à partir de quand quelqu'un devient intrusif (-ve)?

Réalisée par fleur4567 · 4 déc. 2019 Aide psychologique

Par avance MERCI pour chacun(e) des personnes qui me répondront. Merci de cette écoute.

Tout est donc dans ma question, cela veut dire quoi , à partir de "quoi" ou de "quelle mesure", on a le droit de considérer quelqu'un d'autre comme intrusif(-ve) dans sa vie?

Ma question ne touche pas tant les amis, ou relations socio-professionnelles, où je trouve que cela est plus évident à détecter, mais dans la famille, dans les relations mère-fille et en particulier sœur à sœur? Je me sens mal par rapport à ma sœur qui se retrouve "comme par hasard" tout le temps sur des champs de ma vie perso (fréquentations amicales ou d'intérêt personnel partagé; manière de considérer les choses ou manière de réagir ) exactement pareils que les miens. J'ai le sentiment d'une sorte de "copie" et même, si je deviens un peu parano, "appropriation" de tout ce que je suis, vis, désire. Cela me met profondément mal à l'aise et n'ose pas lui en parler… alors qu'elle a eu déjà le culot de me trouver "intrusive", dans des situations ridicules, où je ne faisais que lui manifester clairement mon intéressement (désintéressé) de ses soucis, joies, etc; Il y a quelque chose entre elle et moi que je n'arrive pas à repérer et même à mettre les mots dessus, et pourtant cela ne va pas… Je me sens toujours "lésée" et comme "volée" après avoir été confrontée à elle, juste au téléphone par exemple. Par un lointain passé, elle s'était par exemple approprié toute ma bande d'amis, pourtant il y a quand même un bon décalage d'âge entre nous (étant moi, plus âgée)… Je précise qu'elle est très intelligente. Sans doute plus que moi. Aidez-moi à faire un peu la part des choses s'il vous plaît, je ne sais pas si je suis juste dans la douleur de mes blessures, ou s'il y a réellement un problème avec elle?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 4 DÉC. 2019

Bonjour,
A vous lire, je pense qu'il y aurait un travail à faire sur vous.
Déjà vous dites qu'elle s'approprie votre vie (en gros) et que cela vous met profondément mal à l'aise et n'osez pas lui en parler. Pourquoi ?... Manquez d'affirmation de Soi ?
On pourrait faire une première lecture de jalousie, mais je ne suis pas sûre qu'il s'agisse de cela.
Vous dites des phrases très évocatrices : Je me sens toujours "lésée" et comme "volée"
Pour ma part, il serait intéressant d'explorer et d'approfondir ces croyances, à quel moment elles sont apparues dans votre vie. Car vous rajoutez : "je ne sais pas si je suis juste dans la douleur de mes blessures" encore une fois il serait intéressant d'explorer l'origine de ses blessures...

Vous ne précisez pas votre âge à ce jour.

Restant à votre écoute si vous êtes de ma région,
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5325 réponses

30637 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2019

Bonjour,
Si votre soeur se retrouve "par hasard" dans des champs de votre vie perso, avez vous analysé comment cela se produit ? Lui donnez-vous des informations ? Fouille-t-elle vos affaires ? Dans le deuxième cas, il s'agirait vraiment d'intrusion, dans le premier cela se discute ... A vous lire, je ressens une relation plutôt fusionnelle ... ainsi qu'un forte rivalité. Un travail sur vous serait vraiment nécessaire pour que vous puissiez aller plus loin, guérir vos blessures et apaiser vos souffrances.
Bien à vous
Sylvie Protassieff

Sylvie Protassieff Psy sur Paris

809 réponses

616 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2019

Bonjour Fleur,

Il serait intéressant d'aller explorer en psychothérapie systémique la place de chacune de vous deux dans la famille, comment vous avez vécu votre place d'ainée, le positionnement de votre "petite soeur" vis à vis de vous et ce comment vos parents vous ont soutenu et aidé à vous différencier.
Pour répondre à votre question sur l'aspect intrusif d'une relation : une personne devient intrusive lorsqu'elle en fait plus que son rôle (ou sa place ) le demande, quand bien même ce serait avec une bonne intention. Se positionner en "sauveteur" de quelqu'un d'autre, sans que cette personne ne le demande, et en prétendant mieux savoir ce qui est bon pour l'autre, est intrusif.
Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, hypnose, sophrologie
(Hérault)

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1851 réponses

2638 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2019

Bonjour Fleur,

Je rejoins ma collègue pour vous encourager à approfondir en thérapie ce qui se passe pour vous.
Il est souvent plus facile d'y voir plus clair dans des environnements extérieurs à notre famille. Les liens familiaux sont parfois chargés d'affects, ça rend les choses plus complexes et aussi plus subtils à saisir.
Donc pour répondre à votre question, c'est difficile de vous aider à faire la part des choses juste par écrit sans vous connaître, ce qui nécessite d'aller voir un thérapeute. Vous exprimez une forte sensibilité en réaction aux comportements de votre soeur, et vos sentiments d'être volée sont réels, puisque vous les ressentez à partir de vos observations. Il est possible que votre soeur cherche à jouer une sorte de rôle, ou de vous dépasser en toutes choses, ça reste assez mystérieux. C'est seulement en travaillant sur vous, sur la relation avec votre mère et avec votre soeur, ainsi que toutes les parties de vous qui sont concernées par ces liens, que vous parviendrez à mieux comprendre ce qui se joue ou pas, afin de mieux vous en dégager et vivre votre vie libérée, développant et intégrant encore mieux votre identité et vos valeurs personnelles.

Je reste à votre disposition si vous avez des questions,

Christiane Moyaux Ledour
Hypnbothérapeute, coach de vie, région du Var

Christiane Moyaux Ledour Psy sur Carqueiranne

475 réponses

337 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2019

Bonjour Fleur

Il y a toujours un fond commun avec nos frères et soeurs, mais la question du partage peut se poser, en sachant que souvent il n'y a pas de frontières bien instaurées entre des gens qui sont proches. En l'occurrence, même le sens de certains mots peut-être détourné. En essayant de comprendre votre message, il m'est difficile de trancher qui, de vous ou de votre soeur est intrusive, ou plus intrusive que l'autre ! Mais il serait plus productif, à mon avis, de faire quelques entretiens psychologiques pour éclaircir davantage la relation avec votre soeur !

Bien à vous, Radu CLIT
Psychothérapeute d'orientation analytique

Radu Clit Psy sur Paris

309 réponses

124 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2019

Bonjour, l'important c'est vous ! Savoir si une intrusion est réelle ou pas n'a pas beaucoup d'importance. L'important est votre vécu. Si dans votre réalité psychique vous ressentez un vécu d'intrusion s'est qu'il existe. La question à se poser, à mon sens, est de savoir si ce vécu d'intrusion est généralisé à l'ensemble de vos systèmes relationnelles ou spécifique à votre soeur? En fonction, une thérapie peut être nécessaire soit pour comprendre comment vous vivez ce vécu et pourquoi, soit pour comprendre comment et pourquoi ce vécu se passe uniquement avec votre soeur. Tt ça dans le but d'éviter de vous faire impacter et apprendre à vous en défendre le cas échéant

Till BRAND Psy sur Paris

12 réponses

8 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2019

Bonjour Fleur,
Vous vous questionnez sur la relation que vous avez avec votre mère et votre sœur notamment.
Ce sont deux questions différentes, cependant liées.
Vous abordez la relation avec votre sœur donc je poursuis cette piste.
Sachez que la fratrie est un sujet qui est traité dans la littérature psy, car c'est une question complexe. Il se pose la question de "la place" dans la fratrie, donc cela vous concerne vous et votre sœur.
Pour une analyse affinée de ce qui se passe dans votre situation il me manque d'éléments. Avec le peu que je sais de vous, j'observe qu'entre vous deux il y a une compétition qui est tout à fait normale au sein d'une fratrie, car vous vous construisez toutes les deux dans cette relation de compétition. Ce n'est pas toujours simple pour vous, cependant je trouve que vous avez la bonne intuition, à laquelle vous pouvez vous fiez, continuez à chercher la bonne distance entre vous et votre sœur. Il n'y a pas de recette, vous allez apprendre en vivant des expériences parfois désagréables mais qui font grandir.
Autre chose: ne vous sous-estimez pas. Vous dites qu'elle est plus intelligente que vous. L'intelligence n'est pas comparable. Chacune est unique et a de la valeur. A mon avis il faudrait "gratter" et voir dans le regard de qui pensez-vous être moins intelligente que votre sœur?
Les réponses que vous trouvez ici ce sont des pistes, des hypothèses.
Pour évoluer sur la question, je vous conseille d'aller voir un psy dans votre coin qui vous accompagnera à trouver des réponses et clarifier cette relation d'amour/désamour, proximité/distance avec votre sœur.
Bien cordialement,
Felicia Asan

Felicia Asan Psy sur Champgenéteux

107 réponses

115 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2019

Bonjour,

Merci pour votre témoignage.

Je pense qu’il est essentiel de savoir s'écouter et faire confiance en ses propres émotions : ce sentiment de malaise que vous éprouvez à l’égard de votre sœur ne peut être selon moi anodin et vient nécessairement dire quelque chose qui dysfonctionne.

Une relation se construit à deux et chacun y met quelque chose de sa personne, de sa subjectivité, de ses croyances, de ses fantasmes etc.
Sur le plan inconscient, ce que vous projetez sur elle va résonner en elle d’une certaine manière et inversement, ce qu’elle projette sur vous résonne en vous d’une certaine façon et en l’occurrence, c’est d’une façon qui vous est désagréable.
C’est à cet endroit précis qu’un travail psychologique prendrait tout son sens selon moi.

La trop forte proximité avec l’autre crée de l’angoisse puisque cela remet en question sa propre existence.
Chacun a besoin de son propre espace pour se sentir exister individuellement et il est important d'être capable de le revendiquer.

Vraisemblablement, ce sentiment n’est pas exclusif à votre sœur et c’est pourquoi je crois que vous devriez interroger l’ensemble des relations dans votre famille.
Dans votre dynamique familiale, être en relation signifie-t-il « entrer en fusion » avec l’autre ? Ce qui appartient au « moi » et ce qui appartient au « toi » sont-ils bien délimités ? Les places sont-elles bien définies ou au contraire, très confondues ?

Votre désir de vous dégager d’une relation que vous vivez comme étouffante m’apparaît très adaptée car cela vient marquer une volonté d’être une personne à part entière.

Vous êtes sur la bonne voie en questionnant ce qui vous met à mal dans votre relation avec votre sœur et en cherchant quelles sont vos propres limites également.

Bien à vous.

Jessica CHARVIER Psy sur Bron

9 réponses

9 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2019

Bonjour

Je crois que chacun définit son propre seuil de tolérance et ses propres limites par rapport au sentiment d’intrusion : c’est une question très subjective et personnelle.

Après, vous ressentez des choses difficiles et douloureuses par rapport à votre sœur qui nécessitent de pouvoir échanger, avec elle, peut-être en présence d’un tiers (parent, thérapeute)
Il semble important que vous puissiez lui dire ce que ses comportements vous font vivre. Elle peut ne pas avoir conscience qu’elle est dans l’imitation, peut vouloir s’identifier à vous parce que vous êtes l’ainee et qu’elle vous admire...

Vous êtes venue parler ici, cela me semble une bonne chose
Ne restez pas seule avec vos ressentis...

Bien cordialement
Anne-Lyse Demarchi

Anonyme-163041 Psy sur Lyon

75 réponses

373 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2019

Bonjour
En lisant votre message un manque de confiance et d'estime de vous même est clairement perceptible. Il serait intéressant pour vous d'avoir une meilleure connaissance de vous-même et de mettre en avant vos forces, vos qualités, d'apprendre à vous aimer afin de revaloriser votre image et votre personnalité.
Des blocages anciens dans votre inconscient personnel ou familial pourraient expliquer votre ressenti, votre mal-être. De nombreux scientifiques affirment aujourd'hui que "l'inconscient a un impact important sur notre vécu".
Un accompagnement par un professionnel vous aiderait dans votre démarche.
Je reste à votre écoute
Cordialement
MP Del Aguila

Marie Pierre Del Aguila Psy sur Agde

73 réponses

39 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2019

Bonjour
Il semble en lisant votre demande un grand manque de confiance et d'estime de vous-même est perceptible. Faire connaissance avec la personne que vous êtes, apprendre à vous connaître, à vous aimer vous permettrez de revaloriser votre image et vous-même. Reprendre votre vie en mains. Pour cela il serait intéressant de connaître l'origine de ce ou des blocage(s) qui permettraient une meilleure compréhension cette situation. Un blocage ancien dans inconscient personnel ou familial peut expliquer votre ressenti. Un accompagnement par un professionnel vous aiderait dans cette démarche.
Je reste à votre écoute.
Cordialement
MP Del Aguila

Marie Pierre Del Aguila Psy sur Agde

73 réponses

39 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2019

Bonjour,

Ce que je lis me touche, Il est serait judicieux de voir en vous ces blessures dont vous parlez, la jalousie serait une première lecture, je ne pense pas que ce soit ça. Quand vos ressentez ces "intrusions", essayez de voir ce que vous ressentez, en vous dans votre, vos sentiments, ce que cela vous fait. Mais il évident que ces ressentis, sont en liens avec d’anciennes blessures. Il serait bon peut-être de vous diriger sur une thérapie, qui se prête à cela. Notamment la Maieusthésie.
Et il serait bon également de voir ce qui vos bloque lorsque vous voulez en parler avec votre soeur. Pourquoi c'est difficile pour vous de lui en parler, de quoi avez-vous peur, si vous lui en parlez?
Je reste à votre disposition
Nelly Winter praticienne en psycho-thérapie et Maieusthésie

Nelly WINTER Psy sur Ambès

258 réponses

301 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2019

Bonjour,
Ce qui est important c'est ce que vous ressentez, vous, par rapport à l'intrusion. Et non pas ce que moi ou d'autres personnes pensent.
Sous le questionnement que vous avez, n'y aurait-il pas un manque de confiance en vous, qui se serait installé dans votre enfance, suite à une succession de ressentis qui n'auraient pas été considérés par les adultes qui vous entouraient.
Je ne peux que vous encourager à aller revisiter votre passé pour résoudre ces difficultés actuelles.
La Vie nous envoie toujours des situations destinées à nous faire évoluer, même si, sur le moment, c'est très désagréable.
Cordialement
Inès AVOT Psychothérapeute en Gestalt à LILLE et LONGUENESSE

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3389 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2019

Vous exposez vous-même un problème dans les relations avec votre sœur : c'est comme si vous doutiez que ce soit possible entre sœurs, en doutant de votre propre ressenti ...C'est pourtant ce dernier qu'il faut écouter, ce que vous éprouvez, c'est ce qui compte, quelle que soit la proximité de la personne
La distanciation, le détachement sont le début de la solution ...

Alice TIBI Psy sur Villeneuve-lès-Avignon

82 réponses

56 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134350

réponses