Jeu de rôle imaginaire en journée

Réalisée par Bianckalina · 10 févr. 2023 Aide psychologique

Bonjour,

Quand j'étais enfant je jouer beaucoup seule. Je jouer donc beaucoup a des jeux de rôles ou j'étais bien sûr le personnage principal. J'ai joué a toute sorte de ces jeux de rôle, tous tiré de la "réalité" : êtres une star de la pop, être un personnage de Harry Potter, être un ninja tiré du manga Naruto. Chaque fois que je créé un scénario je créé aussi mon propre personnage. Exemple : pour un des scénarios tiré de Harry Potter j'étais Ilona la fille cachée de Voldemort membre de la maison serpentard. Super sorcière de talent incroyable (Personnage complètement inventé de mon esprit mais clairement en lien avec ce que je rêverais d'être). J'ai toujours su faire la différence entre la réalité/mes jeux de rôle,mon personnage inventé/et qui je suis vraiment. Enfant cela m'amuser beaucoup. Et en grandissant mes jeux de rôle ont perduré et je n'en ai jamais parler a qui que se soit me sentants honteuse de devoir expliquer ce qu'il se passer dans ma tête/mon imagination. Je me suis dit aussi qu'avec le temps et qu'en n'atteignant l'âge adulte cela me passerai. Mais voilà aujourd'hui j'ai 23 ans, je suis maman d'une petite fille, j'ai un travail. Mes ces "jeux" eux ne sont toujours pas partie et les faire sont plus fort que moi. Alors beaucoup de gens diront que c'est merveilleux de pouvoir jouer/rêvé a tout âge mais ce n'est pas le cas quand ça prend une certaine partie de votre journée et que vous ne pouvez pas vous "retenir" de les faires. Je sais les commencé et je sais m'arrêter aussi de les faire mais l'envie de plonger dans mon monde de "rêve" fini toujours par être plus forte que moi. Depuis que je suis enfant quand je fait c'est rêve je ne suis pas juste a être assise et a imaginé, non je "vie" mes rêves. Je ressent ces émotions imaginaire au plus profond de moi, je bouge (généralement je tourne en rond, difficile de courir comme un ninja de konoha sur 50 km quand la pièce n'en fait que 20 mètre), ce que j'imagine je le "vois" (ça cette façon dont je le vois est compliqué à expliquer). Ce qui m'arrête souvent dans mes rêves c'est quand je me rend compte que je suis entrain de parler. Où que je m'en rend compte que cela fait déjà 2h que je fais ça alors que j'ai l'impression que seulement 20 minutes se sont écoulés. Aussi j'en n'ai jamais parler parce que j'ai peur qu'on me prenne pour une folle alors que je sais très bien que ce que mon imagination produit est faux et que je ne suis pas de prés ou de loin ses personnages inventé.

Alors voilà comment me débarrasser de ça ? Et qu'es que c'est ? Ça va partir au bout d'un moment ? Es ce moi qui ne suis pas assez mature pour réussir à me débarrasser de ses "jeux".

Aussi j'ai déjà vue des psychologues et un psychiatre pour des dépressions, mais j'ai beaucoup de mal a parler oralement de mes émotions, de ce que je ressens, de se que je pense. Je n'aime pas le regard des autres sur moi quand je parle de mon "moi" le plus profond et même si c'est celui d'un professionnel de santé. En plus j'ai souvent tendance a idéalisé mes séances chez un psychiatre/psychologue dans le sens où a chaque fois j'espère qu'à la fin de la séance on me dise clairement le diagnostic, ce qu'il pense de moi, de ma "tête", de ce que je lui dit. Cela fait que a chaque fois déçu de ne pas entendre de diagnostic je n'y retourne pas (généralement j'abandonne mes rendez-vous au bout de 2/3 séances). Et c'est quand au bout d'un certain temps je commence à aller vraiment mal (trop d'idée noire, de souhait de mourir) que je finis par craquer et par y aller me sentants "forcé". Et quand je finis devant eux c'est presque le silence total, je n'arrive plus à rien dire. Je ne sais plus quoi faire pour essayer de me soigner, sans que cela sois un échec inévitable de part ma faute vue qu'à chaque fois je finis par abandonné mon suivis.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 11 FÉVR. 2023

Bonjour Bianckalina
Je comprends vraiment que vous soyez frustrée de ne pas savoir ce qui se passe dans votre tête et que cela vous inquiète.
C’est dommage que vous soyez embarrassée de parler lors de vos séances psy car vous avez toute l’aisance pour la décrire par écrit comme dans ce post.
Il semblerait en tout cas que ce mode de fonctionnement de votre psychique vous ai servi à contrer les effets d’une dépression, ou d’angoisses, comme une forme d’hyperactivité mais cérébrale, centrée sur l’imagination. Certains enfants sont hyperactifs, d’autres ont des amis imaginaires, d’autres encore disparaissent happés dans les jeux vidéos, vous , vous vous réfugiez dans votre imagination.
Cela ferait de cette activité un symptôme et non une pathologie.
Il serait intéressant de reprendre vos séances de psy pour comprendre ce que l’imagination vient soutenir et à quel moment.
Si vous réduisez la source d’angoisse ou travaillez sur la dépression vous avez de bonnes chances de réduire cette hyperactivité un peu envahissante.
Ne perdez pas courage, reprenez vos séances avec un nouveau thérapeute et cette fois-ci racontez vous ou lisez lui ce post en préambule à votre première séance s’il ne l’a pas déjà lu !
Portez-vous bien
Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie -Psychogénéalogie

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2365 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2023

Bonjour,
Vous vous êtes dans vote enfance créé un monde imaginaire plus favorable que celui dans lequel vous viviez réellement, un monde où vous étiez "quelqu"un" d'extraordinaire, et sans doute pour compenser la souffrance de ne pas vous être sentie importante, aimée. Je pense qu vous avez des blessures anciennes à guérir pour apprendre à vous reconnaître vous-même comme une belle personne qui mérite, autant que les autres, de vivre une belle vie. Le programme que je propose vous permettrait d’atteindre cet objectif. Il faudrait vérifier également que vous êtes bien à vote place dans tous les domaines de votre vie car le recours aux jeux de rôle pourrait signifier que quelque chose ne va pas actuellement.
Ensuite, il faut accepter ce que vous êtes, vous ne pourrez pas changer du tout au tout et il vous faudrait surtout faire une force de ce que vous prenez comme un poids aujourd'hui. Et si vous mettiez cette grand capacité d'imagination au service de la créativité ? vous pourriez inventer vos propres personnages, écrire une histoire, les dessiner et pourquoi pas publier des contes pour enfants ou tout autre récit ?
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4565 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2023

Bonjour,

Il semble que vous ayez une habitude de jouer à des jeux de rôles imaginaires depuis votre enfance, et que cela continue à vous affecter aujourd'hui. Il est très fréquent que les enfants jouent à des jeux de rôles et inventent des histoires pour s'amuser et développer leur créativité. Cependant, il est important de noter que la réalité et les jeux de rôles restent distincts et ne doivent pas interférer avec votre vie quotidienne.

Il est possible que cette habitude soit en partie liée à une anxiété ou à des émotions non résolues. Si cela vous perturbe et que vous ne parvenez pas à vous en défaire, je vous recommande de consulter un psychologue pour en discuter. La thérapie peut vous aider à mieux comprendre les causes sous-jacentes et à trouver des stratégies pour vous aider à vous en défaire.

Il n'y a pas de honte à demander de l'aide pour des préoccupations telles que celles que vous décrivez, et je suis sûr qu'un professionnel de la santé mentale sera en mesure de vous soutenir dans ce processus.

Arnaud SOTO
psychologue & praticien EMDR

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

393 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2023

Bonjour « la petite ninja / sorcière »,

Quelle belle imagination vous avez développé, et aujourd’hui, impossible de vous passer de vos rituels. Et oui, c’est devenu au fil des ans, un refuge sécurisant et nécessaire pour vous.

Il est possible que votre vécu d’enfant était difficile et cette imagination vous a protégé de nombreux événements douloureux. Avez vous pensé à écrire vos aventures au lieu de les vivre durant votre temps libre? Je pense qu’avant toute chose, il serait nécessaire de comprendre pourquoi vous étiez en dépression puis mettre en place des changements pour vous sécuriser afin de réduire la fréquence de vos scénarios tout en douceur.

N’hésitez pas à m’écrire, je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie
Bien à vous
Marjorie Lugari
———————-
*** psychanalyste
*** praticien en psychothérapie
*** aide à la Parentalité
*** sexothérapeute
Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10889 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses