Je crois que je suis dépendante en amour, ou trop facilement acquise

Réalisée par Miss lili · 19 mai 2020 Dépendance affective

Bonjour, j’ai 20ans, j’ai eu une relation de mes 16ans à mes 19ans qui s’est mal fini, je me suis faite tromper, et quelques temps après j’ai rencontré un garçon avec qui je me suis mis en couple, ça allait très bien, on est resté ensemble 6 mois la première fois mais il m’a quitté pcq il pensait que c’était impossible avoir une relation amoureuse avec moi tout en faisant ses études et son sport(en centre de formation), et ça faisait 2semaines que je venais de perdre mon grand père, grossomodo il m’a quitté début janvier. J’ai eu bcp de mal à lâcher prise, j’ai pas réussi, il est revenu vers moi en me disant qu’il n’y arrivait pas mieux sans moi et j’avais très envie d’être avec lui, on s’est remis ensemble le jour de son anniversaire le 2 février et je pensais que tout allait bien mais après quelques jours passer ensemble pendant le confinement, il m’a quitté 2 jours après en me disant qu’il pensait que ça marcherait mais que quelques chose c’était cassé la première fois et que de son côté ça allait pas, il ne m’a vraiment rien laissé paraître, comme pour la première fois, je n’avais aucun doute, conclusion, il s’est sûrement rendu compte qu’il ne m’aimait plus, et de but en blanc il ne veut plus rien à voir à faire avec moi comme si je n’avais pas existé et je suis beaucoup blessée parce que ça m’est tombé dessus sans que je m’y attende. maintenant moi, je suis là à 20ans et j’ai peur de ne pas réussir à me rendre heureuse toute seule, ça fait un moi maintenant, je ne suis ni heureuse ni malheureuse. J’ai peur, je me sentais en sécurité même si on était pas au même endroit et j’ai l’impression maintenant qu’il peut m’arriver plus de mauvaise chose que de bonnes.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 20 MAI 2020

Bonjour,

J'entends derrière vos mots qu'il est difficile pour vous d'être seule.

C'est surtout la question de vous retrouver seule avec vous-même qui vous inquiète et vous met en souffrance, plus que le fait de n'être plus avec ce garçon.

Or, d'après ce que vous racontez de votre jeune vie, vous avez presque toujours été inscrite dans une relation sentimentale depuis vos 16 ans.

Apprendre à être seule, vous découvrir seule, apprendre à vous aimer, sans chercher obligatoirement le regard de l'autre, les mots de l'autre voire même juste l'idée que l'autre est dans votre vie, comme vous le dites si bien, sera votre plus grande force.

Et si cela est compliqué à envisager pour vous, je vous propose de vous accompagner dans un travail thérapeutique vous permettant de vivre avec vous-même sans ressentir le vide en vous.

Je reste à votre écoute.

Bien à vous,

Perrine Déprez
Psychologue - psychanalyste
Thérapie pour Adultes - Adolescents - Couples
Coach pour les parents et les adultes
Analyses et conseils sur mon compte instagram

Perrine Déprez Psy sur Paris

110 réponses

214 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 MAI 2020

Bonjour, un bon point pour vous, vous n’êtes pas en déprime. Ok. Vous avez des doutes sur la vie et surtout sur vous même. Et si, cela vous faisait comprendre quel est votre valeur, et si vous vous permettiez d’Etre Vous !? Moi, je crois , j’en suis sûr , vous avez les possibilités, permettez-vous de Croire en Vous et de Vivre sans que l’on vous l’autorise, Oui, vous pouvez le faire, on trébuche et encore plus fort. Foncez

Valérie Brothier Psy sur Peymeinade

4 réponses

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2020

Bonjour Lili
ce que je remarque est que vous parlez principalement de ce que vos conjoints vivent et ressentent plutôt ce que vous ressentez. C'est comme si, eux sont plus important que vous...
Pensez-vous vraiment d'être avec un conjoint résolue votre sensation de peur d'être seule ? Vous avez 20 ans et 20 ans est la fleur de l'âge ! Le début d'une vie !
Aujourd'hui investissez-vous pour vous aimer, pour vous retrouver, pour vivre ce que vous aimez. Travaillez sur ces sujets et vous verrez que plus vous vous sentirez bien et plus vous attirerez des gens autour de vous qui auront envie d'être avec vous. Attirez les par vos forces et non en étant en position de besoin.
Cela se travaille...
Sachez que chaque personne doit se trouver et ce chemin est bien naturel. Le but est de vous accepter, de vous aimer et d'accueillir qui vous êtes et de là, vous trouverez sur votre chemin les personnes adéquates à qui vous êtes au même moment.
Je suis à votre disposition pour vous aider
Déborah Bouzaglo

Déborah Bouzaglo Psy sur Paris

27 réponses

34 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MAI 2020

Bonjour,

De ce que vous nous expliquez, vous avez toujours été en couple dès lors que vous être entrez en adolescence (se tourner vers l'extérieur). Vos besoins et votre indépendance affectifs ont trouvé satisfaction par le biais d'un "autre".
La question pour vous n'est donc pas tant celle d'une dépendance ou d'une facilité d'attachement mais plutôt de la sécurité ou de l'insécurité.
"j'ai peur, je me sentais en sécurité même si on n'était pas au même endroit et j'ai l'impression maintenant qu'il peut m'arriver plus de mauvaises choses que de bonnes" ces mots signent votre insécurité à être seule. La solitude pour vous s'assimile à une notion de danger. Cela vous génère des inquiétudes que le couple, l'autre vous permet de taire.

Je vous invite à creuser davantages ces pistes pour vous sortir de vos peurs et vous permettre de retrouver une sécurité interne qui ne s'appuie pas sur un tiers.

Je reste à votre disposition pour vous accompagner.

Cordialement,
Marie-josépha Cardoso
Psychologue Clinicienne

Marie-josépha CARDOSO Psy sur Enghien-les-Bains

26 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MAI 2020

Bonjour,

en vous lisant, je note particulièrement :
- "je suis là à 20 ans et j’ai peur de ne pas réussir à me rendre heureuse toute seule"
- "j’ai l’impression maintenant qu’il peut m’arriver plus de mauvaise chose que de bonnes"

Selon moi, il est justifié, à 20 ans après avoir vécu en couples durant 4 années, de vous poser des questions sur l'avenir et votre capacité à être heureuse. Je n'ai aucun doute sur le fait que vous puissiez être heureuse à l'avenir que ce soit seule ou en couple.
Bien entendu, pour cela, il faudra probablement engager un travail personnel pour déterminer ce que vous entendez par être heureuse et mettre en place les actions pour y arriver. Comment vous sentiez-vous avant d'être en couple à l'âge de 16 ans ? Vous avez catégorisé votre question en dépendance affective, il faudrait effectivement probablement apprendre à vous aimer davantage afin de ne plus avoir besoin des autres pour vous sentir heureuse.
Quant à l'impression qu'il peut vous arriver plus de mauvaises choses que de bonnes, comme vous le dites, c'est juste une impression liée aux doutes successifs à votre expérience récente.

La pratique de la méditation pleine conscience de manière régulière pourrait vous aider à embellir votre vie et augmenter votre niveau de sérénité.
N'hésitez-pas à me contacter si vous souhaitez un accompagnement plus personnalisé et dans lequel nous pourrons creuser plus.

Je vous souhaite de trouver votre bonheur au plus vite et reste à votre écoute !

Nicolas Rocq
Cerebellum coaching
Accompagnateur en leadership et parentalité
Coach spécialisé en neuroscience

Nicolas Rocq Psy sur Lille

8 réponses

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MAI 2020

Bonjour,
une séparation sentimentale laisse parfois des traces et ouvre ou ravive des douleurs passées.
Un sentiment de perte de confiance en soi, de culpabilité ou de mal être est très fréquent.

Ayant eu de nombreux situations de séparations comme expérience et spécialisé dans les relations homme-femme, je pourrai vous accompagner sur deux plans : mettre en place un travail pour votre quotidien, afin de progresser dans cette étape et travailler également sur le fond, sur votre personnalité et la femme que vous êtes en train de devenir pour mieux vous comprendre.

Je suis psychologue, psychanalyste et psychothérapeute sur Paris (16eme arrondissement) et reçoit en vidéo consultation, ce qui vous permet de rester chez vous, sans transport et salle d'attente, aux moments que vous le désirez.
Je suis disponible pour vous accompagner.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME

Christian Richomme Psy sur Paris

1711 réponses

823 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MAI 2020

Bonjour,
C'est comme si vous étiez sous le choc, ou anesthésiée: vous écrivez "je ne suis ni heureuse ni malheureuse. J'ai peur... il peut m'arriver plus de mauvaises choses que de bonnes". Comme si vous aviez perdu vos repères, et confiance en la vie.
Vous vous êtes "construite" avec cette première relation, de vos 16 à 19 ans, et il vous a trompée. Ça a dû vous traumatiser, mais vous ne parlez pas de comment vous avez remonté la pente et appris à vivre seule, après la fin de cette relation amoureuse, la première importante de votre vie.
Et vous avez enclenché assez rapidement, d'après ce que vous écrivez, la relation qui est en train de se terminer. Que de chamboulements, de traumatismes. Avez-vous pu parler de tout ce chemin que vous avez parcouru, la tromperie, et maintenant l'insécurité dans cette 2ème relation; Il n'est pas étonnant que vous ayez peur.
Ne restez pas dans cette souffrance, je vous encourage à en parler avec l'un l'une d'entre nous.
Je suis spécialisée dans l'accompagnement de la dépendance affective.
Humainement parlant, vous avez subi des chocs et de définir la dépendance affective ne vous apportera pas de soulagement.
Ce dont vous avez besoin, c'est d'être écoutée, comprise, rassurée, et reprendre peu à peu confiance en vous et la vie.
Je vous y aide bien volontiers
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3397 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Dépendance affective

Voir plus de psy spécialisés en Dépendance affective

Autres questions sur Dépendance affective

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses