Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Besoin de conseil en urgence

Réalisée par Nicko le 29 nov. 2018 5 réponses  · Thérapie brève

Bonjour,

En ce moment je traverse la pire période que je n'ai jamais traversé dans ma vie. Je n'ai jamais été aussi bas au niveau mental de toute ma vie et pourtant dieu sait si je n'ai pas déjà subi beaucoup de choses atroces.

J'ai eu récemment une rupture amoureuse d'une douleur inouïe car elle a touché une douleur très profonde dans mon passé. Cette histoire m'a détruit psychologiquement.

Je n'ai aucune ressource pour m'aider. Personne a qui me confier, aucun véritable ami sur qui je puisse compter même dans des situations urgentes. La seule personne que j'avais m'a quittée car je lui avais servi de pansement.

Pour le moment la situation est telle que je suis à ras de faire une crise de nerf très violente. Mon problème est à la base un manque affectif très sévère qui s'est transformé en dépendance affective et enfin en dépression affective assez grave.

J'hésite à aller voir mon médecin pour ça mais je sais qu'il va me prescrire des anti-dépresseurs mais je n'ai pas envie de prendre ce genre de chose.

La seule chose qui puisse m'aider serait un suivi psychologique. J'ai déjà entamé la procédure. J'ai commencé par voir une psychologue.

En une séance elle s'est déjà retrouvée un peu débordée par la situation. Elle m'a dit qu'elle en avait déjà traité beaucoup de cas de manque affectif mais là, selon elle, ce manque est beaucoup trop fort par apport aux autres cas. Elle a peur pour moi que ce ne soi fatale pour moi de le traiter avec elle car ce manque va réveiller des blessures en moi trop profonde pour que j'arrive à résister psychologiquement à ça.

Elle a raison. Je sais moi-même que je suis incapable de supporter quelque chose comme ça sans presque être drogué de médicaments.

Déjà que cette séparation à engendrer énormément de destructions dans mon quotidien. Par exemple j'ai perdu beaucoup d'amis dont mon meilleur ami. Je me suis même énervé sur mon animale de compagnie que j'ai toujours aimé à un point où ça fait des semaines qu'il n'ose plus s'approcher. La moindre chose qui puisse m'énerver engendre des réactions disproportionnées de ma part.

Bref cette psychologue m'a redirigé vers un centre de santé mentale pour voir un psychiatre sauf que les listes d'attentes vont jusqu'au mois de janvier.

D'où les conseils que j'aimerais que vous puissiez me fournir : d'ici le moment où je vais commencer tout ce travail, auriez-vous des conseils pour que j'arrive à me calmer ? Je suis à ras de faire n'importe quoi et de partir en vrille complètement. Surtout qu'entre temps c'est la période d'examen et je suis déjà submergé de matières à étudier et donc du stress et de l'angoisse en plus.

Je vous remercie d'avance de vos réponses, j'en ai absolument besoin !

crise , douleur

Meilleure réponse

Bonjour Nicko,

Etant donné la gravité de votre état de détresse... je crois qu'il vous faut accepter que des médicaments adaptés peuvent vous aider à calmer le bouillonnement émotionnel que vous décrivez dans votre message, et qui engendre des réactions et des actes démesurés que vous regrette(re)z.

Donc, dans un premier temps allez parler à votre médecin traitant qui saura vous aider à traverser cette période exceptionnellement angoissante et douloureuse.
Ensuite, inscrivez-vous sur la liste d'attente des psys du centre de santé mentale.../ et au CMP de votre ville, ça sera toujours ça de fait.

Vous pouvez aussi tenter la sophrologie, l'hypnothérapie... ou la gestalt thérapie.
Il existe aussi de protocoles mises au point en thérapie cognitive et comportementale
pour traiter des souffrances comme la votre, ou alors les classiques thérapies psycho-dynamiques qui donnent de bons résultats pour la régulation des émotions sur la durée.

Bon courage à vous pour aller du plus urgent vers des thérapies plus profondes qui vous permettront de soigner vos manques, vos dépendances et vous aideront à aller mieux !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Nicko,

La psychologue que vous avez consultée a eu la sagesse de reconnaître ses limites. Il est d'ailleurs toujours possible de croiser les compétences, d'une psychologue avec un psychiatre ou encore avec un autre thérapeute pratiquant l'hypnose ou autre approche.
Cela peut d'ailleurs éviter aussi ces transferts où c'est le thérapeute lui-même qui devient l'objet de votre dépendance.
Vous avez bien fait de faire ainsi ces premiers pas pour vous faire aider.
Vous faites peut-être du sport? Ou alors veillez à sortir parfois de votre appartement pour vous aérer.
Vous êtes en période d'examen: comment pourriez-vous justement vous concentrer sur ce métier que vous voulez faire pour oublier un temps votre travail thérapeutique?
Il y a un temps pour tout. Et peut-être est-ce aussi une occasion à saisir de ne pas avoir pu encore entamé un travail sur vous pour vous laisser libre de travailler vos examens.
Pratiquez-vous la méditation de la Pleine conscience? Cela peut aider à se poser.
Veillez à vos relations qu'elles soient nombreuses ou pas.
Et si cela est trop dur, votre médecin pourra aussi vous aider, bien entendu.

Je reste à votre disposition si besoin.
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 NOV. 2018

Logo Jean-Luc KERDRAON Jean-Luc KERDRAON

441 réponses

736 J'aime

Bonjour,
Il semble que vous soyez dans une période de votre vie très difficile pour vous, toutefois vous montrez force de capacités d’inteospection et d’analyse de ce que vous pouvez faire ou ressentir ce qui est un très bon point de départ.
Pour patienter et pouvoir aborder un peu plus sereinement votre période d’examen il serait peut être positif pour vous de faire une pause. De vous rapprocher de membres de votre famille qui pourraient vous montrer leur affection et leur amour pour vous afin de ne pas vous isoler tout en coupant de vos facteurs de stress quotidiens ainsi que de commencer à vous consacrer du temps de qualité et entamer des séances de relaxation.
Vous pourriez commencer par des exercices de respiration consciente ce qui vous permettrait d’abaisser votre niveau de stress et de détendre l’ensemble de votre corps puis un peu de méditation si vous y parvenez. A cela vous pouvez ajouter des séances de sport, comme aller courir un petit quart d’heure, une demie heure, aller en salle de sport ou qu’importe le sport qui vous plaise.

En espérant que ce vous soit utile, je reste à votre écoute.

Cordialement,

Ingrid Fondelot

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 NOV. 2018

Logo Ingrid Fondelot Ingrid Fondelot

4 réponses

2 J'aime

Bonjour si votre psy vous montre qu'elle est débordée elle ne fera qu amplifier votre propre angoisse. Il se peut que vous la touchiez dans ce qui s'appelle son propre transfert et qu'elle ait quelque chose à régler à ce sujet sur sa propre histoire. Vous n avancerez pas avec quelqu'un qui n'est pas dans la contenance. Cette rupture vécue il faut la voir comme quelque chose de positif qui va si vous entamez une analyse vous faire avancer en travaillant le manque, le trouble affectif étant lié à un trouble de l'attachement. Vous pourriez essayer l'hypnose pour déjà travailler l'angoisse ou L EMDR pour l effet post traumatique de cette séparation en Therapie brève et dans un deuxième temps alors que vous serez plus calme passer à la période analyse pour comprendre ce trouble de l'attachement et vous permettre de ne pas le répéter en boucle avec d autres personnes. En fait par rapport aux troubles de l'attachement ce qu'il faut aussi pour ne plus avoir peur d'être seul c'est apprendre à être seul et la psychothérapie permet de travailler cela. Je pense que lors de la première séance le patient est capable de voir si le psy sera capable de l'aider ou pas.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 NOV. 2018

Logo Corinne Vera Alexandre Corinne Vera Alexandre

93 réponses

282 J'aime

Bonjour Nicko,
Dans un premier temps il est nécessaire de rencontrer votre médecin traitant qui pourras vous ordonner un traitement qui vous apaisera. Vous pouvez ensuite vous tourner vers un Therapeute qui est professionnel de régulation Émotionnelle ( méthode TIPI) qui peut vous apporter un véritable mieux être qui sera durable.. Vous verrez ensuite s’il est nécessaire d’entamer un autre travail et si vous en êtes prêt.
Vous avez trouvé la force de demander de l’aide c’est un bon début pas toujours facile à faire. Continuez par des petits pas et je suis certaine que quelque chose va aboutir.
Véronique BELLOIR

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 NOV. 2018

Logo BELLOIR Véronique BELLOIR Véronique

21 réponses

20 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Besoins d'aide en urgence d'un psychologue ou...Suicide assuré

6 réponses, dernière réponse le 30 Juin 2017

besoin de conseils : personnalité évitante

3 réponses, dernière réponse le 30 Mars 2018

Besoins de conseils

3 réponses, dernière réponse le 27 Septembre 2018

J'ai besoin de conseils

8 réponses, dernière réponse le 02 Juillet 2018

Besoin de conseils

3 réponses, dernière réponse le 03 Janvier 2018

Dépression de ma mère conseils

6 réponses, dernière réponse le 12 Avril 2016

dépression et dépendance affective de ma mère conseils

14 réponses, dernière réponse le 05 Octobre 2017

Besoin de me comprendre

2 réponses, dernière réponse le 13 Octobre 2017

Je suis bloquée je pense que j'ai besoin d'une aide extérieure

5 réponses, dernière réponse le 25 Juin 2019