Mon conjoint me hurle dessus car il me considère insolente

Réalisée par Louise · 22 févr. 2024 Aide psychologique

Bonjour,

Mon conjoint et moi-même avons beaucoup de mal à nous comprendre, nous avons tous les deux des tempéraments de feu.
Il est vrai que je parle assez fort néanmoins il arrive que nous nous embrouillons (ca ne part pas de grand chose généralement) et il entre dans une crise d'hystérie où il se met à me hurler dessus, comme s'il allait tout casser. J'entre alors dans un état de "choc", de paralysie, où je n'arrive plus à parler, et j'ai peur. Il attend de moi que je m'exprime, m'excuse ou je ne sais pas et je n'arrive rien à formuler, je n'arrive souvent pas à bouger non plus, je me recroqueville et c'est à ce moment là qu'il porte des propos durs à mon égard (pas d'insulte mais il vient me balancer mes 4 vérités avec des mots durs). Puis alors je sens comme des boules dans ma gorge et toute resserrée à la poitrine.

Par ailleurs, il ne m'a jamais frappé, il n'a jamais levé la main sur moi mais j'ai déjà été frappé une fois par un ex.

Il m'explique que c'est moi qui le mets dans ces états, car je suis insolente à ne pas lui répondre, à ne pas lui parler quand la dispute éclate. La vérité, c'est que j'ai peur qu'il se mette à me hurler dessus et par conséquent, je préfère fuir les disputes plutôt que de communiquer.

Est-ce moi qui suis trop insolente ? Est-ce nos caractères qui sont incompatibles ? J'ai toujours légitimé sa réaction, est-ce normal ?

Il reste quelqu'un qui communique plus de moi et il consulte un psy (pas forcément sur ce sujet) donc j'ai tendance à penser que c'est forcément mon comportement qui est mauvais.

Merci beaucoup pour votre aide.
Ces disputes restent rares mais sont bien présente 5fois/an.
Si j'écris cela aujourd'hui c'est parce que notre dispute me terrorise. J'ai peur qu'il s'enerve parce que je regarde une série pour me changer les idées, j'ai peur qu'il se remette dans un état d'hystérie.

Merci encore !
Louise

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 MARS 2024

Bonjour Louise,

Votre conjoint semble avoir une faible résistance à la frustration et une intolérance à la contradiction. Il considère la contradiction comme une forme de menace et réagit par une violence psychologique. C’est sans aucun doute très problématique. Des cris fréquents lors d’une communication exposent le cerveau à un stimulus très stressant. Votre réaction de sidération ne neutralise pas son comportement. Faites bien comprendre que vous ne pouvez pas continuer dans cette dynamique et que vous devez donc mieux communiquer. Il doit comprendre que s’il y a des cris, il n’y a pas de communication et il devrait utiliser la thérapie qu’il suit pour s’attaquer à ce problème.

Je reste à disposition pour un accompagnement si besoin, bien à vous,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

531 réponses

4871 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MARS 2024

Bonjour Louise,

En préambule, il n'est pas question de distribuer les bons ou les mauvais points dans ces disputes que vous avez avec votre conjoint.
Cependant, je relève qu'à plusieurs reprises vous évoquez votre peur de vous exprimer ainsi que le fait d'avoir eu une relation violente précédemment dont on peut se dire qu'elle vous paralyse toujours puisque vous écrivez que vous pouvez rester silencieuse pendant de longs moments après une dispute.
Quoi qu'il se passe, se sentir terrorisée dans une relation de couple est un signe qu'il faut prendre en compte.
Ce serait bien d'aller parler à un psy de cette relation passée et de votre relation actuelle.

Bien à vous

Aline Lopez Psy sur Paris

2 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MARS 2024

Bonjour,

Tout d'abord, je ne pense pas que l'adjectif "insolente" soit approprié à votre attitude.
Poser du silence peut avoir des origines bien diverses et dans votre cas, cela ressemble plutôt à un état de grande crainte.
Donc, il faudrait déjà que vous compreniez de quoi vous avez peur d'un point de vue inconscient car vous vous placez dans une position inférieure troublante.
Etant donné que vous avez déjà vécu de la violence physique et qu'aujourd'hui vous vivez plusieurs fois par an un sadisme verbal, on peut en déduire que vous êtes permissive à la dévalorisation et une thérapie peut vous aider à prendre confiance en vous.

Dans un deuxième temps, je me permets de poser un regard sur l'attitude de votre compagnon qui tend à vous faire croire que le problème vient uniquement de vous. Quelles que soient les raisons qui le mettent en colère, rien ne justifie son attitude par laquelle il devient un bourreau écrasant sa victime. Cela s'appelle un complexe de supériorité qui masque un gros complexe d'infériorité.

Vous avancerez plus vite en mettant toute votre énergie à vous comprendre vous-même.
Il est fatigant pour notre psyché de passer trop de temps à décoder les comportements de l'autre dont de toutes les façons nous ne sommes pas maître.
Par contre, vous êtes maître de vos propres affects et il est passionnant de comprendre comment nous les avons construits dès la toute petite enfance.

Je vous invite à aller visiter mon site internet "un psychanalyste en ligne" et si cela vous intéresse, n'hésitez pas à m'ap.

Cordialement
Catherine Cadou - Psychanalyste.

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

248 réponses

997 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MARS 2024

Bonjour Louise,
Dans une relation à deux, personne n'est coupable mais chacun est 100% responsable. De plus, le ressentie d'une personne ne peut pas être remis en cause, c'est ce qu'elle ressent et c'est juste. De ce que vous décrivez, je vous suggère d'aller en thérapie de couple pour comprendre tous les deux ce qui se passe dans le système de votre couple. Très certainement, quand les disputes éclatent, vous appuyez sans faire exprès sur un bouton qui lui appartient (et lié à son histoire) et qui le fait exploser, et lui-même doit également appuyer sur un bouton qui vous appartient (et lié à votre histoire) et qui vous paralyse de peur. En thérapie de couple, vous irez tous les deux mettre à jour vos boutons respectifs. Vous pourrez alors décider ensemble et individuellement de ne plus appuyer sur les boutons de l'autre, et chacun de vous pourra aussi travailler à désactiver ses propres boutons.
Bon courage à vous!
Frédéric Duquerois
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

353 réponses

90 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MARS 2024

Bonjour Louise,

Votre conjoint suit une thérapie, peut-être existe-t-il en lui des éléments que vous ne connaissez pas du tout, notamment des évènments de sa vie avant vous ou bien de son emploi q'il ne vous livre pas mais qui le rendent agressif.
Peut-être vous qualifie-t-il d'insolente et vous énonce -t-il vos "4 vérités" car il se sent particulièrement mal dans son psychisme et ne veut pas ou ne peut pas l'accepter.
Vous diets avoir tous deux de forts caractères mais jusqu'à en aller à des telles crises récurrentes, à les quantifier sur l'année, c'est qu'il réside un réel problème de fond, en lui, ou quelque chose de vous le renvoie à sa propre personne et à son vécu.

Ce que j'entends, ce n'est pas ce que vous qualifiez avec indulgence de "disputes rares" mais l'impact psychologique dans lequel ces colères de sa part vous mettent. La peur exacerbée, vous parlez de terreur mais jusqu'à quand ainsi?
Ce n'est pas un comportement conhérent et depuis des années, vos semblez espérer un chanegement ne venant pas.

Avez-vous tenter une thérapie de couple pour instaurer un réel dialogue, pour vous entendre en présence d'un thérapeute neutre posant le cadre nécessaire?

On ne s'emporte jamais sans réels fondements. Vous en êtes réduites à avoir peur de lui lorsque vous regarder=z une série tv. est-
ce normal selon vous de baigner dans cette ambiance malaine? Jusqu'à quand vivre avec la peur des états explosifs de votre conjoint? Cela passe, oui, jusquà l'épisode suivant, et après ?

Ne restez pas seule Louise, ouvrez vous le champ des possibles en passant votre tour l'action, en étant déjà en un premier temps soutenue, entendue à titre individuel par un psy. Vous devez parler, mettre en maux vos peurs justifiées, ce sera un premier point salvateur.

Je reste à votre écoute, en téléconsultation, avec bienveillance et humanité.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9248 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 MARS 2024

Louise, les cris de votre partenaire peuvent être une manifestation de sa frustration ou de son incapacité à exprimer ses émotions de façon constructive, souvent en raison de ses propres expériences ou de problèmes non résolus. Il ne s'agit pas d'insolence de votre part, mais plutôt de la façon dont vous gérez tous les deux le stress et les conflits. Votre réaction, un état de choc et de paralysie, est un mécanisme de défense naturel, probablement exacerbé par un traumatisme passé. C'est une position de protection que votre corps adopte lorsqu'il est confronté à ce qu'il perçoit comme une menace.

Il est essentiel d'améliorer la communication. Il peut être utile de mettre en place des périodes structurées de "temps mort" lorsque les discussions deviennent trop intenses. Cela vous permet à tous les deux de vous calmer et d'aborder la conversation plus calmement par la suite. En outre, une thérapie pourrait constituer un terrain neutre pour explorer ces schémas et développer des mécanismes d'adaptation plus sains.

Je vous invite à envisager une consultation, qui nous permettra d'approfondir cette dynamique. Une première consultation gratuite est disponible pour vous aider à entamer ce voyage vers la compréhension et le changement. N'oubliez pas que demander de l'aide est un signe de force et non de faiblesse.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

816 réponses

2790 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 MARS 2024

Bonjour Louise,
Ce n'est pas évident de se sentir bien dans son couple si l'on a peur à l'idée de se disputer, au point d'éviter la communication.
Sans communication sincère entre vous il vous sera difficile de comprendre ce qui ne va pas et de faire avancer la situation de votre relation.
Mais son comportement avec vous est hors de contrôle et semble peu empathique, il semblerait judicieux d'entreprendre un travail thérapeutique de son côté aussi.
Vous pouvez de votre côté travailler sur le conflit et ce qu'il génère en vous, sur vos modes de communication mais le plus optimal serait un travail de couple à ce sujet.
Salah Kota psychologue

Salah KOTA Psy sur Paris

9 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 FÉVR. 2024

Bonjour Louise !

Dans votre récit vous cherchez à minimiser les éclats de colère de votre compagnon, à les justifier, à les expliquer mais ce n’est pas normal. Il doit changer de comportement et se faire accompagner pour apprendre à gérer sa colère et sa frustration, vous n’en êtes pas responsable et il n'a pas à vous faire culpabiliser à ce sujet.

Sachez que personne ne devrait avoir à vivre avec cette peur. Ce qu’il nomme de « l’insolence » est un mécanisme de défense que vous avez développé pour vous protéger. Vous décrivez un état de sidération qui vous paralyse complètement (et que l’on retrouve régulièrement dans des cas de violence ou d’agressions sexuelles, etc.). Vous n’y pouvez rien, c’est votre cerveau qui réagit ainsi pour contrer le cocktail hormonal nocif qui est libéré (adrénaline et cortisol) lors de vos altercations.

Votre expérience passée en tant que victime de violences conjugales doit également mettre en alerte tout votre corps. Avez-vous déjà fait la paix avec ce vécu douloureux ?

Pour pouvoir avancer ensemble, réapprendre à communiquer sainement et surtout que chacun respecte le moment où l’autre n’est plus capable d’interagir, vous pouvez vous faire accompagner (individuellement puis en couple).

La thérapie serait pour un bon moyen de travailler sur l’estime de soi, sur la définition de vos besoins et limites. Vous n’avez pas à tout accepter au nom d’une relation, vous avez le droit de vous exprimer et d’exister comme bon vous semble. En avez-vous conscience ?

Je reste à votre entière disposition et vous souhaite sincèrement de sortir de ces mécanismes toxiques.

Anaïs | Psychopraticienne | En visioconférence | Tarif libre (dès 20€/séance)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

239 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 FÉVR. 2024

Bonjour Louise,
Pour commencer, il est important de comprendre que personne ne devrait se sentir terrorisé ou paralysé dans une relation, quelle qu'elle soit. Les sentiments de peur et de choc que vous décrivez en réponse aux crises de votre partenaire ne sont pas des réactions saines à un conflit. Il semble que ces situations activent chez vous une réponse de "lutte, fuite ou figement" - une réaction naturelle à une perception de menace.

Il n'est pas question d'insolence lorsque vous êtes incapables de répondre ou de vous exprimer en raison de la peur. C'est plutôt un signe que la dynamique de votre relation et communication pourrait bénéficier d'une amélioration significative pour assurer la sécurité émotionnelle de chacun.

Je vous encourage à explorer ces émotions avec un professionnel pour vous permettre d'apprendre à composer avec votre peur de la réaction pour trouver une manière de réagir qui soit plus respectueuse de vous et de vos limites que dans l'évitement de la discussion qui entretien ce cycle "infernal".

N'hésitez pas à me contacter pour du soutien supplémentaire. Prenez soin de vous, vous le méritez pleinement.
En restant à votre disposition, je vous souhaite une bonne suite !

Bien chaleureusement,
Samnang SENG - Spécialiste des Relations Affectives - Thérapies en ligne

Samnang Seng Psy sur Toulouse

332 réponses

818 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 FÉVR. 2024

Bonjour Louise,

Ce que vous décrivez n'est pas normal de la part de votre conjoint, même si cela n'a lieu que 5 fois par an. Il est soudainement emporté par plus fort que lui, comme s'il était possédé. Ce qui est embêtant c'est alors sa volonté de vous dominer, ce qui relève d'une problématique de type narcissique. Il ne supporte pas l'idée d'être dominé, cela l'écrase, d'où sa réaction violente.
Cela ne provient pas de vous. Et vous n'êtes pas dans l'obligation de supporter ni vivre cette situation s'il ne fait pas l'effort d'en changer.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4191 réponses

21614 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 FÉVR. 2024

Bonjour Louise

Je suis très touché par votre message et le terreur que vous décrivez dans ces situations de conflit, car vous êtes véritablement terrorisée.
Il serait bon et important de comprendre pourquoi ces situations vous mettent dans un tel état, d'où cela vient-il, mais ce n'est pas la priorité me semble-t-il.
Pour l'heure il me semble important que vous puissiez communiquer et exprimer vos ressentis à votre compagnon, qu'il puisse entendre ce que cela fait sur vous ce que vous vivez )à ce moment là.
Vous pouvez le faire en essayant de discuter calmement à froid, lorsqu'il n'y a pas de tensions.
Vous pouvez également le faire dans le cadre bienveillant et sécurisant d'une thérapie de couple que vous pourriez proposer à votre conjoint.

Soyons clair ces situations d'hystérie ne sont pas normales, vous n'avez pas à les légitimer et votre état de sidération dans ces moments là ne doivent pas vous faire culpabiliser. Une relation , communiquer suppose que l'on soit deux et pose la question de la coresponsabilité. C'est donc bien tout les deux ensembles que vous allez résoudre cette situation.

Par contre; comme évoqué plus haut, vous pouvez de votre côté travailler sur le conflit et ce qu'il génère en vous, sur vos modes de communication. Un accompagnement thérapeutique sur ces dimensions là pourrait vous être bénéfique pour affronter plus sereinement ces situations.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter

Bien cordialement

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

416 réponses

199 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 FÉVR. 2024

Bonjour Louise,

Non, il n’est pas bon ni pour vous ni pour lui de « légitimer » les coups de colère de votre conjoint, de même qu’il n’est pas du tout « normal » d’avoir peur de lui et de ses réactions.

Et vous n’êtes pas « insolente », mais en état de sidération par peur qu’il casse quelque chose ou qu’il vous frappe. Certes, l’état dans lequel vous rentrez dès qu’une dispute éclate est lié à votre expérience passé, avec votre ex (et peut être même en famille ?).

Et si vous êtes bloquée et vous fuyez la confrontation lors de la dispute, vous pouvez quand même vous expliquez après, quand l’ambiance se calme.
Vous pouvez aussi lui écrire ce qui vous pousse vers ce type de comportement et lui décrire la peur qui vous envahit.

Mais son comportement avec vous est hors de contrôle et semble peu empathique : lui aussi il est mené par les traces que son vécu passé ont laissé dans son inconscient, et il interprète mal vos réactions de protection.

Sans communication sincère entre vous il vous sera difficile de vous comprendre et de faire avancer votre relation.

Dans votre cas un thérapie de couple pourra vous aider à évoluer vers une meilleure entente, ou montrer ce que appelez « caractères incompatibles ».
Ne restez surtout pas dans une relation qui provoque chez vous de la peur.

Évidemment vous pouvez aussi faire appel à une thérapie individuelle pour vous même qui pourra vous éclairer sur la situation et vous aider à sortir de votre blocage.

Je vous souhaite d’arriver à oser dépasser votre peur d’affronter les disputes et à affirmer vos ressentis, besoins et désirs.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4359 réponses

11959 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 FÉVR. 2024

Bonjour Louise,
Ce n'est pas évident de se sentir bien dans son couple si l'on est terrorisé à l'idée de se disputer, au point d'éviter la communication.
L'état de choc que vous décrivez très bien est un état de stress durant lequel vous n'êtes pas en capacité de réagir ou de répondre aux demandes de votre conjoint.
Peut-être serait-il judicieux pour vous Louise d'explorer en thérapie la résonance de cette terreur avec votre histoire personnelle, et également d'entamer une thérapie de couple afin de vous aider à mieux vous comprendre et surtout à mieux communiquer, d'une manière saine.
Que votre conjoint soit en thérapie ne justifie en rien ses éclats de colère, ni qu'il vous hurle dessus, cela ne le légitime en rien.
Faites-vous confiance Louise, et en vos ressentis qui sont justes, et qui parlent aussi de votre histoire.
Chaleureusement.

Aurélie Laumont
Psychothérapie relationnelle intégrative

Aurélie Laumont Psy sur Troyes

62 réponses

26 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2024

Bonjour
Votre peur semble bien réelle. Les accès de colère de votre conjoint vous terrorisent vraiment et vous avez raison de demander conseil. Avez vous essayé de lui parler et de lui dire que c’était irrecevable de crier ainsi sur vous? Ses mots semblent relever de l’enfance : vous êtes «  insolente » renvoie à ce que l’on dirait à un enfant. Peut être répète t il ce qu’il a vu et entendu enfant. S’il est en thérapie il est en capacité d’entendre cela d’autant que vous semblez terrorisée pour des choses anodines -comme le fait de « regarder une série ».
Par ailleurs il serait intéressant pour vous de comprendre pourquoi vous avez accepté ce type de domination - même si sa colère violente verbale intervient 5 fois dans l’année cela semble « suffisant » pour vous terroriser. Que se joue t’il pour vous dans le rapport à cet homme? Je vous suggère d’essayer d’éclaircir cela avec une thérapie même brève. Vous y gagneriez en liberté par rapport à cette situation - et à d’autres probablement. Le fait que vous écriviez à ce site est un premier pas pour vous affranchir de quelque chose en vous qui subit. Bien à vous

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 135950

réponses