Quand la personne toxique, c'est vous !

Si vous pensez avoir des comportements toxiques qui font souffrir les autres, découvrez comment vous en débarrasser.

24 OCT. 2018 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Quand la personne toxique, c'est vous !

Nous avons tous autour de nous des personnes qui nous font payer leur mauvaise humeur, leur négativité, qui nous rendent la vie plus amère. Ce sont des personnes que l'on appelle souvent toxiques : mais vous êtes-vous déjà demandé si vous n'étiez pas toxique pour les autres ? 

Selon Amanda Ramos, psychologue clinicienne, les personnes toxiques sont "des personnes pessimistes, négatives, qui questionnent tout et à qui rien ne convient. Elles ont en général une image très négatives d'elles-mêmes et sont très critiques". 

"Nous passons tous par des moments vulnérables où nous voyons la vie en noir, et c'est ce que nous transmettons aux autres. Les émotions que nous vivons ont une influence sur ceux qui nous entourent, de la même manière que les émotions de ces personnes ont une influence sur les nôtres". 

Il n'y a pas lieu de s'inquiéter si c'est juste un mauvais moment, mais mieux vaut éviter que cette négativité domine toute notre vie. Une personne toxique crée souvent des conflits, faisant naître du stress et de l'anxiété chez les autres. En général, c'est une attitude que l'on perçoit très bien chez les autres, mais que nous avons du mal à voir lorsqu'il s'agit de nous-même. Nous évitons de prendre la responsabilité de notre comportement car, d'une certaine façon, il justifie que nous ne fassions rien pour changer la situation : nous nions ainsi le problème. 

Notre test

Pour savoir si vous avez un comportement toxique, faites notre test dès maintenant :

 

Je suis toxique : puis-je changer ? 

Oui, même si l'on est toxique, il est tout à fait possible de changer. 

"Il faut réaliser un examen intérieur, s'analyser et apprendre à prendre soin de nos relations personnelles. Pour cela, il est important de travailler l'affirmation de soi et les aptitudes sociales", affirme Amanda Ramos. 

La psychologue précise qu'il existe un exercice très simple pour prendre conscience de nos comportements et attitudes toxiques : faites un exercice d'analyse en fin de journée et voyez si les disputes que vous avez eues ont été provoquées ou recherchées par vous, ce qu'elles vous ont fait ressentir, avec qui elles ont eu lieu et, évidemment, ce que vous pouvez faire pour les résoudre et qu'elles ne se reproduisent pas. 

Une fois que vous avez déterminé que vous êtes effectivement une personne toxique pour les autres, vous pouvez vous féliciter. Vous avez réussi l'étape la plus importante pour initier le changement : reconnaître que vous avez un problème et que vous voulez changer. Cela ne vous semble peut-être pas grand chose, mais sachez que la majorité des personnes préfèrent fermer les yeux et continuer comme elles l'ont toujours fait. 

Et effectivement, ne pas voir le problème est un mécanisme de défense naturel. Le problème est qu'il bloque le changement : changer est une tâche qui demande beaucoup d'effort, de conscience et de patience. 

Comment arrêter d'être toxique ? 

Ces étapes vous permettront de vous orienter vers le changement si c'est ce que vous désirez réellement, mais n'attendez pas de résultats rapides ni une panacée. Soyez aussi conscient du fait que, parfois, nous avons des problèmes qu'il vaut mieux résoudre avec l'aide d'un(e) professionnel(le). 

  • Apprenez à vous connaître

Pour changer, la première chose à faire est un travail de connaissance de soi. Rappelez-vous d'abord que vous faites mieux que la plupart des personnes, car vous avez reconnu votre problème : maintenant, il vous suffit uste d'analyser correctement vos comportements et pensées. 

Isolez les comportements toxiques en pensant aux comportements que vous n'aimez pas chez vous. Prenez un papier, un crayon, et notez tout ce que vous voulez changer. Essayez d'être précis(e) et de décrire au mieux chaque comportement en vous focalisant sur trois concepts : quoi, avec qui et à quel moment apparaît ce comportement. Voici des exemples de définitions claires et précises qui vous aident à isoler le problème : 

  • Je change de sujet quand mes proches me disent ce qui les gêne chez moi
  • Je me mets en colère contre mon ou ma partenaire lorsqu'il ou elle reste avec ses ami(e)s
  • Je me plains auprès de mes amis lorsqu'on ne fait pas ce que j'aime. 

Une fois décrit ce problème, vous observerez qu'un voyant mental se déclenche dès que vous avez recours à ce comportement. 

ma.jpg

  • Extériorisez vos croyances

L'étape précédente vous a permis de définir ce que vous souhaitez changer. Celle-ci vous permet de comprendre pourquoi vous avez gardé ces comportements jusque là. Vous devez ici identifier des croyances, pensées et émotions qui ancrent les comportements toxiques : c'est une étape difficile mais nécessaire pour avancer et atteindre un changement véritable et durable. 

Derrière chaque comportement que vous avez listé auparavant, vous trouverez des pensées, croyances et émotions qui le justifient : traumatismes infantiles, besoins non couverts ou croyances apprises des parents... Tous les comportements toxiques se répètent car quelque chose les justifie. Changer ces croyances et pensées est le plus important pour ne plus être toxique. 

Pour y parvenir, vous devez vous questionner sur le pourquoi du comportement toxique : 

  • Pourquoi est-ce que je surprotège mon enfant ? 
  • Pourquoi est-ce que j'essaye de culpabiliser les autres à propos de tout ce qu'il m'arrive ? 
  • Pourquoi mon passé me déprime ? 

Répondez avec sincérité aux questions que vous vous posez, et allez de plus en plus profondément pour aller jusqu'à la racine du problème. Une fois que vous êtes arrivé à une conclusion qui vous convient, posez-vous de nouveau la question pour aller plus loin. Par exemple : 

  • Pourquoi est-ce que je surprotège mon enfant ? 
  • Parce que je ne veux pas qu'il se fasse de mal.
  • Pourquoi est-ce que je ne veux pas qu'il se fasse de mal ? 
  • Parce que j'ai peur qu'il lui arrive quelque chose de terrible. 
  • Pourquoi ai-je peur qu'il lui arrive quelque chose de terrible ? 
  • Etc.

Ce faisant, vous parvenez à la justification du comportement. 

  • Trouvez des alternatives

Une fois que vous avez trouvé les justifications de vos comportements, vous devez vous poser des questions pour chacune : 

  • Cette justification est-elle basée sur un fait réel ou est-elle uniquement provoquée par vos pensées et émotions ? 
  • Maintenir cette justification est-il bénéfique pour vous ou les autres ? 
  • Quelles sont les alternatives à cette justification ? 

Ces questions vous permettront de comprendre à quel point vos croyances peuvent être irrationnelles ; vous verrez qu'elles ne bénéficient à personne et trouverez des alternatives plus adaptées à la réalité. 

pa.jpg

  • Faites un plan

Maintenant que vous vous connaissez mieux, vous pouvez passer à l'action : vous devez décider les actions que vous allez mettre en place pour changer. Essayez à nouveau d'être bien spécifique, comme dans les exemple suivants : 

  • Si vous êtes un parent surprotecteur, vous pouvez lancer un plan d'action comme : "je vais autoriser mon enfant à sortir avec ses ami(e)s jusqu'à tard deux fois par semaine"
  • Si vous pensez que votre partenaire est responsable de votre tristesse, une action pourrait être : "lorsque je fais culpabiliser mon/ma partenaire pour ma tristesse, je vais me rappeller que je suis propriétaire de mes émotions. Je peux changer mon état d'esprit et je suis responsable de mes sentiments". 

Ainsi, vous pourrez élaborer une liste avec des comportements et pensées alternatifs par rapport aux habitudes et croyances toxiques. Vous devez être constant(e) et patient(e) : vous retomberez souvent dans le comportement toxique, mais ne devez pas perdre l'énergie. Peu à peu, ces nouveaux comportements feront leur chemin dans votre personnalité. 

  • Utilisez la visualisation

La visualisation est un outil utile dans le changement. Pendant quelques minutes chaque jour, imaginez comment vous voulez être. Imaginez-vous avec de nombreux détails, réalisant les actions que vous voudriez voir dans votre personnalité saine. 

Imaginez la façon dont vous vous comporteriez, votre langage non verbal, votre aspect, votre ressenti, etc. Cette technique vous aidera à vous approcher inconsciemment de la personne que vous voulez être. Vous utilisez ainsi le pouvoir du subconscient en votre faveur. 

  • Donnez-vous du temps

Vous avez besoin de temps pour pouvoir changer, car il vous faut penser à vous et être avec vous. Vous avez juste besoin de quelques minutes par jour pour adopter des changements et améliorer votre vie de façon permanente. Même si vous avez beaucoup à faire avec le travail ou la famille, donnez-vous 10 à 15 mn par jour pour vous améliorer. Ne pas le faire revient à dire que vous n'avez pas de temps pour aiguiser la hache car vous êtes trop occupé à abattre un arbre. 

Photos : Shutterstock

Si vous avez du mal à vous défaire de vos comportements toxiques, n'hésitez pas à prendre contact avec un(e) professionnel(le) de la psychologie

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 28
  • Malenpoint

    J'ai 58 ans et je suis une personne toxique depuis de nombreuses années et je n'arrive plus à trouver ma place dans le monde professionnel ni dans ma vie personnelle J'ai été chef d'entreprise (25 salariés) et j'ai été obligé de céder mon entreprise car incapable de fédérer autour d'un projet malgré tous les efforts déployés pour former les salariés, ajuster leur salaire et qu'ils se sentent bien dans l'entreprise J'ai pris cette décision après avoir fait venir une consultante RH qui a eu un entretien avec l'ensemble des salariés. La synthèse de ces entretiens a été plutôt violente à mon égard (inhumain, pas à l'écoute, à l'origine de nombreux problèmes dans l'entreprise) J'ai eu beaucoup de chance en ayant la possibilité de céder mon entreprise à un groupe. Cette expérience professionnelle (qui était une fierté sur le plan personnel mais sans que je ne le laisse paraitre) aurait pu être une vrai réussite mais elle a été un échec personnel après les nombreux précédents (je me suis fait virer 2 fois avant alors que j'avais des postes à responsabilité) Je ne vois plus ma famille et je n'ai plus vraiment envie de les voir. Ils me connaissent sans doute trop bien et sans doute leur-ai-je fais beaucoup de mal. Je ne souhaite plus les voir à l'exception de mon père qui a 84 ans et pour qui j''éprouve de l'empathie (malgré que je n'ai jamais été très proche) car il est malade. M'ennuyant profondément, et face à ce mur de la relation avec les autres, je ne sais comment m'en sortir. J'essaie de m'occuper en cherchant à acquérir une nouvelle entreprise mais j'ai des moments de profonds désespoirs. J'ai été sur le point d'en acquérir 2 mais au dernier moment, avant de signer, les cédants ont préféré ne pas me vendre. Les relations avec ma compagne sont de moins en moins bonne malgré les sentiments que j'ai pour elle (mais je ne sais pas s'ils sont sincères, je doute de tout y compris de mes sentiments). Il me semble qu'elle finira par me quitter. Je vous écris pour témoigner de ma profonde souffrance ( 7 sur une échelle de 1 à 10). Je suis très toxique et je souffre de cette toxicité, de cet égocentricité qu'il est si difficile de reconnaitre. Je crois que c'est une vrai maladie. Quelle est la solution ? Se supprimer ? mais je crois que je n'en suis même pas capable. L'accepter et ne s'exposer aux autres que le moins possible, c'est sans doute ce qu'il faut faire mais il y a l'ennui, la solitude qu'il faut supporter. Merci pour les informations de votre site.

  • Dane

    Très intéressant, je vais lister, je crois qu'effectivement je passe mon temps à me dire que c'est la faute des autres, alors que je sais fort bien que je dois être aussi responsable. Merci pour ces articles Cordialement

  • Nath

    C'est bien beau tout ça mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Je ne sais plus si c'est ma fille qui me reproche tout qui est toxique ou si c'est moi. Tout ceci m'use toute mon énergie.

  • MelodyN24

    En quoi ne pas aimez une conversation me rendrait-elle toxique ? Vous ne trouvez pas que vous allez un peu trop loin ? J'ai des raisons d'être offensée...

  • MelodyN24

    Il est impossible de changer quand on a mauvais caractère et une impatience légendaire.

  • PODToDigital

    Bon jour, Votre article est très intéréssant Merci pour son contenu Et il arrive aussi que la personne toxique ce soit nous-même ☢️☢️ Et dans ce cas là, un accompagnement est nécéssaire pour évoluer positivement ! Lumineuse continuation à vous

  • Yet

    J'ai fait le teste et je ne voit pas de resultat

  • Edia

    Bonjour Jai fais le test je n'ai pas le comportement toxique. Pouvez vous m'envoyer mon test en reponse je serais curieuse de conn3 le résultat Merci

  • Sandy07

    J'ai fait le test et j'aimerais recevoir le résultat

  • Moria

    J ai fait le test (personne toxique) et je n ai pas de réponse


Chargement en cours



derniers articles sur thérapie brève