Manque de confiance en moi et phobie sociale

Réalisée par Fleurdesel · 3 avril 2023 Aide psychologique

Je suis maman d un garçon de 25 ans.
Il est brillant, gentil et très sociable.
Moi je souffre de phobie sociale et je manque cruellement de confiance en moi depuis petite…. Aujourd’hui j ai honte de ne pas être à la hauteur pour lui et j ai peur qu il ait parfois honte de moi quand dans certaines situations en sa présence je perds tous mes moyens devant les autres….et même parfois quand je suis seule avec lui.
Sa petite amie est en médecine… et je me sens godiche et bête… je ne la vois pas beaucoup car je pense qu elle est gênée de me voir tellement je suis mal à l aise…
Mon fils est proche de la maman de sa petite amie qu il trouve sympa, drôle et intelligente (elle est institutrice). Il aurait probablement préféré avoir une maman comme elle … voilà j ai honte de moi …

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 4 AVRIL 2023

Bonjour Madame,

Chaque être est totalement unique et il doit être pris avec ses failles et ses qualités.
Votre fils est brillant,mais vous êtes sa maman, c'est un retour en arrière , lorsqu'il était enfant et adolescent,que vous devriez effectuer, simplement pour saisir que ses qualités ne découlent pas exclusivement de lui, vous y avez contribué,non ?

Votre récit souligne cette absence de gratitude envers vous même, votre faible estime de vous, malgré les valeurs que vous avez pu transmettre à votre garçon, pourquoi vous rabaissée vous autant ?
Je ne connais pas votre cheminement de vie mais la confiance en soi et l'estime de soi s'acquièrent dès les premières années de la vie.
Vous avez apporté ces piliers de construction de la personnalité à votre fils. Preuve que vous pouvez déjà être fière de lui bien entendu mais aussi par concomitance de vous qui avez donné ce courage, cette force mentale pour qu'il réussisse. C'est déjà là un angle d'approche pour prendre conscience que vous devez avoir de l'estime pour vous-même et ne pas vous comparer à la mère de l'amie de votre fils.
Chacun a sa Place dans la société.
Chacun a sa Valeur et portent des valeurs
Chacun a ses capacités et ses ressources, là se rassemblent l'estime de vous et la confiance en vous.

La phobie sociale n'est qu'une projection sur les autres de votre souffrance, pour ce faire vous évitez les contacts avec autrui, vous vous isolez et vous coupez les liens avec la Vie. Vous deviez dès lors la spectatrice de la vie d'autrui et votre propre vie est subie, vous vivez par procuration. Sans plaisir.

Seule l'analyse thérapeutique pourra vous libérer de ces faux schémas de pensée et de ce dénigrement de vous même, en comprenant pourquoi vous vous percevez ainsi, et quelles stratégies à mettre en place pour vous aider à vous apprécier et à renouer du lien.

Je suis à votre disposition en téléconsultation en toute bienveillance et avec empathie sachant que c'est une problématique que je rencontre fréquemment en consultations et qui se travaille bien.

Très chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en psychothérapie
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9613 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2023

En tant que psychothérapeute, je comprends que vous vous sentiez préoccupée par votre phobie sociale et votre manque de confiance en vous, surtout en présence de votre fils et de sa petite amie. Il est important de reconnaître que chacun a ses propres forces et faiblesses, et il n'y a pas de modèle unique de parentalité.

Il est normal de ressentir des sentiments d'insécurité et d'inadéquation par rapport aux autres, mais il est important de ne pas vous juger trop durement. Vous êtes la maman de votre fils et vous avez vos propres qualités uniques à offrir, même si elles sont différentes de celles de la maman de sa petite amie. Votre fils vous aime pour qui vous êtes, et il est probablement reconnaissant pour tout ce que vous avez fait pour lui.

La comparaison avec les autres peut être source d'anxiété et de honte, mais il est important de se rappeler que chaque individu est unique et que nous avons tous nos propres défis à surmonter. La phobie sociale et le manque de confiance en soi sont des problèmes qui peuvent être adressés avec l'aide d'un professionnel de la santé mentale, et il n'est jamais trop tard pour travailler sur soi et développer de nouvelles compétences.

Je vous encourage à envisager de prendre rendez-vous en ligne à mon cabinet pour explorer ces sentiments d'insécurité et de honte, et pour travailler sur la construction de votre confiance en vous et de vos compétences sociales. La thérapie peut vous aider à développer des stratégies pour faire face à ces défis et à vous sentir mieux dans votre rôle de mère. N'hésitez pas à me contacter pour prendre rendez-vous et commencer à travailler sur ces préoccupations. Vous méritez d'avoir une relation épanouissante avec votre fils et de vous sentir mieux dans votre propre peau.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

94 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2023

Lorsque je vous lis, je sens un très grand manque d’estime de vous-même et de confiance : vous aimeriez être sociable et avoir de l’assurance. Vous idéalisez les autres en l’occurrence ici, la maman de la petite amie de votre fils : votre fils l’apprécie mais cela ne veut pas dire qu’il ne vous apprécie pas, qu’il ne vous aime pas. De plus, le statut social ne remplace pas l’amour d’un enfant envers ses parents.
Déjà, vous pouvez être fière car vous avez su donné à votre enfant tout l’amour et tous les outils pour qu’il puisse s’épanouir et devenir le jeune homme qu’il est aujourd’hui.
Cela montre que vous avez des capacités. Malheureusement, aujourd’hui, vous êtes dans l’incapacité de les voir et donc de les développer. Ce blocage vient probablement de l’enfance.
Un premier pas est de prendre conscience des origines de ce sentiment de honte : vous a-t-on critiquée ? humiliée ? Avez-vous toujours eu ce sentiment ? Vous êtes-vous sentie suffisamment aimée ?
Je vous suggère de de vous faire accompagner pour comprendre les circonstances qui vous provoquent ce sentiment de honte afin de mettre au point une stratégie visant à faire évoluer la vision que vous avez de vous-même et de travailler sur votre anxiété créant votre phobie sociale.
Je reste à votre disposition et à votre écoute pour échanger de manière plus approfondie avec vous.
Bien à vous,

Muriel Hénon
Psychopraticienne

Muriel HENON Psy sur Herbinghen

10 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2023

Chère Fleurdesel,

Tout d'abord, je veux vous dire que vous n'avez pas à avoir honte de vous-même. Vous êtes la maman d'un garçon de 25 ans qui vous aime et vous apprécie telle que vous êtes. Vous êtes brillante, gentille et sociable dans votre propre manière, et votre fils vous aime pour cela.
Rappelez-vous que votre fils est brillant, gentil, sociable grâce à votre contribution, votre éducation

Il est normal de ressentir de l'insécurité et de la peur d'être jugé par les autres, surtout en présence de personnes qui semblent avoir une confiance en elles plus élevée. Cependant, il est important de se rappeler que chacun a ses propres forces et faiblesses, et personne n'est parfait. Vous êtes unique et précieuse en tant que personne, et votre fils vous aime pour qui vous êtes.

Sachez que les comparaisons avec d'autres personnes, comme la maman de la petite amie de votre fils, ne sont pas constructives. Chacun a sa propre histoire, son propre parcours et ses propres défis à surmonter. Vous êtes une personne spéciale à votre manière et vous avez votre propre valeur.

Il est compréhensible que vous puissiez ressentir de l'inconfort en présence de la petite amie de votre fils en raison de votre phobie sociale, mais cela ne signifie pas que vous êtes inférieure à elle. Vous êtes simplement différente, et cela ne devrait pas être une source de honte. Essayez de vous concentrer sur vos propres forces et accomplissements, et de vous accepter telle que vous êtes.

Il peut également être utile de parler à votre fils de vos sentiments et de vos inquiétudes. La communication ouverte et honnête peut renforcer les relations familiales et aider à surmonter les malentendus et lever les doutes.

Quand votre fils vous parle de la maman de sa petite amie de manière positive il vous dit qu'il se sent bien et ce qu' il trouve de positif chez cette personne, il est dans le partage avec vous de ce qu'il vit et c'est précieux; cela ne veut pas dire que ces qualités vous font défaut et qu'il vous compare; il vous partage son bien être ce qui est rassurant sur votre relation et aussi sur la relation avec sa petite amie. Imaginez s'il ne s'entendait pas avec la famille de sa copine.

Rappelez vous que vous souhaitez le meilleur pour votre fils.
Rappelez-vous aussi que vous méritez d'être aimée et acceptée, y compris par vous-même. Vous êtes une maman aimante et vous pouvez être fière de vous-même pour cela. Ne laissez pas vos croyances négatives vous envahir, mais concentrez-vous sur vos qualités et sur la relation précieuse que vous avez avec votre fils.

Je reste à votre disposition si besoin, pour vous accompagner à vous retrouver et reprendre confiance en vous.

Avec bienveillance,

Indiana Gatta

Indiana Gatta Psy sur Mireval

7 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2023

Bonjour ,

C'est par les retours que vous avez eus dans votre toute petite enfance que l'estime de soi se construit.
Généralement se sont les parents qui sous les premiers à tisser cette image. Ensuite en socialisant l'enfant continue de se développer avec les liens de l'extérieur.

Quand on manque d'estime de soi, on se compare sans cesse , de façon négative bien sur. On élabore des pensées que l'on prête aux autres, qui n'ont rien à voir avec la réalité. Progressivement on a des comportements de retrait qui renforcent la peur de se "confronter" aux autres et l'anxiété de ce "confrontement" grandit. La boucle est bouclée : on évite, on se persuade par conséquent de son "incapacité" etc...

Heureusement il est tout à fait possible d'en sortir et de retrouver le plaisir d'être soi, avec sa valeur,et parmi les autres.
Les TCC (thérapies cognitives et comportementales) vous permettent de comprendre le pourquoi de votre fonctionnement cognitif actuel, et s'appuyant notamment sur les théories de l'apprentissage, réapprennent à votre cerveau un nouveau fonctionnement.
Vous reconstruisez vos pensées, vos comportements et les émotions qui en découlent, selon un schéma plus adéquat.
Il s'agit de thérapies brèves qui ne nécessitent pas d'années de thérapie. Elle ont été validées par l'INSERM et sont reconnues notamment pour leur efficacité sur les phobies.

Si vous le souhaitez contactez moi par téléphone 06 88 98 48 81 , Je vous répondrai si possible ou laissez moi votre message pour que je vous rappelle.

----Olga Sero-Guillaume----
Neuracosme
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---

Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

345 réponses

361 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2023

Bonjour,

Votre message est touchant. On ressent vraiment le poids de votre si mauvaise perception de vous-même ! Vous ne pouvez pas continuer à vous maltraiter comme vous le faites. Ce n’est ni juste pour vous, ni pour votre fils à qui vous avez su enseigner de bonnes valeurs visiblement ce qui n’est pas rien. Votre enfance a certainement une responsabilité dans vos souffrances. Vous devez absolument apprendre à changer votre regard sur votre personne et reconnaitre toute votre valeur car c’est un fait, vous avez de la valeur.
Un accompagnement thérapeutique serait donc très utile pour vous. Il vous permettrait d’explorer votre intériorité, de mettre des mots sur votre malaise, votre honte et changerait vos perceptions erronées de vous-même. Vous apprendrez à ne plus vous comparer aux autres, vous ne pouvez être quelqu’un d’autre car la vie a besoin que vous soyez vous-même et vous améliorerez vos relations sociales. Offrez-vous cette transformation et ce mieux-être, vous le méritez.

N’hésitez pas à me contacter pour en parler si vous le souhaitez.
Prenez soin de vous

Didier Simonot
Thérapeute – Psychopraticien
En ligne et en présentiel

Didier Simonot Psy sur Ernemont-Boutavent

71 réponses

58 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2023

Bonsoir, a vous lire vous donnez vraiment l'impression de vous dénigrer, ne pas voir vos propres qualités que vous avez certainement mais ne semblez pas voir....
Vous êtes maman d'un garçon de 25 ans gentil, brillant et sociable, et bien s'il a toutes ces qualités vous y êtes quand même un peu pour quelque chose, vous l'avez éduqué, seule ou avec son père, quoi qu'il en soit, vous avez réussi à en faire quelqu'un de bien et c'est en partie grâce à vous. Vous l'a-t-il déjà dit ?
Depuis petite vous manquez de confiance en vous, comment cela se passait-il dans votre famille ? Quels messages explicites ou implicites avez vous enregistrés et auxquels vous vous êtes identifiés pour avoir de vous une telle image qui probablement ne correspond pas à la réalité.
On dirait que vous admirez beaucoup les autres, ne voyant que leur qualités et pour vous seulement les défauts....
Lorsqu'on admire les qualités chez les autres, nous projetons en fait les qualités que nous avons mais ne voyons pas chez nous.....
Je pense qu'un accompagnement et un soutien pour vous aider à prendre conscience de vos potentiels et qualités, avoir une image plus juste de vous-même pourrait vous aider beaucoup.
Je reste à votre écoute en cabinet à Nice ou en visio,
cordialement,
Laurent Stevenoot
Psycho analyste clinicien

Laurent Stevenoot Psy sur Nice

193 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2023

Bonjour Madame,

Comme toute personne qui manque de confiance en elle vous vous « faites des films »… qui renforcent vos idées fausses sur l’image que vous donnez de vous même, et du coup nourrissent vos problèmes et vos souffrances.

Votre propre mal-être face aux autres peut effectivement les mettre mal à l’aise et s’imaginer qu’ils sont pour quelque chose…, donc d’éviter de contribuer à cela.

C’est dommage que vous ayez attendu si longtemps pour vous rendre compte que votre phobie sociale vous isole et vous limite cruellement. Mais tout ça peut être soigné si vous le souhaitez et êtes motivée à changer : ce n’est jamais trop tard de sortir de sa « bulle » et d’affronter ses peurs petit à petit, pour les dépasser et prendre plaisir à sortir, à discuter, à vivre pleinement.

Il faut commencer par ne plus vous comparer aux autres : ceux qui sont plus à l’aise ont probablement connu un départ différent dans la vie…, et vous savez bien qu’on ne choisit pas ça.
Et vous avez certainement mieux fait que vos parents, puisque vous avez un fils qui a plein de qualités réelles, et qui sans doute vous aime beaucoup, telle que vous êtes.

Offrez vous la possibilité de vous sentir mieux : osez faire une thérapie qui vous aidera à vous sentir mieux, à vous aimer et estimer plus.

Je vous souhaite de vous débarrasser de la honte que vous ressentez aujourd’hui.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12194 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2023

Bonsoir,

Vous avez élevé ce garçon de maintenant 25 ans qui est " brillant, gentil et très sociable". Ce n'est sûrement pas par hasard qu'il a ces qualités. Vous pouvez donc être fière de vous.
Ce n'est pas agréable d'être victime d'une phobie sociale. Mais cela ne fait pas de vous une personne inférieure aux autres. C'est simplement comme si vous boîtiez. Cela ne dit rien de votre coeur ni de votre intelligence.
Par contre c'est un handicap que l'on peut corriger, et améliorer. Je vous conseille de travailler dessus et de vous faire accompagner. Il y a derrière ce symptôme une problématique d'anxiété et de confiance en soi qu'il serait bien d'explorer car elle s'origine loin dans votre enfance.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le Baut
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4279 réponses

22093 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2023

Bonjour,
Vous avez une trop faible estime de vous-même et cela vous fait douter de l'amour de votre fils...s'il avait honte de vous, il vous fuirait alors que comme tout un chacun, vous êtes unique, avec vos qualité, vos compétences et vous n'avez pas à envier les autres. On peut être intelligent, cultivé et n'avoir aucune belle qualité humaine. Ce n'est pas votre cas, vous êtes une belle personne.
Il faudrait que vous entamiez une thérapie pour apprendre à vous estimer, vous aimer car cela vient certainement de loin de votre enfance.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4552 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2023

Bonjour,
Je lis bien votre manque de confiance et cette appréhension sociale très forte. Il semble que votre image ne se construise que dans la comparaison aux autres (en tout cas dans ce que vous avez écrit), et dans ce qu'ils peuvent vous renvoyer quant à ce que vous nommez votre "honte". C'est un sentiment fort que celui-ci et vous l'écrivez à plusieurs reprises.
Comme vous le dites très consciemment, cela est présent depuis petite, est-ce que ce sentiment et ce ressenti d'infériorité vous ont suivi tout le temps sans pause? Y-a-t-il eu des moments même bref, où vous vous êtes senti sans ces ressentis?
Je vous invite à repenser à ces moments si il y en eu, ces moments peuvent vous aider à vous sentir en sécurité car lorsqu'on exprime de la honte pour soi-même, on a souvent tendance à vouloir se replier et se cacher afin de se protéger. Cet évitement social et cette dévalorisation peuvent avoir eu une fonction de protection à un moment donné de votre vie, et cela est probablement lié à votre petite enfance et à des expériences que vous avez douloureusement vécues.
Il s'agit peut-être, dans votre cas, d'entamer un travail auprès d'un thérapeute, qui puisse vous détacher de ce fonctionnement qui perdure depuis et ce de manière assez automatisé et qui au travers de votre écrit est une réelle source de souffrance pour vous.
je vous suggère vraiment de chercher des souvenirs où vous ne ressentiez pas ces moments de honte ou de mal-être social et de ressentir la manière dont vous vous perceviez et comprendre ce qui faisait que vous vous sentiez bien.
Je vous espère un joli cheminement avec vous-même.
Avec toute ma bienveillance.

Anne Bonfils

Anne Bonfils Psy sur Plogonnec

5 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2023

Bonjour madame
La honte est un ressenti insupportable et très douloureux. Votre estime de vous est bien faible et vous avez besoin d'aide.
C'est avec bienveillance que je vous aide à vous sentir à la hauteur, en présentiel ou visio comme vou vous le souhaitez
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3466 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2023

Bonjour,
Je suis désolée d'entendre que vous souffrez de phobie sociale et de manque de confiance en vous, et que cela affecte votre relation avec votre fils et sa petite amie. Il est important de comprendre que ces sentiments sont très courants et qu'il n'y a pas de honte à ressentir de l'anxiété ou de l'insécurité.
En tant que psychologue clinicienne, je vous conseille de commencer par travailler sur votre estime de soi et votre confiance en vous. Cela peut passer par des thérapies comme la thérapie cognitive-comportementale. Dans cette thérapie, vous pourrez explorer les pensées et les croyances négatives que vous avez sur vous-même, ainsi que les comportements d'évitement qui vous empêchent de vous sentir plus à l'aise dans les situations sociales.
Il est également important de parler à votre fils de vos sentiments et de vos préoccupations. Il est possible que vous vous sous-estimiez et que votre fils ne vous juge pas de la même manière que vous vous jugez vous-même. Vous pourriez envisager de lui parler de vos difficultés et de ce que vous ressentez, afin qu'il comprenne mieux votre point de vue.
Enfin, je vous encourage à ne pas vous comparer à la maman de la petite amie de votre fils. Chacun a ses propres qualités et ses propres défauts, et il est important de se concentrer sur ses propres points forts plutôt que de se comparer aux autres. Vous pouvez également essayer de voir la maman de la petite amie de votre fils comme une alliée plutôt qu'une rivale, et chercher à établir une relation amicale avec elle.
Je vous encourage vivement à prendre rendez-vous avec un psychologue clinicien qui pourrait vous aider à travailler sur ces questions et à améliorer votre estime de soi et votre confiance en vous.
N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou si vous souhaitez prendre rendez-vous.

Mélanie Maillot
Psychologue clinicienne et psychothérapeute

Mélanie Maillot Psy sur Saint-Paul (La Réunion)

126 réponses

60 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2023

Bonjour à vous

Je suis très touchée par votre message. Vous dites souffrir d'un manque "cruel" de confiance en vous ainsi que de phobie sociale.
Vous souffrez de ce manque de confiance depuis l'enfance et c'est justement dans l'enfance que se construit cette confiance grâce au regard des parents et notamment les encouragements, le soutien, les compliments du père sur sa fille. J'ai donc envie de vous inviter à vous questionner sur la façon dont cela s'est passé pour vous enfant avec votre père ?
Ce fils de 25 ans brillant, gentil et très sociable est bien VOTRE fils. Il ne peut donc pas avoir toutes ces qualités sans qu'une mère l'est accompagné à les développer. Vous ne pourriez pas non plus voir ces qualités en lui si elles n'étaient pas en vous.
Aujourd'hui vous vous sentez dévalorisée et honteuse face à lui, à sa petite amie et à la maman de celle ci. Vous souhaitez donc gagner en confiance et estime de vous, n'est-ce pas ?
Je vous invite à entamer un accompagnement thérapeutique avec moi. Ainsi :
-vous apprendrez à parler de vous, à vous exprimer et à mettre de la clarté dans vos pensées
-vous vivrez l'expérience d'être écoutée, reconnue, guidée et soutenue dans ce que vous êtes, dans un cadre de confiance et de confidentialité
-vous prendrez du temps pour revenir sur ce qui a été douloureux dans votre passé et qui reste comme "mal cicatrisé" aujourd'hui
-vous prendrez conscience de votre façon de fonctionner et vous vous connaitrez mieux. Cela aide beaucoup à gagner en confiance en soi
-petit à petit, vous verrez émerger votre part créatrice qui vous ouvrira sur une infité de ressources qui se trouvent en vous et qui peuvent être latentes.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans cette recherche.

Prenez soin de vous
Hélène Chambris
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1254 réponses

2380 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2023

Bonjour,

Il semblerait qu'il y ait beaucoup de jugements négatifs de votre part sur vous-même ! Je serai surpris que votre fils les partages, en revanche, à force de cultiver ses pensées, à force de vous replier sur vous-même, avec ce sentiment de honte, qui est une forme d'auto sabotage, il est possible que votre fils se détourne tout doucement de vous car ils ne vous comprendra pas.
Il serait vraiment utile et nécessaire que vous preniez conscience de votre valeur, de votre légitimité, en tant que femme, en tant que mère, en tant que personne, afin de pouvoir aller vers les autres ouvertes et spontanée, sans cette peur du jugement, sans toutes ces complications, et ces hontes qui n'ont aucune utilité.
Parvenir à changer le regard sur soi-même, est un travail délicat, fait de lâcher prise, d'ouverture et de prise de conscience, qui s'inscrit dans une forme de continuité, et une qualité de relation à soi-même et aux autres. Je ne serai que vous recommander, vivement de faire un travail d'accompagnement psychologique, car dans votre cas une aide extérieure serait vraiment utile.

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch,
Psychopraticien, Gestalt-thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

518 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13350

questions

réponses 137000

réponses