Mon fils a eu des attouchements sur sa demi-soeur

Réalisée par Breizh · 13 avril 2017 Agressivité

Bonjour.

Je vis avec une femme depuis 5 ans elle a deux enfants garçon et fille âgés respectivement de 7 et 10 ans.

Je suis papa d'un garçon de 17 ans qui vit avec moi depuis trois années.

Nous vivons tous sous le même toit depuis l'arrivée de mon fils.

Il y a deux années la fille de ma compagne à avoué à sa grand mère qu'il existait entre elle et mon fils un secret mais qu'elle ne pouvait en parler. Elle a fini par avouer que par deux fois mon fils alors âgé de 15 ans lui avait touché le sexe et lui avait montré le sien (Aucune pénétration n'a eu lieu).

Lorsque nous avons appris cela j'ai voulu avoir les aveux de mon fils qui a reconnu immediatement les faits.

Il a extrêmement honte et s'est excusé auprès de la petite, de sa mère et de son père. Des mesures ont été prises pour protéger la petite, changement de chambre, portes fermées à 22h00, étage interdit...

Je lui ai très clairement dit que si quoi que ce soit de ce genre se reproduisait je l'emmenerais moi même à la police.

Depuis ces fais elle le traque en permanence et ne le laisse plus vivre un instant, toujours des réflexions j'ai le sentiment que le moindre de ses plaisirs doit être gâché ou supprimé.

Notre couple bat de l'aile depuis cette histoire.

Nous traversons une période dure et ma compagne me demande d'envoyer mon fils en pension ou de le renvoyer chez sa mère. En cas de refus de ma part elle porte plainte et diffuse à tous les camarades de mon fils ce qu'il a fait.

Je ne sais plus comment me comporter, je trouve sa réaction extrême et je me demande où elle s'arrêtera. Qui me dit qu'une fois mon fils chez sa mère elle ne portera pas plainte... elle le répète sans cesse qu'on ne sait pas ce qu il y a dans la tête de sa petite, ce que je comprends bien.

Maintenant elle ne veut plus que le bourreau de sa fille reste sous notre toit.

Il reste mon fils et malgré tout et je me dois de le protéger aussi.

Je me sens vraiment perdu je crois que la séparation n'est pas loin devant notre impossibilité de trouver une terrain d'entente.

Merci pour votre lecture.

Cordialement.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 13 AVRIL 2017

Bonjour,
Beaucoup de choses dans votre témoignage, et on voit que tout finit par se mélanger effectivement.
En ce qui concerne la petite, je ne comprends pas bien cette phrase :

« Depuis ces fais elle le traque en permanence et ne le laisse plus vivre un instant, toujours des réflexions j'ai le sentiment que le moindre de ses plaisirs doit être gâché ou supprimé. » 

Est ce que la petite viendrait en lieu et place de la maman, par procuration en somme, mener la vie dure à votre fils, même si, cette enfant de son côté, souhaite se faire entendre ?

Il serait bon qu’un professionnel puisse entendre l’enfant afin d’évaluer ce qui relève de ces attouchements, le contexte, la manière dont elle les a perçus, leur impact, (notamment cette notion de secret si culpabilisante dans ces cas là), et ensuite aider à renouer le dialogue qui semble s’enkyster entre vous.

S’agissant de la plainte, ce peut être une manière pour votre compagne de mettre la pression dans votre couple. Mais attention, cela ne doit pas être pris à la légère. Quand la machine judiciaire s’emballe, difficile de l’arrêter.
Ne jamais oublier qu’un retrait de plainte n’annule pas automatiquement la procédure, dès lors que le procureur a toute autorité pour se saisir lui même et continuer les poursuites au nom du Parquet.
Donc, y réfléchir quand même avant de foncer tête baissée au commissariat. D’autant que les auditions ne seront pas une partie de plaisir pour la petite.

Cordialement à vous

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2273 réponses

6755 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2017

Bonjour
Vous êtes un papa responsable et aimant et je vous en félicite!
Je pense qu'il serait important de prendre deux types de démarches: une psychothérapie pour la petite fille afin qu'elle puisse se libérer de son traumatisme et qu'il ne laisse aucune séquelle en elle. Un aide aussi est a envisager pour votre fils car il doit être en grande souffrance lui aussi. Et pour conclure une thérapie familiale afin de rétablir l'équilibre dans votre foyer! Je sais c'est un chemin long mais je pense qu'il est le seul qui pourra vous aider à résoudre cette situation de souffrance profonde et à redonner à votre femme confiance en vous et en votre couple.
Courage N'hésitez pas à m'écrire sur mon espace perso.
Bien à vous Livia Clara-Vilnat praticienne en psychologie

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1109 réponses

4539 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2017

Bonjour Monsieur,

Vous nous avez exposé ici une situation malheureusement beaucoup plus fréquente que vous ne le pensez : les enfants sont tentés par ce genre de comportement même entre frères et soeurs de la même fratrie.
Et ce n'est surtout pas à la police d'intervenir dans ce cas..., mais c'est aux parents d'anticiper les attouchements en faisant une éducation à la pudeur et à la retenue, en énonçant les interdits, dans le cadre d'une éducation sexuelle adaptée à l'âge des enfants.
Dans le cadre d'une famille recomposée comme la votre..., d'autres aspects sont à prendre en compte, comme la différence d'âge et d'intérêts..., ainsi que les interdits propres à la fratrie en place.

Mais... la réaction de votre compagne est effectivement démesurée compte tenu de celle de votre fils.

Mes collègues vous ont tous donné de bons conseils.

Etant donné la complexité de votre situation il me semble que le mieux serait de demander un conseil conjugal auprès d'un(e) thérapeute familial(e) qui pourrait ensuite rencontrer aussi tous vos enfants (dont les deux concernés par l'histoire qui vous a tous perturbés).
Vous impliquer dans une thérapie de ce type vous aiderait à dénouer les fils de tous vos conflits latents (dont l'épisode décrit semble porteur), de définir un mode de vie commun et de vous donner à vous, adultes, les repères éducationnels nécessaires pour accompagner le devenir de tous vos enfants.

Je vous souhaite le courage de trouver les solutions les plus adaptées à votre situation !
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4364 réponses

11977 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2017

Bonjour, la situation causée par la révélation du geste de votre fils a dégénéré au point de rendre la vie quotidienne très tendue. Il n'y a plus de proportion entre les faits et le climat dramatique qui s'est installé.Le terme de bourreau est significatif de cet état de fait. La position de sauveur, de victime et d'agresseur telle qu'elle s'est fixée ne permet pas d'évolution positive et la cristallisation de la situation verrouille toute sortie par un dialogue qui remettrait le choses à leur juste place sans minimiser ce qui a pu être ressenti par la fille de votre compagne. Vous devez retrouver la sérénité pour réfléchir et voir cette situation à plat avec ce qu'elle comporte comme souffrance pour votre fils et pour vous même. Envisagez les solutions qui peuvent s'offrir à vous au moins temporairement pour sortir de ce huis clos destructeur. Je suis à votre disposition sur mon mail privé.Bon courage à vous.
Cordialement.
Catherine TUDAL. Psychologue.
PS: mon précédent message n a pas été affiché.

TUDAL Catherine Psy sur Boulogne-sur-Gesse

237 réponses

1799 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2017

Bonjour Breizh, ce que vous vivez est très difficile car il semble que les choses se sont emballées de façon incontrôlable avec une escalade sans fin dans la protection contre ce que pourrait faire votre fils. Il est difficile de dire à sa place ce qui l'a motivé au départ (simple curiosité ou autre) mais quoiqu'il en soit il s'est comporté de façon responsable en reconnaissant les faits. Il doit souffrir de cette situation qui le met en position d'éternel agresseur sans possibilité d'aucune sortie ni évolution possible de ce statut qui est matérialisé par un fermeture de porte et autre..Votre compagne a, pour des raisons qui appartiennent à son fonctionnement psychique, son passé, ses propres traumatismes et peurs, amplifié son devoir de protection envers sa fille au point d'en faire un point central de votre vie à tous. Ce fonctionnement familial ne peut durer sans provoquer de dégâts auprès des différents membres car il a installé chacun dans un rôle précis d'un scénario sans issue et délétère. Dans la mesure où il ne vous est pas possible d'en discuter pour le faire évoluer, réfléchissez à ce qui vous permettrait de retrouver une vie normale, sereine, pour vous et votre fils dans la mesure de vos possibilités matérielles et affectives.
Écoutez votre cœur et votre instinct ainsi que ceux de votre fils qui ne doit pas expier à vie.
Vous pouvez 'écrire sur mon mail si vous le souhaitez.
Bon courage à vous

Catherine TUDAL. Psychologue.

TUDAL Catherine Psy sur Boulogne-sur-Gesse

237 réponses

1799 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2017

Bonjour,
IL y a beaucoup beaucoup de choses à décrypter,
la parole délivre !
Je reste à votre disposition.

Florence Anezo
Psychanalyste
Spécialisée thérapie de couple

Florence Anezo Psy sur Plélan-le-Petit

664 réponses

349 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2017

Bonjour
Consulter un psy de famille me semble l'idéale pour que vous puissiez tous vous exprimer et surtout les enfants.
Le comportement de votre compagne montre sa peur, son besoin de protéger sa fille, cependant ce comportement pourrait aussi signifier quelque chose chez elle même qui n'a pas été réglé....?
Votre attitude envers votre fils a été correcte et je me permets de vous dire qu'il a fait des excuses, depuis rien ne s'est passé, et ce qu'il vit peut profondément le toucher et perturber, surtout si vous le menacez de l'emmener à la police. Je comprends votre position, et vous avez raison de protéger votre fils surtout qu'il n'y a rien eu depuis? Un dialogue bienveillant et empathique me semble être le mieux avec votre fils.
Et dans ce sens consulter un psy de famille pourrait vous aider, car dans une relation personne devrait avoir à choisir entre son fils et sa compagne.
Je vous souhaite de régler cette situation difficile pour le mieux.
Je reste à votre disposition

Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Psy sur Marigny

430 réponses

2460 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Agressivité

Voir plus de psy spécialisés en Agressivité

Autres questions sur Agressivité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 136050

réponses