J'ai l'impression d'être rejeté par ma famille

Réalisée par akuma14 · 27 mai 2021 Thérapie familiale

Depuis maintenant 1 an , mes parents sont en plein divorce . depuis un moment , j'ai l'impression d'être rejeter part ma famille . Ma mère me parle seulement pour me demander de plier le linge , faire la vaisselle, faire des choses pour ma soeur ect .. Mon frère et ma sœur âgé de seulement 10 et 7 ans me répètent toujours que je suis méchante avec eux alors que je ne leurs parle vraiment jamais , les seuls fois ou je leurs parle réellement c'est au repas du soir et encore parler avec eux est un très gros mot .De plus je vois seulement mon père 1 week-end sur 2 . Avec mon père , quand je lui parle en visio , il me mets toujours la pression pour les cours comme c'est mon année de 3 eme . Mais le problème c'est que je dois parler a personne de ce qui ce passe ici , chez moi . Comme mon père qui a fait deux tentatives , je le dis ici parce-que personne ne me dira quoi que ce soit . Je dois tout regarder en moi et donc le problème c'est quand mon frère me parle , il me parle méchamment , ma sœur de 7 ans me crie dessus alors que j'en seulement 14 , ma mère crie dessus parce-que je parle "mal " a mon frère , alors que il est tout le temps arrogant il fait expres de jouer avec mes émotions et mon père qui pleure devant moi part a port au divorce qu'il a fait 2 tentatives et que je dois garder sa pour moi , je pleure maintenant très facilement . je n'ose pas en parler a quelqu'un de proche parce que il s peuvent en parler a tout le monde et je n'ose pas . plus toute une histoire qui fait que, que je ne peut pas en parler et de contenir tout pour moi Mon père lui vois un spy pour sa bipolarité mais moi voir un spy je ne pense pas que ce soit nécessaire... Ma mère et moi on c'est très fort disputer au point que ma sœur pleure , car je ne souriais jamais et au fil de la dispute je lui est reprocher des choses que je pensais tout bas... alors j'ai l'impression de sourire pour cacher ma tristesse au fond de moi et a force de jouer ce rôle je ne savais même pas que j'étais triste au fond de moi ... j'ai aussi des saute d'humeur , je me mets très vite en colère,et je me mets très vite a pleurer a etre triste . Je ne ma, je ne mange plus réellement comme avant , le matin je ne déjeune plus , le midi je ange moins qu'avant et pareille pour le soir , je grignoter entre les repas la c'est limite si je me force je ne sais vraiment pas quoi faire ..

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 28 MAI 2021

Bonjour Akuma,
Ta famille et toi traversez depuis quelques temps une période difficile où chacun est perturbé par la séparation de tes parents parce que cela bouscule le cadre habituel, que vous vous sentez tous en insécurité devant l'inconnu, et cela peut se traduire par beaucoup d'énervement. C'est normal dès lors que tu aies cette sensation d'être rejetée parce que tu as besoin de parler de tes émotions, de tes peurs mais que personne pour le moment chez toi ne peut t'écouter parce que personne n'est assez fort en ce moment pour le faire. Tu dis que tu ne penses pas avoir besoin de contacter un psy, or, tu le fais ici : nous sommes des professionnels et nous sommes là pour aider les personnes qui rencontrent des problèmes dans leur vie. Peut-être que tu penses qu'on est "fou" ou "malade" quand on consulte, peut-être que ça te fait penser à ton papa bipolaire. Mais sache que tout le monde peut avoir besoin, même nous, à un moment ou à un autre, d'être écouté, conseillé.
Je t'invite donc à te rapprocher de l'infirmière de ton établissement scolaire pour qu'on t'oriente vers une structure gratuite pour les jeunes où tu pourras rencontrer un psychologue : un CMP par exemple. Ce que tu confieras ne sera pas dévoilé.
Si tu penses que tu seras entendue, tu pourrais aussi demander à tes parents de te financer quelques séances, avec l'un d'entre nous par exemple.
Enfin, il y a peut-être dans ton entourage, une personne adulte à laquelle tu pourrais te confier ? Personne n'a le droit de t'empêcher de rechercher de l'écoute, ni de t'obliger à garder pour toi ce qui est trop lourd.
En tout cas, il ne faut pas que tu restes seule face à tes ressentis.
Je peux, si tu le veux, et en attendant que tu trouves un psy proche de chez toi, t'offrir un échange gratuit. N'hésite pas à me le demander.
Bon courage
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4361 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2021

Bonjour Akuma 14,

On vous fait porter un lourd secret. Que vous devez contenir, mais qui vous prend beaucoup d'énergie et vous plonge dans des émotions très douloureuses. Vous vous sentez seule dans cette situation et votre détresse est légitime.
La communication est très difficile au sein de votre famille dans laquelle vous ne pouvez pas vous livrer.
Voir un psy ou parler à quelqu'un vous permettra de pouvoir tout dire! Cela pourra enfin sortir de vous-même.
Pouvez-vous aller à l'infirmerie de votre collège pour demander à parler à une/un psychologue?
Il existe aussi probablement un CMPP au sein de votre ville, vous pouvez demander à parler à un psychologue gratuitement.

Ne restez pas seul(e)
Je suis à votre écoute si vous avez des questions.
Julia Bouchinet.

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1365 réponses

858 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2021

Bonjour,

Je trouve intéressant que vous disiez ne pas avoir besoin de voir un psy, tout en écrivant à des psy ;)
Blague à part, l'état qui est le votre en ce moment, c'est à dire les émotions débordantes, les sautes d'humeur, la perte d'appétit et puis surtout la situation que vous décrivez, dans laquelle il semble que vous n'ayez pas d'amour, pas d'écoute, méritent sans doute une attention particulière car rien de tout ceci n'est "normal".

Je comprends votre conflit de loyauté vis à vis de votre père et un tiers neutre serait aidant là aussi pour pouvoir déposer tout ce que vous avez sur le cœur et tous ces secrets qui pèsent trop lourd..

Je vous invite vivement à ne pas rester seul avec tout ceci et à trouver dans un premier temps un interlocuteur bienveillant à l'école (CPE, psy scolaire, infirmière…), et si vous le pouvez un professionnel indépendant.

Par ailleurs, vous pouvez parler aux adultes de votre famille pour leur expliquer ce que vous ressentez. Vous pouvez demander à votre mère par exemple, si elle serait disponible pour discuter avec vous car vous avez des choses importantes à lui dire. Elle ne se rend sans doute pas compte de ce que vous vivez et si vous ne lui dites pas, elle n'a aucune chance de le deviner et de pouvoir modifier son comportement vis à vis de vous.

Donnez-lui votre mode d'emploi et dites-lui ce que vous aimeriez qu'elle fasse pour lui rendre la vie plus belle. D'ailleurs, qu'aimeriez-vous qu'elle fasse, concrètement, pour vous rendre la vie plus belle ? Et votre père ? Et vos frères et sœurs ?

Vous n'êtes pas obligé de subir, vous pouvez agir, vous positionner pour dire ce dont vous avez besoin. Vous avez 14 ans, vous pouvez le faire, j'ai toute confiance en vous ;)

Je reste à votre écoute si vous le souhaitez.

Belle journée
Et courage à vous :)

Boris Amiot

Boris Amiot Psy sur Serris

988 réponses

1145 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2021

Bonjour Akuma,

Votre témoignage révèle votre souffrance mais surtout le courage dont vous faites preuve à la fois pour l'écrire ici et pour vivre ce que vous vivez au quotidien, à 14 seulement.

Je ne peux que vous conseiller de vous rapprocher de l'espace santé jeune, du planning familial, d'un centre de planification ou encore d'un CMP (centre médico psychologique). Au sein de ces établissements, vous pourrez rencontrer des psychologues, des conseillers conjugaux et familiaux, des travailleurs sociaux, des psychiatres etc. Vous pourrez demander à être reçue anonymement et c'est GRATUIT et CONFIDENTIEL (c'est à dire que personne ne divulguera si vous y êtes allée ou pas et les raisons) ! Cela vous permettra d'avoir un lieu d'écoute pour vous seule avec des professionnels qui sauront vous accompagner, sans avoir la crainte que vos proches soient mis au courant.

N'hésitez pas à nous donner des nouvelles !

Prenez soin de vous.

Myriam - Des mots sur l'Emo

Myriam Issaoui Psy sur Lyon

377 réponses

301 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2021

Akuma bonjour,

Je suis touchée de tout ce que vous livrez ici, je ressens que vous avez vraiment besoin de parler avec quelqu'un pour déposer tout ce que vous avez sur le cœur comme vous le faite ici. Je comprends que depuis 1 an votre famille est sens dessus dessous, vous ne pouvez parler à personne et personne ne cherche à savoir comment vous allez. Votre père vient chercher du soutien auprès de vous alors que ce devrait être l'inverse et en plus il vous fait porter le poids du secret de ces deux tentatives de suicide, c'est bien cela ?
Les psy se sont pas là que pour traiter les personnes qui sont bipolaires, suicidaires... ils sont aussi là pour entendre dans un cadre sécurisé et confidentiel tous vos ressentis. Comme un sas de décompression, laisser s'exprimer votre colère légitime, votre tristesse, déposer des fardeaux qui ne vous appartiennent pas. C'est une période difficile à vivre mais être accompagné par quelqu'un de bienveillant et à votre écoute pourra vous aider dans ces remous de la vie.
Si besoin je suis à votre écoute, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

874 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2021

Bonjour Akuma.

Je pense que vous pourriez avoir une discussion plus profonde avec vos parents.
Utiliser l'outil de la CNV (Communication non violente) c'est un outil magique pour retrouver des relations saines.
Expliquer leur d'abord concretement que dans certaines situations (décrivez les sans jugement) vous vous sentez (nommer votre émotion ou sentiment), que vous avez besoin de (nommer votre besoin) et enfin faite une demande (que voulez vous avec votre famille ? plus de moment de qualité ? plus d'attention ? Proposer un moment précis dans la journée où vous aurez enfin l'attention et l'écoute que vous méritez.

Cet outil se pratique car ce n'est pas naturel. on s'enfonce tellement facilement dans le conflit car on ne veut pas entendre ses propres besoin et ceux des autres... Alors que l'on pourrait se rejoindre dans nos besoins dont nous avons tous besoin ^^.

Et sinon pour vous taquinez, vous êtes sur que vous n'avez pas besoin de voir un psy, vu tout ce que vous traversez comme émotions. Une écoute bienveillante et ouverte serait utile pour vous je pense.

En espérant vous avoir aidé. Si vous appliquez l'outil de la communication non violente vos relations peuvent se transformer. Soyez aussi à l'écoute des besoins des autres et les autres seront à l'écoute des vôtres.

Bravo pour votre témoignage.

Mathieu PÉRÉ-ESCAMPS (Psychopraticien et Coach)

Mathieu PÉRÉ-ESCAMPS Psy sur Eysines

523 réponses

557 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie familiale

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie familiale

Autres questions sur Thérapie familiale

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses