Votre partenaire n'est pas jaloux, et alors ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

S'il existe des personnes qui se plaignent de la jalousie de leur partenaire, il en est d'autres qui trouvent exaspérant le comportement indifférent de leur moitié dans ce domaine.

8 févr. 2016 · Lecture : min.
Votre partenaire n'est pas jaloux, et alors ?

Nous ne sommes pas tous égaux face à la jalousie ; certains s'en passeraient bien tandis que d'autres attendent encore de voir apparaître une once de jalousie chez leur conjoint. Comment s'explique cette non jalousie ? Est-il possible de ne pas être jaloux quand on aime ? Et pourquoi souhaite t-on un partenaire plus jaloux ?

Aimer signifie t-il être jaloux ?

Certains hommes et certaines femmes se plaignent de leur partenaire pas assez jaloux à leur goût. Pour apaiser les tensions de jalousie dans un couple, il est d'abord primordial de savoir pourquoi cette recherche de jalousie est si importante pour l'un des partenaires parfois.

À quoi rime la jalousie ? La jalousie n'est-elle pas à un sentiment opposé de ce que devrait être un couple ? La liberté et non faire de l'autre, notre propriété. Chacun a sa conception de l'amour, voilà une première réponse.

Il existe plusieurs formes de jalousies. Il y a la jalousie liée à la peur, la peur de perdre l’autre, de ne pas se suffire à soi même, d’être seul, peur de l’abandon souvent très liée aux traumatismes de notre enfance...Il y a la jalousie liée à sa confiance en soi, à l’image que l’on a de nous même et à systématiquement se dévaloriser par rapport aux autres...Or si on est en accord avec soi ,la jalousie peut être une jalousie « raisonnée »et donc non destructrice .Si elle n’est pas obsessionnelle et maladive elle n’amène pas forcément au conflit! Elle peut juste être ressentie et exprimée dans une situation précise et engendrer de la complicité avec notre partenaire . Elle peut donc être ressentie comme agréable pour observer que l’on tient à l’autre... mais ne pas la ressentir ne veut pas dire pour autant que la personne que l’on aime n’a pas d’importance à nos yeux! C’est propre à chacun ...Il faut garder à l’esprit et accepter que l’autre est différent de nous et donc ses réactions également... 

Pour certain, la jalousie est synonyme d'amour ; notre partenaire est jaloux s'il est amoureux. Aussi, s'il n'est pas jaloux, c'est qu'il n'est pas amoureux. La jalousie serait, pour de nombreuses personnes donc, une preuve d'amour et fait office de baromètre dans un couple.

L'explication est en réalité toute autre, les personnes non jalouses expriment leur amour par une confiance et une liberté données à leur partenaire. D'autres encore fuient les conflits inutiles et vous laisseront vivre votre vie. Ils jugent que vous êtes à même de savoir où sont les limites à ne pas franchir. De plus, pour se protéger ou par pudeur, certaines personnes n'expriment pas leur jalousie alors qu'elles le sont.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous étiez jaloux ? Derrière la jalousie, nous retrouvons généralement une faible estime de soi, une dépandance à l'autre, de l'immaturité, etc. La présence de jalousie est rarement bénéfique et peut faire éclater un couple. C'est justement en interdisant que l'on pousse l'autre à la faute.

shutterstock-1284523930.jpg

La jalousie, un jeu dangereux

Cependant, il est vrai qu'en rendant jaloux son partenaire, on se sent flatté, désiré, on ressent pour quelques instants un plaisir non dissimulé. Chercher l'autre, le titiller permet de réveiller une relation pour certains. Mais attention, pour rendre jaloux il faut être trois et avec ce jeu dangereux la souffrance amoureuse n'est jamais loin.

La jalousie peut être aussi en rapport avec un effet miroir car lorsqu’une personne à quelque chose à se reprocher (adultères ,comportements déplacés etc..) elle à peur que son partenaire en fasse de même et donc entre en jalousie parano et destructrice... 

Se rendre intéressant par le jeu de la jalousie n'est en rien digne d'une personne mature. Vous pouvez éveiller son intérêt par d'autres manières. La communication de vos ressentis et désirs est essentielle.

Rendre son partenaire jaloux ?

C'est peine perdue. Il faut être réaliste, une personne non jalouse restera non jalouse, c'est sa nature, son mode de fonctionnement. À part pousser votre partenaire à bout et le perdre, vous n'aurez que peu de résultats. Demandez-vous ce qui se cache au-delà de cette jalousie, ce que vous recherchez... Son attention, la preuve que cette personne vous aime. Pourquoi tout simplement ne pas lui demander ?

La possesivité ou encore la jalousie ne sont que des preuves de l'expression d'un besoin de reconnaissance, d'amour face à votre moitié. Vous pouvez au lieu de la jalousie, faire part de vos ressentis, expliquer ce qui vous ferez plaisir (des attentions, des mots qui rassurent).

Et pour aller plus loin, pourquoi avez-vous besoin d'être rassuré ? La confiance en soi et devenir indépendant du regard de l'autre sont deux clés pour s'aimer plus et aimer mieux son partenaire.

Vous l'aurez compris, si certains pensent que la jalousie est un indicateur d'amour, ce qui se cache derrière est bien le plus important. Il reste donc préférable d'exprimer réellement ce que l'on souhaite, se désirs, et être compréhensible, clair dans ses paroles face à son partenaire.

Si nous cherchons à provoquer de la jalousie chez l’autre dans le but de se rassurer c’est que l’on ose pas faire face à la vraie question qui est : qu’est ce que je pense réellement de moi ? Car si on n’est pas fier de soi intellectuellement, socialement ou physiquement, nous pouvons faire des crises de jalousie à l’autre sur des personnes que nous jalousons nous même... 

Pensez-vous toujours que la jalousie a quelque chose de bon à apporter à votre couple ?

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 2
  • Scot59

    Aimer sans jalousie est un régal, un apaisement, une sensation merveilleuse de confiance absolue en soi en l'autre, aimer et être jaloux est dévastateur, j'ai connu les deux, le premier en second et c'est très bien ainsi, mon ami trouvait cela étrange mais j'étais sure de son amour, ce qui faisait une énorme différence. Est-ce vraiment notre président qui a laissé un premier message... :)

  • Hollande François

    Pour ce qui me concerne j'ai été marié 30 ans à une femme avec laquelle je n'ai jamais connu de sentiment de jalousie. Aujourd'hui je vis avec une autre femme et je ne serais pas aussi catégorique sur le fait de ne pas être jaloux. Les choses ne sont donc pas aussi immuables que le laisse entendre l'auteur de l'article si j'en crois ma modeste expérience en la matière. Plusieurs choses à dire pour compléter cet article : - D'abord je crois qu'il y a des motifs de jalousie légitimes et d'autres qui ne le sont pas. Parfois on ne donne aucune raison à son conjoint d'être jaloux et il ou (elle) l'est pour tout et rien. Mais parfois l'attitude de son conjoint est très ambiguë et il est normal que cela fasse sortir les griffes. Alors on peut dire qu'on est immature si on est jaloux, mais je ne connais pas grand monde qui envisage l'idée d'être trompé le sourire aux lèvres. On ne peut pas sous-estimer le chagrin amoureux. - La jalousie est de mon point de vue autant une question de confiance en soi que de confiance en l'autre. Quelqu'un de volage, de dissimulateur, inquiétera bien plus qu'une personne transparente et sincère, capable d'exprimer ses désirs (surtout s'ils ne sont pas satisfaits dans la relation). Car, peut-être l'oublie-t-on parfois, mais la jalousie se nourrit également des frustrations sexuelles des membres du couple. Et des craintes que l'autre aille chercher ailleurs ce qu'on ne peut pas ou ne veut pas lui accorder.