Comment se détacher des réactions de ma mères, et éviter l'angoisse ?

Réalisée par Lomg · 14 sept. 2023 Aide psychologique

Bonjour,

Voilà 10 ans que mes parents se sont séparés suite à une grosse infidélité de mon père après 23 ans de vie commune. Ma mère a été dévastée par cet évènement et par la suite, j'ai joué un rôle très difficile car je me suis sentie responsable du mal être de ma mère, je voulais l'aider, trouver des solutions pour qu'elle aille mieux. Je n'ai pas vu mon père pendant 5 ans. Ma mère se déchargeait beaucoup sur mon frère et moi, évacuait beaucoup ses peines, je suis devenue à la fois sa psy, sa mère, son mari, j'ai joué plusieurs rôles que je n'aurais pas dû jouer et j'en ai oublié ma place de fille et de femme. Notre relation est devenue toxique. Ma mère a toujours été très présente pour mon frère et moi, parfois un peu maman poule, mais après cette histoire, elle a développé une sorte de peur de l'abandon qui est devenue un poids pour moi car elle me faisait ressentir le besoin de ma présence dans tout ce qu'elle entreprenait et sans qu'elle en soit consciente (du moins je l'espère), elle attendait beaucoup de moi et me faisait culpabiliser à travers des petites réactions quand cela n'allait pas dans son sens. Elle a du mal à accepter que je ne suis pas elle et que je vive ma vie sans elle. Au fond elle prend cela pour un affront. Quand elle est dans des bons jours, c'est une femme drôle et attachante et j'aime la personne qu'elle est, mais dès qu'un grain de sable vient s'ajouter à sa colère enfouie, elle laisse sortir le dragon en elle et la dispute ne peut jamais être saine. Le même discours en boucle depuis 10 ans, à épiloguer sur ses frustrations, sa famille, l'infidélité de mon père. Et elle agit comme pour me rendre responsable de ce qu'elle a vécu. Je ne peux plus dire à ma mère que je ne vais pas bien sauf si je suis malade. C'est elle la plus malheureuse, je n'ai pas le droit de me plaindre, elle rapporte tout à son vécu à elle et ne m'écoute pas ni ne veut m'entendre. Elle semble même avoir développé une certaine jalousie. Je vis avec mon conjoint depuis quelques années maintenant, et je sens bien que certains aspects de mon couple la mette face à elle-même et qu'elle n'arrive pas, au fond, à être pleinement heureuse pour moi et voit parfois mon conjoint comme celui qui aurait volé sa fille même si elle ne l'exprime pas officiellement. Je ressens cette ambivalence de "je suis heureuse pour ma fille mais en même temps c'est la vie que j'aurais aimé avoir". C'était déjà le cas avec mon ex copain, il y a des situations qui se répètent.

Je viens d'avoir 30 ans. J'ai eu un été très chargé et ma rentrée étant un peu floue car nouveaux projets en devenir , mon planning est très incertain donc je n'ai pas eu le temps de vraiment me consacrer à la préparation de mon anniversaire et mon conjoint par conséquent ne s'est pas avancé par rapport à mes disponibilités. Avec mon conjoint, nous avons réfléchi à le fêter avec mes amis tardivement vers le mois d'octobre. Ma mère n'a pas accepté que cela se fasse de la sorte, elle en a voulu à mon conjoint de ne pas l'avoir contactée pour organiser quelque chose, elle voulait marquer le coup et finalement faire comme elle voulait elle. Elle estime que ce n'est pas à moi d'organiser mon anniversaire. J'ai alors décidé de nous réunir pour en parler tranquillement, mais la discussion avec ma mère est de plus en plus compliquée quand elle n'est pas d'accord ou que cela ne va pas dans son sens. Le ton est monté, elle se sent exclue et ne comprend pas pourquoi on ne mélange pas tout le monde pour mon anniversaire (sauf que ma seule grosse famille qui me reste c'est du côté de mon père et mes grand-parents ne se sentaient pas d'être mélangés avec mes amis et de l'autre côté, il n'y a que ma mère et mon frère au milieu). Mon anniversaire est en fait devenu un problème, une vacherie, qui lui rappelle aussi son âge, je le sais, et je n'ai pas mon mot à dire. Elle n'a pas été compréhensive sur le fait que l'organisation telle qu'elle l'entendait n'est pour le moment pas possible. Je pense qu'elle voulait faire quelque chose d'énorme, et qu'elle a été déçue sauf que finalement, elle voulait réorganiser la même chose que pour mes 29 ans qui ont pour le coup été bien marqués, où tout le monde, amis et familles étaient réunis dans un lieu que elle et moi fréquentons depuis plusieurs années (club de sports nautiques). C'est simplement que ça l'arrangeait de faire ça dans l'endroit que elle voulait, où elle se sent bien, qui est l'endroit qu'elle fréquente plus que moi maintenant et où elle connaît tout le monde. Mais à aucun moment elle n'a réellement pensé à ce qui me ferait plaisir. Sachant qu'avant l'été je lui avais plus ou moins dit que je voulais organiser quelque chose qui diffère des autres années (cela fait 3 ans voire plus que je fête mon anniversaire dans ce même endroit).
Mon conjoint s'est aussi un peu énervé, et ensuite elle est partie vexée. Depuis, cela me peine énormément de voir que ma mère est aussi fermée et autocentrée. J'ai des angoisses, je ne supporte pas d'être en conflit avec elle, et j'ai l'impression d'arriver à un point de non retour. Je sais que peu importe l'action que je vais faire, je serai selon elle en tort y compris mon conjoint qu'elle a mis dans la boucle, ce qui m'attriste encore plus. Je ne voulais pas qu'on en arrive là...

Petit point également ; suite à l'héritage de mes grands-parents maternels, elle a investi dans un appartement dans lequel nous vivons avec mon conjoint. Les circonstances ont fait que cela arrangeait tout le monde, nous cherchions un logement avec mon conjoint et ma mère des locataires de confiance. Sur le papier et jusqu'à présent cela allait, mais le fait de s'être fâchés me questionne sur l'aspect plus matériel des choses et espère que cela ne va pas avoir d'incidence. Elle a tendance à attendre de la reconnaissance alors que nous ne manquons pas de lui en faire part, et elle a plus moins exprimé le fait que sur certaines choses elle se sent également exclue par rapport à la gestion de l'appartement : travaux que nous avons supervisés pour la soulager du reste (on lui avait proposé) car comme elle se plait à le répéter elle est "submergée de démarches, crevées, beaucoup de boulot", donc on s'est dit que ça l'aiderait si on prenait en main les choses. Mais maintenant elle nous ressort qu'elle a été exclue de ça aussi, qu'il y a eu des problèmes pendant les travaux et qu'on n'a pas géré comme il faut.
Bref, elle se sent exclue.

Comment puis-je alors me détacher des réactions de ma mère, comment accepter de rester sur mes positions et ne pas céder aux excuses (je n'ai à m'excuser de rien selon moi je n'ai rien fait de mal), comment lutter contre cette culpabilité qui me ronge ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses