Vous ne pouvez pas vous déplacer en cabinet ?
Trouvez un psy en ligne

Ma soeur ne veut pas parler de ses problèmes à des professionnels...

Réalisée par EiaBon le 1 nov. 2019 Aide psychologique

Bonjour à tous,
Tout d'abord je tiens à donner quelques informations sur moi-même : j'ai 18 ans, je suis en terminale et j'ai déjà, en début d'année consulté une psychologue suite à plusieurs crises d'angoisses et des cas de violences.

Pour ce qui est de ma soeur, elle en a 16, elle est en première et elle a déjà consulté une psychologue quand elle était enfant (il y a au moins 8ans). Et pour oublier les cours, elle se focalise sur sa console de jeu une fois le travail terminé (elle n'a que très peu d'heure de jeux dans la semaine)

Pour faire un résumé explicatif de sa situation, lorsqu'elle a commencé l'école maternelle, elle a commencé à se faire critiquer parce que disons qu'elle était très forte(pour être correcte). L'une des critiques principales était "grosse vache" ce qui n'était pas très bien pour son âge.
Elle arrive en CP et je suis en CE2. Elle commence à devenir amie avec certaines personnes, mais ses personnes lui faisait au final que du mal : je devais donc la voir pleurer tout les jours, à chaque récréation. À l'époque, les professeurs avaient de l'autorité, mais pas assez pour dissuader les élèves (à mon goût). J'avais donc pris les devants, tout les jours, mais ce n'était pas suffisant. J'ai dû la laisser pendant une année puisque je suis rentrée en 6eme et elle en CM1. Je ne savais donc pas ce qu'il se passait.

Lorsqu'elle était arrivé au collège, cela recommençait. Je la surveillait alors de loin, contre son gré. Elle se retrouvait donc souvent toute seule.
Je tiens à rajouter que à ce moment là c'était une période difficile pour nous deux puisque nous étions toutes les deux seules, et on se "détestait" donc on ne se côtoyait pas.

Je suis arrivé en 2nde et même schéma.
Lorsqu'elle est arrivé en seconde, j'étais à ma deuxième année de 1ere. Elle m'avait confié qu'elle avait peur de ne pas avoir d'amis, et que ça recommencerait.
Elle s'était fait des amis, mais une sorte de parano s'est installée en elle : tellement elle était habituée à voir le mauvais regard des autres qu'elle voyait ce regard partout lorsqu'elle intervenait en classe. Plusieurs fois je l'ai persuadé d'aller voir une psychologue mais elle ne m'écoutait pas. Et puis avec les nouveaux programmes du bac, la dose de travail a doublé ce qui fait qu'elle ne tient pas le rythme.

Maintenant côté famille, disons que cela à été très compliqué puisqu'on nageait entre le conflit et la bonne humeur, chose parfois rare. Je suis devenue agressive au fur et à mesure de mes disputes avec ma sœur, lui laissant alors des marques tels que légères cicatrices et gros bleu. C'est en février 2019 que j'ai décidé d'aller voir une psychologue, ce qui m'a calmé puisque je ne l'ai pas retapé depuis, me libérant alors d'un poids.
Je lui ai par la suite conseillé d'aller voir la psychologue qui m'avait prise en charge mais elle ne le voulait pas car elle ne souhaitait pas parler à une psychologue. (Quand elle était enfant, elle allait voir une psychologue mais chaque rendez-vous se terminait en pleurs pour elle, depuis, elle ne veut plus parler à une psychologue). Je lui ai alors conseillé d'aller parler à l'infirmière du lycée, qui prend du temps pour parler et comprendre les élèves (et qui ne mord pas), ou alors à son professeur principal (je l'avais aussi comme professeur donc je savais à qui elle pouvait d'adresser) mais elle ne veut pas non plus leur en parler, ainsi qu'aux parents. Elle s'isole alors beaucoup, et lorsque les temps vont mal, on finit en dispute (sans violence) et ce que je peux constater c'est qu'elle a un énorme manque de confiance en elle. Elle a peur du jugement des autres et pense que le meilleur moyen pour elle de se sentir bien est de rester seule, chose que je refuse d'entendre puisque je lui rabâche que je suis toujours là.

Alors j'aimerais savoir, y aurait-il un moyen de la persuader de consulter où alors autre chose qui pourrait la libérer de cette haine envers elle-même et de ce manque de confiance ?
Parce que nos disputes commencent toujours sur un problème de manque de confiance, et de peurs sur le futur nous.

Je m'excuse d'avoir été longue, mais je tenais absolument, après avoir découvert ce site, à trouver une solution pour ma soeur.
Merci beaucoup de m'avoir lu, au revoir !

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour EiaBon,
Il est difficile de percevoir l'autre qui va mal sans pouvoir effectivement la forcer à y remédier..
Tout ce que tu peux faire c'est être présente pour elle, sans être intrusive. Si elle ne veut pas, il est important de respecter son choix.
Et, quand tu es en relation avec elle, il est important que tu sois bienveillante, sans juger ce qu'elle dit ou fait, tout en restant sincère, en lui exprimant ce qui te paraît mieux à tes yeux et en restant toi-même, et en cherchant à comprendre par empathie ce qu'elle ressent. Ainsi tu mettra en place des conditions qui feront que, si elle le sent, elle pourra être en confiance et se confier à toi ou changer d'avis sur le suivi thérapeutique. Mais ça restera son choix à elle. Et c'est difficile de s'y résoudre..
Bien à toi,
Sébastien,
psychopraticien centré sur la personne et la relation.

Sébastien Irola (Français/English) Psy sur Le Peyrat

200 réponses

275 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Pourquoi ne pas proposer a votre sœur d'autre forme de thérapie que la psychologie? Il existe des thérapies brèves que seront efficaces pour sa problématique : l'hypnose, EFT, la PNL , la sophrologie.
Des thérapies tournées vers ce que la personne veut pour elle même et veut changer.
Néanmoins, il faut que ce soit votre sœur qui fasse cette démarche et qu'elle soit entièrement prête au changement. Aucune thérapie ne fonctionnera sans son adhésion pleine et entière.
Prenez soin de vous.
Sabine DUMAS
Praticienne PNL -EFT
cabinet et e- consultation

SABINE DUMAS Psy sur La Ciotat

135 réponses

49 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Vous êtes inquiète pour votre sœur et, à ce titre, vous aimeriez qu'elle consulte une psy- … Cela vous soulagerait certainement, vous qui semblez porter quelques poids qui ne vous incombent toutefois pas! (vous écrivez avoir consulté en début d'année pour des crises d'angoisse… Attention à une éventuelle parentification!)
permettez moi de vous demander où sont vos parents? ; comment est votre environnement familial? Vous évoquez des violences… Ont elles lieu dans votre environnement familial?
Car vous agissez telle une mère envers votre sœur qui semble effectivement avoir besoin d'aide…
Pouvez vous consulter une psychologue dans votre établissement scolaire?
Dans un premier temps, il pourrait être judicieux que vous évoquiez avec un professionnel ( psy- scolaire ou à l'extérieur) ce qui vous préoccupe, notamment votre préoccupation au sujet de votre sœur ( sujet de vos angoisses, entre autres).
Le professionnel pourra juger opportun et si vous le souhaitez, de réunir votre famille autour de vos angoisses, notamment si la problématique relève de la famille.
Si alors les symptômes de votre sœur nécessitaient un suivi, il lui sera proposé.

Bien à vous.

Carlier Sandrine Psy sur Charleville-Mézières

203 réponses

198 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psychologues spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10800

psychologues

questions 6300

questions

réponses 32800

réponses