Je l'ai giflé, moi qui est douce

Réalisée par Coralie · 6 sept. 2022 Maltraitance

Voilà dans mon suite à la découverte de films pornos dans son cellulaire j'ai perdu la tête j'ai lancé son cellulaire sur lui et je l'ai giflé plusieurs fois. De son côté il m'a giflé plusieurs fois puis j'ai appelé à l'aide. Il me privait de sexualité depuis 4 ans pour me punir. Il buvait jour et nuit me piquait des crises flirtait devant moi d'autres femmes. 12 ans à vivre ce cauchemar jamais d'intimité homme femme et surtout si je lui rapprochait c'était des crises. J'ai finalement rompu mais je me reproche d'avoir été violente je ne comprends pas ce qui m'a pris de faire ça. Durant ces 12 années j'ai été fidèle et j'ai dû ne plus être moi-même apprendre à gérer ses réactions. Le pire c'est que je lui demandais de quitter la relation s'il n'apportait pas de réels changements. J'aurais aimé que cela se termine sans violence je m'en veux énormément

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 7 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,

Tout ceci est un peu confus. Si je devais, uniquement avec ce récit, théoriser une explication à votre geste, j’y vois un ras-le-bol, une réaction qui vient des tripes, après autant de comportements humiliants.

La gifle, qu’on soit un homme ou une femme, n’est jamais la bonne solution et dans ses cas-là, il faut partir simplement, mais tout le monde à ses limites.

Bien cordialement.
Jean-Michel Martin
https://www.psychologue.net/cabinets/martin-jean-michel
Thérapeute TCC, PNL, thérapie d’acceptation et d’engagement, analyse transactionnelle, relation de couple et coaching personnel.

Martin Jean-Michel Psy sur Santa-Lucia-di-Moriani

162 réponses

1159 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,

Il est possible d'avoir des comportements toxiques dans les cas où nous nous sentons en danger, notamment. Il semble que vous avez pris sur vous de nombreuses fois dans cette relation, en vous sentant "punie".
Vous avez bien fait d'écouter vos élans vitaux! Vous pouvez être fière de vous. Vous n'avez pas à porter toute la responsabilité sur votre dos. Je vous encourage à vous faire accompagner thérapeutiquement afin de vous reconstruire après cette relation qui semble avoir été réellement difficile pour vous.

Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance

Julia Bouchinet
Thérapeute spécialisée en hypersensibilité
Consultations par Visio ou téléphone
-Hypersensibilité, couple, sexualité, violence, agressivité, culpabilité, angoisse, gestion des émotions, communication, deuil…

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1394 réponses

890 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,
Comme vous la écrit une de mes collègues, Vous avez accepté, pendant 12 ans, une vie de couple que vous qualifiez vous-même de "cauchemar". Dans un probable moment de débordement vous avez eu accès de violence et vous vous sentez actuellement coupable.
Je vous invite à commencer un travail personnel avec un thérapeute, pour comprendre ce qui était en jeu dans votre relation pour vous ayez accepté cette situation, pendant tant d'années. Cela vous permettra d'éviter que ce genre de situation ne se répète dans votre vie.
Bien à vous,
Philippe

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

197 réponses

103 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,

Ce qui me questionne, dans votre témoignage, n'est pas la gifle que vous avez donnée, mais le fait que vous ayez supporté 12 ans la maltraitance de cet homme, et que vous continuiez cependant à vous culpabiliser !

Je vous invite à consulter pour comprendre ce qui dysfonctionne dans votre relation de couple, et découvrir les bases d'une relation de couple bienveillante.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille.

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1861 réponses

2660 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,
Vous étiez coincée dans une relation toxique ( privation, non respect, punition) et c'est peut-être d'être arriver à ce niveau de colère, et malheureusement à cette violence que vous devez d'avoir pu vous réveiller car vous ne vous reconnaissiez plus !
Cela vous a permis de quitter cet homme avec qui vous n'étiez pas du tout heureuse.
C'est toujours regrettable d'être violent mais il faut désormais que vous preniez le temps de comprendre ce qui s 'est passé pour en arriver là, comment s'est mise en place cette relation, ce qui vous a permis de tenir 12 années dans ce que vous qualifiez de ' cauchemar" ( dépendance affective? peur de l'abandon?) afin que cela ne se reproduise pas.
L'objectif aujourd'hui est de vous reconstruire, de déculpabiliser et travailler votre estime de soi en berne.
Je ne peux que vous conseiller de vous faire accompagner par un thérapeute qui vous aidera à vous délester de vos émotions négatives en lien avec cette relation, de comprendre vos besoins à vous et de vous reconnectez à vos ressources positives pour que vous puissiez reprendre les rênes de votre vie en phase avec ce qui vous correspond.
Je reste à votre disposition si vous le souhaitez.
Bien à vous
Flore DUFAU
.

Flore Dufau Psy sur Saint-Lunaire

183 réponses

459 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,

Vos avez craqué, tout simplement.
Vous avez tant subi, tant accepté l'inacceptable, vous vous êtes tant soumise à cette maltraitance, cette violence psychologique que vous avez fini par craquer. Douceur n'est pas soumission.

Si vous avez usé de violence c'est que la situation vous est soudainement devenir insoutenable, vous avez perdu votre sang froid. Mais à ce niveau là je dirais que c'est un sursaut salutaire. vous n'êtes pas parvenue à dire stop durant toutes ces années, puis le vase a fini par déborder.
Vous avez réussi à sortir de cette emprise, ne cherchez pas trouver à posteriori des explications à son comportement, il n'y en a pas d'acceptable dans l'emprise. Cette relation était toxique, vous y avez mi fin, vous n'avez pas à culpabiliser. vivez pour vous, il n'est que temps.

Restant à votre écoute

Agnès FAVARD Psychopraticienne (consultation en cabinet et en ligne)

Agnes Favard Psy sur Gardanne

179 réponses

476 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,

Il fallait que ça sorte d'une manière ou d'une autre. Par ce geste vous avez crié votre mal être et cela vous a réussi puisque vous avez enfin pu le quitter. Il n'y a pas de bonnes manières de sortir d'une emprise. D'ailleurs il ne s'est pas privé de vous frapper à son tour.
Ne revenez pas là-dessus. Vous êtes enfin libre. C'est une prouesse.

Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4229 réponses

21809 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,

Je comprends que votre réaction était surprenante de votre part, mais vous étiez à bout de tout dans cette relation toxique et vous avez explosé de colère. Ne vous en voulez pas, c’est tout à fait légitime de sortir de ses gonds quand on lit votre histoire.

Désormais, tournez la page sur ce passé douloureux et prenez bien soin de vous.

Bon courage pour cette reconstruction

Restant à votre écoute
Bien à vous
Marjorie Lugari Psychanalyste

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10865 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour Coralie
Votre retour sur cette précédente relation semble pertinent et riche de nombreux éléments,
Peut-être est-il temps pour vous d'une rétrospective afin de vous amener à en comprendre les mécanismes.
Ce qui à mon sens vous amènerait progressivement à vous sortir de cette position de culpabilité ou du moins culpabilisante.

Je suis disponible pour vous recevoir ou répondre à vos messages,
Bien cordialement,
M. Bossus
Psychologue Clinicien

Anonyme-403919 Psy sur Amilly

8 réponses

4 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour

Le Passé est derrière vous. Vous avez agit sous l effet de la colère car vous êtes humaine

Vous pouvez expliquer cette violence car vous avez subi pendant x annéeS

Continuez votre Route et faites.vous accompagner pour l Apres relation

En effet, vous avez à faire face à de nouvelles situations mais persévérer pour ne pas revenir vers cette relation toxique où vous ne vous reconnaissez pas

A votre écoute

Anonyme-399062 Psy sur Paris

256 réponses

147 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,
Cet homme a réussi à inscrire en vous cette conviction que le bourreau c'était vous et la victime c'était lui. Vous avez vécu un enfer et vous avez des regrets de l'avoir giflé alors qu'il l'a fait aussi.
Vous êtes maintenant libérée physiquement mais l'emprise psychologique qu'il a exercé sur vous a laissé des traces dont il faut absolument vous libérer. Pour cela, vous avez besoin d'aide.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4507 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,

Vous ne pouvez pas vous en vouloir car vous avez fait ce qui était le plus juste pour vous même.

D'après cette description, l'homme que vous avez aimé, buvait, était agressif, provocateur et ne faisait aucun effort pour vous donner de l'amour et vous valoriser.
Vous vous êtes adaptée à une situation qui n'était pas saine.
La violence n'a de place nulle part.

Vous éprouvez de la culpabilité parce que vous même n'êtes pas violente et ces gestes ne vous ressemblaient pas.
Vous avez expulsé ce qui s'est accumulé en vous.

Vous êtes sur le bon chemin pour vous reconstruire. Il faut absolument que vous fassiez le deuil de cette expérience pour vous diriger vers de meilleures relations. Je vous conseille de consulter un thérapeute qui vous soutiendra dans cette démarche de reconstruction et comprendre pourquoi vous avez pu accepter cette situation.

A votre écoute avec toute ma bienveillance.

Faye Lemaire
Consultations au cabinet ou en Visio

Faye Lemaire Psy sur Saint-Martin-de-Crau

44 réponses

62 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,

Vous avez raison, la violence n’est jamais une solution et elle est à bannir absolument dans les relations entre personnes.
Pourtant ce jour-là, excédée, vous n’avez pas réussi à lutter et les coups sont partis.
Vous en prenez conscience maintenant et c’est le principal. Vous devez vous dire maintenant que cet épisode malheureux ne se reproduira plus à l’avenir et que vous garderez votre sang-froid même en cas d’une grande exaspération.
Quoi qu’il en soit, vous avez surement un peu trop tarder à rompre cette relation qui était néfaste. Vous en souffriez. C’est terminé et tant mieux, mais en 12 ans, et au moins 4 ans de souffrance, vous auriez dû rompre bien avant.
Il est en fait dommage d’attendre le dernier moment, qui incite à des débordements pour prendre cette décision.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3475 réponses

3505 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour
Ne vous en voulez pas, votre réaction est légitime. Après 12 ans de maltraitance, vous semblez parvenir à vous protéger et à vous éloigner de cet enfer.
Maintenant il vous est indispensable de faire une psychothérapie pour vous sortir de ces schémas dans lesquels vous vous êtes enfermée.
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6332 réponses

3438 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour Coralie,

Vous avez eu une patience exemplaire !
4 ans de privation, 12 ans de vie commune avec un homme qui semble particulièrement egocentré. Avec addictions multiples, alcool, pornographie...
Bravo d'avoir réussi à vous extraire de cette relation toxique.
La colère est parfois salvatrice et saine.
C'est votre survie qui était en jeu. Vous avez fait de votre mieux. Vos besoins primaires étaient insatisfaits avec cet homme, besoin de respect, besoin d'harmonie, de connexion, besoin d'amour. Vous avez agi avec l'élan de la colère pour dire stop.

Je vous invite à vous faire accompagner par un-e thérapeute afin de mieux comprendre ce qui s'est joué-rejoué pour vous dans cette relation. Ceci dans l'objectif de trouver la paix intérieure, sortir de la culpabilité et surtout éviter de vous retrouver dans un schéma identique dans une future relation.

Je reste à votre disposition.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1911 réponses

2138 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour ! je vais faire de mon mieux pour vous répondre.
Les pulsions agressives et sexuelles chez l'être humain sont innées. Ce passage à l'acte va dépendre de sa propre construction mentale liée à l'éducation qu'il a reçue. On apprend à savoir réfréner ses pulsions lorsque l'on est tout petit et notamment ses pulsions agressives lorsque l'on a une fratrie. Chaque enfant va vivre sa frustration de manière différente ainsi que sa fusion avec ses parents. Il va développer dès sa naissance des blessures, appelé les blessures émotionnelles. Celles-ci s'appliquent dans chaque relation et chaque décision que l'adulte va prendre, le travail, la relation intime, et ses proches. Ce qu'il va faire, va être la représentation de ses blessures, de ses raisonnements, de ses injonctions, de ses pulsions et de son éducation. Il n'a aucune conscience de ses différents états car depuis l'enfance, il aura construit sa propre carte du monde et qu'il va vivre de manière inconsciente. Les deux expressions qui résument bien cet état de fait, sont les suivantes : "je ne crois que ce que je vois, et je vois que ce que je crois", puis "mon monde extérieur est le reflet de mon monde intérieur" . Son environnement proche à la naissance va donc contribuer à construire sa morale interne. C'est cette morale qui va empêcher la plupart du temps l'être humain (homme et femme) à suivre ses pulsions et à passer à l'acte. Lorsque cette construction morale est partielle, celle-ci va venir interférer dans l'action de l'individu.
Il n'y a pas besoin de rajouter un raisonnement dichotomique, bien ou mal sur une situation, un événement, une expérience ou une personne. Si cela dérape, il y a la justice.
En résumé, dans chaque construction mentale de l'individu, on retrouve ses pulsions, ses blessures, ses raisonnements et ses injonctions. Sachant que l'on est tous responsable de nos actes. Il n'y a pas de hasard, on est attiré par ce que l'on pense.
Je vous invite à vous poser ses questions afin de prendre conscience de qui vous êtes. Est-ce que vous sentez victime de votre existence? Sentez- vous enfermer dans des pensées contraignantes, limitantes ? Est-ce que vous idéalisez vos relations, les personnes et leurs actions ? Est-ce vous avez des idées arrêtées sur tout ? Vous devez vivre de nombreuses désillusions ce qui vous met profondément en colère.

Maintenant, savoir, c'est bien ! Agir, c'est mieux ! Il vous faut changer vos pensées, libérer vos blessures, renforcer votre sens moral, vous ouvrir à ce qui est inconscient, afin de ne plus faire les mêmes choix et d'avoir cette sensation de subir sa vie.

Je suis à votre écoute. Cordialement, Jonathan Desjours - coach et thérapeute de l'inconscient.

Jonathan Desjours Psy sur Bordeaux

750 réponses

544 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2022

Bonjour Madame,

Imaginez que la violence que vous avez reçue toutes ces années et sous différentes formes est comme une onde de choc. Il vous faudra l'évacuer un jour ou l'autre afin qu'elle ne ressurgisse pas à votre insu comme dans le fait que vous relatez.

Vous faites part de votre culpabilité à avoir fait preuve de gestes violents à l'égard de votre compagnon. Je vous invite à regarder d'abord les limites de ce que vous pouvez supporter qu'il soit fait contre vous même. N'acceptez plus cela pour vous.

Des associations et professionnels seront là pour vous aider et vous entourer à votre demande.

Cordialement,

Mme AS Germain

Anne Sophie Germain Psy sur Caen

64 réponses

44 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Maltraitance

Voir plus de psy spécialisés en Maltraitance

Autres questions sur Maltraitance

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13100 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16250

psychologues

questions 13100

questions

réponses 136300

réponses