Soigner en toute neutralité en connaissant la famille du patient

Réalisée par Clotilde · 25 janv. 2017 Psychothérapie

Si le psychologue connaît intimement la famille du patient, est t'il capable d'être clairvoyant, objectif, sans rentrer dans l'affecte, et tenu au secret professionnel ?

Dans mon cas, à la 2ème séance, m'a menacé indirectement, que les services sociaux pouvaient me retirer la garde de mon enfant si je lui cachais des choses, et m'a demandé le compte bancaire de mon fils, car de "généreux donateurs "souhaitaient aider Tom âgé de 16 mois...

Je suis parti en courant, car pour moi, il a des fautes de déontologie et son discours faisait très sectaire. Il m'a envoyé des sms sur mon tel pour s'excuser...

Ce psychologue, je ne l'ai vu que deux fois dans ma vie, (les 2 fameuses séances) et c'était une amie de mon frère qui me l'a adressé...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 25 JANV. 2017

Bonjour

Je crois qu'un minimum de déontologie nous pousse à ne pas soigner des proches ou bien des gens que nous connaissons. La thérapie est un soin psychique qui demande d'établir une relation de confiance et transferentielle avec celui qui nous consulte. Comment être neutre et bienveillant avec quelqu'un que l'on connait ou un proche avec qui nous sommes dans une relation d'affects, cela frise l'incestuel d'où des comportements de la part du thérapeute très intrusifs hors cadre thérapeutique ? Comment se sentir totalement en confiance avec quelqu'un qu'on connait et lui dire de nos secrets, de nos affects, de nos souffrances ?
Après peut être êtes vous tombé sur un thérapeute mal ou pas formé, lui-même en souffrance je ne le sais pas.
Lorsque vous consultez un psychologue, psychanalyste faites votre choix, vos recherches, rencontrez celui ou celle qui vous convient et surtout prenez votre temps. Si vous avez des doutes sur sa formation, sa capacité à vous aider posez lui des questions, adressez vous à son syndicat professionnel ou bien à la fédération à laquelle il adhére qui pourront répondre de sa formation de son diplôme de sa probiité.

En somme vous avez eu une très mauvaise expérience et j'en suis désolé pour vous. N'hésitez pas à consulter ailleurs.

Bon courage.

R. Perinetti

Psychanalyste

Rodrigo Perinetti Psy sur Saint-Yzan-de-Soudiac

246 réponses

1546 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 JANV. 2017

Bonjour Madame
il y a en effet de quoi s'interroger sérieusement voire même en parler à des professionnels dans le domaine judiciaire. Donner votre numéro de compte bancaire?
Cordialement
Isabelle Thomas
Psychologue psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

664 réponses

2550 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JANV. 2017

Bonjour, juste pour ajouter que les psychologues et psychothérapeutes doivent avoir un numéro ADELI délivré par l'agence régionale de santé qui vérifie leurs diplômes.

TUDAL Catherine Psy sur Boulogne-sur-Gesse

237 réponses

1726 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2017

Compte tenu de ce que vous racontez, je m’interroge sur la formation de ce psychologue et sur sa déontologie. Est-il affilié à une Fédération ?
En effet, du fait qu’il connaît la famille du patient, sa neutralité est en cause.
De plus, son comportement marque clairement son absence de bienveillance à votre égard puisqu’il vous menace indirectement de faire intervenir les services sociaux si vous lui cachez des choses.
Enfin, le fait de vous demander le compte bancaire de votre fils et de parler de généreux donateurs devrait clairement faire l’objet d’une plainte au commissariat ou auprès du Procureur de la République pour que cette personne ne cause plus aucun tort à personne.

Elisabeth Magerus Psy sur Furiani

152 réponses

173 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2017

Bonjour Clotilde,
Je comprends votre désarroi face à l'ingérence du thérapeute. Mais ne vous découragez pas ça été une expérience "particulière" qui ne doit pas vous freiner dans votre démarche. Cherchez un autre psychologue autour de vous ainsi reprendre une thérapie dans des conditions plus" neutres"!
Bien à vous
Livia Clara-Vilnat

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1108 réponses

4265 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2017

Bonjour
En effet si c'est la famille éloigné, que vous vous voyez jamais, une amie d'une autre...le psy doit évaluer si cela est possible, dans ce cas là ,il le peut. Quand il s'agit de sœurs, frères, famille proche,ou que le psy connait trop de leur vie, NON. Tout psy est tenu au secret professionnel, famille ou Pas. Le psy dont vous parlez n'a respecté en rien son code de Déontologie, son étique laisse a désirer, ce que vous dites là, est inacceptable.
Le psy doit en effet être toujours bienveillant, soigner les personnes en demande avec toute neutralité, bien que je préfère dire NON jugement", avec une prise en charge toujours singulière a chaque personne, et une prise en charge globale.
Pour en savoir plus sur la Déontologie des Psychologues, vous pouvez avoir accès sur internet au code Déontologique des psychologues. Cependant tout professionnel doit avoir ceci en compte dans sa pratique au delà du code De Déontologie, c'est à dire avoir une conscience professionnelle dans sa pratique.

Isabelle Silva, Psychologue Clinicienne

Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Psy sur Marigny

431 réponses

2371 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2017

Bonjour,
la profession de psychologue s'appuie sur un code de déontologie qui vise à assurer un cadre de soin respectueux aux patients. ce code n'a pas de force légale mais constitue un cadre important de l'exercice de la profession. il prévoit notamment confidentialité, secret professionnel, information du patient, respect de son consentement.
de plus le psychologue clinicien doit faire preuve de neutralité bienveillante à l'égard du patient... mais comment le psychologue peut-il aller vers cette neutralité s'il connait bien le patient par ailleurs ? comment peut-il favoriser un lien thérapeutique où des affects émergent sans être l'enjeu d'une amitié, d'un rapport existant avec celui qui se confie ?
tout cela n'est possible qu'avec une certaine distance, avec cette neutralité bienveillante du psychologue qui n'est ni un ami, ni un amoureux, ni un parent, ni un collègue.
prenez votre temps avant de vous engager dans un accompagnement psychologique, consultez les sites professionnels, demandez conseils à un médecin éventuellement.
S. LAMBERT DEVIENNE

Sabine Lambert-Devienne Psy sur Colomiers

6 réponses

16 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2017

Bonjour Clotilde.
Pour répondre à votre question, tout psychologue est tenu au secret professionnel qu'il soit proche ou non de la famille. Ce qui se dit en thérapie, reste en thérapie.
Le psychologue est censé connaitre ses limites et savoir refuser un patient lorsqu'il est conscient de ne pas pouvoir garder toute sa neutralité. Là c'est une question d'éthique.
Mais un suivi avec un thérapeute est une question de confiance. Si ce n'est pas le cas, cherchez en un autre, vous avez le choix. Votre instinct vous a dit de fuir et vous avez l'avez écouté. Mais une mauvaise expérience ne doit pas vous empêcher de trouver la bon thérapeute qui sera vous écouter avec neutralité, bienveillance et avec qui vous sentirez en confiance.
Bon courage pour la suite.

Emilie Mennetrier Psy sur Mandelieu-la-Napoule

18 réponses

40 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2017

Bonjour,
Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris votre message, mais j’y réponds quand même.
Pour ce qui est de la menace , c’est l’injonction paradoxale :
- vous ne dites rien, et vous risquez les services sociaux
- vous avouez quelques faiblesses, quelques fautes, et vous pouvez être dénoncée.

D’une manière générale, il est préférable de ne pas entretenir de liens intimes avec une famille ou des proches, afin de ne pas se trouver en porte à faux dans la démarche et de pouvoir garder ainsi la neutralité.

Pour ce qui est des généreux donateurs, là je m’inquiète. Pourquoi ne pas demander un code de carte bancaire pendant qu’on y est ?
Que les généreux donateurs viennent vous voir et vous en parlerez entre 4 yeux.
Quant aux excuses, il s’excusait de quoi au juste ? Et pourquoi a t’il éprouvé le besoin de s’excuser ?
Cordialement

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2066 réponses

5993 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2017

Bonjour Clothide,
Un thérapeute peut prendre en charge un patient en toute neutralité et bienveillance si les liens ne sont pas trop proches. De mon point de vue dans le cadre d'une connaissance d'un membre de votre famille cela doit être possible si le thérapeute est une personne éthique.
Dans votre cas, et malgré les excuses a posteriori vous avez eu selon moi totalement raison de faire confiance à votre instinct et de fuir.
Le dernier point de votre message sur les coordonnées bancaire est effectivement très alarmant.
Par ailleurs un travail thérapeutique est une alliance entre le thérapeute et le patient qui doit être vraiment basée sur de la neutralité, la bienveillance et le professionnalisme, si votre instinct vous met en alerte il est important de le prendre en compte.
N'hésitez pas à eencontrer d'autres professionnels de votre secteur jusqu'à trouver la personne avec laquelle vous aurez vraiment envie de travailler.

À votre écoute

Christine Bonald
Psychopraticien en Relation D'Aide.

BONALD Christine Psy sur Saint-Leu-la-Forêt

5 réponses

19 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2017

Bonjour, plusieurs questions dans votre message...Le faitde connaitre intimement la famille complique les choses car il est déjà difficle pour un patient de faire la différence entre la confidence amicale et le travail avec un psychologue...Pour le psychologue, cela parait peu adapté déontologiquement mais tout est question d'autoévaluation de son fonctionnement et des ses limites...La meance de faire intervenir les services socaiux n'est pas acceptable, la mise en évidence d'une conduite préjudiciable aux enfants, si.Pour ce qui est de l'aspect financier, c'est tout à fait extravagant de demander ces coordonnées bancaires....Cordialement. Catherine Tudal. Psychologue.

TUDAL Catherine Psy sur Boulogne-sur-Gesse

237 réponses

1726 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8250 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11700

psychologues

questions 8250

questions

réponses 45150

réponses