Trop de questions et grande anxiété sur mon couple

Réalisée par Paul Maire · 30 août 2023 Aide psychologique

Bonjour,

Cela fait 7 mois que je suis avec ma copine, en relation a distance. Lorsque nous nous sommes rencontrées elle était en couple, et elle a mis 4 mois avant de quitter son copain pour moi. Durant cette période j'avais extrêmement peur de la perdre, j'avais peur de ne pas être a la hauteur, lors de disputes j'avais peur qu'elle me dise que nous deux c'était fini. Je suis tombé raide amoureux de cette fille en février et elle a quitté son copain en mai. C'était la première fois que je tombais amoureux, je lui écrivais des lettres, j'avais des papillons dans le ventre chaque jours. Puis elle a quitté son copain en mai. Je l'ai présenté à mes parents, je suis venue dans son appartement, on a passé des vacances ensemble tout était magique. Puis de début juillet, un soir entre deux appels, j'ai eu une pensée qui sortait de nulle part, et qui me disait "et si tu étais homo et que tu n'aimais pas ta copine" ça m'a fait très peur. Il faut savoir que je suis un grand anxieux, petit j'avais une peur attroce de la mort, j'avais des pensé intrusives qui me disait que j'avais telle ou telle maladie. Pour en revenir à cette pensée que j'ai eu, elle était là dans mon esprit et elle ne voulait pas partir, j'y ai pensé chaque jour, et ce à quoi je pensais le plus c'était le "tu n'aimes pas ta copine" ça m'a rendu malade j'avais des nausées j'étais pas bien. Depuis ce moment les papillons dans le ventre, la passion amoureuse tout a disparue d'un coup pour laisser place à cette période de stress. Puis chaque jours j'ai eu des pensées que je ne maîtrisais pas du style: "tu n'aimes pas ta copine, et si tu n'aimais pas ta copine, arrêt de faire semblant, quitte la" alors que cette fille je l'aime, elle représente énormément de chose pour moi. Nous emménageons ensemble dans 1 semaine et j'ai super hâte de vivre avec elle, j'ai envie de faire plein plein plein de chose avec elle, dormir, lui faire des câlins, des bisous, lui apporter de l'amour et de la tendresse.
Ses pensées sont là depuis donc début juillet, je lui en ai parlé et elle est là pour moi. Cette fille est exceptionnelle, parfaite en tout point, jolie, intelligente, elle a du caractère, douce et plein d'autres qualités.
Parfois ses pensées s'en vont mais comme elles partent je me dis que si elle parte c'est peut être aue je ne l'aime plus, alors j'angoisse. J'ai fait des recherches encore et encore, elles m'ont fait extrêmement peur, et maintenant j'angoisse car je compare ma relation avec celle des autres et avec tout ce que dis internet. Je me dis et si ce n'était pas de l'amour car dans l'amour il y a toujours des papillons dans le ventre, et si tu ne l'aimais pas parce que si tu te dispute c que tu ne l'aimes pas. Et plein de choses comme ça.
La phase de la passion est passé et ça m'as fait peur car je pensais que l'amour c'était avoir des papillons dans le ventre a chaque instant, puis je me suis rendu compte que non.
À chaque fois que je pense à ma copine, je vois en elle la perfection, certe elle a des défauts comme tout le monde mais je ne m'y attarde pas.
J'ai peur que ses pensées aient raison, j'ai extrêmement peur de ne plus être avec elle car je sais que je l'aime.
J'ai comme un blocage qui m'empêche de ressentir ce que je devrais ressentir. C'est horrible car ses pensées m'ont déjà convaincu que je ne l'aimais pas et je suis partie en grosse crise d'angoisse.
Je veux vivre avec cette fille, je veux vivre une vie sans avoir de telles pensé.
J'ai peur car même si je veux faire des voyages, fonder une famille, parfois la projection est dur, je ne supporterai pas de la perdre.
J'ai vraiment l'impression que mes sentiments sont bloqués, je ne sais pas trop si j'ai confiance en moi, je pense que je suis une personne qui n'a pas trop confiance en soi meme, je remets donc tout en question.
J'essaie de combattre ses pensées, ou de ne pas y faire attention, mais elles sont là ancrées. Parfois elles sont moins présente mais ça ne dure que 1 ou deux jours grands maximum.
J'ai vraiment besoin d'aide, je n'arrête pas de réfléchir, de penser, de ruminer sans cesse.
Aidez moi s'il vous plaît.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 1 SEPT. 2023

Bonjour, Paul.

Je suis réellement touché par votre récit et je peux imaginer la souffrance que vous décrivez.

En vous lisant j'ai le sentiment que vous pourriez confondre l'état amoureux et l'amour.

Les papillons appartiennent effectivement à l'état amoureux que vous décrivez comme "La phase de passion", bien qu'ils puissent réapparaître à certains moments une fois cette phase atténuée.

Aimer quelqu'un relève plus du choix. Un choix dont les sentiments sont un ingrédient parmi d'autres et ne comblent pas à eux seuls la totalité des besoins de chacun.

Vous semblez vraiment vouloir vivre une expérience relationnelle durable avec cette femme et en même temps je pourrais percevoir une forme de dispersion face à cet objectif.

Internet fourmille d'information en tout genre et même sous votre question je compte 9 réponses.

Peut-être avez vous simplement besoin d'être écouté et soutenu dans cette période ou sentiment, engagement, liberté, amour, passion ... s'entremêlent et vous préoccupent.

Nous pouvons tous vous donner des conseils ici, mais le meilleur que je puisse vous donner, c'est qu'aller en thérapie peut vous faire du bien et vous aider à faire le point sur ce que vous ressentez et vivez.

Je vous souhaite de tout cœur de trouver l’équilibre que vous cherchez.
Bien à vous.
Laurent FARRET
Gestalt thérapie Intégrative.

Laurent Farret Psy sur Nantes

192 réponses

2030 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 SEPT. 2023

Bonjour :)
Je suis vraiment désolée pour toi et j'imagine à quel point cela doit être difficile de vivre ce que tu vis.
Bien sûr que je ne pourrais jamais t'apporter une réponse satisfaisante par message mais je vais essayer de t'apporter quelques éléments.

En lisant ton message, j'ai repéré certaines choses qui me paraissait intéressants d'un point de vue psychologique :
- peur de la perdre / je ne supporterai pas de la perdre.
- peur de ne pas être a la hauteur
- "et si..." / "je remets donc tout en question"
- peur attroce de la mort
- pensées intrusives
- "quitte là"
- dans l'amour il y a toujours des papillons dans le ventre
- un blocage qui m'empêche de ressentir / mes sentiments sont bloqués

Tout cela me ferait penser à une grande anxiété lié à la relation et au rejet ou à l'abandon.
Connais-tu la théorie de l'attachement ? Cela pourrait peut être t'intéresser.

Le fait d'avoir peur de ne pas être à la hauteur, de la mort et de perdre les gens m'y font penser.
Est ce que tes pensées anxieuses sont un mécanisme de défense ou une stratégie de coping pour ne pas être abandonné?
ex : Si tu la quittes alors tu ne pourras pas être quitté?

Je pense qu'il faut également faire la différence entre l'amour / l'attachement / le désir et la passion, et fais toi confiance dans ce que tu ressens plutôt que ce que tu penses.

En termes de solution, je pense que, peu importe la partie de nous qui s'exprime, si on essaie de la refouler, alors elle ne se met à crier que plus fort. Il ne faut pas avoir peur de confronter nos difficultés, de les regarder en face pour mieux les gérer.

Je peux également vous conseiller de regarder la théorie des schémas, et pourquoi pas la thérapie IFS (internal Family Systems)

Je pense que l'anxiété étant enregistré dans le corps essentiellement, et vu que tu sembles avoir un blocage émotionnel protectrice et des pensées intrusives, une thérapie qui aborde ces trois domaines (corporelle, émotionnelle et cognitive) serait intéressante comme prise en charge.

Je serais ravie de t'accompagner dans ce processus si tu en as l'envie. N'hésites pas si tu as plus de questions :)
Bon courage !

Bethany Blythin Psy sur Gesnes

7 réponses

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 SEPT. 2023

Bonjour, Paul.

Je suis réellement touché par votre récit et je peux imaginer la souffrance que vous décrivez.

En vous lisant j'ai le sentiment que vous pourriez confondre l'état amoureux et l'amour.

Les papillons appartiennent effectivement à l'état amoureux que vous décrivez comme "La phase de passion", bien qu'ils puissent réapparaître à certains moments une fois cette phase atténuée.

Aimer quelqu'un relève plus du choix. Un choix dont les sentiments sont un ingrédient parmi d'autres et ne comblent pas à eux seuls la totalité des besoins de chacun.

Vous semblez vraiment vouloir vivre une expérience relationnelle durable avec cette femme et en même temps je pourrais percevoir une forme de dispersion face à cet objectif.

Internet fourmille d'informations en tous genres et même sous votre question je compte déjà 9 réponses au moment ou je vous écris la mienne.

Nous pouvons tous vous donner des conseils ici, ou ailleurs sur le web, mais le meilleur que je puisse vous donner, c'est qu'aller en thérapie peut vous faire du bien et vous aider à faire le point sur ce que vous ressentez et vivez.
Donc là, il va falloir commencer par vous aider un peu vous-même.

Je vous souhaite de tout cœur de trouver l’équilibre que vous cherchez.
Bien à vous.
Laurent FARRET
Gestalt thérapie Intégrative.

Laurent Farret Psy sur Nantes

192 réponses

2030 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 SEPT. 2023

Bonjour,
Il y a de telles peurs en vous (abandon, rejet) que votre inconscient vous souffle cette solution : ne plus aimer pour ne pas souffrir et cela pourrait aller jusqu'à saboter la relation pour se protéger.
Ces angoisses trouvent leur origine profonde dans votre enfance et vous le dites vous-même : "je n'ai pas confiance en moi" "j'ai peur de ne pas être à la hauteur". Il faudrait que vous entamiez un travail sur vous pour comprendre comment vous avez pu vous construire et pour désamorcer les systèmes de défense que vous avez mis en place. Pour cela, il faut vous faire aider par un professionnel.
En attendant, vous pouvez appliquer des techniques pour calmer votre mental galopant, comme vous initier à la méditation, vous reconnecter à la nature en marchant seul et longuement. L'hypnose peut aussi vous aider.Vous pourriez aussi , avant de vous installer avec votre copine, prendre quelques jours pour vous recentrer sur vous-même, observer vos ressentis et notamment voir si le manque se profile, ou pas. Enfin, relativisez, ôtez le drame ! A supposer que vous vous rendiez compte que vous n'aimez pas vraiment cette personne, sachez qu'aucune situation n'est figée ! Qui pourrait, sinon vous-même, vous obliger à demeurer dans une relation qui ne vous conviendrait plus ? Mais si vous ne vous donnez pas une chance de l'expérimenter, vous ne le saurez pas...et vous risquez une reproduction du schéma avec quelqu'un d'autre. Cette personne, comme un miroir, vous reflète ce que vous êtes, et notamment comment vos peurs irraisonnées vous bloquent : regardez les en face au lieu de vouloir les mettre sous le tapis.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4422 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 SEPT. 2023

Bonjour Paul,
Vous avez bien détaillé ce que vous ressentez au plus profond de vous et c'est une bonne chose. J'avoue qu'au début de votre lettre, n'ayant pas lu votre prénom, je me suis demandée si vous étiez une femme (je vous cite "nous nous sommes rencontrées"). Elle aurait pu quitter un homme pour une femme. Ensuite, vous parlez de votre ambiguité sexuelle et de vos pensées qui vous tyrannisent. Vous savez, nous avons tous en nous, une part féminine et une part masculine. Dans votre cas, vous êtes amoureux de cette femme formidable et en même temps vous n'êtes pas sûr de ne pas désirer aussi des hommes. Un travail psy vous aiderait à y voir clair. Est-ce votre éducation? Votre sentiment de ne pas être à la hauteur face à une femme comme elle? L'engagement fait peur même s'il est excitant. Peut-être que ne pas se précipiter est la meilleure solution et faire un travail sur soi est préférable.
Mme Dhaine Dominique
psychothérapeute
psychogénéalogiste

Dominique Dhaine Psy sur Paris

39 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour Paul,

Avant tout merci de votre confiance car ce que vous nous confiez n'est pas facile !

J'ai l'impression que vous avez une peur énorme de perdre votre copine ce qui vous fait beaucoup souffrir et c'est bien normal. Tout le monde à peur de ne plus être aimé !

Sauf que dans votre cas cela se transforme en pensée envahissante qui vous bouffe la vie. Pour vous protégez votre cerveau vous envoie un message d'alerte mais celui ci est trop fort !

Pour résoudre ce problème, un thérapeute pourrait être utile pour réduire le niveau d'alerte !

Je reste à votre disposition,
Sandra Vaquette
Thérapie brève

Sandra Vaquette Psy sur Crest

46 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonsoir,

C'est dur d'accepter le bonheur pour quelqu'un de très anxieux. Plus le bonheur est proche et plus l'anxiété se dresse.
Ces pensées sont les symptômes de cette anxiété car l'anxieux envisage toujours le pire, il l'anticipe même.
Par rapport à ces pensées il faut que vous compreniez qu'elles viennent de votre angoisse, angoisse que vous ne maitrisez pas. Ces pensées ne sont pas vous mais l'expression de votre angoisse. Il ne faut pas discuter avec ces pensées. Quand elles arrivent il faut les chasser en pensant à autre chose mais surtout ne pas les laisser vous envahir. Elles ne sont pas vous.
Il serait bon que vous travailliez sur l'origine de vos angoisses.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4062 réponses

20960 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour à vous

Je comprends que vous avez une relation amoureuse depuis 7 mois avec une jeune fille qui était en couple et qui s'est séparée de son copain pour aller avec vous. Depuis juillet, vous avez des pensées qui vous disent que vous êtes peut être homosexuel et que vous n'aimez peut être pas cette fille.
Ces pensées ont une raison d'être : vous dites souffrir de grande anxiété. Je pourrai ressentir que ce que vous redoutez le plus c'est de perdre cette fille et surtout de ne plus ressentir autant d'amour pour elle. C'est ce qui vous a rempli les premiers mois : ces papillons dans le ventre que vous décrivez. Et en effet, des sentiments aussi forts que la passion amoureuse ne peuvent pas durer dans le temps. Ils sont souvent là en début de relation et permettent au couple d'être attiré l'un vers l'autre et de vivre pleinement la rencontre. Vous rentrez maintenant dans une seconde phase qui est celle d'un début de construction à deux où chacun se projette avec l'autre. C'est cette étape qui peut être plus difficile car, en effet, la passion est retombée et les doutes, les questionnements et les peurs font surface. Cela peut prendre tout un tas de forme, comme ces pensées qui viennent vous proposer de mettre un autre sens à ce que vous vivez comme pour "tester" ce qu'il en est vraiment de vos sentiments. Peut être aussi avez vous inconsciemment très peur qu'elle vous quitte et c'est donc un moyen de protection (comme pour vous préparer psychologiquement à la rupture) qui se propose par le biais de ces pensées.
L'inconscient sait ce qu'il fait et le but n'est pas de vouloir à tous prix faire fuir ces pensées (car alors c'est l'effet inverse qui se produit : elles s'intensifient) mais plutôt de les observer et de ne pas les juger. Elles sont là et vous pouvez leur laisser de la place et cela ne veut pas dire que vous allez laisser votre copine pour autant. Vous observez ces pensées en vous mais vous ne les nourrissez pas. Comme si ces pensées étaient une rivière devant vous que vous regardez couler. C'est là et ça ne vous appartient pas, ça ne vous définit pas. Et vous accepetez que ça soit là.
Souvenez vous de cette phrase de Young : "Ce à quoi je fais face, s'efface. Ce à quoi je résiste, persiste".
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner davantage dans cette recherche.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1231 réponses

2356 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour, tout d'abord bravo de chercher des solutions et de demander de l'aide avec autant d'énergie, comme vous le faites. Il me semble que vous ne lâchez jamais pour trouver des issues pour vous sentir mieux, et pour vivre votre relation de façon plus tranquille, comme elle, et comme vous, le méritez tous les deux.
Vous vous posez des questions et vous avez déjà conscience de plusieurs choses qui sont très justes : vous savez qu'une part de vous ne peut pas croire que vous êtes aimé, ni que vous aimez. Une part de vous VEUT Y CROIRE et c'est cette part là qui vous rend combatif, mais une autre ne peut pas y croire et cette part là se manifeste par des pensées qui tournent de façon angoissante comme "c'est pas ça l'amour" "peut-être que tu ne l'aimes pas" ou "peut-être qu'elle ne t'aime pas" etc. Ces pensées-là vous les connaissez bien. Et vous voulez vous en libérer. Ce qui est tout à fait possible.
C'est en faisant un travail de thérapie que vous allez pouvoir dénouer ces pensées qui "polluent" votre sérénité; ce type de croyances, très souvent, proviennent de ce que vous avez vécu plus jeune, enfant et/ou adolescent. Dans mon expérience de psychothérapeute "comprendre" ne suffira pas à vous libérer. C'est surtout en travaillant sur vos émotions et vos sensations présentes dans votre corps en lien avec ce que vous avez vécu dans le passé, que vous allez réussir à vivre, réellement, dans votre coeur, et dans votre corps, votre relation amoureusement plus sereinement. Vous êtes une personne combative et volontaire je suis donc convaincue que vous allez réussir. Je vous souhaite tout le meilleur. Bien à vous. Nathalie Serres

Nathalie Serres Psy sur Gujan-Mestras

5 réponses

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour Paul,
Avez vous peur de l'engagement ? Ces pensées sont apparues une semaine avant un emménagement commun .
Vous avez mis votre petite amie sur un "piédestal' elle semble inaccessible et parfaite .
Avez vous peur de ne pas être à la hauteur de cette relation que vous sublimez ...
Votre anxiété majorée par tous ces challenges que vous vous imposez , peut être la clef de vos pensées obsédantes .
Il serait interessant de consulter un psychiatre , car ces pensées semblent prendre beaucoup de place, elles vous parlent ou vous les interprétez . En tout cas , on entend une souffrance autour de cela et un traitement approprié pourrait vous soulager .

Un travail approfondi avec un thérapeute, dans un deuxième temps, serait utile pour explorer les origines de votre anxiété et de votre angoisse , détricoter votre passé et votre enfance jalonnée aussi de pensées parasites .

Cela pourrait vous amener plus de sérénité et faire taire vos ruminations mentales permanentes .
Bon courage

Valérie LEPRETRE
Praticienne en psychothérapie-Psychanalyste
Thérapie en ligne uniquement

Valérie Lepretre Psy sur Boulogne-sur-Mer

132 réponses

110 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour Paul,

Votre grande anxiété a été augmentée par les émotions que cet amour naissant vous a fait vivre.
L’anxiété tend à se généraliser chez vous, et vous êtes envahi par tout un tas des questions illogiques (comme celle d’être homosexuel…), c’est ce qui caractérise l’angoisse d’approcher l’objet de votre désir, celle de le perdre…

Votre souffrance est telle que vous ne pouvez pas être aidé que par des simples conseils : vous êtes actuellement « malade » de vos pensées. Vous avez vraiment besoin d’une thérapie, éventuellement de type TCC.

La thérapie pourra vous aider à faire baisser votre anxiété et à gagner en confiance en vous, ce qui vous permettra de mieux vivre la relation de couple.

Je vous souhaite d’arriver à calmer vos inquiétudes et à profiter pleinement de votre vie amoureuse.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4236 réponses

11655 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour Paul Marie
Je ne sais pas si vous êtes décidé à vous faire aider mais je vous le recommande vivement car ces pensées vont s'enkyster et seront de l'ordre des ''phobies d'impulsion'' et là ça prendra beaucoup plus de temps à partir.
Comme vous le dites vous êtes anxieux depuis longtemps. Plutôt que de ne plus vouloir avoir ces pensées et ces ressentis, je vous encourage à exprimer tous ces ressentis négatifs. Et il est normal que vous commenciez à voir les défauts de votre copine. Il est impossible de vivre avec quelqu'un sans être confronté à ses mauvais côtés et il est nécessaire que vous puissiez en parler également.
Je vous aide avec plaisir à vous apaiser.
Ne trainez pas, car plus vous attendez plus c'est difficile de retrouver la paix intérieure
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3389 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour Paul,
Vous évoquez des pensées qui ont un puissant impact sur l'idée de votre relation. On dirait que ces pensées sont en lutte constante avec l'amour que vous portez à votre petite amie et cela créé de la souffrance. Vous dites également que c'est la première fois que vous tombez amoureux, aussi les doutes que vous pouvez avoir se comprennent. Avec cette femme, vous envisagez un futur, vous allez vous installer ensemble et vivre une vie de couple. L'amour que vous lui portez et qui a débuté avec ces papillons dans le ventre qui sont très agréables, va certainement évoluer et c'est tout à fait normal.

Pour tenter de stopper les réflexions qui vous perturbent, vous pouvez essayer de vivre pleinement le moment présent, surtout lorsque vous êtes avec votre copine et que vous passez de bons moments. Profitez de toutes les sensations que vous procurent ces instants et acceptez qu'il y ait des imperfections, elles sont inévitables.

L'idée est de diminuer la place de vos pensées perturbantes et de développer les ressentis de bien-être pour atteindre l'équilibre qui vous convient.

Vous pouvez également lire des témoignages de couples et des articles parlant de l'amour afin de définir votre vision des choses, qui pourra être différente de celle que vous avez actuellement.

Je reste à votre écoute,
Myriam Guilhermet
Psychothérapie, Art-thérapie

Myriam Guilhermet Psy sur Lyon

51 réponses

36 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour Paul

Toutes ces questions sont normales en début de relation, elles sont faites de toutes les émotions qui vous submergent.
Vous pourriez prendre un temps pour vous en prenant rendez vous avec quelqu'un qui pourra vous aider à comprendre se qui se passe en vous.
Ces angoisses qui vous polluent vont s'estomper avec de l'aide.
Je vous engage à prendre rendez vous avec un Thérapeute.
Cordialement

Lionel Vautrot Psy sur Perrigny-lès-Dijon

11 réponses

4 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour merci pour ton message,
La première choses est de respirer tu es une personne exceptionnelle et rare car tu es déjà unique ( il n’y en a pas deux comme toi ) , donc il est important de comprendre qu’est-ce qui se joue à l’intérieur de toi qui déclenche ces angoisses ces peurs et ces pensées plutôt limitantes pour toi .

Il serait intéressant de voir comment tu t’es construit et quelle expérience tu as vécu pour commencer à comprendre comment tu as construit ton système de valeurs et de croyances.

Sache qu’il est normal de se poser des questions et de parfois se perdre un peu .
La bonne nouvelle c’est que ça peut changer et je peux t’accompagner sur ce chemin en toute bienveillance et non jugement.

Je reste à ta disposition pour en discuter .
Cordialement David Sellier

David Sellier Psy sur Yutz

191 réponses

114 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour Paul,

il n'y a pas plis trompeur que les pensées, qui ne sont pas réelles mais sont seulement du "jus de neurones"...
Vous souffrez d'un trouble anxieux : c'est une stratégie de protection déréglée qui vous fait imaginer des sketches dans le sens du pire (la pire chose qui pourrait vous arriver = perdre votre copine ). Cette anxiété vous met dans un état d'hypervigilance quasi obsessionnelles : vous guèttez le moindre signe, la moindre sensation et la moindre pensée en l'interprétant toujours dans le sens du pire.
Par ailleurs, vous confondez l'amour et l'état amoureux, qui sont deux étapes successives de la relation de couple.

Je vous invite à suivre une thérapie TCC de manière à apprendre à déjouer les pièges de voter anxiété et vous apaiser.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, TCC.

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1849 réponses

2638 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour Paul,
Il y a certainement une blessure dans votre passé qui provoque ce mécanisme de sabotage qui vous fait douter de vos sentiments. Je vous invite à entamer une psychothérapie afin d'aller explorer la source de ce blocage dans votre histoire pour la comprendre et vous en débarrasser.
En revanche, de ce que vous décrivez, ce qui est sûr, c'est que vous êtes amoureux de cette personne.
Bonne chance à vous!
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes, Couples, Groupes
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

269 réponses

69 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour Paul,

N’est-ce pas plutôt la peur de l’engagement et d’une vie à deux que vous ne pourrez plus maitriser entièrement qui vous fait peur et vous questionne en réalité ?
Pourquoi vous poser des questions sur vos sentiments puisque vous les ressentez fortement. J’ai l’impression qu’il y a autre chose qui vous bloque. C’est ce qu’il vous faut déterminer pour réussir à avancer.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3346 réponses

3291 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour vous semblez avoir ce que dans le jargon des psys on appelle des pensées obsessionnelles qui peuvent être un signe de grande angoisse. Je vous conseille de consulter un professionnel qui pourra vous aider. Cordialement

Jacqueline Marx Psy sur Verrières-le-Buisson

48 réponses

28 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour Paul,
Merci pour votre témoignage. Vous semblez effectivement d’une nature très anxieuse, il faut que vous sachiez que l’anxiété a besoin d’être alimentée par des pensées, par des discours, que l’on se fait à soi-même, de nature pessimiste et catastrophites. C’est exactement ce que produit votre esprit, comme si vous cherchiez à apporter de l’eau au moulin de l’anxiété ! Vous pouvez apprendre progressivement à vous détacher de vos pensées. Vous les prenez beaucoup trop au sérieux. Vous remarquerez très probablement que lorsque vous êtes dans ce processus de production de pensées anxiogènes, votre corps est dans un état de tensions et de mal-être, que vous respirez mal, et qu’il y’a des crispations niveau musculaire… c’est une première piste, très intéressante pour commencer à vous détendre, à revenir dans votre expérience, sensorielle, dans le corps, afin de vous libérer de certaines tensions qui alimentent cette production de pensées anxiogènes. Plus profondément. Vous devriez apprendre à développer une forme de relation plus apaisé, avec vos pensées, apprendre à identifier les schémas réactionnel qui vous amènent dans ces processus et à apprendre comment revenir un état de sérénité par vous-même… il est tout à fait possible que vous ayez besoin d’aide pour cela, et dans ce cas, je vous recommande de faire appel à un praticien qualifié.

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch,
Psychopraticien, Gestalt–thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

509 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour,

Les pensées intrusives liées au couple sont mieux connues sous le nom de "toc du couple".
A savoir, l'apparition soudaine de pensees obsessionnelles et dérangeantes sur l'amour que l'on porte à son partenaire.
Ce toc est souvent lié à d'autres types de pensées, notamment sur l'orientation sexuelle (appelées "toc homo").

Je vous invite vivement à vous faire accompagner dans cette zone de turbulences, par le biais d'une thérapie cognitivo comportementale.

Anne Le Fol
Thérapeute TCC
Visio et présentiel

Anne Le Fol Psy sur Orsay

123 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2023

Bonjour paul,

Il semble que vous soyez sujet a l'anxiété et a l'incertitude, ce qui peut être très perturbant et épuisant émotionnellement.

Il est urgent de comprendre que ces pensées intrusives et anxieuses ne reflètent pas nécessairement la réalité de vos sentiments. Les pensées anxieuses peuvent souvent exagérer ou déformer la réalité, semant le doute et la confusion dans notre esprit. Il est également courant de comparer notre relation avec celles des autres ou avec des idéaux romantiques, ce qui peut renforcer l'anxiété et les doutes.

Il est encourageant de savoir que vous avez une relation solide avec votre copine et que vous avez une bonne communication avec elle.
Il est important de continuer à partager vos préoccupations et vos sentiments avec elle, car cela peut renforcer la confiance mutuelle et aider à les surmonter ensemble. Elle semble être une personne compréhensive et soutenante, ce qui est précieux dans une relation.

Il peut également être bénéfique de chercher l'aide d'un professionnel de la santé mentale, comme un thérapeute ou un psychologue. Un professionnel qualifié peut vous aider à mieux comprendre vos pensées et vos émotions, à identifier les schémas de pensée négatifs et à développer des stratégies pour faire face à l'anxiété et aux doutes. Ils peuvent vous aider à retrouver votre confiance en vous et à gérer l'anxiété de manière plus productive.

En attendant, il peut être utile de pratiquer des techniques d'auto-soins pour réduire l'anxiété, comme la relaxation, la méditation, l'exercice physique régulier et le maintien d'une routine de sommeil saine. Essayez de vous concentrer sur le moment présent et d'apprécier les moments de bonheur et de connexion avec votre copine sans laisser les pensées anxieuses prendre le dessus.

N'oubliez pas que les relations amoureuses peuvent évoluer et passer par différentes phases. La phase de la passion intense peut diminuer avec le temps, mais cela ne signifie pas nécessairement que l'amour s'estompe. L'amour peut prendre des formes différentes et se développer de manière plus profonde et durable.

Essayez d'être patient avec vous-même et de vous accorder de la compassion. Les pensées anxieuses sont temporaires et ne définissent pas votre relation. Avec le temps, du soutien et des stratégies appropriées, vous pouvez retrouver la tranquillité d'esprit et profiter pleinement de votre relation avec votre copine.

N'hésitez pas à chercher de l'aide professionnelle pour vous accompagner dans ce processus. Vous méritez d'être soutenu et de trouver la paix intérieure.

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

926 réponses

1098 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134350

réponses