Gérer une relation pour apaiser les choses

Réalisée par Bigidi · 22 août 2023 Aide psychologique

pour faire un état rapide des lieux : ma relation avec ma mère autrefois très fusionnelle s’est rapidement dégradée, notamment en raison du fait que je prenne peu son parti ou n’agisse pas comme elle l’entendait vraiment par rapport à mon compagnon pour qui elle éprouve actuellement du mépris et un déni de son existence. Les choses n’ont jamais été simples puisque ma mère a une valeur due à notre culture (réunionnais) et mon compagnon a parfois fait des faux-pas qu’elle a toujours considéré comme volontaires. Elle n’a jamais exprimé vouloir discuter avec lui pour mieux comprendre ou explicité ses ressentis. En réalité, elle me chargeait de dire à mon compagnon de changer ses attitudes et d’exprimer en quoi les choses étaient irrespectueuses, ce que je n’ai jamais vraiment fait car pour moi, la relation entre mon conjoint et ma mère ne devait pas être médiée par mes soins bien que comprenant les deux points de vue (pour elle, elle ne voulait rien lui dire car ce n’était pas à elle de faire son éducation). A la différence de ma mère, mon compagnon n’a jamais proféré d’insultes à son sujet ou de mots rabaissants mais il a été profondément impacté lorsque ma mère me demandait sans déclencheur des quitter mon domicile pour ensuite me demander de revenir un jour plus tard en m’exprimant qu’elle avait exprimé qu’un jour elle en aurait marre et m’en irai balader. Cela faisant donc des mois que je me rendais chez un thérapeute puisque ma mère a ouvertement déclaré que j’étais sous l’emprise de mon compagnon et qu’il était toxique, ainsi que je changeais, qu’elle ne me reconnaissait plus, qu’elle ne le supportait plus. J’ai plusieurs fois exprimé mon mal-être, ce à quoi ma mère me sommait de partir (je n’y étais pas opposée mais j’ai clarifié être angoissée et vouloir être plus au clair après l’achat d’une voiture considérant les frais). Les objectifs thérapeutiques étaient que je souhaitais pouvoir vivre ma relation sans ressentir un mal-être par rapport à ma mère qui ne la supporte plus et rejette complètement cette partie de ma vie (elle initie volontairement des commentaires si je parle de mon compagnon, elle refuse de m’épauler dans cette relation et pour elle je comprendrai plus tard).
Mon compagnon n’est pas forcément tout blanc, certaines choses auraient pu être faites différemment, mais nous en avons discuté et pour moi, les choses sont plus claires, mon point de vue est entendu et à refaire nous referions différemment. Dernièrement, j’ai connu un décès au second degré dans ma famille, j’ai donc souhaité être accompagnée (j’ai 26 ans) de mon compagnon pour les funérailles. Ma mère a très mal investi ce choix, elle n’a pas apprécié que je ne lui formule pas la demande, elle a également mentionné ne pas comprendre puisqu’il n’a jamais vu le défunt et trouver cela odieux de venir hors qu’il n’est pas le bienvenu. Je tiens à préciser que les autres membres de ma famille acceptent mon compagnon et le trouvent correct. La veille du jour des funérailles donc, j’apprends que ma mère est allée répandre mon odieux choix auprès des personnes endeuillées (chose que je voulais éviter et gérer cela a posteriori). Les personnes ont donc été réticentes (dans le sens de la crainte) par rapport au fait de faire venir mon compagnon, j’étais donc dans la position où j’ai décidé de confronté les personnes en deuil en expliquant mon désir qu’elles ne se focalisent que sur leur propre deuil et que si cette situation perturbe, nous nous retirerons mais que je trouvais que la chose était hors proportion et qu’il était irrespectueux de faire tourner un événement pareil autour de cette querelle. Les personnes ayant donné leur accord, mon compagnon s’est rendu avec moi même le jour J. Ma mère l’apprenant le soir même que ce choix était resté stable, elle m’a envoyé 6 annonces immobilières en m’expliquant devant le reste de ma famille que si je ne trouvais pas de logement c’était de la mauvaise foi (il faut savoir que j’ai explicité qu’ayant acheté récemment une voiture il y a deux semaines, j’aurais aimé voir après un mois les frais à contracter au long termes pour évaluer comment aligner un loyer avec ceci, ce à quoi elle m’exprimait que c’était la marche à suivre, que je devais trouver quelque chose car c’était de mon âge, hors mes besoins sont différents bien que j’ai hâte de pouvoir emménager). Je ne me sentais actuellement pas prête à trouver quelque chose étant donné que je ne travaillais que depuis 6 mois (je ne reçois plus rien de mes parents, je ne paye pas le loyer), beaucoup de changements ayant été occasionnés, je souhaitais trouver une sensation de stabilité pour choisir un bien. Ma mère le considère comme une excuse et me pousse vers des annonces depuis quelques mois mais ici elle m’exprime que d’ici septembre (d’ici une semaine), elle veut que je parte, que je dois assumer mes choix. Je ne dis pas que je m’attendais à autre chose, mais je suis déçue qu’elle me pousse à emménager avec mon compagnon de la sorte alors que cette transition normale aurait pu se passer autrement. Fatalement, je n’ai pas envie d’être poussée à choisir n’importe quoi, mon compagnon m’a donc proposé de m’héberger et d’y mettre mes affaires le temps de trouver. Je me demande si mon choix est compréhensible car ma mère parvient parfois à me faire éprouver une culpabilité et me faire sentir seule face à la situation. J’ai l’impression d’avoir été un bourreau et qu’elle est une victime alors qu’elle m’a dit beaucoup de choses horribles. Je me pose également des questions sur l’après emménagement ? À la connaître, je n’aurai plus de contacts avec elle, comment agir ? J’ai toujours tenté de discuter à cœur ouvert mais ma mère m’exprime un rejet de mes ressentis avec beaucoup de colère car elle a selon elle fait beaucoup d’efforts. Elle m’a même exprimé qu’une mère on en a qu’une mais des filles on peut en refaire. J’ai l’impression d’être constamment le bourreau de la relation, que je n’ai que le droit de lâcher la relation avec mon compagnon pour retrouver un état d’apaisement.
Comme explicité je suis en suivi pour cela, mais j’ai l’impression que je dois avoir plusieurs avis psy. J’ai déjà coupé les ponts il y a 5 ans avec mon père, ici avec ma mère j’ai peur de cela, d’autant plus qu’elle me remet comme origine des problèmes, alors qu’elle a quitté mon père il y a 5 ans et souhaite « avoir sa tête dans un sac ». Avec mon compagnon, nous commençons à acheter des choses en vue d’emménager, je n’ai pas de doute sur mon emménagement mais sur la relation avec ma mère j’aimerais comprendre ce qu’il se passe et comment régler cela. Est-ce important par exemple que mon compagnon formule des excuses ou cela risque d’alimenter ? J’aimerais à ce stade faire redescendre toutes ces émotions du côté de ma mère car j’en ai bavé également mais j’essaye d’être toujours attentionnée et ne pas être dans une symétrie comportementale avec elle

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 23 AOÛT 2023

Bonjour Bigidi,

Il n'y a pas de personnes parfaites. Mais il est clair que le problème vient essentiellement de votre mère qui projette sur vous une manière de vivre qui n'est pas votre choix. Votre mère vous fait continuellement culpabiliser, c'est sa stratégie. Vous n'avez pas à céder, ni votre compagnon. Des excuses seraient ressenties comme une victoire mais n'empêcheraient pas votre mère de continuer son travail de sabotage.
Je ne conseille jamais à mes patients de couper définitivement avec leurs parents. Je pense que vous devez gérer votre relation avec votre mère selon un timing que vous avez à définir, rythme et planning des téléphones et des visites. Prenez de la distance et de l'espace mais ne coupez pas la relation. Et surtout vivez votre vie. Vous n'avez pas à vous justifier de celle-ci auprès de votre mère. Aujourd'hui c'est vous l'adulte et elle l'enfant. Traitez la comme un enfant grognon.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21546 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 AOÛT 2023

Bonjour,

Je comprends que vous vivez une situation difficile avec votre relation tendue avec votre mère. Il est normal de ressentir de la confusion, de la tristesse et de la culpabilité dans ce genre de situation.
Il est capitale de prendre soin de vous et de votre bien-être émotionnel.

Voici quelques suggestions pour faire face à cette situation :
Essayez de prendre du recul émotionnellement pour mieux comprendre vos propres sentiments et besoins. Cela peut vous aider à prendre des décisions éclairées.

Il est important de définir des limites claires avec votre mère et de communiquer vos besoins. Exprimez vos sentiments et dites lui ce que vous êtes prête à accepter et ce que vous ne l’êtes pas.

Faites confiance à votre jugement et à vos décisions concernant votre relation avec votre compagnon. Vous savez ce qui est le mieux pour vous. Ne laissez pas les opinions et les critiques des autres vous influencer négativement.

Vous mentionnez déjà être en suivi thérapeutique, ce qui est un excellent moyen d’explorer vos émotions et d’obtenir un soutien. Si vous le souhaitez, vous pouvez également envisager de consulter d’autres professionnels pour obtenir différents points de vue.

Si vous souhaitez maintenir une relation avec votre mère, essayez de communiquer avec empathie et respect, en exprimant vos sentiments sans blâmer ou attaquer l’autre personne. Cependant, il est important de fixer des limites si cela devient toxique pour vous.

N’oubliez pas que vous avez le droit d’être heureuse et de vivre la vie que vous voulez. Priorisez votre propre bien-être émotionnel et ne laissez pas les opinions négatives des autres vous décourager.

Je suis là pour vous soutenir dans cette situation difficile.

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

936 réponses

1107 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 AOÛT 2023

Bonjour,

Votre choix de thérapeute est fait et il faut vous y tenir puisqu'il a l'air de vous convenir.
Avoir d'autres avis ne servira à rien si ce n'est vous mettre dans le doute.
Je vous souhaite une bonne continuation !
Cordialement
Catherine Cadou - Psychanalyste

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

244 réponses

996 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 AOÛT 2023

Bonjour

Votre maman semble en concurrence avec vous et bien malheureuse (pas de votre fait). Par conséquent, elle refuse votre émancipation intellectuelle (comme le fait que vous ne soyez pas d'accord avec elle) et le fait que vous ayez une relation amoureuse et un projet de vie. Je pense qu'elle vit votre émancipation comme un rejet de sa propre personne et vous met des batons dans les roues.
Je ne suis pas certaine que votre compagnon ait quelque chose à voir dans l'histoire ( (est ce que la situation aurait été différente avec un autre homme ?réunionnais?)
A vous d'essayer de lui faire parler sincèrement en dehors de votre compagnon et si la situation ne s'améliore pas, de poser des limites et de faire en sorte qu'elle respecte vos choix de vie.
Il est temps de vous affirmer.
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir la discussion.
Bien à vous
Charlotte
Psychologue
Travail / Famille / Couple

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

249 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 AOÛT 2023

Bonjour,

Votre mère semble suivre avec vous la voie qu’elle a choisi de suivre avec votre père. C’est-à-dire le faire sortir de sa vie si celui-ci ne se conformait pas à ses attentes. Ce qu’il a décidé de faire.
Il y a de la manipulation de sa part et ses démarches manquent cruellement de bienveillance envers vous. Elle en a oublié son rôle de mère qui est de permettre à son enfant de s’épanouir jusqu’à réussir à assumer pleinement sa vie. Ce n’était pas encore tout à fait le cas pour vous.
Même si votre partenaire n’était pas totalement aimé de votre mère, ce n’était pas nécessairement une raison pour vous demander de quitter le domicile familial. L’environnement culturel n’explique pas tout. Ses dernières décisions ne sont pas vraiment rationnelles.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3450 réponses

3444 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 AOÛT 2023

Bonjour

Il apparait que votre mère cherche à diriger votre vie, ce faisant elle vous refuse le statut d'une adulte autonome (dans sa capacité à gérer sa vie, à prendre des décision) et émancipée.
Beaucoup d'éléments peuvent venir expliquer cela, les mères ont toujours du mal, alors qu'elle s'en sont toujours occupée, à laisser leurs enfants prendre leur autonomie car ce faisant elle perdent un peu leur statut de mère. On peut aussi noter des traits culturels aussi.
Mais dans votre situation, l'emprise semble assez forte, en tout cas suffisamment forte pour remettre en question le choix de votre compagnon. (C'est le votre, pas le sien) pour essayer d'influencer le reste de la famille afin de conserver un minimum de contrôle sur vous et votre vie. Elle vous pousse à partir, puis vous rappelle, puis vous somme de trouver un logement.
On voit bien qu'il y a 2 forces en présences.
D'un coté votre mère qui veux d'une façon ou d'une autre ne veux pas que vous vous émancipiez (même si elle dit le contraire et souhaite que vous quittiez son domicile) d'un autre côté vos propres difficultés à vous émanciper. (vous avez du mal à quitter le domicile, vous avez peur de ce que pourrait devenir la relation avec votre mère etc...)
Vous êtes dans ce que les thérapeutes systémiciens appellent la double contrainte réciproque (cf Mony Elkaïm : si tu m'aimes, ne m'aime pas")
Il est évident que vous gagneriez à vous émanciper progressivement de votre mère, cela va changer la nature de votre relation, mais en bien puisqu'au final vous pourrez avoir de relations plus saines.
Continuez à vous faire accompagner pour effectuer ce travail, vous aurez besoin de soutien et d'éclairages.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter.

Bonne journée

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

415 réponses

199 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 AOÛT 2023

Bonjour Bigidi,

Il est évident que vous traversez une période de grande complexité relationnelle avec votre mère, et je vous félicite pour votre courage et votre démarche pour comprendre et résoudre ces problèmes. Les relations familiales, en particulier avec une mère, peuvent être profondément émotionnelles et compliquées.

Il semble que votre mère ait des attentes et des valeurs spécifiques envers votre compagnon, et elle a du mal à accepter votre choix de relation. Cela peut créer un conflit interne pour vous, car vous cherchez à équilibrer vos propres besoins et désirs avec ceux de votre mère.

L'une des premières étapes pour gérer cette situation est de vous assurer que vous prenez des décisions basées sur ce qui est le meilleur pour vous et votre bien-être, plutôt que de chercher à satisfaire les attentes de votre mère. Vous avez le droit de choisir votre propre partenaire et de décider quand et comment vous emménagez ensemble.

En ce qui concerne votre relation avec votre mère, la communication est essentielle. Cependant, il est important de reconnaître que certaines personnes peuvent être fermées à la discussion ou aux concessions. Vous avez fait preuve d'une grande compréhension envers sa perspective, mais il est peut-être temps de définir vos propres limites et de maintenir une communication respectueuse mais ferme sur vos choix et vos besoins.

Concernant les excuses de votre compagnon, cela dépend de la situation. Si vous pensez que des excuses peuvent contribuer à apaiser les tensions et à améliorer la compréhension, elles peuvent être appropriées. Cependant, si cela risque d'alimenter davantage le conflit, il peut être préférable d'attendre une occasion plus appropriée.

Continuer votre suivi thérapeutique est une excellente idée, car cela peut vous aider à mieux comprendre et à gérer vos émotions liées à cette situation. Le thérapeute peut également vous aider à développer des stratégies pour maintenir une relation saine avec votre mère tout en vous affirmant.

N'oubliez pas que votre bien-être et votre bonheur sont primordiaux, et il est essentiel de prendre des décisions qui vous permettent de vivre une vie épanouissante et authentique. Vous avez le droit de choisir votre propre voie.

Je reste naturellement à votre écoute et à votre disposition, même à distance, si vous le souhaitez…

jpaul.

Ungerman Jean-Paul Psy sur Marseille

61 réponses

494 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses