Comment vaincre ma peur de mettre fin à mon mariage?

Réalisée par Carla · 17 août 2023 Aide psychologique

Bonjour, J'ai 38 ans, je suis mariée depuis 15 ans et nous avons des enfants.

Depuis 2 ans, mon mariage est en crise.

Pour résumé au mieux la situation, j'ai plongé la tête la première, dans cette relation, il y a 16 ans, qui au départ avait quelque signes que cette relation n'était pas fait pour durée. J'ai choisi d'ignorer ces signes, j'en suis consciente maintenant. Mes excuses j'était jeune et je croyais que personne ne pourrait m'aimer car j'était grosse et moche, alors je me suis accrocher au premier qui m'a dit qu'il m'aimait et qui voulait des enfants avec moi et oui j'était digne au yeux de quelqu'un.

Nous sommes en thérapie de couple depuis 1 ans , mais comme la communication positive n'est pas notre spécialité, la thérapeute nous a dis qu'elle est arrivée au bout de ce qu'elle pouvait faire, mais si on voulait garder nos séances individuels c'était ok pour elle. Elle nous a conseillé, une autre thérapeute qui selon elle serait mieux pour nous aider à communiquer positivement. Nous avons pas donné suite, car monsieur n'en voyait pas l'utilité.

Je ne l'est pas dit a mon mari par peur des conséquences, mais je ne l'aime plus. Je l'ai aimer, j'estime avoir tout donné ce que je pouvais pour améliorer les choses mais je veux passer à autre chose.
Pendant toute ces années, il m'a fait des promesses non tenu, qu'il serait présent pour moi et les enfants, qu'il me soutiendrai dans l'éducation des enfants, mais la période de 0 à 6 ans je me suis senti bien seule, presque que mère célibataire et monsieur fessait ce qu'il voulait car il travaillait et qu'il avait besoin de décompresser.
J'ai laisser faire, car je n'aime pas les disputes et comme je lui demandais comment on pouvait faire autrement, il se fâchait et je me laissait faire, je ne voulais pas le perdre. J'ai beaucoup de rancœur envers lui sur cette partie de ma vie, mais j'en suis responsable de m'avoir laisser faire.

Des limites ont été franchies, il y a un mois j'ai découvert que mon mari était sur des sites de rencontre et que oui il couchait avec d'autre femmes et aussi des hommes . J'ai essayé d'en discuter avec lui, mais sa fini que c'est de ma faute on ne le fait pas assez souvent et que monsieur voulait passer a une autre étape(j'essai de comprendre que sa veut dire) et que oui je peut le faire moi aussi, mais attention il aimerait être présent, j'était sous le choc de me faire piétiner comme sa. Pardon, la ce n'est pas possible, si monsieur veut coucher avec d'autres, bien sa sera sans ma permission.
Si il y a encore 5 ans, j'aurai fait un écart de conduite, il m'aurait mise à la porte sur le champs et là il faut que j'accepte ses infidélités et en plus il veut s'immiscer dans des relations intimes que j'aura avec d'autre. Non, c'est non. Je ne peut accepter sa.

Mais la en ce moment, je dois mettre fin à ce mariage, mais j'ai peur. Quand je pense au démarche que je devrais faire pour divorcer et à cette nouvelle vie, me trouver un travail, trouver un logement et géré les enfants je suis tétanisé par une peur de ne pas y arriver.
La thérapeute en individuel, il y a 6 mois, m'a dit que pour mettre fin à ce mariage, il fallait les 2 en arrive à la même conclusion, si j'ai bien compris. Je comprends que cela serait mieux que les 2 parties sois d'accord, mais là 6 mois on passé et j'ai l'impression que mon mari ne voit pas ou est sa part de responsabilité dans les difficultés de ce mariage, il fait le mec qui veut changer les choses devant la thérapeute, mais après la séance ne se met pas en action.
Comment mettre fin à se mariage sans avoir peur de la réaction de mon mari et de prendre ma nouvelle vie en main?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 20 AOÛT 2023

Je suis vraiment désolée d'apprendre la douleur et la confusion que vous éprouvez dans votre mariage, Carla. Il est évident que vous avez traversé beaucoup d'épreuves et que vos sentiments sont tout à fait valables.

Votre peur de mettre fin à votre mariage découle d'un mélange complexe d'émotions, y compris un historique de doutes, d'attentes non satisfaites et une peur de la confrontation. Il est essentiel de reconnaître que vous avez grandi depuis le début de votre mariage et que votre valeur personnelle n'est pas déterminée par l'approbation de votre partenaire.

En pratique, je vous recommande de prendre de petites mesures pour vous donner les moyens d'agir. Commencez par demander des conseils juridiques sur les possibilités de divorce et les modalités de garde des enfants. Entourez-vous d'un réseau de soutien composé d'amis et de membres de votre famille qui peuvent vous apporter une aide émotionnelle pendant cette transition difficile.

En termes de thérapie, j'offre un espace sûr aux personnes qui se trouvent dans des situations similaires. Notre première consultation est gratuite et je peux vous aider à explorer vos sentiments et à développer des stratégies pour communiquer avec assurance votre décision à votre mari. N'oubliez pas que vous méritez une vie où vous vous sentez valorisée et respectée.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

761 réponses

2540 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 AOÛT 2023

Bonjour Madame,

Je ne comprends pas bien si votre mari s’oppose à la séparation ou pas….: avez vous osé en parler ?

Sinon, vous pouvez préparer votre divorce en allant voir un conseiller juridique, ou un avocat spécialisé, pour connaître vos droits.
Vous pouvez anticiper et organiser votre vie sans votre mari pas à pas : faites vous accompagner par votre thérapeute, et même par une assistante sociale.
D’ailleurs, si vous êtes décidée de mettre fin à votre mariage avec cet homme qui n’a pas l’air de vous respecter, préparez d’abord votre divorce et ne le lui annoncer pas avant d’avoir mis en place une organisation qui soit rassurante.
Peut-être pouvez vous vous rapprocher de votre famille ou des amis qui peuvent vous aider et soutenir ?

Donc, c’est en anticipant et en trouvant des solutions à ce qui vous pose problèmes pas à pas que vous allez pouvoir vous séparer de votre mari et vous centrer sur la construction de votre autonomie et une nouvelle vie indépendante.

Je vous souhaite de réussir votre projet de séparation.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4151 réponses

11438 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AOÛT 2023

Bonjour Carla,
Je comprends votre situation face à cette vie conjugale qui ne vous satisfait plus et les nouvelles intentions de votre mari.
Il n'est pas possible de vous donner une marche à suivre pour mettre fin à votre mariage. Cela n'existe pas !

Par contre, l'état met à votre disposition des moyens dans le domaine du conseil ou du soutien financier si vous en avez besoin.
Il existe dans tous les départements des permanences d'avocats, d'assistances sociale et de conseillers conjugaux.
Il serait judicieux de continuer votre thérapie individuelle car cet espace d'écoute vous aidera à prendre confiance en vous et au fur et en mesure à y voir plus clair.

Je vous invite à aller visiter mon site internet "un psychanalyste en ligne" et si cela vous intéresse, je vous laisse venir vers moi.
Cordialement
Catherine Cadou - Psychanalyste

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

158 réponses

630 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AOÛT 2023

Bonjour Carla,

Si votre volonté est vraiment de mettre fin à votre mariage et que votre décision est bien réfléchie, je pense qu'il serait bon de le dire à votre mari car sans cette approche, il ne peut pas y avoir d'avançée malgré que ce peut aussi être conflictuel dans ce sens mais vous devez agir et ne pas vous freiner car ça vous générera plus de stress avec le temps, en ne faisant rien.
Par contre je pense que ma réponse ne peut pas non plus être une alternative sans que je puisse connaître les tenants et aboutissants, c'est à dire le rapport que vous avez avec votre mari et les raisons profondes.
Je peux vous aider voir en thérapie de couple pour peut être finaliser ce qui a été commencer ou bien vous recevoir afin de vous aider dans votre demarche qui n'est pas facile pour vous.

Je reste à votre disposition

Stéphanie Afonso Psy sur Evry

163 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AOÛT 2023

Bonjour Carla,
Je ne partage pas du tout le point de vue de votre thérapeute quand elle vous dit : "que pour mettre fin à ce mariage, il fallait les 2 en arrive à la même conclusion".
Déjà une thérapie de couple ne doit pas durer plus de 3 ou 4 séances, sinon c'est une thérapie individuelle qui est recommandée ou la thérapeute n'est pas à la hauteur...
J'ai bien compris vos différends avec votre mari et le fait que vous ne l' aimiez plus mais votre peur de vous gérer seule. Je pense qu'il est temps de travailler sur tout ça, de retrouver un travail qui est la 1ère étape, le reste vous pouvez vous faire aider par des assistances sociales éventuellement.
A priori, votre mari a bien compris la difficulté de vous séparer de lui et joue à fond cette carte.
Je vous encourage vivement à faire les choses de votre côté, ne plus faire attention à votre mari et/ou de lui dire que vous souhaitez vous séparer, c'est tout !

Tout est possible quand on le décide !

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5289 réponses

30168 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AOÛT 2023

Bonjour Carla,
Tout d’abord, merci de votre témoignage. Je comprends complètement que vous vous espériez mettre fin à cette relation de mariage. Cette décision est tout à fait légitime au vu de ce que vous présentez dans votre témoignage. Bien entendu, pour qu’une séparation soit parfaite, il faudrait que les deux parties soit d’accord pour une séparation. En revanche, une séparation est toujours possible, un divorce également dès lors que l’une des parties le souhaite. Donc si vous souffrez depuis longtemps, et que votre époux fait comme de rien n’était, c’est effectivement pour vous, la meilleure solution, divorcer ! Par respect pour vous-même, mais aussi pour cette relation dans laquelle il n’y a plus de respect et encore moins d’amour.
De l’autre côté, il y a vos peurs, qui, si j’ai bien compris, ne porte pas tant sur le fait de rompre, mais plutôt sur les complications administratives, financières et organisationnelles conséquentes au divorce. Sachez que, d’une part vous pouvez-vous préparer, auprès d’association, d’avocat et de conseils à fin de trouver les moyens de mettre en place des conditions de vie suffisamment propice pour vous et vos enfants. Par ailleurs, il y a peut-être de la famille et des amis qui peuvent aussi vous aider pendant la transition.
Vous pouvez donc anticiper et planifier quelque chose à l’avance. Par ailleurs, il y a l’aspect psychologique de la peur, qui s’apparente à du fantasme. Tant que vous ne passerez pas aux actes, il y a le risque que vous soyez paralysée par l’idée, que c’est quelque chose d’insurmontable, et que vous n’en êtes pas capable… De mon point de vue, cette perspective est terrible, car elle hypothèque le reste de votre vie et vous oblige à continuer à accepter l’inacceptable.
Je vous invite donc, à trouver la motivation en réfléchissant sur le mode bénéfice/risque et à prendre votre décision en toute responsabilité, tout en mettant le plus d’atouts de votre côté.

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch,
Psychopraticien, Gestalt–thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

503 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AOÛT 2023

Bonjour Carla,

Je vous remercie pour votre message.

Comme vous dîtes, les limites ont été franchies par votre mari et vous n'êtes plus en capacité d'accepter cette situation. Vous avez également franchi vos limites en prennant la décision de divorcer et vous avez été extrèmement patiente et indulgente face au comportement de votre mari.

Il est vrai que la séparation doit être d'un commun accord, mais dans votre cas, votre mari a rompu cet accord en couchant avec d'autres personnes, par conséquent, vous êtes en droit de demander le divorce, et vous invite à consulter un avocat qui vous expliquera toutes les démarches à suivre, ainsi que l'aide juridictionnelle que vous pourrez bénéficier si besoin.

La précarité, financière, les difficultés de logement, le travail font qu'on prend souvent la décision de rester sous le même toit, alors que la situation est intenable. Et cela vous empêche de recommencer autre chose, une autre histoire, à vous confronter et à vous retrouver dans une relation avec vous-même. Vous anesthésiez votre libido et vous vous privez de votre capacité à rebondir.

Plusieurs solutions existent, vous ne serez jamais seule. Pour tous ces changements vous pouvez être soutenue par des assistantes sociales de votre secteur, il existe des permanences gratuites pour des conseils juridiques, et des aides financières en cas de séparations avec des enfants à charge.

Pour que vous puissiez y voir plus clair en vous il est absolument nécessaire psychiquement, que votre mari soit absent.
Ainsi libérée vous pourrez vous projetter et avec l'aide d'un thérapeute, vous reconstruire.

Je reste à votre disposition et à votre écoute si besoin, je serai ravie de pouvoir vous aider.

Prenez soin de vous

Samah Labidi
Praticienne en psychothérapie
Thérapie de couple
Thérapie systémique, psychogénéalogie

Samah Labidi Psy sur Toulon

147 réponses

248 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AOÛT 2023

Bonjour Carla,

En vous séparant, de quoi avez-vous si peur de la part de votre mari ? Est-il violent ?

Sachez que vous avez des droits et que l'accord des deux partenaires, s'il est préférable pour des raisons de confort, n'est absolument pas obligatoire pour se séparer, d'autant plus qu'il y a eu adultère de sa part, et à plusieurs reprises !!!
Vous êtes donc tout à fait légitime dans votre décision.
Je ne comprends pas la position de votre thérapeute qui semble justifier la malveillance dans la relation de couple et vous maintient en position de Bon objet (esclave) du désir de votre mari, dans l'attente son bon vouloir pour mettre fin à une situation qui ne VOUS convient plus...
Vous avez le droit de changer de thérapeute aussi, pour trouver quelqu'un qui vous aidera à vous affirmer en vous soutenant de VOTRE désir, dans la relation à vous-même (estime de soi, confiance en soi) et à l'autre (relation bien-veillante).

Je vous invite à mieux vous renseigner sur vos droits (CAF, ASF, Pension alimentaire, etc) auprès d'une assistante sociale et familiale. Il y en a dans chaque département.
La première chose à mettre en place, avant de vous séparer, c'est de construire une sécurité matérielle, en trouvant un travail et en sollicitant des aides (associations, Sécurité Sociale, CAF, réseau amical ou familial), ce qui vous apportera la sérénité dont vous avez besoin pour sortir de votre situation actuelle.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1835 réponses

2613 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2023

Bonjour Carla,
Merci de votre lucidité sur vos choix passés , mais soyez un peu plus bienveillante avec vous même, tout le monde mérite d' être aimé pour ce qu'il est(vous vous trouviez grosse et moche) , Je me répète soyez indulgente avec vous et aimez vous un peu aussi , c'est important si vous voulez que les choses changent .

Vous avez peur , c'est normal et compréhensible car vous allez sortir de votre zone de confort (maison, mari, compte joint ...), mais en même temps cela fait longtemps que vous gérez seule , les enfants et le foyer et vous y êtes parvenues , donc faites vous confiance !

Vous allez traverser une zone de turbulences , avec des nouveaux repères à créer mais au moins vous savez ce que vous ne voulez pas et cela n'a pas de prix !

Avancez marche après marche , prenez des avis , avocat(vous pouvez peut-être bénéficier de l'aide juridictionnelle) , assistante sociale de quartier,CAF , rassemblez tous ces éléments
Deuxième marche , il faudra l'annoncer à votre mari mais lui a déjà fait son choix, il veut pimenter sa vie , c'est lui qui a décidé et vous avez le droit de dire non!!
Cette phase sera surement la plus difficile alors faites vous aider par une tierce personne, thérapeute qui vous accompagnera dans ce parcours , mais il s'agit d'un accompagnement et non de prendre les décisions à votre place , vous savez ce que vous ne voulez plus , reste à travailler ce que vous souhaiteriez pour vous

Comme vous le dites c'est une nouvelle vie qui s'offre à vous , alors faites les bon choix (votre mari n'a aucun intérêt à aller dans votre sens , lui a tout ce qu'il désire)

Alors à votre tour !

Bon courage , je reste à votre écoute face à ce nouveau challenge

Valérie LEPRETRE

Valérie Lepretre Psy sur Boulogne-sur-Mer

132 réponses

110 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2023

Bonsoir Carla

Ce n'est malheureusement pas souvent que les deux partenaires soient d'accord pour se séparer.
Vous avez manifestement des raisons de le faire et la ferme intention d'agir.
Etant donné ce que vous dites de votre conjoint il semble évident qu'il fera tout pour s'y opposer.
Je vous conseille dans un premier temps d'en parler avec un avocat.
Ensuite il va falloir que vous soyez bien entourée, ne serait-ce que pour voir où vous allez atterrir. Quid des enfants ? quid de votre lieu d'habitation ? Allez vous pouvoir garder le domicile familial ? Si c'est vous qui avez la garde des enfants quid de la pension alimentaire ?
Il faut donc que vous soyez très soutenue par votre entourage.
Vous pouvez aussi vous faire accompagner par un psy durant cette période.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves












Michel Le Baut Psy sur Marseille

3886 réponses

20273 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2023

Bonjour Carla,

Je pense que personne ne pourra répondre à la question que vous posez à la fin de votre lettre. Il n'y a pas de solutions faciles pour mettre fin à un mariage et j'imagine que vous le savez déjà car, sinon, vous seriez partie depuis longtemps.
Il y a des chances que votre mari ne réagisse pas très bien à votre décision parce qu'il aura beaucoup à perdre. Pour l'instant, si je comprends bien, il a tous les avantages: il a des enfants, une famille, un travail, il est nourri, fait ses activités et trouve son plaisir là où ça lui plait. Il est clair qu'il ne va pas être content! Mais ça ne peut pas être l'élément qui vous fait prendre votre décision. Toujours faire plaisir à l'autre au détriment de ses propres besoins vous a mené dans un mariage très peu satisfaisant (sauf vos enfants, j'imagine).
Si vous êtes arrivée à la conclusion que vous voulez divorcer, vous avez déjà pris votre vie en main.
Pour la suite, vous devez absolument vous faire conseiller par un avocat pour vous protéger et faire les choses dans les règles.
Vous pouvez commencer par vous adresser à une maison du droit où vous pourrez avoir des conseils gratuits (mais vous devez avoir un avocat pour la suite). s'il n'y a pas de maison du droit, voyez avec votre mairie s'ils ne donnent pas des bons gratuits pour une consultation. Vous pouvez aussi appeler l'aide juridique de votre assurance maison.
Si vous avez des preuves de ses infidélités, gardez-les. Cela peut servir pour demander un divorce pour faute. La plupart des gens préfèrent un divorce par consentement mutuel mais quand l'un refuse, avoir des preuves d'infidélité peut changer la donne.
Ensuite, il va falloir que vous preniez des décisions: travail, logement etc. A vous de voir par quoi vous commencez dans vos démarches. Si vous élevez vos enfants quasiment seule, vous avez forcément des compétences d'organisation. Il me semble que dans votre situation, commencer à travailler avant tous les autres changements serait une bonne option. De toute manière, vous n'êtes pas pressée. Un divorce demande du temps et l'autre peut faire trainer. Donc prenez le temps de faire les choses pas à pas, au rythme qui vous convient.
Je vous conseille aussi de changer TOUS les mots de passe de tous vos comptes bancaires, mail, caf, assurance etc avant de lui dire que vous avez demandé le divorce.
Et sachez aussi que c'est normal d'avoir peur quand on prend une décision. Faites vous aider par un thérapeute.
Prenez soin de vous
Nathalie Goursolas Bogren
Maitre en psychologie du développement et de l'éducation
DU en addictologie

Nathalie Goursolas Bogren Psy sur Sallanches

68 réponses

69 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2023

Bonjour Carla,
Il semble que votre décision soit prise mais que sa mise en œuvre vous fasses peur ce qui est tout à fait normal. Faites vous aider par un professionnel qui va vous préparer de manière pragmatique et efficace à ce changement. Vous avez juste besoin d'un peu de soutien dans cette période difficile mais vous allez y arriver.

Je reste à votre disposition,
Sandra Vaquette
Thérapie brève

Sandra Vaquette Psy sur Crest

43 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2023

Bonjour Carla.

Je suis navrée de lire tout ce qui vous arrive et en même épatée de voir ce que vous avez mis en place pour essayer d’arranger la situation et sauver le mariage avec cet homme qui semble n’avoir aucune limite.

Ce que vous vivez actuellement est particulièrement difficile et pour vos enfants aussi qui eux ont besoin d’être protégés.

En 1er lieu prenez rdv à la CAF pour expliquer ce qui se passe et voir quelles aides vont vous être accordées.
Contactez une assistante sociale également qui vous soutiendra dans vos démarches.
Surtout faites ça dans la discrétion par rapport à votre mari.
Mettez en place ce qu’il faut pour partir en paix.
Trouver un travail même à mi temps vous aidera à sortir de ce foyer.

Vous y arrivez.
Je suis passée par la, d’autres femmes sont passées par ce chemin - c’est possible!

Je reste à dispo si besoin

Galina NOE
Praticienne en psychothérapie
Hypnotherapeute
EMDR adapté à l’hypnose
Consultations en visio et domicile

Galina Noe Psy sur Perpignan

36 réponses

17 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2023

Bonjour Carla,
Il semble que votre décision est prise quand à la fin de votre union avec un mari que vous n'aimez plus et qui a dépassé vos limites de plusieurs manières. Le thérapeute vous a indiqué la meilleure option de séparation lorsqu'on a des enfants avec des parents qui sont d'accord et présentent le projet de séparation ensemble. Cependant, il arrive beaucoup plus souvent que la séparation advienne à l'initiative d'un parent. Votre mari se satisfait certainement d'avoir une femme pour s'occuper de son foyer et de ses enfants, tout en couchant avec d'autres personnes. Et votre décision de refuser de vivre dans ce type de mariage est tout à fait légitime.
Les démarches de divorce, de changement de logement, de travail... peuvent faire peur. Vous pouvez vous faire accompagner pendant cette période afin de bénéficier d'un soutien psychologique pour traverser la perturbation qui vous amènera à prendre votre vie en main, comme vous le souhaitez.
Je reste à votre écoute,

Myriam Guilhermet
Praticienne en psychothérapie
Art-thérapeute

Myriam Guilhermet Psy sur Lyon

51 réponses

36 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2023

Bonjour Carla,

D'après vos dires et ressentis, vous semblez être arrivée au bout de votre relation avec votre mari. Il ne faut pas ignorer que divorcer demande beaucoup d'énergie et de courage, surtout quand l'autre partie est dans le déni de la situation.
Mais allez jusqu'au bout de votre décision si telle est votre conviction. Faites vous aider par vos proches si vous avez de la famille et des amis ou par un thérapeute. Procédez par étape et mettez les par écrit. Allez voir une assistance sociale (il y a toujours une permanence en mairie) pour qu'elle vous assiste dans les démarches pour d'éventuelles aides dont vous pourriez bénéficier. Cela vous semble une montagne mais d'autres avant vous y sont arrivées. Ce ne sera pas facile mais vous serez enfin en accord avec vous même.
Vous ne devez pas attendre l'approbation de votre conjoint si telle est votre souhait.
Je vous souhaite beaucoup de courage et reste à votre écoute.

Michele Cornebize Psy sur Aix-en-Provence

52 réponses

14 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2023

Bonjour,
La peur que vous ressentez est légitime : vous avez construit votre vie d'adulte avec cette personne, votre vie de famille et tout votre quotidien.
Aujourd'hui, vous avez évolué et vous vous rendez compte que ce n'est plus ce dont vous avez besoin.
Le pas à franchir peut donner le vertige, effectivement.
Je vous propose de réfléchir à vos ressources : quelles personnes de confiance peuvent vous accompagner dans ces démarches?
Peut être connaissez vous quelqu'un qui a déjà vécu cette expérience et qui pourrait partager avec vous?
En vous lisant, on voit que votre décision est prise, n'hésitez pas à vous entourer (proches, amis, associations... ), afin de vivre cette expérience en vous sentant un peu plus en sécurité.
Belle continuation à vous, Virginie Covelli.

Virginie Covelli Psy sur Oraison

6 réponses

2 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2023

Bonjour Carla,

Pour commencer, il faut l’annoncer. Vous allez devoir dire à votre mari que vous ne l’aimez plus et que vous ne souhaitez plus vivre avec lui (vous pouvez si vous le souhaitez lui expliquer pourquoi). Ensuite, naturellement, vous pourrez évoquer le divorce. Pour commencer, il vous faudra trouver un avocat qui vous aidera pour le reste de la procédure.
Il est normal d’avoir un peu peur de l’avenir après un tel choix puisque cela remet en cause toutes nos habitudes. Cependant, gardez en tête que des milliers de couples divorcent chaque année et donc que c’est réalisable.
N’hésitez pas à vous faire accompagner par un thérapeute également si vous avez peur de ne pas y parvenir seule.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3253 réponses

3178 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2023


Bonjour Carla,

Votre positionnement est juste, vous êtes libre de vos choix, votre mari n'a absolument aucun pouvoir de décision sur votre corps et encore moins sur une tierce personne avec qui vous auriez une relation.

Une relation à deux cela se construit à deux, pour qu'elle s'arrête, le choix d'un-e seul-e suffit. Vous pouvez dès à présent saisir un-e avocat-e et entamer les démarches pour divorcer. Si vous n'avez pas travaillé jusqu'ici et vous êtes occupée des enfants, vous êtes en droit de demander une prestation compensatoire en plus d'une pension alimentaire a minima pour vos enfants s'ils restent avec vous et n'ont pas encore de ressources suffisantes pour subvenir à leurs besoins.
Prenez le temps de faire des dossiers pour bénéficier des aides auxquelles vous avez droit, contactez une assistante sociale pour être conseillée, aide juridictionnelle, aide au logement, secours alimentaire...

Ensuite ou en parallèle, je vous invite à prendre le temps de choisir une activité qui vous plaît, peut-être faire une formation si besoin ou chercher un emploi dans un domaine que vous connaissez.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions et/ou être accompagner pour dépasser vos peurs.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1849 réponses

2046 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses