Manque de maturité enfants 9ans

Réalisée par Mike23 · 27 juin 2023 Psychologie enfant

Bonjour,
Mon fils de 9ans manque de maturité pour les tâches quotidiennes (brossage de dents, devoirs, ...) Et détourne cela en amusement ou prend cela à la légère.
Il ne pense qu'à jouer et ne fait pas la différence entre ce qui est important (leçons, devoirs, hygiène, ...) de ce qui ne l'est pas (jeux, amusement, sortir dehors jouer ...)
Il manque également de concentration et est distrait facilement (devoirs maison ou école) ou même lorsque qu'il fait du sport (match).
Sa grande passion est le basket et il ne pense qu'à ça.
D'ailleurs, il a du mal à gérer sa frustration lorsqu'il joue au basket (match) lorsque son équipe perd ou lorsque l'arbitre ne va pas dans son sens.
J'aimerais beaucoup l'aider mais je ne sais pas comment faire.
J'ai l'impression qu'il a du mal a gérer ses émotions.
Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 28 JUIN 2023

Bonjour Mike,
Il est normal que certains enfants de 9 ans manquent de maturité dans certaines tâches quotidiennes, car ils sont encore en train de développer leurs compétences et leur sens des responsabilités. Cependant, il est important de les aider à acquérir les compétences nécessaires pour effectuer ces tâches et à comprendre l'importance de leur accomplissement.
-Établissez des routines : créez un emploi du temps quotidien qui comprend des plages horaires réservées aux tâches essentielles telles que le brossage des dents, les devoirs et l'hygiène. Assurez-vous que ces tâches sont effectuées régulièrement et à des moments précis. Cela aidera votre fils à comprendre qu'elles sont importantes et non négociables.
-Fixez des attentes claires : expliquez à votre fils les attentes que vous avez en ce qui concerne les tâches quotidiennes et les responsabilités. Faites-lui comprendre pourquoi il est important de les accomplir et comment elles contribuent à son bien-être et à sa croissance personnelle. Soyez précis sur les conséquences positives qui découlent de leur accomplissement et les conséquences négatives en cas de non-respect.
- Impliquez-le dans la prise de décisions : donnez-lui la possibilité de participer à l'établissement des règles et des routines. Cela peut l'aider à se sentir plus engagé et responsable. Par exemple, vous pouvez lui demander à quel moment de la journée il préfère faire ses devoirs, en lui expliquant que cela doit être fait chaque jour.
- Renforcez les comportements POSITIFS : lorsque votre fils accomplit avec succès une tâche ou fait preuve de maturité, félicitez-le et reconnaissez ses efforts. Cela l'encouragera à continuer dans cette voie. Vous pouvez également envisager des récompenses appropriées pour les accomplissements importants.
- Travaillez sur la gestion des émotions : discutez avec votre fils de ses émotions et de la manière dont il peut les gérer de manière saine et constructive. Encouragez-le à exprimer ses frustrations ou ses déceptions d'une manière calme et respectueuse. Montrez-lui l'importance de la persévérance et de l'esprit sportif, même lorsque les choses ne se passent pas comme prévu.
- Offrez des activités équilibrées : bien que le basket soit sa passion, il est également important qu'il s'engage dans d'autres activités qui favorisent son développement global, telles que la lecture, l'art, les activités en plein air, etc. Cela peut l'aider à élargir ses centres d'intérêt et à développer des compétences dans d'autres domaines.
- Impliquez-vous activement : soyez présent et impliqué dans la vie de votre fils. Montrez-lui votre soutien et votre intérêt pour ses activités. Posez-lui des questions sur son basket, assistez à ses matchs et encouragez-le à pratiquer son sport de manière positive, en soulignant l'importance du fair-play et de l'esprit d'équipe.
Rappelez-vous que chaque enfant se développe à son propre rythme, et il est normal qu'il y ait des hauts et des bas. Soyez patient et encourageant tout au long du processus.

Lorenzo Perucchi Psy sur Montpellier

153 réponses

215 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIL. 2023

Bonjour

Si votre fils aime apprendre en jouant, vous pouvez tenter de surfer sur cette joie de vivre aussi pour les tâches quotidienne avec un tableau (ardoise veleda...) sur lesquels vous lui mettez les défis de chaque jour avec ceux du matin (s'habiller seul, dents..) et ceux du soir (devoirs....) et des cases à cocher > et s'il a tout cocher ça fait une maman soulagée (papa ?) et du temps en plus pour jouer (au basket). Cases non cochés = pas de baskets. En faisant cela, vous lui apprenez surtout qu'il a la main sur ce qu'il est fait, il prend la responsabilité d'avoir du temps pour jouer ou non. La maturité s'acquiert petit à petit à cet âge et parfois elle regresse un peu.
Pour la concentration, je ne sais pas s'il a des écrans ou non c'est un point à prendre en compte.
Je suis à votre écoute pour en parler et mettre en place avec vous des routines bénéfiques pour votre fils.
Bien à vous
Charlotte Drahy
Psychologue

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

253 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 JUIL. 2023

Bonjour,

Votre fils a 9 ans, ce qui signifie qu'il est en train de grandir ; la maturité se développe au fur et à mesure que l'enfant grandit - et tous ne mûrissent pas au même âge.
Vous pouvez cependant l'aider à faire la différence entre ce qui est important et ce qui ne l'est pas. Vous pouvez bien sûr tout à fait passer par le jeu, pour commencer.
Un point m'interpelle : vous le décrivez comme manquant de concentration et se distrayant facilement : avez-vous vérifié ceci pour certaines activités seulement ou ne parvient-il pas à se concentrer non plus lorsqu'il joue au basket, sa grande passion ?
Vous parlez de frustration : il serait intéressant d'avoir la description d'un moment de frustration vécue, comme pris sur le vif, afin de pouvoir vous donner les conseils les plus adaptés.
Concernant les émotions, leur apprivoisement va de pair avec une certaine maturité mais, dans un premier temps, il est important de mettre des mots sur ce qu'il ne parvient pas à exprimer autrement que dans ce que vous appelez la frustration : colère, larmes, débordement émotionnel ? Comment sa frustration se traduit-elle ? A quels moments précis s'expriment-elle ?

Il pourrait être intéressant, et surtout profitable pour votre fils (et vous-même afin de préserver votre relation), de vous faire accompagner dans une démarche de psychopédagogie, qui me semble particulièrement adaptée au problème que vous partagez sur ce site.

Je demeure à votre disposition, n'hésitez pas à me contacter.

Bien cordialement,

Roxane BERNARD
Thérapie de la relation : individuelle, familiale, de couple
Psychopédagogie
En présentiel ou à distance par visio

Roxane Bernard Psy sur Bourges

49 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 JUIL. 2023

Bonjour
À vous lire il semble que votre fils soit un petit peu ailleurs. Auriez-vous une idée de ce qui le préoccupe? Sa passion pour le basket lui permet de positionner son désir , comme si le reste lui était indifférent ou tellement énigmatique et dépourvu de sens qu’il s’en détourne. Il a peut-être un désir autre. Qu’elle serait-il ? Peut-être cela serait bénéfique que vous soyez vous-même en thérapie pour explorer votre rapport aux autres choses de votre vie, vos parents, son père ?
N’hésitez pas à contacter un thérapeute pour déplier dans quel univers il a grandi et quel est votre propre univers. Bien à vous

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

242 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JUIN 2023

Bonjour,
Chaque enfant grandit à son rythme. Il est possible que derrière sa légèreté apparente, votre enfant cache sa peur du rejet. Il perçoit probablement des attentes et craint de décevoir s'il ne les satisfait pas; C'est pourquoi, il adopte la stratégie de l’évitement : je ne fais pas, alors je ne m'expose pas au risque de l'échec, donc à un possible jugement . On voit d’ailleurs qu'il est sensible à la défaite en sport car il a cette fausse croyance que s'il perd un match, c'est lui, dans sa globalité, qui est rejeté.
Il serait bon qu'il puisse échanger avec un professionnel qui pourra confirmer cette hypothèse. De votre côté, essayez de relâcher la pression, hiérarchisez vos attentes et surtout rassurez le sur le fait que quel qu'il soit, quoi qu'il fasse, vous l'aimerez.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4571 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JUIN 2023

Bonjour,

Nul ne peut attendre une vraie maturité de la part d’un garçon de 9 ans…
Néanmoins il y a des choses qui aurait dû déjà être acquises et comprises, comme le fait que les devoirs et les autres obligations de la vie sont nécessaires et que même à son âge il ne peut pas faire que jouer.
Aurait-il du mal à accepter les frustrations ? C’est possible que tout soit lié à ça.

La « gestion » des émotions c’est un apprentissage difficile qui est à reprendre presque toute la vie.

Est ce que vous, parents, avez pu lui enseigner les émotions, le fait qu’elles sont normales et qu’il faut les accepter, et ne pas les exprimer trop « bruyamment »…, surtout pour ce qui est la colère ?

Il faut le responsabiliser et le rendre de plus en plus autonome.

Comme vous donnez pas des détails sur la configuration familiale et l’éducation que lui avez donné, le mieux serait d’aller avec lui et demander l’avis d’un pédopsychiatre, qui pourra vous conseiller en fonction de ce qu’il constatera en votre présence.

Je vous souhaite d’arriver à aider votre fils à bien grandir.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12207 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JUIN 2023

Bonjour

A 9 ans il n'est pas anormal qu'il ne fasse pas bien la distinction entre ses devoirs et ses droits. Il ne faudrait pas que vous soyez tenté de trop lui en demander en terme de maturité.
Il apprendra à gérer ses frustrations quand il perd. Vous pouvez être là pour lui expliquer que l'on ne peut pas toujours gagner. C'est dans ce dialogue fait de conseils qu'il pourra grandir et murir dans la confiance. Sinon il arrivera un moment où trop d'exigence le brisera.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22128 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JUIN 2023

Je comprends vos inquiétudes concernant le comportement de votre fils de 9 ans, mais rassurez-vous, ce que vous décrivez est assez courant chez les enfants de son âge. À ce stade de leur développement, les enfants apprennent encore à hiérarchiser les tâches et à gérer efficacement leurs émotions.

Pour aider votre fils, vous pouvez essayer quelques stratégies pratiques. Tout d'abord, établissez des routines et des attentes claires pour les tâches quotidiennes. Créez un programme visuel ou une liste de contrôle qu'il pourra suivre pour s'assurer qu'il fait ses devoirs, se brosse les dents, etc. Cela lui fournira une structure et une orientation.

Ensuite, rendez ces tâches plus attrayantes en les transformant en activités amusantes. Par exemple, vous pouvez lui faire écouter sa musique préférée pendant qu'il se brosse les dents ou créer un jeu pour qu'il fasse ses devoirs. En donnant du plaisir à ces tâches, il sera plus motivé pour les accomplir.

En outre, réservez-lui du temps pour qu'il s'adonne à sa passion du basket-ball. En lui permettant de s'adonner à ses centres d'intérêt, il aura un exutoire pour son énergie et son enthousiasme. Encouragez-le à rejoindre une équipe de basket ou à participer à des programmes sportifs locaux pour nourrir sa passion.

Enfin, apprenez-lui à réguler ses émotions. Aidez-le à identifier et à nommer ses émotions, et apprenez-lui à les exprimer et à les gérer de manière saine. Cela peut se faire par le biais de conversations ouvertes et encourageantes, au cours desquelles vous validez ses sentiments et le guidez vers des solutions constructives.

N'oubliez pas que la patience est essentielle. Il est important de comprendre que votre fils est encore en train de se développer et d'apprendre. En le guidant régulièrement, en faisant preuve de compréhension et en adoptant une approche positive, il acquerra progressivement la maturité, la concentration et les compétences de gestion émotionnelle nécessaires pour accomplir les tâches quotidiennes.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés
Psychothérapeute -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Espanol

Lorena Salthu Psy sur Paris

836 réponses

2908 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JUIN 2023

Bonjour Mike,

La vie est un grand jeu ! L'enfant apprend par le jeu... Et pour quelles raisons se brosser les dents ne pourrait pas être aussi un jeu ?
Il est tout aussi important de faire du sport que d'apprendre des leçons. L'enfant se construit à tout moment.

Vous dites qu'il ne sait pas gérer ses émotions. Pour les gérer, la première étape c'est d'abord de connaître les émotions, et donc de les nommer. Je vous invite à décoder les émotions qu'il traverse. Pour cela de l'inviter à dire ce qui se passe en lui. Lorsque son équipe perd, dites-lui "tu ressens une grande frustration parce que l'équipe a perdu, c'est bien ça ?" Et ensuite allez un peu plus loin,  demandez-lui s'il est déçu, triste, en colère. Agacé, énervé, plein de ressentiments...
Je vous propose de trouver la carte des émotions, l'imprimer et l'afficher à la maison.

Ensuite quand les émotions sont nommées et reconnues, je vous invite à identifier les besoins qui sont derrière. Besoin de jeu, d'écoute, d'attention ? Besoin de reconnaissance, besoin de respect de son rythme,  etc.
C'est parce que je connais mes besoins que je peux m'en occuper.

Ma réponse s'inspire de la Communication Non-Violente (CNV), je reste à votre disposition si vous souhaitez la découvrir et apprendre à mieux accueillir et accompagner les comportements de votre enfant.

Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2170 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JUIN 2023

Bonjour,
Je vous réponds à la fois en tant que psychothérapeute et en tant que maman. Rassurez-vous, il est normal qu'a 9 ans votre fils ait envie de jouer, de rêver et même de prendre a la légère les choses importantes. Il vit les choses comme un enfant de son âge et ne manque pas de maturité pour autant. Vos interrogations sont légitimes et je pense que si vous voulez l'aider il sera bon justement d'équilibrer frustration et plaisir. Il a besoin des deux pour devenir ensuite un ado puis un adulte bien construit. En apprenant peu a peu que la vie est faite de joies et de devoirs élémentaires. Cela commence par le brossage de dents ou les devoirs par exemple. Vous pouvez lui proposer une chose qui lui fait grand plaisir (jeux, lecture d'un livre, moment de tendresse le soir pour discuter de la journée...) Mais a la condition qu il ait fait sérieusement ce que vous lui avez demandé. Il ne s'agit pas de chantage mais de récompense, une relation de cause à effet logique. Le cerveau fonctionne comme cela. En mettant de petits objectifs, vous allez tout doucement lui apprendre qu il y a des choses importantes à faire qui permettent ensuite de faire ce que l' on aime. En n'oubliant pas de lui expliquer pourquoi il est bon d'avoir les dents propres ou d 'ecouter ses parents qui veulent le meilleur pour lui. Tout doit être expliqué. Les enfants, tout comme nous ,ont besoin de mettre du sens sur ce qu on leur demande de faire.
C'est pareil pour les matchs.Si l'arbitre sanctionne c'est normal, lui expliquer que c'est parce qu il y a des règles qui permettent de jouer ensemble, de progresser et surtout de jouer encore mieux. C'est une belle récompense !Valorisez ses réussites, ses talents de sportifs et ne lâchez rien sur les petits efforts qu il a a faire au quotidien. Cela peut aller très vite a condition d'être ferme sur ce que vous attendez de lui. S il n 'a pas fait une choses, il n'obtiendra pas satisfaction sur autre chose. N'oubliez pas ensuite de donner de la valeur a chacun de ses progrès, de le féliciter. Oui, s il se brosse les dents, vous pouvez lui faire remarquer que vous le trouvez responsable, que vous êtes fiers de lui et qu'il est agréable de lui faire des bisous quand il a les dents toutes propres. Votre tendresse sera sa plus belle récompense. Faire un effort et répondre correctement à ce que vous aurez demandé deviendra pour lui une nouvelle source de joie. Cela fait partie de la gestion de ses émotions, prenez le temps de l'écouter, de lui parler, de lui expliquer les choses, même anodines. Cela lui apprendra à écouter ses propres émotions pour apprendre doucement a les apprivoiser. Bonne route! Soyez tranquilles, nos enfants nous font grandir, c'est parfois exigeant mais qu'elle joie ensuite.

Caroline Savaric Psy sur Angoulême

4 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychologie enfant

Voir plus de psy spécialisés en Psychologie enfant

Autres questions sur Psychologie enfant

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses