Mon fils a changé

Réalisée par TheBatman · 7 juil. 2023 Parentalité

Bonjour
Mon fils a 4ans… 1ere rentrée qui s’est très bien passée! Nous avons un enfant adorable mignon poli etc… même si nous rencontrons toujours un problème d’alimentation. En gros difficile de s’ouvrir aux goûts malgré beaucoup d’essais…!
Enfin mon souci n’est pas là!
La maîtresse a eu un accident de travail… Avant cet accident, ça allait à l’école malgré des écarts (ça arrive).
Après cet accident de la maîtresse, la classe a eu une remplaçante 2 jours sur 4. L’arrêt a dû durer 2 mois et nous avons constaté un net changement de comportement chez lui!
Et pire, à l’école il est un élément perturbateur, mais avec une grande facilité aux exercices, sur son suivi il acquis beaucoup plus de choses que les autres enfants (suivant les dires de la maîtresse)
Il est insolent en classe, répond aux adultes, a du mal à gérer sa frustration et ses émotions etc…
A la maison j’ai tout essayé… cri, punition, le coin, discution, câlin avant de parler, défouloir etc…
Et rien n’y fait, le matin c’est oui je serai sage et le soir on me dit qu’il fait n’importe quoi à la sieste (il ne dort plus à la maison c’est un temps calme, mais on l’oblige à dormir à l’école)
A la cantine il joue avec les couverts, la nourriture alors qu’à la maison il m’aide à faire à manger et même si il est lent et parle beaucoup, il se tient bien!
Mais j’ai plusieurs sons de cloches… la maîtresse et l’ATSEM me disent qu’il n’est pas sage, insolent, perturbateur…
Une cantinière me dit qu’il en faudrait plus comme lui, lors de sortie pédagogique les parents me font que des bosn retours sur lui…
Je ne comprend pas, plus…
On pense que la maîtresse a pris en grippe notre fils!
Et il est content tous les matins d’aller à l’école même si sur la fin la fatigue se fait sentir!
Bref besoin d’aide

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 9 JUIL. 2023

Chère Maman,

Votre petit garçon veut vous faire passer un message par son comportement, notamment un mal-être.
D'abord son rapport à l'alimentation n'est pas anodin et doit être réglé.
Seconde priorité, son comportement métamorphosé depuis que la maîtresse a changé, et une manière pour lui de montrer là aussi qu'il est bien, il existe et il faut comprendre la raison de ses débordements.
Le plus souvent, il faut dialoguer calmement avec lui ou passer par le côté ludique,entrer en communication avec lui pour qu'il se sente écouté.
Reposer le cadre et lui expliquer aussi le rôle des enfants et des adultes, parents et enseignants, est fondamental.
Je reste à votre écoute en téléconsultation si vous le souhaitez, avec bienveillance et empathie.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Thérapeute d'aide à la parentalité
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9699 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIL. 2023

Cher(e) parent,

Je comprends votre frustration et votre confusion face à la situation actuelle avec votre fils. Il est naturel de vouloir le meilleur pour votre enfant et de chercher des solutions lorsqu'il rencontre des défis.

Il est important de se rappeler que les comportements des enfants peuvent fluctuer, surtout lorsqu'ils sont confrontés à des changements, comme l'absence de leur enseignant habituel. Ces changements peuvent créer une insécurité chez l'enfant qui peut se manifester par des comportements inhabituels ou perturbateurs.

Dans ce contexte, il peut être utile de mettre en place une communication ouverte et constructive avec les enseignants et le personnel de l'école. Vous pouvez demander une réunion pour discuter de vos préoccupations et pour comprendre leur point de vue. Cela pourrait aussi être l'occasion de clarifier avec eux les attentes et les règles de comportement à l'école.

En parallèle, essayer de parler avec votre fils de ses sentiments et de son comportement à l'école pourrait être une bonne approche. À son âge, il peut avoir du mal à exprimer ses émotions et ses frustrations, ce qui peut se traduire par un comportement perturbateur. Essayez de lui poser des questions ouvertes et d'écouter attentivement ses réponses. Par exemple, vous pourriez lui demander comment il se sent à l'école, ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas, comment il se sent quand il est frustré, etc.

Concernant le problème de sommeil à l'école, il est possible que votre fils n'ait tout simplement pas besoin de dormir pendant la journée. Si c'est le cas, essayer de lui faire prendre une sieste pourrait effectivement être source de frustration pour lui. Il serait bon de discuter de cela avec l'école pour voir s'il serait possible d'aménager un temps calme plutôt qu'une sieste obligatoire.

Dans le cas où les comportements de votre fils persistent malgré ces démarches, une consultation avec un professionnel de la santé mentale de l'enfant (psychologue, pédopsychiatre) pourrait être envisagée. Ce professionnel pourrait vous aider à comprendre les comportements de votre fils et vous proposer des stratégies adaptées pour y faire face.

Enfin, il est important de se rappeler que chaque enfant est unique et évolue à son propre rythme. Les comportements que vous observez chez votre fils peuvent être le signe qu'il traverse une phase d'apprentissage et d'adaptation. Avec votre soutien, de la patience et de l'amour, il est probable qu'il surmonte ces défis.

J'espère que ces suggestions vous seront utiles. N'hésitez pas à demander de l'aide et du soutien si vous en ressentez le besoin. Vous faites un travail formidable en tant que parent et je suis sûr que vous trouverez les bonnes solutions pour votre fils.

Eric Merle Psy sur Marly-le-Roi

39 réponses

75 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIL. 2023

Bonjour,
En lisant votre mail, je comprends que votre fils a des difficultés importantes à gérer ses émotions et encore plus depuis l’accident de travail de sa maîtresse.
Je vois deux choses dans son comportement:
- tout d’abord, l’adulte maîtresse sert de référence à votre fils. Son départ forcé équivaut peut-être pour lui à l’angoisse de la séparation.
- enfin des comportements comme le sien sont toujours révélateurs de quelque chose à dire dont il n’a pas forcément conscience, mais dont sa colère et ses changements d’humeur sont des témoins. Je pense à la grossesse, à la naissance, à tout ce qui serait à aller observer de ce point de vue là.
Aussi je ne vous conseille pas de le punir, mais au contraire de l’inviter à exprimer ce qu’il ressent, avec des dessins, des pions, qu’il mette en scène ce qu’il vit. Cela va vous éclairer.
En espérant que mon mail vous ait éclairée, je vous souhaite une excellente journée. Frédérique Zanini.

Frédérique Zanini Psy sur Auch

5 réponses

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIL. 2023

Bonjour,

Un enfant est un petit être en devenir. A 4 ans rien n'est en place. Il va pouvoir être calme a certains moments puis plus instables à d'autres selon son environnement, selon ce qu'il entend, voit, reçoit comme message, selon sa fatigue..

Un enfant a besoin de message clairs pour pouvoir les intégrer et surtout pas de cri et de colère.
Cela le rend très malheureux puisqu'il devient insatisfaisant. un enfant souffre de na pas satisfaire ses parents!

De plus il a peur, la peur tétanise et bloque les moyens d'apprentissage.
Si on vous cri dessus , vous n'allez pas agir de la même façon que si l'on vous montre et accompagne avec bienveillance. Lui c'est pareil.

Si vous criez, il est déstabilisé et cette instabilité va se faire ressentir à l'école et ailleurs.

Optez pour une autorité bienveillante, ne jamais dévaloriser! Un cadre et des limites claires. Pas trop de choses à intégrer à la fois.
Faites des demandes adaptées à son âge.

Il est important de comprendre qu'un enfant a énormément de consignes à intégrer. Il faut lui donner le temps de les assimiler.
Encourager, répéter, être simple. Ex : On ne dis pas de gros mots, n'en dites pas surtout. Les parents montrent l'exemple.
Si un parent dit" On ne tape pas!", en donnant un tape c'est complétement illogique !"
Pas trop d'exigences et pas de laxisme. Un juste milieu.

Si vous instaurez du calme et de la valorisation chez vous , de l'écoute, lui laissez un espace d'être lui même avec ses réussites et ses échecs il va retrouver un équilibre.

Son père est-il présent?

Le père a une place essentielle dans l'éducation d'un enfant, c'est une référence.
Un père qui cadre avec respect, qui est fier de son enfant, apporte énormément de stabilité à l'enfant.

Je reste à votre écoute.

S. Filleul.

Sandrine Filleul Psy sur Evry

659 réponses

327 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIL. 2023

Bonjour,
Si les maîtresses remplaçantes ont eu moins de cadre, que l'enfant a été perturbé dans ses repères (très importants à la maternelle), il a dû mettre des comportements de réaction qui, à sa façon, se font par un comportement d'insolence.
Lui permettre d'avoir un cadre fixe et sécurisant à la maison est important, valoriser la discussion et l'expression des émotions, puis se dire qu'il va grandir, que déjà, après les vacances, il y aura d'autres choses qui vont changer, évoluer.
Si vous avez besoin de vous faire accompagner dans ce moment, orientez vous vers un.e professionnel.le de la parentalité qui vous donnera quelques conseils.
Je reste à votre disposition si vous souhaitez en discuter,

Fanny Lebez Psy sur Melun

46 réponses

38 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIL. 2023

Bonjour,

Difficile de comprendre la réalité de la situation et pourquoi vous avez besoin de punir, crier,… si votre fils est si sage à la maison, contrairement à ce qu’on vous dit sur son comportement perturbateur à l’école.
Ceci étant les « crises » d’un enfant sont à peu près naturelles jusqu’à ses 5 ans.

Le contenu et le ton de votre message font penser que peut être vous le voyez et vous le traitez un peu comme s’il était un être exceptionnel…, ce qui ne l’aide pas à acquérir les bases du comportement acceptable en société.

Et ses problèmes alimentaires reflètent peut être aussi certaines difficultés ou un refus / peur de la nouveauté ?

Il serait probablement judicieux de demander l’avis d’un pédopsychiatre.

Je vous souhaite de comprendre les réalités et les raisons du comportement de votre jeune fils et d’apprendre comment bien l’accompagner vers une bonne intégration à l’école et une alimentation saine et complète.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4439 réponses

12216 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIL. 2023

Bonjour,

Je comprends que vous soyez préoccupé par le changement de comportement de votre fils à l'école. Il peut y avoir plusieurs facteurs qui contribuent à ce genre de situation. Voici quelques suggestions pour vous aider :

Communiquer avec l'école, prenez rendez-vous avec la maîtresse ou le directeur de l'école pour discuter des préoccupations que vous avez concernant le comportement de votre fils. Essayez d'obtenir autant d'informations que possible sur ce qui se passe à l'école, comment il se comporte en classe ...

Renforcer les règles et les attentes, assurez-vous que votre fils comprend clairement les attentes de comportement à l'école et à la maison. Fixez des règles cohérentes et expliquez les conséquences des comportements inappropriés. Soyez ferme mais calme lorsqu'il ne respecte pas les règles, en utilisant des conséquences appropriées et cohérentes.

Travailler sur la gestion des émotions, aidez votre fils à développer des compétences pour gérer ses émotions et sa frustration. Enseignez-lui des techniques de relaxation, de respiration profonde ou de distraction pour l'aider à se calmer lorsqu'il se sent contrarié. Encouragez-le à exprimer ses émotions de manière appropriée et à demander de l'aide si nécessaire.

Encourager les activités positives, valorisez les comportements positifs et les bonnes actions de votre fils. Praisez-le lorsqu'il se comporte bien à l'école ou à la maison. Impliquez-le dans des activités parascolaires ou des hobbies qui lui permettent de canaliser son énergie de manière positive.

Impliquer d'autres professionnels de l'école, si vous avez des préoccupations persistantes, vous pouvez envisager de demander une réunion avec d'autres professionnels de l'école, tels que le conseiller scolaire ou l'orthopédagogue. Ils peuvent offrir un soutien supplémentaire et des stratégies adaptées à votre fils.

Consulter un spécialiste, si le comportement de votre fils persiste malgré vos efforts, il peut être utile de consulter un professionnel de la santé mentale spécialisé dans le développement de l'enfant. Ils pourront évaluer la situation plus en profondeur et proposer des interventions adaptées à ses besoins spécifiques.

Il est également important de garder à l'esprit que les enfants peuvent réagir différemment dans différents contextes et avec différentes personnes. Il se peut que votre fils ait besoin d'un certain temps pour s'adapter aux changements à l'école. Avec votre soutien et une communication ouverte avec l'école, vous pourrez travailler ensemble pour aider votre fils à surmonter ces difficultés.

Lorenzo Perucchi Psy sur Montpellier

155 réponses

218 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2023

Bonjour,

Vous écrivez que le comportement de votre fils n'a pas changé à la maison, où il continue de respecter le cadre que vous lui posez.
La difficulté vient donc exclusivement de l'école, et de la manière dont la cadre n'est probablement pas posé de manière cohérente par la maitresse et l'ATSEM, voit pas posé du tout !
Le punir et crier une fois à la maison ne sert à rien.
Pouvez-vous vous rapprocher d'autres parents pour interroger comment cela se passait pour les autres enfants ?
Comment cela se passe-t-il depuis les vacances, est-il toujours respectueux du cadre à la maison ? Si tel est le cas, vous aurez la preuve que ces dysfonctionnements ne lui sont pas imputables. Il faut espérer que l'an prochain votre fils ait une autre enseignante...

Si cela n'est pas le cas et que vous constatez un relâchement à la maison aussi, n'attendez pas à l'emmener consulter afin de vous recaler, avec l'enfant, sur la manière de poser les limites et de les faire observer, car à partir de 3 ans l'enfant doit se structurer avec des limites claires et bientraitantes pour apprendre à savoir faire avec la frustration et les autres.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching parental

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1868 réponses

2677 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2023

Bonjour The Batman,

Votre Fils a clairement un problème avec la maitresse, si il n'est pas sage dans certaines situations c'est qu'en effet ces situations sont gonflante pour lui ou qu'elles le rendent triste. Les vacances lui feront du bien et à vous aussi, il faut surtout éviter de le mettre dans la case des enfants à problème sinon il fera tout pour y rester et coller à ce qu'on attend de lui.

Quentin GARDRAT, Psychothérapie en ligne, tarif libre (le patient décide), Philothérapeute.

Quentin Gardrat Psy sur Le Havre

390 réponses

229 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2023

Bonjour
Vous décrivez deux petits garçons. L'un est "adorable", poli, il vous aide à la maison, parle beaucoup mais a un souci dans son rapport à la nourriture. Ce petit garçon a effectué une bonne rentrée à l'école à part " quelques écarts". Quels types d'écarts et pourquoi ressentez vous le besoin d'expliquer ces ecarts en disant que cela " arrive"? L'autre petit garçon est perçu comme insolent et perturbateur par la maîtresse et l'ATSEM. Si tout se passe bien à la maison quel sont les raisons des cris et des punitions? Le décalage entre l'enfant qui est à l'école et l'enfant à la maison est trop important et mérite une explication. Le rapport à la nourriture est récurrent et offre une piste d'exploration.
Je vous conseille de rencontrer l'enseignante et de lui demander de vous décrire précisément le comportement de votre fils selon les moments de la journée afin de comprendre son fonctionnement. Consulter vous aiderait également à traverser cette période.
Bon courage
Katia Brisset

Katia Brisset Psy sur Bordeaux

20 réponses

7 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2023

Bonjour,

Le changement de maitresse l'a peut être perturbé.
On ne travaille pas pour soi à cet âge. On travaille et on est sage pour l'autre. Parce qu'on a envie d'un retour positif de l'adulte.

Peut être qu'il n'aime pas sa maitresse , peut être qu'elle ne l'aime pas.

Tant que votre fils est content et heureux c'est le principal. Il a 4 ans. Jouer avec des couvert, parler au temps calme, et vouloir jouer c'est quand même "normal".

A l'école, ils doivent tous en même temps, tout faire au même moment. Temps calme, travail , jouer, manger, ... Si il n'en a pas besoin de temps calme, il n'en a pas besoin c'est tout.

Essayez peut être de lui dire, quand est ce qu'il aura quelle maitresse. C'est peut être ça le problème. Dites lui le matin quelle maitresse il va trouver.
Parce que à 4 ans, faire le lien entre les jours de la semaine et la présence des adultes c'est compliqué.

Allez interroger la permanence des adultes.

Si jamais ça continue,

Envoyez moi un message privé

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

396 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2023

Bonjour,

Votre enfant étant dans une période de découverte de son environnement social, plus particulièrement tissage des premières relations, il se découvre, experimente, teste... L'adulte est là pour l'accompagnement et l'aider à réguler ses émotions dans un cadre bienveillant et secure.
Il peut se montrer agréable, poli dans un contexte et pas dans un autre suivant la qualité de l'interaction qu'il a avec les personnes qui interagissent avec lui.
Il est important que vous le questionnez sur sa relation avec l'enseignante remplaçante et également d'échanger avec cette dernière à propos de votre fils, si ce n'est déjà fait.
Il se peut qu'il soit perturbé par la trop longue absence de sa maîtresse avec qui il a construit un lien affectif.
Vous questionne t-il à son sujet ? peut être lui manque t-elle?...
Vous pouvez consulter un thérapeute afin de mettre de la lumière sur cette nouvelle attitude anxiogène pour vous, depuis l'absence de son enseignante ou même avant et comprendre ce qui se passe réellement pour votre enfant afin que vous puissiez l'accompagner de façon pertinente et adaptée.

Je me tiens à votre disposition pour toute question ou prise de rendez-vous.

Avec empathie et bienveillance,



Mehdia Salhaoui
Thérapeute familiale & conjugale
Consultations en ligne et en présentiel

Mehdia Salhaoui Psy sur Le Havre

109 réponses

103 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2023

Bonjour,

Les vacances scolaires feront du bien à votre enfant et vous également. Cela vous laisse le temps de faire évoluer la situation dans un climat qui sera plus propice.
Il serait bien de travailler avec lui sur les situations que vous aimeriez rectifier pour son bien-être en discutant avec un thérapeute.
Vous pouvez me contacter si vous le souhaitez.

Cordialement,
Fouzia FOUFA

Fouzia FOUFA Psy sur Marseille

100 réponses

218 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2023

Bonjour,

D'après ce que vous indiquez l'élément initial perturbateur est l'absence de la maîtresse avec l'arrivée de la remplaçante. D'autre part il est plus agité en présence de la maîtresse et en classe et plus calme dans un autre contexte.
Il est tout à fait possible que le passage de la remplaçante (peut-être avait elle moins d'autorité ou était moins sécurisante) l'ait perturbé et qu'il n'ait pas pu par la suite retrouver ses repères initiaux.
Il serait bon de voir comment va se passer la nouvelle année scolaire à la rentrée de septembre, surtout s'il change de maîtresse.
Sinon il faudra peut-être voir avec un pedo psychiatre. Il est possible aussi qu'il soit plus doué que les autres et qu'il s'ennuie à l'école ...
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4281 réponses

22136 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2023

Bonjour,

Je lis plusieurs contradictions dans votre écrit. Vous dites à la fois que votre enfant est "adorable mignon poli", et à la fois que vous avez tout essayé "cri, punition..." Que s'est-il passé précisément à la maison pour que vous ayez cette attitude avec lui ?
Il est apprécié par sa 1ère maitresse, jugé perturbateur par la seconde, divergences d'opinion entre l'ATSEM et la cantinière...

Que se passe-t-il réellement pour votre fils ? Vous êtes-vous posé la question de savoir ce qui le traverse quand il est à l'école ? Quelles sont ses émotions, que ressent-il ?
Son rapport à l'alimentation est une piste très intéressante pour comprendre ce qui se joue pour lui, il semblerait qu'il y ait des difficultés pour se nourrir, il joue avec la nourriture à la cantine, et à la maison comment est-ce pour vous ? Qu'est-ce que cela vous fait ? Y aurait-il une sorte de chantage affectif en lien avec la nourriture ?

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2173 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIL. 2023

Bonjour,

Je vous remercie pour votre message.

En effet, il est difficile de vous faire une idée de la vérité étant donné que vous avez eu différentes versions de celle ci. Ce qui compte à mon sens, c’est uniquement votre fils, il est content d’aller à l’école, vous avez écrit ceci en fin de message, de plus, il est adorable avec vous, donc il est juste indiscipliné quand il n’est pas sous surveillance, et je vous répondrai oui c’est normal, c’est un enfant.

À 4 ans, s’il ne souhaite plus faire la sieste, les maîtresses peuvent proposer d’autres alternatives, faire un temps calme dans la classe pendant que la maîtresse prépare les prochaines activités ou rejoindre la classe supérieure où d’autres élèves ne font pas la sieste également.

Rassurez vous, il y a des solutions pour que vous soyez entendu et que les besoins de votre fils soient respectés, je reste à votre écoute
Marjorie Lugari * Aide à la Parentalité * Psychanalyste * Praticien en Psychothérapie * Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10895 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16350

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137150

réponses