses

20324 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AOÛT 2023

Bonjour Klara,

Il est important de trouver un équilibre qui convienne à la fois à vous et à votre compagnon. Je vous conseille de communiquer ouvertement et partager vos préoccupations et vos sentiments vis-à-vis de sa famille. Essayez de trouver des solutions ensemble et assurez vous que votre compagnon comprenne vos besoins.
Définissez clairement vos limites avec votre belle-famille. Expliquez calmement ce que vous êtes prête à accepter et ce qui vous met mal à l’aise. Soyez ferme mais respectueuse.
Ensuite cherchez un terrain d’entente avec votre compagnon sur la fréquence des visites. Vous pourriez envisager de rendre visite à votre belle-famille moins souvent, mais d’y passer plus de temps lors de ces occasions pour réduire le sentiment d’ennui.

En ce qui concerne un futur bébé, discutez ouvertement avec votre compagnon de vos attentes concernant la place des grands-parents et de la fréquence des visites. Trouvez un terrain d’entente qui convienne à tous les membres de la famille.
Je suis là pour vous soutenir tout au long de ce processus. N’hésitez pas à me poser d’autres questions ou à partager vos préoccupations supplémentaires.

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

919 réponses

1067 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16050

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132650

réponses