6 signes qui prouvent que vous êtes dans une relation toxique

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Pour éviter ce genre de relations mettant en péril notre bien-être psychologique, il est essentiel de fixer des limites immédiatement.

23 août 2018 · Lecture : min.
6 signes qui prouvent que vous êtes dans une relation toxique

Amis, membres de la famille ou collègues, ceux qui ont une attitude toxique envers nous peuvent se rencontrer dans n'importe quel lieu. Chez nous, sur le lieu de travail, ou encore au bar où nous prenons un café chaque jour.

Ces individus, souvent nommés " personnes toxiques" (mais expression que nous essaierons d'éviter pour empêcher toute forme d'étiquette), peuvent provoquer chez nous une souffrance ou un malaise important, ont généralement des traits narcissiques et un comportement qui nous rend la vie impossible. Être au contact de personnes présentant des comportements toxiques peut réellement mettre en péril notre santé.

Quels sont les signaux qui doivent vous inquiéter ?

Il n'est pas toujours évident de savoir si nos proches ont un comportement toxique envers nous ou non, car nous n'avons pas le recul suffisant pour nous en rendre compte. Voici six signes qui doivent vous alerter et peuvent signifier que vous vivez une relation toxique.

L'égocentrisme

Les personnes au comportement toxique ne font que parler d'elles-mêmes, de leur vie et de leurs expériences. Elles n'ont pas d'intérêt à écouter ce que les autres ont à dire, notamment à cause de leur manque d'empathie. C'est aussi cela qui fait qu'elles n'ont pas de scrupules à utiliser les autres pour atteindre leurs objectifs.

Le pessimisme

En règle générale, les personnes qui adoptent des comportements toxiques peuvent être très pessimistes et réussissent à "infecter" les autres avec leur négativité. On dit d'ailleurs souvent que ce pessimisme est visible immédiatement. En réalité, c'est plus complexe que cela : ce sont souvent des personnes qui se cachent derrière un optimisme apparent, une façade positive mais qui, en réalité, tentent d'influencer ceux qui les entourent avec leurs pensées négatives.

shutterstock-515212039.jpg

La victimisation

C'est l'une des caractéristiques classiques des personnes au comportement toxique : elles se sentent les victimes éternelles et se servent de cela pour influencer les autres. Elles sont toujours victimes d'un évènement ou de la malchance, et demandent souvent de l'aide pour cela, mais sans jamais rien faire de leur côté pour sortir de leur situation. Ce faisant, elles transmettent cette idée de victimisation constante et ce pessimisme.

La dépendance affective

Il est très difficile de s'éloigner des individus qui ont un comportement toxique en raison de leur dépendance émotionnelle. Ils prétendent en réalité nous obliger à les apprécier ou à les aimer, soit par la victimisation soit par l'insistance, voire dans certains cas par la colère. Ce comportement vise à échapper aux autres, mais d'une façon qui nous rend dépendant d'eux.

L'envie

L'une des caractéristiques des individus aux comportements toxiques affectant le plus notre estime de nous-même est leur envie. Comme ils n'ont pas d'empathie et se sentent sans arrêt victimes du monde, ils ressentent de la colère face aux personnes qui réussissent à atteindre leurs objectifs. C'est d'ailleurs pour cela qu'ils parlent négativement, et parfois ouvertement, des personnes qui réussissent.

shutterstock-1145322305.jpg

L'inconstance

Ces personnes semblent avoir des personnalités distinctes. Elles peuvent par exemple apparaître optimistes et pessimistes à la fois. Ces fluctuations de l'humeur obligent leurs proches ou collègues à les satisfaire en permanence, leur offrant davantage de pouvoir sur nous.

Bien sûr, une personne adoptant des attitudes toxiques ne manifeste pas forcément toutes ces caractéristiques, mais il peut arriver qu'elles se manifestent simultanément dans certains cas.

Comment sortir d'une relation toxique ?

Pour éviter que ces personnes ne compromettent notre bien-être psychologique, il est essentiel de fixer des limites immédiatement, en allant aussi loin que possible. Dans certains cas, il sera ainsi possible d'aider la personne à prendre un chemin qui l'aidera à surmonter son narcissisme et sa tendance à manipuler les autres.

La solution la plus recommandée, cependant, consiste à s'éloigner si possible de la personne et/ou des circonstances qui nous causent une angoisse ou une gêne importantes. Il est évidemment possible de sortir du piège d'une relation toxique ou d'un comportement toxique si l'on éprouve le besoin. Mais cela ne signifie pas que la victime de ces comportements doive culpabiliser. En revanche, elle devra effectivement réfléchir et travailler sur les aspects d'elle-même qui la conduisent à s'engager dans une relation de ce type.

Il est important d'essayer de trouver des solutions réalistes, concrètes et autoprotectrices, sans pour autant penser que l'on est la personne qui réussira à sauver l'autre. Cette pensée est en effet celle qui empêche de rompre une relation de ce genre, qu'elle soit amoureuse, familiale ou amicale.

Si vous souhaitez recevoir plus d'informations sur le sujet, vous pouvez consulter notre liste de professionnels spécialisés dans la dépendance émotionnelle et dans les relations sociales.

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail