Hypnose et hypnothérapie

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

La confusion est encore grande chez certains. Il est important de préciser que l’hypnose n’est pas la thérapie elle-même.

31 JANV. 2019 · Lecture : min.
Hypnose et hypnothérapie

En effet, l’hypnose de spectacle n’est pas une thérapie, comme l’hypnose de rue qui se nomme « street hypnose » très à la mode à une époque.

Distinguer l’hypnose et l’hypnothérapie

L’hypnose constitue un état modifié de conscience, un état intermédiaire entre la veille et le sommeil. Il existe plusieurs moyens d’accéder à cet état. Toutes techniques de relaxation ou de méditation induit un état d’hypnose. Certains exercices du yoga permettent également d’arriver à un état d’hypnose.

Rappelons que l’état hypnotique est un état naturel de détente. C'est-à-dire dès que l’hypervigilance vous échappe, vous n’êtes plus dans l’autocontrôle, votre esprit critique s’estompe, ce qui permet un lâcher prise du mental. Nous rencontrons tous cet état hypnotique par exemple quand on est absorbé dans un film ou un livre passionnant.

Ainsi, en hypnose, vous n’êtes pas endormi, vous ne perdez pas conscience non plus. C’est avant tout une expérience agréable, les muscles du corps étant détendus, l’esprit calme. L'hypnose est simplement un état de détente où la personne hypnotisée prend plaisir à ce bien-être physique et à cette paix intérieure.

L'hypnose représente donc une détente profonde et agréable physique et psychique sans perdre conscience.

Niveau de transe hypnotique

Cette question est souvent évoquée.

Souvent lors d’une séance hypnotique, la personne ayant conscience de tout le déroulement de la séance pense ne pas avoir été en hypnose, ce qui n’est généralement pas le cas. L’état hypnotique est un état de relâchement musculaire, mental, un état de bien être, sans crispation. Il peut varier d’intensité au cours de la séance suivant la capacité de chaque individu. D’ailleurs, il peut fluctuer au cours d’une même séance.

Les études cliniques ont démontré que l’état hypnotique est très variable suivant les personnes, et que même la transe légère permet un travail thérapeutique efficace. Certaines personnes peuvent également avoir oublié certains passages de la séance, ce qui peut être tout à fait normal, mais le changement s’est produit à un niveau inconscient.

Précisons que le fait de s’endormir n’a rien à voir avec l’état hypnotique, c’est l’endormissement tout simplement, et là plus aucun travail thérapeutique n’est susceptible d’être opérant.

Il est utile de rappeler à ceux qui s’interrogent sur l’hypnothérapie, de revoir leurs attentes face à l'état d'hypnose. La transe hypnotique thérapeutique n'a rien à voir avec la transe chamanique ou l’hypnose de spectacle.

shutterstock-1069092038.jpg

Hypnothérapie

L’hypnothérapie est une forme de thérapie appelée souvent thérapies brèves où le praticien utilise l’hypnose bien évidemment, et des techniques éprouvées à ce jour comme l’EMDR, l’EFT et bien d’autres encore.

L’hypnothérapie peut être également une forme psychothérapie de fond quand il s’agit d’une approche intégrative, et que le praticien a une formation en psychopathologie, entre autres…

Différence entre l’hypnose « Ericksonienne » et l’hypnose « intégrative »

L’hypnose Ericksonienne

Pour résumer, elle caractérise certaines pratiques de Milton H. Erickson, célèbre psychiatre et psychologue américain (1901-1980). Il est considéré comme le père des thérapies brèves et a proposé une nouvelle approche de l'hypnose centrée sur le patient.

Elle repose sur la croyance que le patient possède les ressources et les capacités d'apprentissage nécessaires en lui, pour pouvoir changer et régler ses problèmes. Il pensait aussi qu'il n'était pas nécessaire de savoir ou de comprendre comment on change mais que ce qui compte c'est que le changement se produise.

Son approche est utilisationelle dans le sens où il utilisait tout ce que le patient amenait y compris ses propres résistances et cherchait à contourner les résistances de l'esprit conscient à l'aide de l'esprit inconscient.

Pour résumer, dans l’approche Ericksonienne, on va plus utiliser des métaphores, des histoires, jouer avec les mots du patient pour les transformer dans une croyance qui va les aider.

 Le problème est que les enseignements  varient d'une école à une autre. Ce type d’approche est donc difficile à reproduire, M. Erickson n’ayant pas développé à proprement parler sa méthode, mais ses successeurs ont essayé de la reproduire. Ce qui peut amener des difficultés auprès des praticiens qui la pratique.

shutterstock-1149710384.jpg

L'hypnose intégrative

Elle se différencie des autres approches hypnotiques par sa pratique pluridisciplinaire. Cette approche n’appartient à aucun courant d’hypnose, même si on y intègre des techniques Ericksoniennes.

L'Hypnothérapie Intégrative constitue une forme de psychothérapie qui permet une thérapie brève comme une thérapie plus longue suivant la problématique à traiter. Cette approche se composant de bons nombres d’approches et techniques que votre praticien pourra vous expliquer.

Par exemple, on peut au cours d'une séance d'hypnose intégrer des techniques de libération émotionnelle comme l'EFT,  la TCM,… faire un travail de régression en âge, travailler sur les traumatismes intra-utérin, solliciter un Etat du Moi* (une partie conflictuelle de l’individu) qui pose problème et dialoguer avec lui, ou encore utiliser les mouvements alternatifs pour désensibiliser une expérience traumatisante (EMDR). Ainsi la personne n'est pas submergée par les émotions et ces techniques permettent de corriger immédiatement l'expérience vécue du passé.

*Etat du Moi représente une partie de l’individu qui est en contradiction avec la personne entière.

Par exemple, une personne qui dit : je sens qu’il y a une partie de Moi qui veut toujours faire plaisir, et une autre qui se rebelle. La personne se sentira très souvent dissociée dans sa vie et éprouvera beaucoup de difficultés.

Questions sur l’hypnose

De nombreuses personnes qui n'ont pas eu d'expérience d'hypnose ont souvent une représentation très mystifiée de l'hypnose ce qui suscite beaucoup d’appréhension, de suspicion, voire même de la peur, confondant hypnose de spectacle et hypnose thérapeutique.

Il y a aussi l’effet inverse, certaines personnes pensent que l’hypnothérapeute peut les soulager de tous les maux d’un coup de baguette magique, juste en fermant les yeux et en restant passif, dans l’attente d’un miracle.

L’hypnothérapie demande une motivation suffisante de l’individu pour accepter le changement.

En thérapie, la personne en état hypnotique garde toujours une part consciente, la faculté de faire des choix qui lui conviennent le mieux pour que la séance soit la plus adaptée pour elle.

Photos : Shutterstock

Écrit par

Nathalie FOLLMANN

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
1 Commentaires

derniers articles sur hypnose