Nos émotions : amies ou ennemies ?

E-motion : énergie de vie en mouvement, qui lorsqu'elle n'a pas pu être accueillie un jour, reste enfermée et tourmente le corps et l'âme de chacun. Nos émotions : Colère, Joie, Tristesse e

14 JUIN 2021 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Nos émotions : amies ou ennemies ?

Observons un peu la nature pour s'inspirer d'où nous venons et pour nous aider à comprendre notre intelligence instinctive où l'expression saine de nos émotions (là où le mental n'a pas opéré de jugement ou répression) :

Nous retrouvons des comportements de colère chez les animaux lorsqu'il s'agit de défendre son territoire et défendre sa vie et celle du clan. La tristesse quant à elle nous est utile pour faire le deuil, se séparer de l'objet ou de la personne aimée, et nous permettre de passer à autre chose. La peur quant à elle peut nous sauver la Vie, avec fuir ou se tétaniser, réflexe archaïque de survie. La Joie est notre état d'être naturel lorsque nous sommes en harmonie (quelle autre émotion nous empêche d'y accéder ?)

Maintenant en tant qu'êtres humains bien-pensants, le souci commence là avec le mental et le conditionnement : ce qu'il conviens de montrer dans notre société bien-pensante, de faire ou ne pas faire pour être accepter (ou exclus si je ne m'y conforme pas). En résumé comment réagir au stimulus avec la bonne morale.

L'éducation commence tôt dans nos Vie avec les attentes conscientes et inconscientes de nos parents, père et mère, de nos proches, amis et société dans laquelle nous vivons. Et pour recevoir l'Amour et l'acceptation dont nous avons tous besoin pour se développer d'abord étant enfants et combler notre besoin d'appartenance une fois adulte…Nous allons mourir a notre partie libre et sauvage pour s'adapter au système en place (question de survie). Et d'être parfaitement adapté à un système malade, c'est la crise assurée… Voyons d'un peu plus près quelques mécanismes du conditionnement :

Chacun de nous, depuis notre petite enfance grandira et connaîtra la souffrance, et fera inévitablement l'expérience du rejet, de l'abandon, trahison, impuissance, incompréhension, humiliation… les blessures du cœur, qui feront flétrir notre âme à nouveau…Pour survivre, notre conscience choisira de ne plus ressentir, car cela fait trop mal et viendra se réfugier dans la tête : avec un mental fort et solide. Ainsi armé de bouclier, côte de maille et casque, c'est pratique pour ne plus ressentir les coups, les douleurs et les bleus de l'âme de ce bas monde…tout du moins en période de stress… mais quand cela fait des années voir des décennies que nous nous coupons avec le ressenti, la Vie semblera alors monotone, car si je me coupe d'une émotion car jugée inacceptable, douloureuse ou même négative, je me coupe de toutes les émotions… La Joie, l'Amour et la Vie.Suis-je devenu un mort vivant ? Pourrait-on se demander légitimement.

À ce sujet je vous invite à la lecture du Chevalier à l'armure rouillée…ainsi que les 4 accords Toltèques de Don Miguel Ruiz.

Carte des émotions et sentiments (mélange d'émotions)

Du racket émotionnel

Voici un rapide tour d'horizon des messages cachés de notre éducation :

De nos jours, les petits garçons sont élevés pour ne pas ressentir, être fort et courageux…sous-entendu « mais non ça fait pas mal » quand il vient de tomber et qu'il se relève le genou en sang ; ne demande pas de l'aide, sois fort, dépêches toi, sois parfait, ou même n'existe pas ! Voici les message conscients et inconscients appelés injonctions que nous transmettons à nos chères têtes blondes, et tout cela sous le couvert de leur bien être, bien entendu ! L'enfer est pavé de bonnes intentions.

Interdiction d'avoir peur (pour ne pas être taxé de poule mouillée ou de tapette) ou de se sentir triste devant la bande de copains du collège et du lycée. La colère oui et l'agressivité parfois aussi.

Les petites filles quant à elles reçoivent des messages type : tu n'as pas le droit d'être en colère, ranges-moi vite ce vilain caprice ! C'est plus toléré qu'elle puisse avoir peur ou être triste…

Les hommes doivent avoir un gros compte en banque, de gros muscles, et une belle voiture, être fort, sympathiques et courageux… les femmes se plier aux canons de beauté à force d'esthéticiennes, coiffeur, beaux vêtements, être au service, voir se sacrifier…ou pire, mettre les bouchées doubles pour devenir comme un homme dans cette société patriarcale, et par là même renier son sexe.

Du coup avec une adaptation parfaite à notre milieu familiale et sociétale (pas toujours sain d'ailleurs), le racket émotionnel a toute la place pour faire son chemin…et voilà pourquoi certaines personnes pleurent lorsqu'elles sont en colère (émotion non acceptable, acceptée dans le système de référence et donc refoulée), et d'autres se mettent en colère au lieu d'être triste (quelle tête faisait votre ex, lors de votre séparation ?).

Donc se permettre de remettre chaque émotion à sa juste place et considérer sa juste valeur est important sur le chemin de Vie pour une Vie plein et radieuse. Car ces émotions nous rendent vivants, c'est de l'énergie de Vie qui cherche à être en mouvement. Considérer vos émotions enfouis comme autant de trésors et de potentiel de Vie en vous dont vous pourrez bénéficier bientôt. Car se sentir être envie, c'est bien se permettre de ressentir et se laisser traverser librement par tout ce que la Vie nous amène à vivre, pour se sentir vivant : La Joie, L'Amour, la Tristesse, la Peur et la Colère.

Alors à nous de retrouver le chemin de l'école de la Vie, pour nous (ré)apprendre à vivre pleinement avec nos émotions, qui nous rendent si humains.

Un chemin qui nous permet de redescendre de la tête vers le Cœur… et retrouver son ressenti, agréable et désagréable…apprendre à accueillir et être avec ce ce qui est avec douceur et bienveillance pour intensifier la Joie, l'Amour et la Vie qui sont nos états d'être naturels.

C'est pourquoi après avoir profité longtemps des bienfaits de la thérapie émotionnelle et libératrice, je vous propose à présent de partager ces bienfaits lors de séance individuelles, ou lors de mes stages.

Lors de séances de thérapie, dans un cadre de sécurité et de bienveillance, vous aurez la possibilité d'aller à la rencontre de vos émotions : De faire un pas vers elles, les écouter, les reconnaître et peut-être les laisser faire leur chemin de libération…pour laisser plus de place à la Vie, l'Amour et la Joie.

« Les émotions dont nous ne prenons pas soin, prendrons soin de nous un jour. » Thomas d'Ansebourg

Et si vous souhaitez passer à la pratique ... Pour toute demande d'information ou de rendez-vous, merci de me contacter. Je serai ravi de répondre à vos questions.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Karl Di Foggia

Voir profil

Bibliographie

  • Le chevalier à l'armure rouillée, Livre de Robert Fisher

  • Les 4 accords toltèques : Don Miguel Ruiz

  • Thomas D'Ansebourg : Cessez d'être gentil, soyez vrai ! 

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur confiance en soi