La charge mentale et ses conséquences délétères

Comment se sortir de cette charge mentale ?

28 SEPT. 2020 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

La charge mentale et ses conséquences délétères

Définition

La charge mentale se définit quand le cerveau épuise le corps. C’est-à-dire que le cerveau reçoit une quantité importante d'informations du matin au soir, qu'elles soient médiatiques, les sollicitations en tout genre, les réseaux sociaux en permanence pour une grande majorité d'individus.

La charge mentale peut se traduire par un sentiment d'obligation d'être performant tout le temps, ou un sentiment de frustration, ou une inquiétude incessante, ce qui occasionne une pression mentale permanente.

D'une manière plus métaphorique, imaginez un court-circuit électrique, tout disjoncte, au niveau cérébral, c'est un peu la même surchauffe électrique qui se passe. Le cerveau n'arrive plus à gérer le surplus d'information et épuise l'énergie vitale et vous prive de votre bon sens.

Pour une grande partie d'entre nous, nous atteignons un niveau de saturation informationnelle (voir mon article).

Conséquences

Les conséquences sont nombreuses, pour certains ce sera la rumination, pour d'autres la culpabilité, un sentiment de honte de ne pas y arriver, etc…

Quel que soit ce qui se met en place émotionnellement, cela se transformera dans une croyance négative chez ces personnes qui n'arrivent pas à mettre leur mental en "pause".

À la longue ces conséquences sont délétères pour la santé, une pression permanente du mental amène au :

  • Stress chronique (voir mon article)
  • Insomnie
  • Douleurs somatiques
  • Agressivité, comportements addictifs
  • Trouble dépressif
  • Trouble anxieux généralisé
  • Troubles sexuels
  • Burnout
  •  …

Difficultés - Croyances

Certains d'entre nous n'ont pas le discernement nécessaire pour savoir ce qui est bon et juste pour eux, ils sont pris dans un tourbillon de pensées, d'activités, d'obligations/devoirs, …

La difficulté est le formatage, un conditionnement sournois de notre société actuelle, où l'on se doit d'une part de tout savoir-faire, rapidement, efficacement. Et d'autre part, de nous faire consommer à outrance à travers un marketing toujours plus grand.

La société de consommation créée des besoins inutiles, mais si vous n'avez pas ce discernement, ce bon sens, alors vous serez prisonnier de ce système !

Les personnes qui me liront n'auront peut-être pas la capacité de prendre ce recul nécessaire pour voir ce qui passe dans leur vie.

Nous souhaitons tous gagner bien notre vie, avoir toujours plus d'argent pour acheter le dernier truc à la mode, ou avoir une vie confortable. Mais le système économique créé une peur de l'insécurité chez la plupart d'entre nous, en adoptant une communication insidieuse dans tous les domaines.

Finalement cette charge mentale, nous nous la créons pour finir chez le médecin, ou prendre des médicaments pour gérer notre anxiété, fatigue chronique, insomnie,… ou nous plaindre en permanence.

Conclusion

Se sortir de cette charge mentale n'est pas simple, c'est une réflexion consciente d'un choix de vie, d'un discernement quotidien. Et ce choix vous appartient !

Posez-vous les bonnes questions :

  • Qu'est-ce qui vous rend heureux(se) ?
  • Comment l'avez-vous vérifié ?
  • Que ressentez-vous à ce moment-là ?
  • Pourquoi n'arrivez-vous pas à maintenir ce sentiment ce lâcher prise ?

Posez-vous également les mêmes questions sur ce qui vous charge mentalement.

Là commence un travail sur votre motivation et votre capacité à lâcher prise. Ne vous dites pas que ce n'est pas possible, là encore il s'agit de vos croyances négatives.

Posez-vous la question qu'est ce qui n'est pas possible ? Et surtout comment pouvez-vous travailler sur ces obstacles ?

Mais pour arriver à ce questionnement, il est nécessaire d'être motivé, rien n'arrive par hasard ou sinon vous continuerez à vous sentir emprisonné dans les mailles du filet de la cogitation mentale.

Attention, quand je parle de ce qui vous rend heureux(se) de ne pas mélanger besoin compulsifs, compensatoires, ce qui reflètent dans ce cas des blessures personnelles qui demanderaient à être explorées et traitées.

De façon plus générale, la charge mentale est d'origine multifactorielle et donc à chacun de repérer ce qui l'encombre et de trouver le moyen de réguler cette tension.

Une approche thérapeutique est aussi parfois nécessaire pour vous y aider.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Nathalie Follmann

Hypnothérapeute Clinique

Certifiée par l'Institut Sakti d'Hypnose Clinique à Paris. Mon approche "intégrative" permet de travailler sur tous les troubles émotionnels, psychosomatiques avec de nombreuses approches et techniques. L'hypnothérapie que je pratique s'inscrit autant dans une thérapie brève qu'une thérapie de fond. Elle s'adapte autant aux adultes qu'aux enfants à partir de 4 ans.

Voir profil
Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

1 Commentaires
  • Mirabelle

    Excellent article, bien écrit et très juste.

derniers articles sur anxiété