J'ai besoin de mon ancienne meilleure amie

Réalisée par Yasmina · 17 sept. 2023 Aide psychologique

Bonjour,

Je m'appelle Yasmina et j'ai 20 ans. Je suis dans mes études supérieures, tout se passe bien mis-à-part que je ressens le stress. J'ai une "amie", qui est devenue une connaissance maintenant. Elle est aussi ma voisine. Je la considérais comme ma meilleure amie, on se connaît depuis la 3ème. C'était une amie que je cherissais beaucoup car elle m'a rendue très heureuse et quand j'y pense, je me mets presque à pleurer. C'est une bonne personne. Mais on est tellement différente, c'est fou; je me demande comment on a pu être amie aussi rapidement.

Bref, lorsqu'on était encore collégienne, on était de simples amies, pas plus. On traînait beaucoup ensemble mais qu'à travers notre groupe de 4.
À partir de la seconde, j'ai passé juste ma meilleure année avec elle. C'était génial; avec elle, je me sentais pleinement libre et je ne sentais plus les restrictions de la vie au lycée. Une fois, on s'est même perdue; qu'est-ce que c'était drôle ! Je me sentais comme pousser des ailes et je pensais qu'avec elle à mes côtés, je pouvais tout faire. Battre ma timidité, passer à l'oral, parler avec les autres...Tout. J'étais si heureuse. Même s'ils nous arrivaient de nous disputer, on finissait toujours par nous pardonner. On se laissait un peu aller, on "voyageait" à notre propre rythme, on découvrait de nouveaux trucs ensemble. J'étais toujours excitée de fuir les cours pour passer du temps avec elle, je sais que c'est pas bien mais j'ai passé d'excellents moments et ce qui m'importe le plus. Lorsqu'on était en classe, on ne faisait que rire pour rien et se regarder. Lorsque le prof demandait le silence, c'était INSUPPORTABLE. Je me mordais les lèvres pour rester impassible.
En première et en terminale, on a essayé de se concentrer ensemble; travailler et faire de notre mieux, s'encourager mutuellement. Parfois, on allait se détendre mais on préférait se concentrer. On s'est rendues compte de nos erreurs mais c'est pas pour autant qu'on les regrettait. Elle m'a même dit que si elle savait qu'on allait passer de bons moments ensemble, elle aurait fait ça toute l'année. Elle était vraiment drôle.
En terminale, c'était simple. On se concentrait et on révisait notre bac mais c'est pas pour autant qu'on allait devenir sérieuse du jour au lendemain. On allait chez elle pour réviser mais j'arrêtais pas de l'embêter et inversement. Elle était juste géniale. Même si elle avait des défauts, je l'acceptais telle qu'elle était.
Après les épreuves, on a passé plus de temps ensemble, c'était vraiment bien. On partait séparément en vacances avec notre famille mais lorsqu'on se retrouvait, on était super excitée de tout raconter. Lorsque j'avais le cœur brisé et que j'étais à deux doigts de pleurer, elle me soutenait et me lâchait pas d'une seconde. Elle me rassurait, c'était vraiment exceptionnel.

Bref, pour ce qui est de notre rencontre en 3ème, elle me pensait vraiment sérieuse. Elle pensait que j'avais toujours de bonnes notes et que j'aimais travailler. Elle avait tort sur toute la ligne. Si j'étais impassible et sans émotions, c'est parce que je me sentais terriblement seule. Je voyais les autres s'amuser et parler, de tout et de rien...Et je pensais que j'allais juste finir éternellement seule. Mais j'ai eu beaucoup de chance, elle était là. Je pouvais rien lui cacher. Elle savait quand j'étais triste, ou quand j'étais heureuse, quand je me sentais vexée ou juste, blessée.

Le seul truc qui m'a blessé venant d'elle et que j'ai fini par oublier, c'était qu'elle me critiquait souvent pour ma personnalité enfantine et collante. Une fois, elle m'a dit qu'elle devait se concentrer sur ses études et qu'elle devait faire "attention" avec ses fréquentations. C'était direct. Je me suis donc éloignée pendant un certain temps, mais j'avais comme l'impression qu'elle sentait le vide entre nous. Rien ne se passait normalement pendant cette période.

Pour revenir à maintenant, c'est ma voisine. Elle est toujours aussi gentille mais elle a l'air de m'ignorer. Quand j'y pense, on s'est pas vraiment disputée alors, pourquoi ? C'est vrai qu'elle a réussi bien plus de choses que moi, c'est normal qu'elle pense que je sois trop indigne pour continuer à être son amie. Ma mère m'a toujours comparé à elle, ça m'a toujours vexé d'une façon ou d'une autre... Je suis très heureuse qu'elle réussisse sa vie sans problèmes. Elle a l'air d'avoir quitté ses études, vu qu'elle est revenue chez elle et ça fait un certain temps qu'elle est là. À chaque fois que je la croise, j'essaie de lui dire bonjour et de lui demander comment se passe la vie, mais elle est très sèche et passe vite la discussion...Comme si elle ne voulait plus me parler. Je peux comprendre qu'elle soit pressée ou occupée mais elle pourrait, au moins, répondre à mes salutations en me demandant si je voulais repasser du temps ensemble. Même si bon, si on se revoyait comme avant, ça serait gênant. J'aimerais pouvoir revoir cette fille qui était anciennement mon amie et qui refuse de l'être une seconde fois.

Quand j'étais plus jeune, je pouvais lui parler de tout ce qui me tracassait, tout ce qui me stressait, c'était vraiment bien. Maintenant, j'ai plus personne. J'ai pas d'amis, je suis seule. J'ai jamais été douée pour parler avec les autres. Sans elle, je ressens un vide. Je passais mon temps avec elle, mais maintenant, je ressens juste de l'ennui, de la solitude. La même solitude que je ressentais quand j'étais seule avant de la rencontrer...Je la croise mais je ne veux plus qu'elle perde du temps avec moi. J'ai une estime de moi déplorable, mais auparavant, mon amie m'aidait à aller mieux. J'ai l'impression que lorsqu'on était au lycée, on se serrait les mains tellement fort qu'il était impossible qu'on se lâche. Désormais, j'ai l'impression d'être la seule à vouloir l'attraper, alors qu'elle s'éloigne juste de moi. C'est vraiment douloureux. Je me sens incapable de faire quoique ce soit. Je veux retrouver cette amitié mais elle semble perdue à jamais. Quand je regarde les photos avec elle, je me sens si faible.

Je veux la rendre heureuse, comme je le faisais avant. Son bonheur était aussi le mien, quand elle était là. Je l'aime beaucoup et je ne veux pas la perdre. Il semble que c'est déjà trop tard.

J'aimerais avoir un avis objectif sur toute la situation. Je veux des conseils. J'aimerais tout rattraper mais c'est si dur maintenant. S'il vous plaît, aidez moi.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses