je gache ma psychotherapie à cause de mes peurs

Réalisée par lena · 25 mai 2015 Psychothérapeute

Bonjour, je m'appelle lena, j'ai 19 ans. Je manque énormément de confiance en moi même avec un mal-être que je n'arrive pas à expliquer. Je consulte un psy mais cela ne marche pas ayant trop de mal à exposer ma vulnérabilité avec une peur intense de m"attacher à mon psy que j'aime énormément et d’être abandonnée ou mal aimée par lui. Je sens que je ne mérite pas de l'aide ou qu'il ait accepté de me recevoir et je me sens coupable d'aller consulter car il y a plein de gens qui souffrent de problèmes beaucoup plus graves. J'ai du mal à parler, Je me contente de répondre aux questions du psy de façon pas tout à fait correcte (je mens et je dramatise des faits pas très importants comme pour le convaincre que j'ai besoin d'aide car au fond je pense que je ne le mérite pas). J'ai peur d'aller mieux et par la suite ne plus le voir donc je mens et ma thérapie ne me sert à rien, mais en même temps je crains qu'il m'abandonne car je n"avance plus et je veux lui faire plaisir alors je mens aussi en lui disant qu'il y a du progrès alors qu'en fait rien n'a changé. Pouvez vous m"aider s'il vous plait à sortir de cette impasse? Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 26 MAI 2015

Bonjour jeune fille
Je tiens tout d'abord à te dire que ton message m'a particulièrement touchée. Je te comprends....je comprends tes peurs de te déposer auprès de ton psy. Ta peur d'aimer et ta crainte d'être abandonnée. Ce que tu oublies, c'est que ton psy est là pour toi et non pas contre toi. Il te suit là où tu as envie d'aller, te soutient dans ton chemin de femme. Plus tu vas être authentique avec lui plus tu avanceras. Je te conseille de lui dire tout ce que tu as exprimé dans ce mot. Tu as été capable de le dire à plein de psy en même temps!! Et tu as réussi à me toucher profondément pour que j'ai envie de t'écrire et te soutenir.

Alors fais toi confiance, exprime lui toutes tes peurs vis à vis de la thérapie. Crois moi si tu fais cela tu vas avancer d'un énorme pas de géant!!

Tiens moi au courant, cela me fera plaisir ok?
Prends soin de toi et de ton histoire
Isabelle barkats

Isabelle Barkats Psy sur Paris

1 réponse

6 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 MAI 2015

Bonjour,

Il est très facile de mentir en effet. Par contre, avec le dessin ou tout autre art, on ne peut pas tricher. Même si la personne veut faire des dessins joyeux pour cacher sa tristesse, cette dernière se verra tout de même dans le dessin, grâce à une lecture symbolique de l'oeuvre réalisée. Le symbole est le langage de l'inconscient. Aussi, lorsque l'on s'exprime à travers le dessin, des informations sont communiquées qui doivent être décodées pour savoir ce que nous dit notre inconscient. En y mettant des mots, on prend conscience de nos blocages, et une fois reconnus, il est plus facile de s'en libérer. Jung disait "il n'y a pas d'évolution possible sans confrontation avec notre part d'ombre", c'est-à-dire nos émotions et croyances limitantes...

Aussi l'art-thérapie pourrait peut-être être une bonne approche complémentaire au travail que vous faîtes avec votre psy.

Bon cheminement à vous !
Brigitte Schabaillie - Art-thérapeute Evolutive

Brigitte SCHABAILLIE Psy sur Gif-sur-Yvette

4 réponses

4 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MAI 2015

Bonsoir,

Tout ce que vous décrivez est le fondement même de toute thérapie, càd le transfert, notre problématique émotionnelle et affective que l'on projette sur le psy avec lequel vous avez noué apparemment un bon rapport, les résistances càd vos problèmes à vous dévoiler, les mensonges... N'ayez pas peur de "lui déplaire" vous n'êtes pas là pour lui plaire mais pour vous faire aider. J'ajouterai que les peurs que vous décrivez, notamment d'être abandonnée, se résolvent très bien en thérapie.
Je ne saurais que vous conseiller de persévérer dans votre thérapie car tout ce qui vous pose problème c'est le cœur même de la thérapie pour cheminer vers la renaissance.
Bon courage
Isabelle Torrisi

Isabelle Torrisi Psy sur Marseille

98 réponses

510 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MAI 2015

Bonjour
Pourquoi ne pas le lui dire?
Cordialement
Isabelle Thomas Psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

663 réponses

2652 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MAI 2015

Bonjour Lena,

Tout d'abord, sachez qu'il n'y a pas de petits ou gros problèmes. Chacun essaye de faire comme il le peut et de composer avec ses difficultés alors si vous estimez important pour vous de vous engager dans une thérapie concernant votre confiance en vous, c'est que cette démarche peut vous permettre de mieux comprendre ce qui se cache derrière et avancer dans votre vie sans toutes ces peurs.

Concernant la relation au thérapeute, il est tout fait normal que vous mettiez en jeux vos propres défenses et résistances au cours des séances. D'ailleurs, votre psychologue s'en est-il peut-être déjà rendu compte ou prochainement. Pourquoi avez-vous tant peur d'être rejeté ou abandonné ? Avez-vous déjà eu ce type de relation dans votre passé ? La thérapie doit justement vous permettre de rejouer ce type de situation et de relation, sans être abandonné ou rejeté dans le réel. Un cadre rassurant, sécurisant et contenant vous permettra cela, soyez patiente.

Toutefois, si vous n'arrivez vraiment pas à "lâcher-prise", à contrôler ou vous retenir de tout dire, peut-être sera t-il nécessaire de passer par d'autres médias, comme l'écriture d'une lettre. Qu'elle soit lue ou non par votre psychologue, l'écriture permet de s'exprimer, se libérer, extérioriser. Sinon, vous pouvez également faire part un jour de votre difficulté à tout dire sans justement tout raconter mais évoquer le malaise que cela provoque afin d'envisager d'autres techniques avec votre thérapeute.

Audrey Villard, cabinet de psychologie à Juvignac (34).

Audrey Villard Psy sur Juvignac

76 réponses

227 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MAI 2015

Bonjour
Votre transfert est profond et vous met en situation de dépendance.
Pourtant vous l'écrivez vous ne souhaitez pas en sortir. Votre statut de personne en mal-être vous satisfait car elle vous permet d'avoir un gain : celui de garder la bienveillance, ici celle de votre thérapeute.
Mais vous oubliez que ce n'est qu'un thérapeute. Vous cherchez de l'affection dans une relation qui n'est basée justement que sur la relation psychothérapeutique de confiance et de bienveillance mais pas sur l'attachement. Vous êtes actuellement dans une situation qui crée une nouvelle souffrance qui vient s'ajouter à celle qui vous a amené à consulter. J'ajouterai que votre psychothérapeute devrait être capable de gérer son contre-transfert et comprendre ce qui se joue afin de vous aider à ne plus tricher...

Cordialement
Sylvianne Spitzer
Psychologue, psychothérapeute, victimothérapeute

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MAI 2015

Il faudrait comprendre ce qu'il vous rend si fragile. Peut être commencer par la afin de mettre des mots a ce mal être.
Un moment ou a un autre, cela finira pas se savoir donc essayez de parler en faisant des petits pas vers votre psy.

Psychanalyste - À Fleur De Peau Psy sur Gaillard

60 réponses

95 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 MAI 2015

Bonjour lena.

Beaucoup d’ambivalence dans votre témoignage. Vous dites : « ayant trop de mal à exposer ma vulnérabilité ».... et plus loin : « je dramatise des faits comme pour le convaincre »
D’un côté, si ça va mieux : la peur qu’il vous abandonne....
De l’autre, si ça ne va pas mieux, la peur qu’il vous abandonne aussi car la thérapie ne servirait alors à rien ?
La culpabilité : quelle culpabilité ? Celle de tout faire pour être enfin écoutée ? Celle de mentir pour ne pas être abandonnée ?
La thérapie n’est pas un long fleuve tranquille, au contraire, c’est précisément tout ce temps où on est face à soi-même, face à ses contradictions.
Le moment n’est il pas venu de dire les choses comme elles viennent, de mettre à plat ces craintes d’abandon qui justifient vos errements actuels. Pensez vous qu’en l’absence de progrès réel, votre psy vous dirait : « c’est bon, maintenant on peut se quitter ! »
Il arrivera un jour où il ne sera pas question d’abandon subi mais d’un départ conclu dans la sérénité. Alors courage et bonne continuation dans votre thérapie.

Cordiales salutations.

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2272 réponses

6754 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapeute

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapeute

Autres questions sur Psychothérapeute

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses