État de tristesse qui perdure

Réalisée par Tic-tac-toe · 5 mars 2023 Aide psychologique

Bonjour,

Je suis enceinte de presque 7 mois et la relation de mon conjoint avec une de ses collègues de travail m'attriste sérieusement depuis plusieurs semaines.
Ils s'apprécient et se côtoient depuis plus d'un an, mais plusieurs fois, des amis de notre couple avaient eu l'impression d'apercevoir de la séduction entre eux deux.
Si je n'y pensais pas plus que ça avant cela fait 6 ou 7 semaines que ça me ronge, m'attriste au point que j'en pleure et culpabilise pour mon bébé qui doit vivre ça dans mon ventre.
Je les sens proches, ils se plaisent physiquement c'est une évidence, mais au delà de ça, leur complicité et le fait que mon conjoint lui écrive et passe plus de temps avec elle qu'avec moi me blesse.
Comment m'expliquer cet état ? Alors qu'avant d'être enceinte ça ne me touchait pas autant ?
Merci d'avance pour votre aide

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 6 MARS 2023

Bonjour,

La grossesse est un état très particulier pour la féminité et en principe synonyme de joie pour le couple.
Sur le plan physiologique et psychologique vous vivez de véritables révolutions...pas que vous même votre enfant aussi. Votre conjoint à un rôle important pour préserver et sécuriser cette "fusion" et ce nouveau duo.
Si vos ressentis sont certes décuplés (chose normale), le comportement de votre conjoint interpelle un peu au regard des priorités "familiales".
Sa relation amicale et complice ne doit pas non plus être en "concurrence" avec cet évènement qui va changer vos vies. S'il s'en détache au 7 mois et pire encore de vous, on s'interroge sur l'après de l'accouchement et en particulier sur sa maturité à passer et accepter le cap de sa parentalité. Votre statut change à tous les deux et il va se rappeler à vous dés la naissance de l'enfant.
Je crois que vous ne devez pas sous-estimer la situation ni peut être la dramatiser non plus.
Une petite mise au point me semble s'imposer au niveau du couple. Ce qui nous apparait comme certaines évidences logiques et de bon sens doivent trouver leur réponses pour un avenir salutaire et serein...pour vous deux mais aussi pour l'enfant qui a besoin d'un environnement harmonieux.
Je vous souhaite le meilleur en famille...
Bien à vous

Stéphane Baes Psy sur Montpellier

201 réponses

3926 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2023

Bonjour madame
Votre amie vous a ouvert les yeux et maintenant vous n'acceptez plus ce manque de respect envers vous
Ce qui est tout à fait normal
Je vous encourage à parler avec votre conjoint et à lui fixer des limites, les vôtres, et à vous affirmer.
Je vous y aide avec grand plaisir en présentiel ou visio
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3428 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 MARS 2023

Bonjour,

Il est certain que le fait d'être enceinte vous rend plus sensible aux événements, particulièrement aux petites attentions. Il est donc normal que vous ressentiez actuellement les choses au carré.
Reste que votre conjoint ne semble pas mesurer cette situation comme il convient.
Vous devriez lui en parler car il devrait au contraire être au petit soin avec vous, et cela vous permettra d'y voir plus clair sur vos sentiments et les siens.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4195 réponses

21614 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 MARS 2023

Bonjour,

Vous êtes enceinte et c'est tout à fait normal que certaines émotions prennent le dessus. La grossesse un grand chamboulement à plusieurs niveaux et ainsi vous rend plus sensible. De plus, vous êtes peut etre blesser à l'heure actuelle car la relation de votre conjoint avec une de ses collègues à évoluer également ? Ils ont toujours été aussi proches ?

Je trouve important que vous arriviez à exprimer vos besoins vis à vis de votre conjoint. Vous avez besoin d'être rassuré et c'est tout à fait normal! Trouvez-vous qu'il s'occupe suffisamment de vous ? qu'il fait attention à vous ? participe-t-l à l'arrivé de bébé ?

Bon courage pour la suite

Je reste à votre écoute

Chloé Vermeersch - Psychologue en ligne

Chloé Vermeersch Psy sur Montpellier

56 réponses

643 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour Madame,

Le première chose à faire c’est de vous débarrasser de la culpabilité vis à vis de votre bébé : cela ne pèse pas tant que ça sur son état de béatitude totale dans votre ventre…, ne rajoutez pas des soucis en plus à la tristesse que la relation supposée complice vous crée.

Ensuite…, vous êtes probablement plus affectée qu’avant puisque vous êtes enceinte (donc plus émotive) et peut-être vous vous considérez moins « sexy » qu’avant, moins disponible sexuellement aussi peut être ?!

Tentez de changer d’idée dès que ces pensées intrusives qui vous blessent vous envahissent : ce ne sont que des pensées…, alimentées par des peurs que vous avez.

Pour vous allégez…, parlez en a votre conjoint, dites lui votre inquiétude et tristesse et demandez lui de passer plus de temps avec vous, impliquez le dans les préparatifs pour l’accouchement et pour l’accueil du bébé, organisez en détails sa participation à la vie familiale d’après l’arrivée du bébé.
Et puis…, occupez vous de vous et de votre bien être physique : ça vous aidera à aller mieux.

Si besoin, allez en parler de tout ça un un-e thérapeute qui saura vous aider à faire la part des choses.

Je vous souhaite de calmer votre tristesse, de vivre un accouchement facile, de mettre au monde un bébé en bonne santé et que tout se passe au mieux dans votre future vie à trois.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4361 réponses

11961 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour,
La grossesse provoque des changements hormonaux qui peuvent avoir des répercussions en terme d'humeur. Vous dites que cette situation existait avant d'être enceinte mais que cela vous affectait moins.
En avez vous parlé à votre conjoint ? que vous dit-il à ce sujet ? , y-a-t-il des signaux qui pourraient laisser penser que votre couple se délite ? qu'en est-il de votre libido ? vous disputiez vous ? etc....
Et vous-même , vous parlez de culpabilité par rapport à votre enfant : est-ce à dire que si vous n'étiez pas enceinte, vous accepteriez le principe d'une séparation ? aimez vous encore véritablement votre autre ?
Je vous encourage à consulter pour éclaircir tout cela.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4491 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour Tic Tac Toe,

Dans la vie de couple, il existe des alertes, la monogamie est une partie de notre Surmoi qui fait qu'en couple, on est sur nos gardes. C'est humain d'être jaloux, notre Estime de nous-même ainsi que notre Idéal du Moi sont à l'épreuve. Alors en temps normal vous êtes une femme qui voit d'une œil méfiant son conjoint se rapprocher d'une autre.

Mais la grossesse, la grossesse change bien des choses!

1/ Physiquement vous n'êtes pas dans le même cas que votre rivale, même si il est politiquement incorrecte de le dire, l'instinct animal veut que vous, vous ne soyez plus disponible au coït. Donc vous vous sentez en danger et c'est normal.

2/ Personne ne resterait zen dans une situation comme celle-ci, vous avez tout à fait le droit de vous énerver, de craquer, de pleurer, n'hésitez pas à en parler à votre conjoint surtout!

3/ Personne ne connait de moment de paix absolue de neuf mois ininterrompu, personne, on a tous des moments de nerfs, de stress, de conflit, d'inquiétude ou d'agacement. Partant de ce constat, aucune femme enceinte n'est en mesure d'épargner le moindre désagrément à son bébé, plus vous vous imaginez être une tortionnaire impitoyable pour votre enfant et pire ce sera. Oui, vous avez des émotions négatives, c'est l'occasion pour bébé de comprendre au plus tôt que maman est humaine.

Je résume: vous êtes une femme enceinte qui voit son conjoint un peu trop proche d'une autre femme à son goût et c'est normal d'être énervée par cette situation, votre colère est légitime.

Quentin GARDRAT, Psychothérapie en ligne, Philothérapeute.

Quentin Gardrat Psy sur Le Havre

390 réponses

225 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour,

Cette période qui aurait pu être LA période de rapprochements entre vous et votre conjoint a pris une tournure bien triste pour vous. Il est vrai que la période de grossesse met les sens à vif.

D'une part il est urgent que vous preniez soin de ce petit être qui vit les mêmes émotions que vous par la simple biologie de vos corps. Oui il en souffre comme vous. Alors pour l'instant consacrez vous à vous et à lui. Vous l'aviez souhaité, alors faites en une fête dans votre tête. Pour cela fignolez les préparatifs, donnez vous corps et âme dans cette attente heureuse, sublimez la.

D'autre part éloignez vous de ces amis sans tac et méfiez vous des "on dit". Ce sont des impressions , il n'y a pas de faits. Il sera bien temps plus tard d'en parler avec votre conjoint car c'est lui qui est concerné. Vous verrez peut être déjà un changement quand bébé sera là en chair et en os car votre compagnon ne perçoit pas forcément comme vous la réalité de cet être qui vit en vous.

Vous devrez alors lui parler de ce qui vous blesse, de vos attentes, et de sa fidélité envers vous. En attendant faites le profiter de moments communs des préparatifs, faites le sentir votre ventre, appelez le "Papa"....

Bonne fin de grossesse et profitez au maximum de votre bonheur bien réel lui.

----Olga SERO-GUILLAUME----
NEURACOSME
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---


Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

359 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour,
sachez qu'une grossesse génère toujours des soucis
purement physiques; hormonaux.
Il n'est donc pas anormal de subir des troubles psychologiques.

Je reste disponible pour vous soit en téléconsultation ,SMS, What ‘s App
ou de visu en Bretagne Nord.
Cordialement,

ANEZO Florence
Psychanalyste Psychothérapie
Thérapie de couple



 Cabinet Thérapias
                           Florence ANEZO
                                 Thérapies
             Enfants-Adolescents- Adultes-Couples 

Florence Anezo Psy sur Plélan-le-Petit

664 réponses

349 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour,

Il est normal que vous soyez plus particulièrement sensible en ce moment, la grossesse est un grand chamboulement.

Vous cherchez avant toute chose à être rassurée et vous avez besoin de sentir l’implication de votre partenaire. Est ce possible de lui parler ouvertement de vos besoins? Comment se comporte t il quand il est auprès de vous? Est ce qu’il vous accompagne aux consultations médicales ? Est ce qu’il a prévu de participer aux cours de préparation à l’accouchement ? Est ce qu’il participe à la mise en place de la chambre de bébé et des accessoires nécessaires ?

N’hésitez pas à me répondre, je vous souhaite une excellente fin de grossesse
Je reste à votre écoute
Bien à vous
Marjorie Lugari
———————
*** aide à la Parentalité
*** sexothérapeute
*** psychanalyste
Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10855 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour Tic-tac-toe,

Vous attendez un bébé. Félicitations !

Vos amis viennent vous " polluer " en vous racontant certaines choses sur votre conjoint. Je ne pense pas que cela soit une bonne idée de leur part. Faites attention aux relations toxiques.
Leurs dires ont dû appuyer sur un complexe d'infériorité, sans compter que la sensibilité peut être plus ou moins exacerbée lorsqu'on est enceinte.

Dans un premier temps, afin de vous ancrer dans un principe de réalité, parlez-en au premier concerné. Il saura trouver les mots pour vous rassurer. Vous savez, on peut trouver une personne attirante ou s'entendre avec elle dans le cadre du travail sans pour autant la désirer ou vouloir partager sa vie avec elle.


Quant à votre bébé, ne vous inquiétez pas pour lui. Il a dû vivre jusque-là bien de belles choses in-utéro où il est encore Roi. Il vous reste encore deux beaux mois dans cette belle relation qui vous unit.

Travaillez-vous avec votre mari ? Avez-vous une activité professionnelle ?

Quand vous êtes sujette aux angoisses, en attendant d'y voir plus clair avec votre mari vous pouvez travailler (dans tous les sens du terme : chercher un prénom, lire des livres que vous aimez, réfléchir à la chambre du bébé, écrire, activité manuelle...). Cela occupera votre esprit de manière positive et chassera le Mauvais Ça.

Bonne journée.
Fouzia FOUFA


Fouzia FOUFA Psy sur Marseille

100 réponses

216 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour,
La chimie hormonale est bouleversée lors d'une grossesse. Il n'est donc pas anormal que vous ressentiez les choses différemment et que vous réagissiez de manière différente à des situations identiques.
Avez vous pu échanger avec votre conjoint sur vos doutes et votre détresse ?
Commencer par des échanges sincères et honnêtes ne peuvent que vous faire avancer vis à vis de la posture de votre conjoint.
N'hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel de l'accompagnement psychologique si vous vous sentez dépassée.
Bien à vous.
Frédéric Vezzosi

Frédéric Vezzosi Psy sur Bron

97 réponses

316 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour à vous

En avez-vous parlé avec votre conjoint ? Lui avez-vous exprimer votre inquiétude ? qu'en dit-il de son côté ?
Vous semblez avoir des doutes sans vraiment être certaine et cela laisse planer pour vous un certain inconfort. Vous pouvez y remédier en communiquant naturellement avec votre conjoint, en lui exprimant ce que vous ressentez, peut être en lui formulant également que vous avez besoin de sa présence à vos côtés durant cette grossesse. Vous attendez SON enfant et c'est important qu'il joue son rôle et que vous construisiez ce foyer qui accueillera votre enfant.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner et vous aider dans votre communnication de couple.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1251 réponses

2369 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour Madame,

Votre état de maternité vous sensiblise milel fois plus, vous avez les émotions à fleur de peau et bien entendu des comportements comme ceux relatés de la part de votre conjoint envers sa collègue vous affectent énormément.

Mais vous devez actuellement penser à une chose ou plutôt deux êtres: Vous et votre bébé.
Car effectivement, votre enfant ressent votre tristesse in utéro et vous lui envoyez des hormones toxiques dont le cortisol. Il éprouve vos ressentis, il se construit grâce à vous. Vos larmes sont souffrance pour ce petit être que vous portez au plus profond de vous.
Vous devez être accompagnée, écoutée, ne pas rester seule, ne pas tout garder en vous.
D'autant que cela peut aussi avoir un impact sur une naissance précoce potentiellement par les contrariétés et la fatigue.

Je vous invite à me joindre en téléconsultation d'aide à la parentalité ou tout simplement pour un soutien de psychothérapie individuelle afin de parvenir en sérénité au bout de votre grossesse et de vous préserver le plus possible de cette ambiance délétère pour vous et bébé.
j'ai l'habitude de suivre des mamans en grossesse et je suis spécialisée sur la parentalité entre autre. La parentalité commence le jour de la fécondation, pas à la naissance.
Mettre des mots sur vos doutes, vos peurs, votre souffrance seront très utiles pour vous protéger encore quelques mois au minimum, être entendue sans jugements.
Après, sur le plan conjugal et selon le comportement de votre conjoint, vous aviserez mais là ce n'est pas le moment.

Avec sincérité et grande empathie.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en Psychothérapie
Psychanalyste
Thérapeute d'aide à la parentalité

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9260 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour,

La grossesse est une période qui exacerbe les sentiments, les émotions, les ressentiments, etc.
Il est donc normal que vous soyez plus sensible en ce moment.
Cependant, l’attitude de votre partenaire ne semble tout de même pas très adéquate par rapport à la situation. Je pense qu’un échange serait profitable.
Vous pouvez aussi envisager une thérapie de couple et ainsi agir avant qu’il ne soit trop tard. N’hésitez pas à me contacter pour cela, c’est en effet une de mes spécialités.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N'hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma pratique en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3457 réponses

3469 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2023

Bonjour,
Je suis désolé d'apprendre que vous traversez une période difficile en raison de la relation de votre conjoint avec sa collègue de travail. Il est compréhensible que cela vous attriste et vous inquiète, surtout maintenant que vous êtes enceinte.

Il faut se rappeler que vous avez le droit de vous sentir ainsi et que vos émotions sont valides. Être enceinte peut amplifier les émotions, ce qui peut rendre les situations plus difficiles à gérer. Il est également possible que les hormones de grossesse puissent affecter votre humeur et votre réaction à la situation.

Il peut être utile de parler à votre conjoint de vos inquiétudes et de ce que vous ressentez. Essayez d'aborder le sujet avec compassion et sans blâme. Dites-lui que vous comprenez qu'il a des collègues de travail qu'il apprécie, mais que vous êtes inquiet pour la nature de sa relation avec cette collègue. Expliquez comment cela vous affecte et comment vous pouvez travailler ensemble pour améliorer la situation.

Si vous avez du mal à parler à votre conjoint ou si la situation continue de vous causer de la détresse, il peut être judicieux de consulter un conseiller ou un thérapeute en couple. Ils peuvent vous aider à travailler sur vos problèmes de communication et à trouver des moyens de vous soutenir mutuellement.

Enfin, n'oubliez pas que vous méritez d'être respecté et aimé dans votre relation. Ne vous blâmez pas pour la situation et prenez soin de vous et de votre bébé en vous entourant de personnes positives et bienveillantes.
Effectivement, votre bébé ressent vos angoisses.
Si il ne sait pas pourquoi, inconsciemment cela risque de se rappeler plus tard et provoquer des symptômes désagréables.
Prenez soin de vous et de votre bébé.
Thalia Inna
Praticienne en psychologie et hypnose
Eft, PNL, EMDR
Spécialisé en périnatalité et Tdah

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

941 réponses

1112 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 136000

réponses