Quitter le père de ma fille, borderline

Réalisée par Lila · 27 avril 2021 Aide psychologique

Bonjour,
Depuis un an de vie commune notre couple va de crise en crise. Aujourd’hui nous avons une petite fille d’un mois. La dernière crise violente a eu lieu en ma présence et j’ai quitté le domicile.
Je souhaite rompre la vie commune car c’est une ambiance constamment en tension, stressante, et à mon égard destructrice. Je suis épuisée. La petite est tantôt idéalisée tantôt perçue comme un adversaire entre nous. La perspective d’ Séparation induit un comportement violant pour nous et/ou pour lui avec menaces de suicide.
Peut-on faire comprendre à un borderline qui refuse de se faire soigner car il estime qu’il n’a besoin que d’amour pour aller mieux que la balle est dans son camps? Où la seule possibilité est-elle de partir d’un coup en coupant net pour éviter de remonter encore sur le manège au risque de recéder une énième fois ?
Lila

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 28 AVRIL 2021

Bonjour Lila,
Il est clair que votre conjoint exerce sur vous une emprise en s'introduisant dans vos failles qu'il a très bien perçues : il sait comment vous retenir en induisant la culpabilité et en recourant au chantage au suicide.
S'il ne veut pas se faire aider, vous n'y pourrez malheureusement rien et quelle que soit l'issue, vous n'en serez pas responsable. Cette personne est en grande souffrance, certes, mais en restant dans cette ambiance malsaine et destructrice, vous lui donnez le pouvoir de vous entraîner dans son mal et le privez quelque part d'une chance de prendre enfin la décision de se soigner. Il est dans le déni de sa psychose et croit faussement que vous êtes le remède. Vous avez intérêt à vous protéger, et protéger votre petite fille. Cela est difficile car ce type de personne reste souvent très attachant (dans les deux sens du terme).
Il vous faudrait vous faire accompagner pour que vous arriviez à sortir du syndrome toxique du sauveur, ne plus être vulnérable face à cette manipulation et vibrer de l'intérieur cette posture d'affirmation qui seule pourrait le faire lâcher et vous libérer vous-même. Cela passerait par la compréhension de votre propre mode de fonctionnement et la guérison de vos blessures d'origine (petite enfance).
Vous pourriez peut-être lui dire, ou lui écrire (il pourrait le relire plusieurs fois) que vous comprenez sa souffrance mais qu'il n'appartient qu'à lui seul de se faire aider. Que vous n'êtes en aucun cas responsable de son mal être. Que vous avez atteint vos limites et que vous devez sauver votre peau et offrir à votre enfant une chance de grandir dans un climat plus apaisé.
Si mes propos vous interpellent, n'hésitez pas à me demander un premier échange téléphonique gratuit et sans engagement.
Prenez soin de vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4485 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MAI 2021

Bonjour Lila,
Je vous trouve courageuse de faire le pas de vous choisir, vous avez raison de prendre soin de vous et de votre enfant, la situation n’est effectivement pas à prendre à la légère, j’entends qu’ il y a de la violence.
Vous avez bien conscience que vous ne pouvez pas être une aide pour lui ce n’est pas votre rôle, c’est le rôle d’un professionnel de santé.
Je suis sensible à l’impact que la menace de suicide peut avoir sur vous. Cela va vous demander de vous recentrer sur vos besoins et ce qui est bon pour vous et votre enfant pour sortir de cette relation que vous trouvez destructrices, en vous offrant vous avez d’ores et déjà fait le premier pas.
Vous souhaitez un accompagnement pour identifier vos besoins et trouver vos ressources vers le chemin de la liberté et du respect de vous, n’hésitez pas à me contacter je serais ravie de vous accompagner.
Violette Thomeret, Psycopraticienne - relation d’aide par l’ANDC

Violette Thomeret Psy sur Saint-Girons

21 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AVRIL 2021

Bonjour Lila,

A chaud comme ça,; j'ai envie de vous dire que pour votre sécurité et celle de votre bébé, la priorité c'est de vous mettre à l'abri des crises de violence du père de votre enfant. Vous le dîtes : ses réactions sont destructrices et de surcroît potentiellement dangereuses.
Il est impossible de définir au vu de votre description si il est borderline ou sur un versant psychotique (psychose ou trouble bi-polaire), la personnalité état-limite n'en étant jamais très loin. Le fait est que ses émotions, sentiments oscillent entre amour idéalisé et haine à l'égard de votre fille, cela montre une forte instabilité, un désiquilibre. Il ne reconnaît pas l'enfant comme un nourrisson, mais une sorte d'objet étranger tour à tour menaçant ou idéalisé.

Se séparer et couper net me semble une bonne décision, saine car il semble très instable et l'amour dont il parle n'en est pas. Vous ne pouvez pas l'aider ni rien attendre de lui.

Faîtes vous conseiller sur un plan juridique, faîte des démarches pour obtenir la garde de votre fille.

Bien à vous,



Christiane Moyaux Ledour Psy sur Carqueiranne

475 réponses

345 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AVRIL 2021

Bonjour vous pourriez tenter une thérapie de couple pour qu'il réalise combien son comportement n'est pas "normal" au delà de votre souhait de ne plus subir et il faut vous protéger il est le père de votre enfant et il faudrait qu'il se fasse soigner.... Je suis à votre disposition pour échanger par téléphone Sandrine Nede

Sandrine Nede Psy sur Bordeaux

415 réponses

208 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AVRIL 2021

BOnjour Lila,
vos questions sont pertinentes et vous avez surement déja les réponses.
Oui, c'est à lui de consulter, de faire un travail sur lui meme et d'avancer. Ce n'est pas votre role et notre emploi.
Oui, si vous vous sentez en danger, physique ou psychologique, il faut vous préserver et prendre soin de vous.

Aimer est ce qui est souhaitable dans une relation, mais elle ne doit pas etre autodestructive.

Avec bienveillance, empathie et sans jugement, je consulte en cabinet ou mais aussi en visio (Doctolib) : cela permet une grande discrétion et confidentialité, sans vous déplacer et aux moments ou vous êtes disponibles.

Spécialiste en sexualité, relation de couple et sociale, amoureuse ou toxique, écrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME
Psychothérapeute - Paris

Christian Richomme Psy sur Paris

1711 réponses

826 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AVRIL 2021

Bonjour Lila,

En effet, votre bien être à vous et votre enfant est primordial. Mais comme vous l'évoquez dans votre message, vous souhaitez rompre la vie commune, pour cela entourez vous de personnes bienveillantes, afin d'être épaulée. Si vous souhaitez vous pencher sur le comment, je vous conseille de vous faire accompagner par un thérapeute.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie LUGARI - sexothérapeute - psychanalyste

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10851 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AVRIL 2021

Bonjour Lila,

Votre sécurité et la sécurité de votre fille reste la priorité dans votre situation. Avez-vous des personnes de confiance chez qui vous pourriez rester quelques-temps et reprendre des forces?

Borderline ou pas, si une personne qui ne veut pas être soignée, il sera très compliqué de voir un changement de sa part.

Pour votre question, j'ai l'impression que vous avez trouvé vous-même la réponse en l'écrivant.

Se rapprocher d'un(e) thérapeute qui vous inspire confiance, pourrait vous donner le soutien nécessaire pour traverser une telle situation

Courage,

Dominique Tutundjian Psy sur Gex

34 réponses

36 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses