TDAH chez l'adulte : 8 symptômes pour identifier ce trouble

Comment savoir si mon inattention est due au TDAH ? Puis-je être un adulte et avoir un TDAH ? Découvrez les symptômes et comment faire face à ce trouble chez l'adulte.

11 AVRIL 2022 · Lecture : min.
TDAH adulte

De nombreuses personnes pensent que le trouble du déficit de l'attention/hyperactivité ou TDAH n'est détecté que chez les enfants ou les adolescents. En réalité, il existe des cas où le TDAH peut être diagnostiqué chez les adultes. Alors comment savoir si notre inattention est un signe de TDAH ?

À quoi ressemble un adulte atteint du TDAH ?

Les adultes atteints de TDAH éprouvent souvent des difficultés à se concentrer pendant de longues périodes. En outre, dans de nombreux cas, un adulte atteint du TDAH sera également facilement distrait ou agira sans réfléchir. Bien que nous puissions tous ressentir ces symptômes, la réalité est que les personnes atteintes du TDAH constatent souvent que de nombreux domaines de leur vie sont affectés, qu'il s'agisse des études, du travail ou même des relations.

En fait, environ 2 à 3 % des adultes finissent par recevoir un diagnostic de TDAH. Normalement, le TDAH apparaît généralement pendant l'enfance et c'est précisément à l'âge adulte que les symptômes s'améliorent. Cependant, il existe des cas où le TDAH n'est pas diagnostiqué et est détecté plus tard dans l'enfance. Heureusement, le TDAH peut être traité, ce qui rend possible une variété de stratégies pour apprendre à gérer tous ses symptômes.

Comment le TDAH est-il diagnostiqué chez les adultes ?

Le diagnostic du TDAH chez les adultes, les adolescents et les enfants peut être complexe car il existe différents tests pour établir le diagnostic. Selon le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-V), le diagnostic est posé si plusieurs de ces symptômes sont présents.

Ces directives du DSM-5 montrent généralement un schéma d'inattention, d'hyperactivité ou une combinaison des deux. Pour être diagnostiqués comme souffrant de TDAH, les adultes doivent présenter au moins cinq des symptômes suivants :

Inattention :

  1. Incapacité à maintenir l'attention : L'inattention signifie ne pas être capable de se concentrer sur certains détails, ou ne pas porter son attention sur certaines tâches. Cela peut affecter le travail ou l'école.
  2. Ne pas écouter : un autre symptôme de l'inattention est la tendance à ne pas écouter lorsque les autres leur parlent.
  3. Ne pas suivre les instructions : Les personnes atteintes du TDAH ont des difficultés à suivre les instructions ou à accomplir certaines tâches.
  4. Manque d'organisation : Un autre symptôme du trouble du déficit de l'attention est la difficulté à s'organiser, tant dans l'espace qui l'entoure que mentalement.
  5. Perdre des objets : les enfants, les adolescents ou les adultes atteints de TDAH ont tendance à perdre des objets, car ils oublient souvent qu'ils les portaient.
  6. Éviter l'effort : un adulte atteint du TDAH fuira souvent les tâches qui exigent un effort mental soutenu.
  7. Les distractions : L'inattention inhérente au TDAH implique également des distractions fréquentes.
  8. Oubli : L'oubli fait également partie du diagnostic du TDAH chez les adultes. En fait, les personnes atteintes du TDAH oublient souvent des tâches à accomplir ainsi que des faits importants.

Hyperactivité

  1. Agitation : Les personnes souffrant d'hyperactivité sont souvent agitées ou ont même tendance à se tortiller lorsqu'elles sont assises.
  2. Se lever fréquemment : Avec le TDAH, les personnes se lèvent souvent, même si c'est inapproprié sur le moment.
  3. Ne pas pouvoir se taire : souvent, les personnes atteintes du TDAH, qu'il s'agisse d'adultes ou d'enfants, se sentent incapables de participer à des tâches qui nécessitent du silence.
  4. Bavardage excessif : les adultes atteints du TDAH, ainsi que les adolescents et les enfants, ont tendance à parler beaucoup.
  5. Interrompre les autres : L'hyperactivité affecte également les relations. En fait, dans de nombreux cas, les personnes atteintes du TDAH peuvent interrompre les autres lorsqu'ils parlent, en essayant de terminer leurs phrases avant qu'elles ne soient terminées.

Symptômes TDAH adultes

Quels sont les symptômes du TDAH chez l'adulte ?

Les adultes atteints du TDAH ressentent souvent les symptômes du TDAH de manière plus subtile que les enfants. En fait, de nombreux adultes ne savent même pas qu'ils souffrent du TDAH. Ainsi, les adultes atteints de TDAH présentent souvent les symptômes spécifiques suivants :

  1. Mauvaise gestion du temps : un adulte atteint du TDAH peut présenter des difficultés à gérer son temps, se trouvant incapable de présenter certaines tâches en temps voulu.
  2. Distractibilité fréquente : De la même manière que pour les enfants, un adulte atteint du TDAH présente également des distractions fréquentes.
  3. La désorganisation : La désorganisation peut affecter tous les aspects de la vie, qu'il s'agisse des relations, du travail ou des études.
  4. Impulsivité : un adulte atteint du TDAH a également un comportement impulsif. En fait, dans certains cas, ils peuvent faire ou dire des choses sans penser aux conséquences.
  5. Faible estime de soi : l'un des symptômes les plus courants du TDAH chez les adultes est une faible estime de soi. La raison en est que ce trouble peut rendre certaines tâches quotidiennes difficiles, avec pour conséquence un sentiment d'inadéquation ou une mauvaise image de soi.
  6. Manque de motivation : Les personnes atteintes de TDAH peuvent éprouver un manque de motivation en raison de la désorganisation et des problèmes d'attention associés à ce trouble.
  7. Fatigue : le stress ou l'anxiété liés aux symptômes du TDAH chez l'adulte peuvent entraîner une sensation de fatigue constante.
  8. Problèmes relationnels : Les symptômes du TDAH affectent également les relations. En fait, les adultes atteints du TDAH peuvent se sentir coupables de certaines des attitudes sociales associées au TDAH.

Quel est le traitement du TDAH chez l'adulte ?

Il existe une variété de traitements qui donnent des résultats favorables dans le cas du TDAH chez l'adulte. Le traitement peut principalement comprendre une thérapie, des médicaments et même une consultation de couple en cas de difficultés relationnelles.

La recherche suggère que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est l'approche la plus utile pour gérer les symptômes du TDAH chez les adultes. Dans ce type de thérapie, on aide le patient à acquérir un large éventail de compétences pour réduire l'impact du TDAH. Parmi les plus efficaces, citons les suivantes :

  • Éducation sur ce que cela signifie d'avoir un TDAH à l'âge adulte.
  • Formation aux techniques d'organisation, de planification et de gestion du temps
  • Apprendre à résoudre des problèmes
  • Utilisation de stratégies pour réduire les distractions et augmenter la durée d'attention
  • Offrir une aide pour penser de manière plus utile et plus réaliste

Conseils pour faire face au TDAH à l'âge adulte

En plus de consulter un thérapeute spécialisé pour une thérapie, les adultes souffrant de TDAH peuvent gérer les symptômes du TDAH de la manière suivante :

  • Réduisez les distractions : Si vous devez vous concentrer sur une tâche, il est important d'essayer de garder votre espace de travail exempt de distractions.
  • S'organiser : Pour éviter le manque de motivation, il est essentiel d'être bien organisé. Nous vous recommandons donc d'utiliser des outils de gestion du temps ainsi que des pauses entre les tâches pour atteindre vos objectifs.
  • Fixer des objectifs : les adultes atteints de TDAH peuvent se fixer des objectifs pour se motiver et mieux s'organiser. En outre, nous vous recommandons d'établir des priorités dans vos tâches quotidiennes.
  • Utiliser des stratégies de résolution de problèmes : Cela implique de définir les problèmes que vous rencontrez, de générer des solutions et de les essayer jusqu'à ce que vous trouviez la bonne.

Un adulte atteint de TDAH peut gérer tous les symptômes de ce trouble avec des efforts et du travail. C'est pourquoi il est très utile de disposer d'un diagnostic dans ces cas-là.

PUBLICITÉ

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Notre comité d'experts, composé de psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens agréés, s'engage à fournir des informations et des ressources précises et fiables. Toutes les informations sont étayées par des preuves scientifiques et contrastées pour garantir la qualité de leur contenu.
Consultez nos meilleurs spécialistes en tdah

Bibliographie

  • Klein, P (2021). Psychological Testing and Diagnosis of ADHD in Adults. Healthline. https://www.healthline.com/health/adhd/psychological-testing-for-adhd-in-adults
  • ADHD. American Psychological Association. https://www.apa.org/topics/adhd
  • ADHD in adults. Australian Psychological Society. https://psychology.org.au/for-the-public/psychology-topics/adhd-in-adults 

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 8
  • Cris

    Pensez à vous tourner vers un sophrologue qui vous aidera à gérer les symptômes les plus génants.

  • Jo

    Également dans les Vosges, j’en ai parlé à ma généraliste. Elle m’a fait un courrier pour voir un psy, et je pense une première évaluation. Mais à 48 ans, je vais déjà perdre du temps et de l’argent, alors que ce sont deux choses qui me font défaut, ( généralité pour l’argent ), mais surtout pour le temps. Et de ce que j’ai pu lire, c’est un parcours du combattant interminable, pour… Que quelqu’un de diplômé ait l’autorisation d’écrire sur un papier que je suis atteint de Tdah ? Personnellement, ça me donne à réfléchir, et surtout, dans un premier temps, faire comme je le fais maintenant depuis presque un demi siècle : me débrouiller par moi-même. Cela peu paraître prétentieux de ma part, mais je vais chercher comment un psy traite et travaille un cas de Tdah adulte… Tout comme je chercherais un tuto sur le net pour réparer ou fabriquer quelque chose. Je sais, on parle là de médecine, mais cela n’engage que moi, et personne d’autre. Jo.

  • Ju

    Bonjour en tant qu’adulte quel professionnel on peut se tourner ? Car il y en a peu voir pas du tout ce sont souvent que des pédopsychiatres qui font les diagnostics ? Et passer par la case neuro financièrement c’est compliquer auriez vous des contacts ? (Dans les alentours des Vosges/ Nancy)

  • Jesse

    En lisant votre article, je me retrouve dans partiquement tous les cas. Pendant toute mon excistant je n'avait realise que je n'etait "pas normal". Ces troubles ont eu une influence sur ma vie affective et professionelle. ( Instabilite professionnelle / divorce/ Incomprehension de mes enfants) J'ai 68 ans , et , 5 ans en arriere J'ai eu le besoin d'annaliser ma vie passee. J'ai eu le courage d'ecrire tout ce que j'ai vecu ( tous mes souvenirs )sans rien me cacher , et j'ai progressivement devoile le probleme que j'avais. Ce fut une revellation. J'avais decouvert la raison de ma vie rate. J'ai pu comprendre pourquoi je n'etais pas heureux. J'en souffre encore aujourd'hui.

  • Frantz

    Je ne voulais pas l accepter.faisait un dénie.ce trouble de l'attention me correspond mélanger a mes migraines constantes ou épisodiques.plus des humeurs ou phases non linéaires cela affect mes proches et ma vie.comment cohabiter? Vivre normalement si on peut dire cela ainsi.

  • Cat

    Bonjour Je viens de comprendre beaucoup de choses Je pense que mon conjoint non diagnostiqué en est atteint ,c'est très compliqué pour moi, mais pour lui c'est sûrement encore plus, avec le temps j'observe plus de symptômes, Merci Cat

  • indigné

    Pour un site se nommant psychologue.net, c'est très difficile pour moi de lire vos descriptions médicales. Vos descriptions généralisent, ne présentent aucune nuances, sont bourrés de biais et renvoient une image très négative. C'est littéralement une macroagression de lire vos textes. faites les donc relire par des gens qui ont plus de sensibilité dans les termes utilisés et qui auront a cœur de présenter une image plus positive - parler des forces et des talents aussi - quelque chose que vous semblez ignorer. Des sites comme le votre sont à l'origine de la stigmatisation et des préjugés envers les enfants et adultes qui luttent pour être respectés.

  • 03mcoco

    Bonjour, J'ai réalisé un test de personnalité NEO-PI-3 avec une psychologue de Pôle emploi. Après étude des résultats, je semble être atteinte d'un Haut potentiel, d'une TDA avec ou sans Hyperactivité ou tout simplement d'une TSA asperger ou non... Je dois réaliser une analyse plus complémentaire avec un neuro-psychologue. Dois-je faire compléter mon diagnostic ? Cordialement,

derniers articles sur tdah

PUBLICITÉ