Harcelé par une personne bipolaire

Réalisée par Ocean_335825 · 12 août 2021 Aide psychologique

Bonjour, je vous écris afin d'obtenir de l'aide et des conseils par rapport à la situation que je vis et que je vais tenter de synthétiser. Je donne des cours de remise en forme et une de mes élèves (marié et avec des enfants à charge) m'envoie depuis plusieurs années des messages, mails et autres. Au début il s'agissait de messages un peu bizarre mais je n'y pretais pas trop attention puis dans les messages la personne a commencé à parler que nos âmes étaient connectées, qu'il fallait qu'elle me parle en dehors des cours etc... J'ai toujours répondu avec gentillesse disant que je ne croyais pas à ces choses là et que je n'étais qu'un prof de sport qui donnait cours. J'ai eu par la suite au téléphone le mari de cette personne qui m'a contacté en me disant que sa femme parlait très souvent de moi à la maison. Il m'a expliqué qu'elle avait été diagnostiqué bipolaire (d'où les nombreux messages qui partaient un peu dans tous les messages). Je voyais bien dans les messages que cette personne m'appréciait beaucoup, voir qu'elle m'idolatrait. La personne a eu plusieurs épisodes en hôpital psy. Mais il semblerait qu'elle ne prenne plus son traitement et depuis quelques mois les messages à mon égards se sont intensifiés. Parfois des messages cohérents parfois totalement incohérents mais souvent en voulant me voir absolument à l'extérieur des cours. Malgré mes réponses où je décline ses propositions elle revient tjs à la charge. Il y a 6 mois c'était même des messages très négatifs me faisant passer pour la personne à l'origine de tous ses problèmes . Puis un moment d'accalmie et avant les vacances une lettre d'amour m'informant qu'elle était profondément amoureuse, qu'elle respectait ma famille (je suis mariée avec des enfants) et qu'elle n'attendais rien en retour informant même son mari qu'elle allait m'écrire une lettre. Et les messages reprennent à nouveau. Son mari ma contacté pour me dire que sa femme me voyait partout et qu'elle parlait de moi tout le temps en bien et en mal. J'ai dis à son mari que je ne voulais plus qu'il me contacte, ni être mêlé à leur problèmes personnels, qu'il fallait respecter ma vie privée et se rapprocher de professionnels compétents pour aider sa femme à aller mieux.

Mais que dois je faire? Elle s'est arrangé pour venir à tous les cours que je dispense. Dois je l'exclure de mes cours? Dois je lui expliquer une dernière fois les choses avant de l'exclure ? Ne plus répondre du tout a ses différents mails/messages? Dois je porter plainte? Dois je en parler à mon employeur et le laisser gérer ce problème ?

La situation est très pesante pour moi, je deviens irritable avec mes proches, anxieux, avec des idées noires et une perte de la joie de vivre qui me caractérisait. J'ai peur pour moi et mes proches.

Connaissant la maladie de la personne je ne veux pas lui faire de mal mais je réalise aussi que c'est moi qui souffre actuellement de cette situation que ne cesse de perdurer.

Merci pour vos conseils et pour avoir pris le temps de me lire.

Bonne continuation à tous.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 13 AOÛT 2021

Bonjour,
Je comprends votre malaise grandissant dans cette situation qui dure depuis longtemps.
Vous vous êtes peut-être un peu enfermé dans un cercle vicieux de présence à ses yeux et de refus diplomatiques.

Etant donné que tout le monde est au courant de cette situation... vous pourriez-peut-être accepter de la rencontrer en dehors de votre travail pour faire un point calmement avec elle dans un lieu public.

Tout en prenant soin de prévenir son mari et votre entourage de cette rencontre : destinée à lui faire comprendre clairement que son enthousiasme pour vous est flatteur mais que rien ne peut se créer entre vous !

En vous voyant face à elle, en vous entendant vous exprimer clairement, ses rêves et phantasmes ont de grandes chances de retomber tout simplement.

Je suis à votre disposition si vous souhaitez échanger à ce sujet, et être accompagné dans votre démarche.
Chaleureusement.
François LEGRAND

François Legrand Psy sur Anglet

109 réponses

192 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2021

Bonjour j’entends votre détresse et votre impuissance. Il semble important effectivement de répondre à cette femme en lui renvoyant l’importance qu’elle se fasse aider. Signifiez lui éventuellement une dernière fois votre désir de mettre un terme à son abonnement pour son mieux être personnel. Puis rompez tous les liens . Si vous aviez déjà fait état de tout cela a cette jeune femme , un rappel à la loi semble en effet nécessaire au travers d’un dépôt de plainte . La justice fera tiers. J’entends vitre peur d’agir en faisant état de l’état pathologique de cette personne et éventuellement les craintes que vous pouvez ressentir face à l’état imprévisible de cette personne ; toutefois ces personnes ont besoin des limites de la loi pour être protégées d’elles-memes et les ramener dans un processus de soin.

Audrey Robin Psy sur Précy-sur-Oise

4 réponses

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2021

Psychologue clinicienne connaissant très bien cette pathologie, je comprends que vous ayez peur de faire du mal ou d'aggraver la maladie de cette personne. Mais maintenant STOP! C'est vous qui souffrez et le mari vous pousse à occuper une place que vous ne devez surtout pas occuper entre complice et pseudo-thérapeute .
Je vous invite de dire fermement à cette personne, en présence de votre employeur , que vous ne pouvez plus l'accepter dans vos cours (si possible même dans la salle de sport d'ailleurs), qu'elle doit respecter votre vie privée et surtout votre famille! N'ayez pas peur de dire que vous avez été très patient mais que si elle continue vous serez dans l'obligation de porter plainte contre elle pour harcèlement : ce ne sont pas des paroles en l'air!!!
Oui cela risque de la faire basculer dans une phase dépressive ou maniaque mais là c'est à la famille ou au médecin de famille à agir et à s'assurer qu'elle soit soignée... Chacun à sa place!!!!
N'ayez pas peur d'elle, sa maladie est surtout dangereuse pour elle-même. Il est important je pense qu'il y ait un tiers (votre "chef") lors de l'entretien qui viendra symboliser l'autorité, la réalité et sera témoin.

Vedel Anne Psy sur Tarbes

4 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2021

Bonjour Océan,

Je vais être très direct et très concret dans ma réponse :
1) Vous êtes effectivement harcelée et vous devez vous défendre. Vous vous le devez à vous même et à votre famille. Si vous ne faites rien votre situation psychique va se dégrader.
2) Vous n'êtes coupable de rien. Cette situation vous est tombée dessus sans que vous l'ayez cherchée.
3) Le mari de votre élève doit prendre ses responsabilités. Vous n'êtes pas en charge de cette personne. C'est à ses proches de s'en occuper.
Je vous conseille :
1) d'en parler effectivement à votre employeur. En tant que tel il doit garantir votre sécurité et c'est à lui de prononcer l'exclusion.
2) d'appeler une dernière fois le mari de votre élève pour lui dire de s'arranger pour mettre un terme à cette situation et en lui indiquant que vous avez l'intention de porter plainte. Le mieux serait que ce soit votre employeur qui fasse cette démarche. Voire votre conjoint. Je me permets d'insister sur le fait qu'en terme de droit du travail l'employeur doit garantir votre sécurité. (si vous sentez de la résistance du côté de votre employeur il y aura lieu, à mon sens, de lui signifier la situation par écrit, voire de saisir l'inspection du travail)
3) Votre propre conjoint doit être tenu au courant de tout et il doit éventuellement pouvoir faire écran. Il ne faut plus que vous ayez le moindre contact avec cette élève. Sa pathologie fait que tout, même vos rejets, seront analysés positivement ou déclencheront une attitude harcelante supplémentaire. Si provisoirement elle revient à vos cours, essayez de vous faire remplacer. Vous devez disparaître de son champ imaginatif et cela passe par une disparition de son champ visuel.
Je ne sais pas si cette élève est bipolaire mais l'attitude qu'elle développe vis à vis de vous témoigne en tout cas d'une pathologie érotomaniaque. Elle vous a pris pour objet de tous ses fantasmes. Il est urgent d'agir et de couper net avec elle et son conjoint.
4) Si tout cela ne suffit pas il faudra effectivement porter plainte.

Si vous vous sentez mal n'hésitez pas à vous faire accompagner pour gérer vos angoisses et la situation.

Bon courage à vous

Michel

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4191 réponses

21611 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2021

Bonjour,
Sans le savoir, vous donnez à cette femme le pouvoir de vous harceler. A la lecture de vos propos on ressent votre gêne, votre désarroi mais on ne ressent pas en revanche votre détermination à faire cesser ce trouble.
Vous voulez ménager cette personne et vous expliquez cela par le fait qu'elle est malade. En réalité, c'est votre peur du rejet qui se cache derrière votre attitude : vous êtes certainement une personne qui ne supporte pas de déplaire aux autres, en d'autres termes qui a besoin de se sentir aimé, apprécié et qui déteste les conflits ("j'ai toujours répondu avec gentillesse"). Généralement, la stratégie adoptée est celle de la fuite, on le voit chez vous : vous esquivez, vous comptez sur l'usure du temps, sur la prise de conscience de l'autre que rien n'est possible entre vous. Aujourd'hui, vous voyez bien que ça ne marche pas.
En réalité, cette personne est là dans votre vie pour vous faire travailler votre posture d'affirmation et en miroir inversé, vous êtes là pour elle pour lui renvoyer sa dépendance affective.
Dans cette histoire, vous voyez maintenant que vous n'avez plus de possibilité de fuite. Le moment est donc venu de vous positionner, de prendre, oui, le risque d'être rejeté par cette personne, ce qui est certes difficile puisque vos blessures d'origine sont réactivées en ce moment. Il faut que cette personne ressente cette "vibration intérieure" de détermination, qu'elle perçoive le "non" et ce n'est pas ce qu'elle ressent actuellement, du fait de votre réaction un peu ambigüe. Vous avez peur aussi de la faire souffrir mais vous ne lui rendez pas service en la laissant s'illusionner : elle doit elle aussi affronter sa propre peur (abandon). Elle croit en effet faussement que seul l'être aimé peut combler son manque affectif originel. Il faudra donc que vous "l'abandonniez" pour qu'elle regarde en face sa blessure et puisse la guérir et que vous chassiez la culpabilité qui pourra vous envahir.
Concrètement, je vous conseillerais d'en parler à votre employeur et de lui demander d'organiser une réunion à 4 (lui, vous, la femme et son mari) afin de bien clarifier les choses : vous exprimerez clairement que vous n'avez aucun sentiment amoureux pour elle, que vous n'acceptez plus cette situation, votre employeur prendra la décision de mettre fin à l'abonnement et vous la bloquerez sur les réseaux et le téléphone.
Vous aurez peut-être besoin d'être accompagné et d'ailleurs, cette situation n'est qu'un "exercice" de la vie qui est destiné à vous faire grandir : vous avez besoin de guérir votre peur du rejet et si vous ne faites que fuir à chaque fois, vous risquez une répétition des schémas.
Si mes propos vous interpellent, n'hésitez pas à me demander un premier change gratuit et sans engagement. J'aurais d'autres choses à vous dire aussi, en dehors de cette plateforme, car c'est trop long à exposer. En attendant, je vous conseille la lecture de cet ouvrage de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même".
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques
Véronique BLANCHE,

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4488 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2021

Bonjour
Vous décrivez une situation éprouvante et qui a fini par vous user, vous nuire de façon importante.
Il s’agit d’un réel risque psychosocial qui est à prendre en compte par votre employeur. Qu’est-il prévu pour vous protéger dès client ayant des comportements inadaptés ?
Votre empathie vous a empêché de poser peut-être des limites plus tôt ou de demander de l’aide plus tôt.
Ensuite le mari de la cliente serait plus aidant en vous préservant et en accompagnant son épouse vers les soins.
Ensuite vous il serait utile de vous rapprocher d’un thérapeute pour analyser cette expérience et prendre du recul, vous restaurer votre votre propre bien être.
Enfin et éventuellement faire part du constat de besoin de soin à la cliente si vous êtes en contact avec elle.
En conclusion, vous ne pouvez faire face seule à ce type de situation, être aidée est fortement recommandé.
Bien à vous
En espérant vous avoir aidée

Élisabeth Meiller

Elisabeth Meiller Psy sur Didenheim

193 réponses

64 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses