Mon fils veut aller vivre chez son père

Réalisée par Chatménerve · 13 août 2023 Parentalité

Bonjour,
J'ai un fils unique de 13 ans et je suis maman solo depuis 12 ans. Son père est parti vivre avec une femme de 17 ans de moins à 800km de chez nous, lorsque mon fils avait 14 mois. A cette époque, il m'a dit qu'il me laisserait quoi qu'il en soit la garde et c'est ce qui s'est passé jusqu'ici.
Il y a quelques mois, mon fils m'a annoncé, en pleurant, qu'il voulait aller vivre chez son père à son entrée en 3ème (il était alors au milieu de son année de 5ème). Je n'ai pas compris pourquoi cette échéance et il m'a dit que c'était pour que j'ai le temps de m'y faire, que ça faisait 13 ans qu'il était avec moi et que c'était normal qu'il aille maintenant chez son père. Je ne crois pas que cela vienne de lui, mais sans doute de son père. Bref.
Je n'ai jamais refais ma vie et vit depuis ces 12 ans seule avec mon fils. L'imaginer partir, qui plus est, à 800km, est insupportable. Je ne le verrai plus qu'aux vacances, c'est à dire 5 fois / an et je ne conçois pas mon rôle de maman comme du télétravail, ça m'est très douloureux et c'est quelque chose qui me ronge profondément.
Son père, lui, a refait sa vie immédiatement et a eu 2 autres enfants qui ont 5 ans 1/2 et 2ans 1/2. Mon fils semble s'entendre avec sa 1/2 soeur de 5 ans 1/2 mais ne veut pas voir le petit de 2ans 1/2. Il se plaint quand même régulièrement de la petite à qui on laisse tout faire, qui ne va pas à l'école (sa mère lui fait école à la maison), qui l'embête, qui va se plaindre de lui à ses parents, etc, du petit qui a une tablette, etc... et du fait que lui (mon fils) ne peut jamais regarder un film à la TV car les 2 petits sont toujours là et que leur mère lui demande de changer de programme régulièrement, etc...
Alors c'est vrai que là-bas il a une "vie de famille" qu'il n'a pas ici et je culpabilise beaucoup de ne pas lui avoir offert cette famille. Ce que je ne comprends pas, c'est que mon fils me demande, à chaque vacances, de passer plus de temps de vacances chez son père, mais par exemple, lorsque nous nous sommes quittés cet été à l'aéroport, il m'a dit "je vais pouvoir me gaver d'écrans tellement je vais m'ennuyer chez papa"! Pourquoi me dit-il cela?? Quelques semaines auparavant, il me disait "je vais te raconter les vacances avec papa : on va aller chez des invités, on va recevoir des invités, on va encore aller chez des invités, ils vont me laisser une journée seul à la maison (c'est le jour que je préfère car je peux faire ce que je veux, il n'y a personne pour m'embêter), on va aller chez les parents de ma belle-mère, on va peut-être faire une rando, mais pas sûr car on n'en fait pas souvent, et voilà!". Pourquoi, me raconte-t-il cela encore une fois et qu'il me dit pourtant vouloir aller vivre chez son père?? Je ne comprends pas...
Il a également dit à l'un de ses amis, alors qu'ils n'étaient que tous les 2 et que l'ami lui demandait s'il était content d'aller chez son père : "oui, ben je m'en fous". Mais à côté de cela, lorsqu'il est chez son père, il ne m'appelle quasi pas, même s'il part plusieurs semaines, me demande combien de jours il reste avant son retour ici (j'imagine qu'il voudrait rester encore) et lorsqu'il rentre me dit qu'il est triste d'avoir quitté son père.
Alors quoi? Attend t-il une réaction de ma part? Me dit-il tout cela pour essayer de minimiser son envie de vivre avec son père à mes yeux pour ne pas me faire trop de mal? Je ne sais plus quoi penser. J'angoisse énormément et le chagrin me dévore. Il est vrai que j'ai consacré pleinement ces 12 années à mon fils, on fait pas mal de choses, de sorties, d'activités ensemble, mais souvent qu'à 2 même si je m'arrange pour convier des copains dès que c'est possible. Je joue aussi le rôle de la "relou" car je m'occupe de ses devoirs et suis souvent sur don dos pour cela alors que là-bas il y est en vacances et les fois où il doit faire des devoirs, il revient régulièrement avec une partie des devoirs non faits, etc...
Il a peut-être besoin d'air, de se libérer de tout cela, mais je vis cela comme un abandon et je trouve cela tellement injuste... Bref, j'aurais besoin de vos conseils .... Merci!

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 21 AOÛT 2023

Bonsoir

Je comprends votre angoisse et votre peur de perdre la proximité avec votre fils mais ce que je vois c'est qu'il communique avec vous, en bien, en mal..., peu importe car ce qui est important c'est que vous restez son pillier, sa référence, sa maman.
Il est normal qu'il ait envie de vivre les dernières années de sa vie d'enfance/ adolescence, cette période encore un peu couvée, avec son père même s'il a conscience que ce n'est pas parfait.
Vouloir ceci ne signifie pas qu'il vous rejette. Et puis, vous qui semblez avoir mis votre vie de côté, pourriez en profiter vous remettre votre propre personne au centre de votre vie ?
Je suis prête à vous accompagner dans cette période afin de vous positionner avec le plus de délicatesse, sans renier vos émotions ni culpabiliser quiconque (vous d'abord).
Prenez rdv sur mon planning ou proposez-moi des dates qui vous arrangent.
Bien à vous
Charlotte Drahy
Psychologue
Travail / Couple/ Famille / Deuil

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

253 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137100

réponses