retroiuver l'homme que j'aime

Réalisée par Agathe · 2 févr. 2024 Aide psychologique

je suis une femme de 64 ans, j'ai été mariée à un homme pendant 36 ans ,malheureusement il a eu la maladie de charcot ,est décédé il y a 7 ans. ce fut une grande épreuve, dont j'ai mis du temps à me remettre. Il y a 5 ans j'ai connu un autre homme, charmant, dévoué,nous avions chacun notre maison mais nous passions des moments formidables et mes sentiments ont grandi pour lui avec le temps. En 2022, 15 jours avant Noël il veut arrêter notre relation, j'ai pleiré des jours entiers, j'ai énormément souffert jusqu'à faire une tentative de suicide le 2 janvier 2023. Il m'a dit au moment des fêtes être avec quelqu'un d'autre, et moi je souffre toujours et j'aimerais le récupérer. Je ne peux pas vivre sans lui. Que dois je faire?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 9 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,

Cette situation vous fait souffrir car vous vous retrouvez à nouveau seule, privée d'une âme soeur.
Face à cette situation ce serait utile déjà de comprendre pourquoi et dans quelles circonstances il vous a quitté. Vous a-t-il donné des explications ? Quelles sont elles ? Seules ces explications peuvent nous indiquer si le reconquérir est quelque chose d'illusoire ou de possible.
Dans la négative il serait nécessaire de vous faire accompagner pour pallier ce temps de deuil. Votre vie n'est pas terminée et vous avez encore beaucoup de choses à réaliser.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3837 réponses

19178 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,

Merci à vous de vous être confiée. Il est toujours difficile de lire les peines de cœur d'autrui. Cependant, l'amour nous joue des tours. Pour mieux comprendre et analyser votre situation, il faut connaître les détails de votre rupture, car de nombreuses réponses indirectes peuvent se cacher.

La peur de la solitude découle de votre message. La peur d'être seule, l'insécurité du quotidien, la perte d'une stabilité, tous ces sentiments sont associés à vos partenaires. Il est donc difficile pour vous d'accepter cette réalité.

Bien sûr, nous vous recommandons de prendre du temps pour vous. Trouvez de nouvelles passions auxquelles vous accrocher, entourez-vous de vos amis. C'est ce qu'il faut faire, mais cela ne sera pas facile car il faudra construire votre nouveau monde autour de vous et de vos propres envies, et non plus à deux. L'être humain a la faculté de s'adapter, mais pour ce faire, il faut d'abord accepter la situation.

Marcel Proust a dit : « Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Vous devez trouver une nouvelle perception de l'avenir.

En vous confiant à nous, vous avez entrepris une démarche positive pour obtenir de l'aide. Continuez dans cette voie.

Bien entendu, je reste à votre disposition si vous souhaitez en discuter davantage.

Lisa Lepra
Sexologue Clinicienne

Lisa Lepra Psy sur Paris

8 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 FÉVR. 2024

Chère Madame,

Vous avez vécu une longue relation (36 ans) qui s’est douloureusement terminée par la maladie et le décès de votre mari.
Accompagner un proche dans la maladie de Charcot est une épreuve émotionnellement bouleversante. Vous avez eu la force de vous engager dans cette nouvelle relation, ce qui montre votre capacité de résilience et votre force de vie.
Il est normal de se sentir triste après une rupture amoureuse et pour certaine personne, la perte d’amour peut couper de l’envie de vivre. On ne tente pas de se suicider par amour mais par désespoir.
En tant que psychanalyste j’aurais envie de vous demander : qu’avez-vous perdu en perdant votre compagnon ? Quelle fragilité pré existante s’est exprimée dans cet acte ? Dans quelle mesure cette séparation subie ne vient pas réactiver la souffrance du décès de votre mari ?
Faire le deuil d’une relation demande de dépasser cette souffrance pour pouvoir faire face au vide laissé par l’absence.
Il est difficile d’accepter une séparation quand elle est subie. Il est normal de garder un espoir, mais il n’est pas toujours possible de reprendre une relation. Aussi difficile que ce soit à accepter, l’autre est libre de ses choix.
De votre côté, vous êtes libre d’écrire et de construire votre chemin à partir de ce que vous allez mettre en place aujourd’hui dans votre vie.
Votre vie est précieuse et des solutions existent pour traverser cette épreuve.
Ne restez pas seule avec votre mal être, je vous encourage à consulter un professionnel de la relation d’aide qui saura vous soutenir et vous accompagner. Il est nécessaire de prendre le temps de vous recentrer et de comprendre ce qui se joue pour vous dans cette relation. Allez vers ce qui nourrit votre bien-être, trouvez des activités qui vous font du bien, entourez-vous de personnes « bonnes » pour vous.
La vie a encore beaucoup à vous offrir.
Avec mes meilleures pensées
Déborah Brauner

Déborah Brauner Psy sur Paris

3 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,
Face à la perte et à la fin d'une relation significative (celle de votre mari décédé puis de votre précédent partenaire), il est compréhensible de ressentir une profonde douleur. Ces épreuves de deuil demandent courage et résilience. Il est naturel de chercher à retrouver bonheur et sécurité affective, mais il est vital de réfléchir à ce qui favorisera votre bien-être sur le long terme. Chercher à reprendre une relation terminée peut parfois entraver le processus de guérison et de deuil. Je vous recommande fortement de vous remettre au centre de votre attention pour le moment, un professionnel de la relation interpersonnelle peut vous apporter un vrai soutien personnalisé, afin d'explorer des stratégies pour gérer votre souffrance, reconstruire votre estime de soi et avancer vers un avenir plus épanoui. Vous n'êtes pas seule, et il est important de se rappeler que le bonheur et l'équilibre restent atteignables. Votre bien-être est une priorité, et ensemble, nous pouvons trouver des voies vers une vie pleine de sens et de satisfaction. N'hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de soutien supplémentaire ou si vous souhaitez discuter de votre situation plus en détail.

En restant à votre disposition, je vous souhaite une bonne suite !
Bien chaleureusement,
Samnang SENG - Thérapeute en relation d'aide par l'ANDC - Thérapies en ligne

Samnang Seng Psy sur Toulouse

244 réponses

433 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe

Je suis très touchée par votre message. Vous avez subi tout d'abord a perte de votre mari, j'imagine dans des conditions difficiles et douloureuses. Puis votre nouvelle relation prend fin. Je pourrais ressentir comme un grand sentiment d'abandon en vous.
Aujourd'hui vous avez la possibilité de vous faire accompagner dans cette période afin de vous reconstruire et de réparer vos blessures profondes. L'un des professionnels de cette plateforme peut vous accompagner et vous guider afin de retrouver la paix et la sérénité en vous et vous ouvrir à de nouveaux horizons.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1202 réponses

2326 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,

Vous avez vécu 36 ans avec votre mari. Il est décédé il y a 7 ans et vous avez rencontré votre nouveau compagnon 2 ans plus tard.
2 ans pour un deuil de 36 années de partage, c'est bien peu.
Je fais l'hypothèse que vous revivez ce deuil à travers la rupture de cette nouvelle relation.
Un double deuil...

Vous aimeriez retrouver l'homme que vous avez aimé et que vous aimez toujours au point de vous détruire ou de songer à mourir.
Et pourtant la vie est belle et je vous invite à vous nourrir de tout ce qui est vivant.
La nature, les animaux, les enfants, tous les êtres qui vous entourent, voisins, ami-e-s, famille...
L'homme qui vous a quitté est libre, vous l'êtes tout autant. Je vous invite à créer, collage, dessin, musique, sport, danse, chante. Regardez autour de vous ce qui existe, il y a sûrement des associations que vous pouvez rejoindre, des groupes de marcheurs, des ornithologues... liste non exhaustive.
Profitez de ce temps avec vous-même pour découvrir ce que vous n'avez jamais eu le temps ou l'occasion de faire jusqu'ici.
Je vous invite aussi à rejoindre un cercle de deuil, il en existe dans beaucoup de villes ou villages, très probablement proches de chez vous. Rapprochez-vous de personnes qui ont vécu aussi des ruptures et des deuils, vous vous sentirez soutenue et vous sortirez de votre isolement.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1821 réponses

1984 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,

Vous nous partagez votre détresse. L'homme que vous aimez est avec quelqu'un d'autre et cela vous fait terriblement souffrir.
Vous aimeriez"le récuper".
Pourtant un couple est comme une danse, si l'un ne veut plus danser la danse s'arrête.
Vu que cet homme ne veut plus faire couple avec vous, il vous faut désormais faire le deuil de cette relation pour avancer.
Je vous encourage vivement à vous faire accompagner pour avoir un soutien psychologique dans cette épreuve.

Bien à vous,
Clarisse Fiorio
Psychopraticienne

Clarisse FIORIO Psy sur Bourg-lès-Valence

57 réponses

225 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe
Je comprends qu'après les deux épreuves difficiles que vous avez vécues, vous soyez si triste et dans l'incompréhension. Accompagner son mari dans une épreuve si dure vous a fragilisée et ensuite, avoir eu une belle relation qui se termine contre votre volonté vous a anéantie. Tous ces événements sont injustes, c'est vrai, mais il vous faut croire en l'avenir et penser qu'un échec amoureux doit être un enseignement pour la prochaine relation. On apprend toujours de ses "ratages". votre partenaire n'a pas souhaité continuer la relation, il faut l'accepter. Bien sûr, il y a la possibilité d'un retour, mais aussi il faut envisager que non, il ne reviendra pas et que vous saurez avancer comme vous l'avez toujours fait et qu'une autre rencontre viendra quand vous serez disponible. Vous avez besoin d'en parler à une personne neutre, un(e) psychothérapeute qui saura vous écouter sans juger. Un travail de deuil et de renaissance vous attend.
Mme Dhaine Dominique
psychothérapeute
psychogénéalogiste

Dominique Dhaine Psy sur Paris

35 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,

Je compatis avec votre souffrance. Je pourrais y lire de la détresse, même.

Vous avez le sentiment que cet homme est la seule clé pour votre bonheur. Ces moments formidables passés avec lui, sa dévotion, son charme ont comblé des besoins légitimes en vous. Comment vous sentiez-vous dans ces moments-là ? aimée ? choyée ? joyeuse ? importante ? Voyez quels mots ressortent pour vous : ce sont des besoins légitimes qui étaient comblés et qui ne le sont plus. Votre souffrance est le reflet de l’intensité du manque que cela génère chez vous.

Mais cette voix, qui pense qu’il est la seule clé, se trompe. Il existe d’autres moyens de combler vos besoins. Si vous les comblez, vous n’aurez plus cette urgence à le récupérer, vous reprenez du pouvoir sur votre vie et sur votre bonheur. Bien sûr, cela prend du temps. Il faut y aller un pas après l’autre, célébrer chaque pas pour se donner envie d’en faire un autre. Mais au moins, le chemin est entièrement dans vos mains.

Dans le manque, il y a des besoins… et il y a des peurs. C’est autant important de bien comprendre ces peurs pour vous donner le droit d’en avoir et apprendre à les rassurer, avec la tête et avec le cœur aussi. Cela permet de les dépasser et de vous ouvrir à tous les moyens que vous irez chercher et que la vie mettra sur votre chemin pour combler vos besoins.

Vous avez le choix de continuer à voir cet homme comme l’unique solution à votre souffrance, sachant qu’il est avec quelqu’un d’autre et sachant qu’il n’existe pas de baguette magique pour changer les gens. Les conséquences, c’est de vous condamner à rester dans ce que vous vivez déjà et vous fermer à vous-même, au reste du monde.

Vous avez aussi le choix de décider que votre capacité à être heureuse vous appartient et de vous ouvrir, d’aller explorer de nouvelles voies. Vous pouvez choisir de juste tester cette option pour voir. Oui l’inconnu ça fait toujours peur.

Dans les deux cas, vous aurez des conséquences positives et négatives, des désirs et des peurs.

On reste souvent dans le 1er choix jusqu’à ce que la souffrance soit trop grande, que l’espoir s’use, que les souvenirs ne suffisent plus à nourrir du bon. On reste aussi dans le 1er choix jusqu’à ce que le 2e choix fasse moins peur ou paraisse moins pire que le 1er. C’est très humain. Et puis, il y a une phase où on a un pied dans les deux options, c’est très humain aussi...

Agathe, choisissez par amour pour vous, en respectant vos limites, vos peurs, vos besoins, votre timing.

Je vous invite à faire ce cheminement en étant accompagnée pour être soutenue, pour comprendre ces besoins et ces peurs qui vous habitent, et pour célébrer toutes vos victoires, tous les pas réalisés vers votre bonheur.

Bien évidemment, je suis présente à vos côtés si vous le souhaitez. Contactez-moi.

Bien à vous,

Kristell Dequidt-Picot
Gestalt-praticienne

Kristell Dequidt-Picot Psy sur Carquefou

1 réponse

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,

Vous avez soufferten étant l'aidante de votre époux dans la maladie de Charcot et vous avez dû affronter le processus du dueil.
La rencontre avec ce nouvel homme a été un raon de soleil dans otre existence, cela est bien compréhensible après tant de souffrance ous ayant fragilisée en dépit de votre stoicisme.
Vous décrivez de belles bulles de Bonheur avec ce compagnon qui vous ont redonné goût à la vie. Vous avez par ailleurs pris la précaution de maintenir vos indépendances respectives en gardant vos domiciles respectifs.

Une relation solide étant fondée sur les sentiments sincères mais aussi sur la confiance partagée, la communication ouverte, la transparence, cette volonté de la part de ce monsieur de cesser votre lien croissant a-t-elle été expliquée?
Avez-vous eu un échange pour éclairer un tel revirement?
Toute décision est "respectable" mais il fau avoir a minima des fondements sur une scission amoureuse.
Vore souffrance est fondée, elle est signe de votre détresse psychique et voter TS est un appel au secours mais votre vie est plus précieuse que tout, Agathe.
Vous devez parler avec lui, et si tel n'est pas le cas, vous devez livrer tous les éléments de toxicité que vous avez intériorisés, mettre au clair cet état d'être. Je vous conseille de mettre des mots sur vos maux, d'être ecoutée et non simplement entendue pour sortir de votre posture de victime, comprendre le scénario qui s'erst joué et dont certains facteurs ne sont pas calairs a priori. Ne restez pas figée et en mode inhibée. Communiquez, faites-vous aider. Il n'y a rien de plus destructeur que les ruminations.

Je reste à votre disposition e toute bienveillance et avec empathie, en téléconsultation, pour vous guider sur ce pan de votre existence et identifier les causes de cette situation bouleversante.

Tenez bon !!!

Vous avez des ressources, vous l'avez déjà prouvé dans la maladie de votre époux entre autre.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Théapeute de couple et de la Famille.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

824 réponses

4985 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2024

Bonjour, dans le but d’améliorer votre quotidien et retrouver un bien être moral et mental il est important de reporter l’attention et le focus sur vous .
Je comprends votre douleur et frustration mais rester ainsi ne va rien changer.

Bouger et profiter de ce temps pour remettre le focus sur ce que vous aimez faire, fixer vous de petits objectifs à atteindre dans votre journée et féliciter vous pour ça .

Reprenez votre pouvoir par la valorisation et la bienveillance envers vous même par votre langage intérieur.

Ne rester pas figé à penser mais faites des activités, aller voir des amis, mettez vous en action et remplissez vos journées de choses agréable.

Pour aller plus loin et vous accompagner vers du mieux être je reste a votre disposition.

David Sellier Psy sur Yutz

189 réponses

112 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe, je comprends votre douleur, vous avez vécu deux séparations douloureuses dont une dont vous ne vous attendiez pas et dans une période de l'année particulière.
Le choc de la séparation a raviver la douleur de la perte de votre mari et vous n'arrivez plus à vous projeter dans l'avenir tellement votre douleur est grande.
Si il a décidé de vous quitté, il a ses raisons, bonnes ou mauvaises, et on ne peut obliger quelqu'un à faire ce qu'il n'a pas envie de faire.
La relation que vous aviez avec lui a peut-être été idéalisée, elle venez après le deuil de votre mari et vous a donné un nouvel élan ; cependant, tout au moins vers la fin, li entretenait une double relation, ce qui pose question sur son honnêteté et fiabilité envers vous.

Actuellement vous expérimentez le fait de vivre sans lui, et vous y arrivez bien concrètement, même si c'est douloureux.
Il est important de trouver une aide psychologique afin de retrouver confiance en vous, en votre séduction, et pouvoir investir de nouveaux dans une vie sociale, des choses qui vous passionnent, réinvestir la vie.

Je reste à votre écoute en cabinet à Nice ou en visio,
cordialement,
Laurent Stevenoot
Psycho analyste clinicien.

Laurent Stevenoot Psy sur Nice

162 réponses

84 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2024

Agathe, je suis touchée par ce que vous avez traversé. Perdre un compagnon de longue date à la maladie de Charcot a dû être une épreuve déchirante, et reconstruire votre vie après une telle perte témoigne d'une force et d'une résilience remarquables. Vous avez su ouvrir votre cœur à nouveau, ce qui est en soi un acte courageux et plein d'espoir.

La fin de votre relation récente a réveillé une douleur immense, et il est naturel de se sentir perdu et désespéré dans de telles circonstances. Votre réaction à cette séparation et le désespoir que vous avez ressenti montrent à quel point vos sentiments pour cette personne étaient profonds et sincères. Il est important de reconnaître et d'accepter ces émotions, mais aussi de se rappeler que vous avez en vous la force de surmonter cette épreuve, comme vous l'avez fait par le passé.

Il est essentiel de chercher du soutien en ces moments difficiles, que ce soit auprès d'amis proches, de la famille ou de professionnels de la santé mentale. Ils peuvent vous offrir une écoute empathique, un soutien affectif, et vous accompagner dans ce processus de guérison. Parler de vos sentiments peut être libérateur et est un pas important vers la récupération.

Se reconstruire après une telle perte nécessite du temps et de la patience avec soi-même. Il peut être utile de se concentrer sur vos propres besoins, vos passions, et de redécouvrir ce qui vous apporte de la joie et du sens à votre vie. Cela ne signifie pas oublier ce que vous avez vécu, mais plutôt apprendre à vivre avec ces souvenirs, tout en faisant de la place pour de nouvelles expériences et joies.

Quant au désir de récupérer cette personne, il est important de réfléchir à ce qui est le mieux pour votre bien-être à long terme. Parfois, tenir à quelqu'un qui a choisi de suivre un autre chemin peut prolonger la douleur et empêcher la guérison. Se rappeler que vous méritez quelqu'un qui voit votre valeur, vous choisit pleinement et partage votre engagement pour une relation est crucial.

Agathe, vous êtes une personne forte et résiliente, capable d'amour profond et sincère. Vous avez déjà fait preuve d'une incroyable capacité à surmonter les épreuves de la vie, et avec du temps, du soutien et de l'amour-propre, vous trouverez un chemin vers la paix et le bonheur. Votre vie a une valeur immense, et il y a encore de nombreuses possibilités d'amour, de connexion et de joie à explorer.

Frédérique Korzine Psy sur Versailles

13 réponses

4 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,
Je suis très empathique de votre vécu . Déjà la mise en mots sur nos vécus, et la sollicitation d'aide, constituent le point de départ pour aller de l'avant. Bravo à vous pour le pas.

Pour revenir aux faits évoqués, il importe de noter qu'en général, la perte d'un être cher est une épreuve difficile à surmonter.
Dans votre cas spécifiquement, il s'agit de votre feu mari avec qui vous avez passé 36 ans de vie commune. " Ce n'est pas rien".
En effet, faire le deuil d'un être cher implique un processus relativement long : le choc émotionnel, le déni, la colère, la dépression et la tristesse, la résilience, l'acceptation réelle de la perte et le retrait affectif.
La question se pose donc de savoir en amont si vous avez réellement fini votre deuil?

En tout état de cause, une relation amoureuse marche quand les deux parties sont impliquées. Lorsque l'implication est unilatérale, cela devient complexe. Je vous suggérerais de prendre du recul et lâcher prise par rapport à la situation. Cela y va de votre bien-être mental et Psychique.
N'hésitez pas Agathe, à me solliciter si vous ressentez le besoin d'une écoute bienveillante.
Très cordialement!
Christian AMOUSSOU YEYE
Psychologue du Travail,
Psychothérapeute Humaniste.

Christian Amoussou-Yéyé Psy sur Lyon

9 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe, vous confirmez le proverbe : « La vie n’est pas un long fleuve tranquille « …
Que de moments de bonheurs vécus et partagés ! Que de moments plus compliqués dans la séparation, les deuils et le manque que vous pouvez ressentir !
Face a ces émotions tellement compliqué à gérer, s’autoriser à demander de l’aide est un premier pas de reconstruction.
C’est ce que vous faites aujourd’hui au travers de ce message laissé ici.
De nombreuses possibilités d’accompagnement s’offrent à vous… il est judicieux de prendre le temps pour comprendre ce que chacun utilise comme méthode.
Pour ma part, diplômé en thérapie brève systémique et expérimenté en victimologie et traumatologie, je pense pouvoir vous proposer un accompagnement pas à pas, dans le présent, sur comment résoudre la situation de souffrance que vous décrivez.
N’hésitez pas à lire l’article que j’ai écrit sur ce site concernant la thérapie brève systémique en vous rendant sur mon profil. Vous en saurez un peu sur qui je suis et cette approche.

Vous souhaitant Agathe de trouver le bon chemin pour vou-même et dans les relations aux autres.
Bien cordialement,

Christophe Bertin
Systemicien
Clinicien de la relation
www.abc-t.fr

Christophe Bertin Psy sur Mantes-la-Ville

46 réponses

43 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,
Votre récit est touchant. Bravo déjà à vous pour la mise en mots et la sollicitation d'aide. C'est déjà un premier pas de guérison.
Tout d'abord la première interrogation qui me vient à l'esprit est de savoir si vous avez pu réellement faire le deuil de votre feu mari??
Selon les faits évoqués, vous avez rencontré votre nouveau partenaire 2 ans après la mort de votre mari.
Etes-vous certaine que vous êtes guérie du deuil ? Ne pensez-vous pas qu'inconsciemment vous avez cherché à substituer votre défunt mari un peu tôt?
Ces questionnements méritent d'être explicités par vous pour aller de l'avant.
En attendant, pour votre bien-être mental, psychique, psychologique, émotionnel et même social, je vous invite à lâcher prise.
Peut-être que sans faire exprès, de part les éléments de votre vie conjugale passée, vous avez procuré à un moment,
un sentiment d'inconfort, voir de doute ou encore de peur à votre nouveau partenaire.
Je serai ravi d'expliciter tout cela avec vous via une écoute active et bienveillante.
En attendant prenez bien soin de vous et ne doutez point de votre capacité à réguler et faire face à la situation!
PRENEZ DU RECUL ET LACHEZ PRISE!!!
Christian AMOUSSOU YEYE
Psychologue du travail,
Psychothérapeute humaniste.

Christian Amoussou-Yéyé Psy sur Lyon

9 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2024

Bonjour,
Vous souffrez car vous n'acceptez pas la decision prise par votre ami d'arrêter la relation parce que vous l'avez aime.
Mais vous savez au fond de vous que cet homme n'est plus disponible .
Pouvez vous avoir confiance en quelqu'un qui avait une autre relation ? ou qui vous a caché une moitie de sa vie ?

Alors respectez vous acceptez ce choix reprenez gout à la vie.
Sans doute sur votre chemin un jour une personne plus claire se trouvera
.SI cette période de deuil est trop dure faites vous aider

Cordialement . Odette ROUX Psychologue

Odette Roux Psy sur Valence

148 réponses

114 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,

Je suis profondément touché par votre histoire, qui témoigne d'une grande force et d'une capacité à aimer malgré les épreuves. La perte d'un être cher, qu'il s'agisse de votre mari ou de la fin d'une relation importante, est toujours un moment extrêmement difficile à surmonter. Il est naturel de ressentir une profonde douleur et de traverser une période de deuil lorsqu'une relation significative prend fin, surtout dans des circonstances aussi soudaines et douloureuses.

Premièrement, il est nécessaire de reconnaître la gravité de ce que vous avez vécu, notamment votre tentative de suicide. Cela indique un niveau de souffrance qui nécessite un soutien professionnel.
Je vous encourage vivement à chercher de l'aide auprès d'un professionnel de la santé mentale, tel qu'un psychologue ou un thérapeute, qui peut vous offrir l'espace et le soutien nécessaires pour traiter vos émotions et vous aider à trouver des stratégies pour avancer.

Concernant votre désir de récupérer cette personne, il est compréhensible de vouloir retrouver une source de bonheur et de stabilité dans votre vie. Cependant, il est aussi crucial de considérer votre bien-être et votre santé mentale en premier lieu. Parfois, s'accrocher à une relation qui s'est terminée peut empêcher la guérison et l'avancement vers un avenir où vous vous sentez à nouveau complète et épanouie.

Voici quelques conseils que je vous propose , si vous me le permettez,

Accordez vous du temps et de l'espace pour guérir : Le deuil d'une relation nécessite du temps. Permettez vous de ressentir vos émotions sans jugement et reconnaissez qu'il est normal de traverser des hauts et des bas.

Cherchez du soutien : Que ce soit auprès d'amis proches, de la famille ou de groupes de soutien, partager vos sentiments avec des personnes de confiance peut être d'une grande aide. Le soutien professionnel est également crucial dans ces moments.

Recentrez-vous sur vous-même : Prenez ce temps pour vous redécouvrir et faire des choses qui vous rendent heureuse et vous apportent de la satisfaction. Que ce soit à travers des hobbies, l'apprentissage de nouvelles compétences, ou simplement en prenant soin de vous.

Mettez en place des limites saines : Il est important de définir des limites claires avec votre ex partenaire, surtout si le contact continue de vous causer de la douleur. Parfois, prendre de la distance est nécessaire pour guérir.

Envisagez l'avenir avec espoir : Même si cela peut sembler difficile à imaginer maintenant, il y a un avenir où vous vous sentirez à nouveau heureuse et épanouie. L'ouverture à de nouvelles expériences et relations peut faire partie de ce chemin de guérison.

Votre parcours jusqu'à présent montre une grande résilience face à l'adversité. Je vous encourage à continuer à chercher de l'aide et à vous entourer de personnes qui peuvent vous soutenir dans cette période de guérison. N'oubliez pas que votre valeur et votre capacité à trouver le bonheur ne sont pas définies par une relation, mais par votre propre être et votre capacité à surmonter les épreuves.
Je me tiens disponible si nécessaire! prenez soin de vous

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

912 réponses

998 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,

Vous avez du mal à faire le deuil de cette seconde relation car vous n'acceptez pas que cet homme ait fait un choix différent du vôtre. Vous stagnez depuis dans un déni de réalité mortifère, soutenu par la croyance que vous pourriez le "récupérer".
Or, dans la relation (de couple ou d'amitié) l'autre n'est pas un objet à "récupérer", comme si toute la relation dépendait de vous.
Une thérapie vous aiderait à ne pas TOUT attendre de la relation de couple, car si l'autre sent qu'il doit vous réparer et/ou vous porter à bout de bras, il peut trouver cela trop pesant et prendre la fuite.
Je vous invite à consulter un.e psychothérapeute pour réussir ce deuil, et vous aider à avoir confiance en vous pour créer peut-être de nouveaux liens et de nouveaux attachements, amicaux ou amoureux, avec des personnes disponibles.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1812 réponses

2543 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2024

Bonjour madame,
J'entends et je comprends votre souffrance et votre envie d'y mettre fin. Merci à vous de nous les partager ici. Je ne ferai pas de supposition et n'aurais pas de conseil à vous donner, c'est votre histoire et je l'accueille telle que vécue par vous.

Votre question ici posée, montre votre envie de vous en sortir. C'est vrai, c'est en vous que se trouvent la possibilité de passer à des émotions plus agréables, mais aussi d'obtenir de la clarté, de la conscience sur ce que vous vivez et de faire un choix heureux pour vous.

Je ne peux que vous engager à regarder et à démêler ce qui se joue pour vous dans votre histoire et cela avec bienveillance, la thérapie est l'endroit adapté pour envisager un retour au calme intérieur et trouver la réponse à votre question.
Ce serait un pas, un engagement envers vous même à essayer de sortir de cette situation.
Restant à votre disposition, bien cordialement,

Frédéric Pélissier
Psychopraticien en Gestalt thérapie
*Consultation en ligne uniquement

Frédéric Pélissier Psy sur Albi

2 réponses

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,
Je comprends votre souffrance. Cette rupture est un nouveau deuil à gérer pour vous. Ce qui est important, c'est que vous soyez soutenue pendant cette période. Je vous conseille d'aller en thérapie pour recevoir ce soutien qui vous permettra de déposer votre souffrance en toute sécurité et de retrouver votre énergie!
Bon courage à vous!
Frédéric DUQUEROIS
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

185 réponses

48 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2024

Bonjour chère Agathe,
Vos sentiments sont compréhensibles à la vue de votre récit. Il est difficile de ressentir ces émotions, cet amour sans pouvoir le partager, se sentir blessée de la rupture, blessée de la perte tragique de votre époux. C'est un tout ici.
J'aimerais que vous trouviez la force de faire un travail sur vous et vos ressentis, le deuil de votre mari, de votre rupture ensuite, accepter la douleur et la dépasser afin de pouvoir reprendre le cours de votre vie, la vivre pleinement et pourquoi trouver l'amour?

Je suis spécialisée dans les relations et les sentiments dont vous parlez étant psychanalyste et sexologue clinicienne, je reçois tous les jours des personnes ayant les mêmes questions que vous même si les parcours de vie sont différents.
N'hésitez pas si vous voulez en discuter plus longuement que l'on approfondisse ces questions.

Bien à vous.
Mme RAOULT Anaïs
Psychanalyste, Sexologue clinicienne.

Anaïs Raoult Psy sur Eymouthiers

12 réponses

23 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe et merci de votre très touchant témoignage.
A vous lire il apparait très clairement que vous n'avez pas soigné le départ de votre mari et ce serait fondamental de le faire.
Il y a bien souvent un processus inconscient qui empêche ou met des blocages sur la nouvelle relation car tout simplement on reste fidèle à l'amour et la personne choisie ne sera de toute façon pas la bonne.
En fait le processus agit comme un boycott qui va entraver la nouvelle relation, à court ou moyen terme, de toute façon.
Donc reprenez le travail thérapeutique et ainsi libérez vous pour une relation qui ,elle, et cette fois seulement sera harmonieuse.
Bien à vous.

Véronique Le Bideau Psy sur Paris

133 réponses

171 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 FÉVR. 2024

Bonjour Agathe,

Votre histoire est fort touchante. Vous ne pouvez pas forcer cet homme à faire machine arrière. Cette rupture a été brutale, et vous a laissée dans une grande détresse. A priori, la chose à faire est de ne pas rester seule et vous faire aider pour dépasser cette perte qui, probablement, rappelle celle de votre mari. Vous avez besoin de vous occuper de vous et que l'on s'occupe de vous.
Vous pouvez vivre sans lui, mais vous ne le savez pas encore.

Je vous souhaite de trouver plus de sérénité et de bonheur.

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

796 réponses

1357 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 FÉVR. 2024

Bonjour Madame,

Votre détresse est compréhensible…, puisque vous avez vécu deux pertes
douloureuses successives, dont la deuxième a été très brutale puisque inattendue.
Cet homme qui vous a quitté il y a plus d’un an peu de temps avant les fêtes de fin d’année a réactivé la douleur de la séparation de votre mari.
Le choc a été pour vous si grand que vous avez eu sûrement tout un tas de pensées très négatives vous concernant vous même et votre avenir, d’où le geste de désespoir du début de cette année.

Personne ne peux vous aider d’aucune manière à « récupérer » l’homme qui a décidé de vous quitter.

Il est fort probable que vous l’ayez d’ailleurs un peu idéalisé, lui et la relation avec lui ; de même qu’il est évident qu’il entretenait, du moins vers la fin, une autre relation en parallèle.
Ceci montre que cet homme n’est pas très honnête et fiable : un jour ou l’autre il aurait cherché ailleurs, comme il l’a fait.

Il est important de ne pas remettre en question vos qualités et de ne pas perdre la confiance en vous et vos pouvoirs de séduction.

Aussi… vous avez besoin d’être aidée à comprendre que vous pouvez bien vivre sans lui, en vous retrouvant vous même et votre envie de vivre.

Et… quand vous réaliserez que vous pouvez être heureuse même en vivant seule (ce que vous avez d’ailleurs expérimenté puisque vous n’avez pas vécu avec l’homme qui vous a quitté…), vous pourrez éventuellement trouver un amoureux plus fiable.

Tant que vous entretenez en vous la croyance que vous ne pouvez pas vivre sans l’homme qui vous a quitté il y a un an, vous allez continuer à vous sentir malheureuse.
Et cet homme ne mérite pas que vous souffrez à cause de lui…

Donc… cherchez vite un-e thérapeute qui peut vous aider à changer vos idées et à reconquérir votre amour de vous même et de la vie.

Je vous souhaite de réussir, grâce à une bonne thérapie, de retrouver l’envie de profiter de bonnes années de vie que vous avez devant vous.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4105 réponses

11225 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 15600

psychologues

questions 11700

questions

réponses 131600

réponses