Problème avec belle mere

Réalisée par Prisca0107 · 17 janv. 2023 Aide psychologique

Bonjour je viens pour avoir des conseils.
Je n ai jamais eu une bonne relation avec ma belle mère depuis 20 ans. Elle m a fait plusieurs des remarques extrêmement méchantes sur ma capacité à devenir mère. Je lui en veux.
Lorsque nous avons annoncé ma grossesse avec mon mari, ma belle mère était très heureuse.
Depuis son comportement m inquiète.
Elle m a fait des réflexions car elle souhaitait venir à la maternité alors que moi je refuse les visites. Je lui ai dit tenu tête et je ne me suis pas laissé faire.
Elle a fait une chambre à notre fils chez elle comme si elle allait l élever à temps plein.
Et la maintenant elle a dit qu elle trouve le temps long avant l accouchement.
Qu elle avait peur de ne pas être à la hauteur de son statut de grand mère.
Ma belle mère fait une fixette sur son petit fils et fait un amalgame par rapport à sa petite fille de 20 ans; elle a eu à sa naissance car sa mère ne pouvait pas l élever.
J ai l impression qu elle veut me prendre mon bébé et je suis hyper angoissée à cause d elle. Elle m a gâché mon dernier trimestre de grossesse et je lui en veux.

je rêve la nuit qu elle me l enlevé et part avec.
J appréhende beaucoup leur rencontre car elle va vouloir le prendre dans les bras et va se jeter dessus comme un Chien sur un os.
Je ne veux pas qu elle le touche. Elle n est pas stable psychologiquement.
Elle lui a fait pleins de cadeaux sans me demander mon avis. Du coup j ai tout revendu sur Vinted.
J ai galére durant des années pour avoir cette enfant et je ne veux pas qu elle lui achète des choses à ma place ni qu elle prenne ma place.

elle va être en retraite à partir d avril et va vouloir venir voir son petit fils sauf que moi 5-6 fois en sa présence par an me suffise. Je ne veux pas faire d effort pour elle.

Mon mari défends sa mère envers et contre tout et ne comprends pas mon malaise. Il ne voit pas ce qu elle fait de mal. Sa mère est notre seul sujet de dispute. Si elle m envahit trop j hésiterai pas à partir avec mon fils pour avoir la paix. Mais je n ai pas l intention de subir ça et il est hors de question que je la vois plus souvent.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 18 JANV. 2023

Bonjour.
C'est une situation extrêmement difficile à vivre, c'est certain.
Il me paraît là ;et vous l'avez certainement compris; que votre belle-mère compense certaines choses avec sa petite fille.
Malgré le statut familial, certains beau parents ont aussi cette capacité à être toxique, il faut donc tout de suite imposer une certaine distance, que ça leur plaise ou non. Le soutien de Monsieur est absolument primordial. Votre famille au sens proche, est prioritaire sur cela.
Ne craignez pas de vous la mettre elle mettre à dos si nécessaire. J'entends par là qu'une discussion ferme et calme serait certainement nécessaire sur votre ressenti.
Il est certain qu'elle ne fait pas ça d'un mauvais œil et ne réalise d'ailleurs pas le mal que cela peut provoquer chez vous. Ce sont des étapes à mettre une par une les unes derrière les autres qu'il faut faire consciencieusement.
il est conseillé dans ce genre de situation de se faire accompagner d'un professionnel.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

91 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2023

Bonjour Prisca
Je pense que votre mari vous comprendrait mieux si vous lui parliez devant un tiers professionnel. Proposez lui un rdv en couple avec l'un l'une d'entre nous. Il entendra votre souffrance. Et je pense que ça va débloquer la situation
Avec bienveillance
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3399 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2023

Bonjour Prisca
Comment apaiser cette relation, qui n'est pas au beau fixe depuis longtemps
Votre mari est pris entre l'amour qu'il vous porte, et sa mère qui est sa mère.
Je pense que vous auriez besoin de parler avec votre conjoint et qu'en séance de couple, il vous comprendrait mieux
Je vous reçois en couple avec plaisir en présentiel ou visio
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3399 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2023

Bonjour,

On ne peut pas vous reprocher votre attitude et vous avez raison de mettre de la distance entre vous et votre belle mère, même s'il ne faut pas exclure un peu plus de diplomatie.
Vous êtes actuellement légitimement stressée. Mais apparemment le stress vient encore plus de l'attitude de votre mari qui ne semble pas comprendre le sujet. Il n'ose vraisemblablement pas prendre position vis à vis de sa mère. Pourtant c'est à lui de résoudre le problème. Il faut que vous ayez une discussion très claire avec lui et s'il ne comprend toujours pas il ne faut pas hésiter à lui dire que vous ne pourrez pas rester avec lui. Il doit faire des choix. C'est sa mère et non la votre.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4098 réponses

21133 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2023

Bonjour,
Il y a la peur que votre belle mère vous vole votre enfant et cette rancœur que vous entretenez parce qu'elle a eu des doutes sur votre capacité à devenir maman. Sur ce point, vous allez pouvoir lui démontrer qu'il n'en est rien.
On a le sentiment que vous faites un procès d'intention à cette personne parce que votre enfant n'est même pas encore né : pour le moment, elle ne vient pas le voir, elle ne s'occupe pas de lui, elle ne fait rien ! tout n'est donc que projection négative, pas la réalité...et pourtant vous entrez dans une colère terrible, comme si c'était la réalité. Il y a certainement quelque chose à aller identifier dans votre propre enfance qui expliquerait cette peur viscérale, réactivée par votre belle mère qui est peut-être un peu excessive mais qui n'a sans doute pas d'aussi mauvaises intentions que vous lui prêtez.
Prenez conscience de vos interprétation négatives : où est le mal à faire des cadeaux à son petit fils , à être une grand mère "gâteau" ? quel mal y a t-il à ce qu'elle ait installé une chambre pour le recevoir au mieux quand, comme beaucoup de petits enfants, il ira en vacances chez elle ? vous-même, n'alliez vous pas chez votre grand mère quand vous étiez enfant ?
Et puis, à supposer qu'elle "déborde" de son rôle quand le bébé sera là, il sera temps de poser des limites mais de là à interdire toute relation et à menacer de vous "enfuir" avec lui, ne pensez vous pas qu'il y a une marge ? N'oubliez pas non plus que la loi prévoit le droit de visite des grands parents et que vous ne pourrez donc pas vous y soustraire. Et enfin, votre enfant ne manquerait pas de vous reprocher plus tard de l'avoir coupé de cette relation qui encore une fois, ne vous enlèvera rien, parce qu'elle n'est pas de la même nature.
Je vous encourage à observer autour de vous : il y a certainement beaucoup de grands parents et d’enfants qui partagent de 'l’amour et cela n'a rien d'anormal.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique Blanche, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4441 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Chère future Maman,

Un bien joli évènement vous attend, après un parcours du combattant et l'aboutissement de votre voeu merveilleux !

Votre focus doit rester concentré là-dessus, ne pas être terni par votre relationnel délicat ( je dirais...) avec la mère de votre mari.
Cette dernière sera certes bientôt de nouveau grand-mère mais elle doit d'ores et déjà prendre conscience que son rôle sera celui de grand-mère et en aucun de maman ou seconde maman, ne pas prendre des initiatives déplacées même si elles partent d'un bon sentiment envers votre enfant.
Elle a certes éduquée sa petite-fille mais le contexte familial et initialement la cellule conjugale n'est pas du tout le même. C'est la première chose qui doit être posée pour fonder un édifice solide et sans râtées.

Pour ce, vous devez poser avec calme et lucidité tous les éléments sur la table, vous et votre mari, car seul le dialogue peut avoir raison de cette situation.
J'entends bien que votre mari soutient sa mère, un homme reste toujours dans un lien de fusion initiale avec sa mère, bien plus qu'une femme. Mais il est époux et déjà PAPA; cela demande de revisiter sa posture dans le couple et auprès de sa mère. C'est un appel à neutralité pour ne pas/ plus être entre deux "feux", sa mère et vous avec bébé très bientôt.
Rappelez lui au cours de cet échange à deux nécessaire au calme que votre grossesse a été pour vous essentiellement source d'angoisse et de souffrances, que vous portez cet enfant et que comme lui avec sa mère dans sa phase de nourrisson et déjà in utéro, votre symbiose avec Bébé ne doit pas être perturbée par quiconque, respectée et que son rôle en tant que papa est de protéger votre dyade maman et bébé telle la pelure d'oignon, la carapace protectrice de ce binôme unique.

L'arrivée de Bébé ne doit pas être source à intrusion de sa propre mère et un positionnement de chacun dans ses rôles réels.
POSER LES CADRES, n'attendez pas l'irruption dans la chambre de maternité puisque votre voeu n'est pas de voir arriver votre belle-mère, on ne contrarie jamais une nouvelle maman, non ????
Imposez-vous mais en étant habile, sans colère, sans hausser la voix, cela induirait une dispute dont une maman enceinte n'a pas besoin et qui induit des hormones du stress directement à Bébé.
Montrez que vous êtes en pleine confiance et une bonne future maman, restez calme. Vous savez, le calme est bien plus détsabilisant que la colère. Il parvient à désarconner les femmes/ hommes les plus affirmés.

je comprends très bien votre agacement et votre angoisse mais si vous jouez la carte de la communication avec votre mari, il devra se raviser en tant que futur papa et sortir de l'emprise maternelle visiblement encore prégnante, d'autant que la retraite de la maman arrive et qu'elle sera plus disponible.
Avoir déjà préparé la chambre de votre enfant chez elle, c'est la preuve que vous devez cadrer de suite son rôle, elle n'est en rien la mère, vous êtes la maman, numéro un en tout et elle se doit de vous demander avant d'engager toute initiative.
L'agressivité et l'animosité sont inutiles, le feeling n'est pas passé, et bien prenez de la distance, lâchez prise sur cette querelle et dans cette ambiance néfaste pour vous et par effet écho votre couple et votre enfant à venir.
Nous ne pouvons pas changer les personnes, avec l'âge leur instance critique ( leur propre censure appelée le Surmoi) s'affaisse et là vous vous épuisez.

Je me tiens à votre écoute en e-consultation pour vous aider à franchir le pas sachant que si vous consultez mon profil ou mon site, vous verrez que je suis spécialisée sur l'aide à la parentalité, donc au relationnel optimal parents et enfant déjà in utéro, avec toutes les cellules venant graviter autour de votre noyau de base, votre couple et le fruit de votre amour !

Avec toute ma bienveillance, mon empathie et mes voeux les plus doux pour l'arrivée de ce petit bout adorable.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en Psychothérapie
Thérapeute d'aide à la parentalité

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8737 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour Prisca,

En lisant votre courrier, j' entends que vous vous sentez complètement agressée.
Il y a quelque chose d'irrationnel dans votre perception de la situation et vos réactions sont exacerbées.
Je ressens une grande panique, presque un désespoir

Il se joue quelque chose de fort pour vous qu'il est important de prendre en considération sinon cette sensation va envahir votre vie de femme, de couple et de maman.

N'ayez pas peur de consulter pour comprendre.
Mettre des mots, de la lumière va vous permettre de reprendre pieds.

Les relations entre femme et belle mère ne sont pas simples, ni pour l'une ni pour l'autre.
Un fils, un mari, au centre, un même amour à partager.

Comme dans toutes relations , le but est de pouvoir communiquer.
Dans la situation ou vous vous trouvez cela est impossible et votre mari se retrouve complètement impuissant.
Votre couple risque de se fragiliser, ce n'est pas le moment!

Attention il n'est jamais bon pour un enfant de se retrouver au centre d'un conflit et d'autant plus d'en être la cause. c'est désastreux.
Il a besoin de tendresse, d'amour, d'être paisible au sein de sa famille.

Durant toute votre vie vous serez sa maman, laissez le être aimé.
C'est lui faire le plus beau des cadeaux. Aimé par vous, par son père, par sa grand-mère et toutes les autres personnes de son entourage.

On ne possède pas un enfant, on l'accompagne.

N'ayez pas peur de vos peurs mais allez à leur rencontre. Faites vous aider. C'est le meilleur moyen pour retrouver votre équilibre et pouvoir mettre des limites, un cadre avec respect et bienveillance

Un enfant a besoin de parents matures et solides.

Courage.

S.Filleul.
Psychanalyste.
Evry Courcouronnes




















Sandrine Filleul Psy sur Evry

653 réponses

313 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour Prisca,

Vous avez raison de vous écouter et de mettre des limites aux comportements qui vous paraissent intrusifs. Vous êtes la génitrice, la mère et la maman de cet enfant.
En revanche, cette peur qu'on vous enlève votre fils, comme s'il vous appartenait, que dit-elle de vous et de votre histoire ? N'êtes-vous pas en train de construire une relation fusionnelle exclusive avec votre enfant ? Que cherchez-vous à réparer à travers cette relation à votre fils ?
En rejetant votre belle-mère vous priveriez votre enfant d'un lien structurant avec ses aïeuls, et l'on ne peut se construire sainement dans le rejet.
Votre belle-mère prend très à coeur (trop peut-être) son rôle de grand-mère et manifeste sa hâte de s'y investir ? Vous pourrez trouver et poser les bonnes limites acceptables pour vous, sans pour autant lui refuser tout contact, ce qui aurait pour résultat de renforcer ses demandes et ferait de votre fils un objet/enjeu de deux désirs conflictuels, qui lui nuirait comme il nuirait à votre couple ! Or, le rôle paternant à toute son importance, surtout vers 2 ans 1/2 lorsqu'il s 'agit de décoller l'enfant de sa/son maternant(e) pour aller vers les autres et le monde...

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching parental.

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1855 réponses

2645 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour,

Votre difficulté avec votre belle mère est difficile à vivre pour vous.
Vous avez des raisons de ne pas l'apprécier surtout si elle n'est pas agréable avec vous.
Cependant votre mari a l'amour d'un fils et défend sa mère.
Vous êtes très angoissée et envisagez les pires scénarios.

"Vous lui avez pris son fils ". Maintenant son fils devient père. Cet enfant à naître prend une importance particulière pour elle. Elle voudra le dorloter comme elle l'aurait fait pour son fils.

Au-delà de cette situation, pensez à votre couple et à cet enfant.
Et si vous envisagiez que votre Belle-mère est tout simplement devenue une Grand-Mère "poule" ? Peut-être que vous pourriez mettre en place des règles avec votre mari de façon à ce que les agissement de votre belle-mère ne débordent pas trop : Les jours précis où elle verra votre enfant, les circonstances où elle pourra faire des cadeaux, votre présence ou celle de son père...
Prenez du recul pour ne pas vous laisser envahir par la colère voire la haine. Trouvez des compromis.

Si cela est vraiment trop difficile, faites vous aider pour gérer vos émotions auprès d'un thérapeute. N'hésitez pas !

----Olga SERO-GUILLAUME----
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---

Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

357 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour Prisca,
Tout d’abord essayez de vous apaiser, personne ne vous prendra votre bébé. Il est votre enfant et vous êtes sa mère.
Vos craintes semblent irrationnelles mais viennent certainement en réaction à une autre angoisse plus profonde qu’il faudrait identifier et traiter car elle semble être la source de votre instinct de protection sur-développé qui tend à brouiller la perception des intentions de votre belle-mère.
Celle-ci semble beaucoup attendre il est vrai de votre bébé et cela a sûrement à voir avec son histoire personnelle mais cela ne doit pas envahir votre vie.
Sûrement il y aurait une façon de dire les choses à votre belle mère sans briser les liens de votre famille. Cela mériterait réflexion et préparation pour ne pas tout sortir, tout déballer sous l’impulsion d’une frustration ou d’une colère .
Au cours de la grossesse et d’une façon générale la maternité, déclenche un vrai remaniement psychique chez la femme qui devient mère. Il y a en nous tous ce mammifère qui sommeille et dont les instincts se réveillent à cette formidable occasion .
Je ne saurais trop vous inviter à consulter, ne serait-ce que quelques séances pour avoir un espace d’expression secure et privé pour vous pencher sur votre histoire et aborder votre rôle de mère et celui de votre belle mère afin que chacun puisse prendre sa place et son rôle dans de justes proportions.
Profitez bien de votre fin de grossesse, je reste à votre écouter si vous souhaitez débuter un travail et parler de vous.

Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie -Psychogénéalogie

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2360 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour Prisca

Je vous remercie avant tout de votre partage. Votre situation est touchante et délicate. J'y vois plusieurs points à relever pour vous aider à y voir clair.

Tout d'abord vous dites que vous avez "galéré pendant des années pour avoir cet enfant". C'est un point important sur lequel vous devez être en paix afin de pouvoir recevoir pleinement votre fils.
Cette "galère" est derrière vous puisqu'aujourd'hui vous allez être maman et c'est important de regarder si cela a laissé des blessures, des "traces" au fond de vous. Ce chemin parcouru a dû être difficile pour vous et pour votre conjoint. Etes vous revenu avec lui sur ce que cela a impliqué dans votre couple ? avez vous pris le temps de "poser votre bilan des années parcourues" ? êtes vous fiers aujourd'hui, lui et vous, de pouvoir accueillir cet enfant tant attendu ? qu'est-ce que vous espérez ensemble pour votre nouvelle famille ?
Je vous invite vraiment à faire ce premier travail ensemble de façon à être au clair et en confiance avec votre nouveau "trio" (votre couple et votre fils) et de vous sentir comme une "équipe de choc" pour vivre ce nouveau format familial.

Cette démarche aura inévitablement un impact sur la posture de votre belle-mère qui, comme vous l'analysez très bien, a certainement inconsciemment l'impression qu'elle va devoir élever votre enfant (si c'est une expérience qu'elle a déjà vécu précédemment).
Cela va la rassurer de voir que vous êtes complètement prêts et dans les meilleures dispositions pour recevoir votre enfant. Tout naturellement elle vous laissera faire et prendra sa place de grand-mère, un point c'est tout.
Ce que cette situation vous invite à faire, c'est à affirmer votre confiance en vous même, en votre capacité à être maman, et en votre couple, en votre capacité de fonder un foyer uni et aimant.

Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans ce travail et vous souhaite sincèrement de vivre pleinement cette maternité et de vous épanouir.

Prenez soin de vous
Hélène Chambris
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne, dans la Nature ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1238 réponses

2358 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour Prisca,

On choisit son conjoint, malheureusement, on ne choisit pas toujours la famille qui va avec. C’est ainsi, et il faut faire avec.
Cependant, j’ai l’impression que votre réaction est un peu exagérée. Il semble que vous vous faites déjà un scénario écrit et presque réalisé d’un futur qui n’a pas été encore vécu.
Je vous invite vraiment à prendre du recul pour vivre votre grossesse au jour le jour sans vous poser ces questions inutiles pour le moment. Il sera toujours temps d’y penser si jamais cela survenait.
De plus, vous refusez ses cadeaux, comme si elle pouvait prendre votre place. Je vois là une forme de jalousie qu’il n’est pas bon de cultiver. Accepter ces dons, ils sont surement faits de bon cœur. Même si votre belle-mère ne vous aime guère comme vous le pensez, elle aime déjà par anticipation cet enfant et son rôle de grand-mère.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.
Pour plus de détails, contactez-moi.
N'hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma pratique en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3370 réponses

3341 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour Prisca,

À la lecture de votre écrit, j'ai envie de commencer par vous proposer de lire cet extrait qui m'a beaucoup inspirée quand j'ai découvert cet ouvrage de Khalil Gibran ‘Le prophète’ :

"Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas..."
Vous trouverez facilement la suite sur internet.

Alors certes votre parcours pour avoir un enfant semble avoir été difficile et aujourd'hui vous avez besoin de prendre soin de vous et de votre petite bulle d'amour qui se crée déjà avec votre bébé. Oui. Et dans les premiers jours, premières semaines c'est avec vous que la fusion sera.
Et en même temps vous ne pourrez pas garder votre bébé 24h/24h avec vous. Vous apprendrez à le laisser dans son lit pour dormir. À le laisser pour que vous puissiez vous occuper de vous, aller aux toilettes, à la salle de bain...

Je vous invite à vous faire accompagner par un-e thérapeute pour une ou plusieurs séances de déprogrammation de cette peur que votre enfant vous soit enlevé.
L'histoire de la soeur de votre compagnon n'est pas là vôtre. Votre enfant restera chez vous quelque soit les projections de la belle-mère.
Restez à votre juste place en accueillant sa présence de temps en temps et elle apprendra à rester à la sienne.
Il est important aussi de trouver l'harmonie avec votre compagnon qui a autant de légitimité que vous à prendre sa place auprès de l'enfant.
Imaginer le quitter pour avoir votre bébé à vous seule est une décision bien trop extrême qui ne servira personne.
Votre enfant à autant besoin d'un père que d'une  mère.

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1878 réponses

2097 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses