Besoin d’aide avant le mariage

Réalisée par Dalia · 10 avril 2023 Aide psychologique

Bonjour,

Je vais me marier dans quelques mois et j’angoisse à l’idée de me marier, car ma belle-famille n’est pas facile. Elle ne cherche pas à m’inclure dans leur cercle.

Car d’entrée, ils n’ont pas été sociables et ils sont très fermés et moi, je suis une personne joviale et vivante. Ma belle-mère est très proche de son fils et protectrice. Au début, c’était dur pour elle de se dire que son fils aller se marier mais au fur et à mesure je vois qu’elle cherche à tout contrôler dans la préparation du mariage et je vois que son fils ne réagit pas par peur de froisser sa mère. Ce qui m’angoisse, c’est de me dire que je vais me marier avec un homme qui ne sait pas dire non à sa mère et j’ai peur qu’il finisse par être comme sa mère en voulant me contrôler. Je suis une personne de base qui a peur de l’engagement, mais quand je l’ai rencontré, il a su me mettre à l’aise et m’a donné l’envie de me marier avec lui car c’est une personne joviale, sociable, à l’écoute…mais plus les mois passent à la date fatidique et plus j’ai une pression et une peur qu’on cherche à contrôler ma vie quand je vois comment se déroule les préparatifs, ça me fait peur ou bien j’ai peur aussi qu’avec le mariage, je sois prisonnière d’une belle-famille contrôlant et que mon futur mari finisse par devenir pareille. Que dois-je faire ? Merci de votre aide.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 11 AVRIL 2023

Bonjour,

Les parents d'un couple adulte n'ont pas à conditionner, ni influencer ni participer à une dynamique de couple qui ne regarde que le couple. Certaines frontières ne sont pas perméables.
Vos ressentis ne sont pas le fruit du hasard et votre angoisse me semble légitime.
Une première étape de communication et de partage avec votre conjoint sur ce problème est apte à résoudre votre problème. Vous n'épousez pas un fils, vous épousez un homme autour d'un projet de vie qui n'appartient qu'à vous. Votre compagnon ne peut que redéfinir ses priorités et mettre un peu de bornes à ne pas dépasser pour l'équilibre collectif surtout vis à vis de sa famille.
Faites ce pas et voyez l'évolution. Un mariage ne doit pas être une prison et vous n'avez aucun second rôle à tenir dans cette optique. Il semble que votre futur époux doivent faire ses propres choix...avant que vous ne fassiez les vôtres.
J'espère vous avoir été utile.
Bien à vous

Stéphane Baes Psy sur Montpellier

201 réponses

3917 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AVRIL 2023

Bonjour Madame,

Je comprends très bien votre inquiétude et cette situation, beaucoup de jeunes couples la vive au début de leur union. Je vous félicite de prendre en compte votre ressenti en postant ce message, à un moment particulier où l'on a davantage tendance à n'écouter que son cœur. Votre ressenti ne vous ment pas : il a repéré la difficulté qui pourrait venir ternir et remettre en question votre union future.
Selon les cultures, la relation mère-fils est plus ou moins sacralisée et vous avez bien raison de vous en inquiéter car beaucoup de couple se sont séparés pour ce motif d'intrusion, de contrôle, de manque de respect de la belle-famille dans les affaires du couple.

Il est nécessaire pour vous d'établir des limites claires en concertation avec votre futur conjoint et s'assurer de leur bonne compréhension pour éviter tout malentendu ultérieur. L'idéal, serait que vous en fassiez part à votre belle-famille également et afin d'éviter toute tentative de manipulation que les non-dits favorisent.

Je vous invite donc, à communiquer vos limites et vos attentes avec respect et bienveillance avant les préparatifs de votre mariage et vous verrez selon les retours que vous obtiendrez, s'il est pertinent pour vous, de vous engager dans cette union.
Il serait dommage de vous engager dans une telle union avec la peur au ventre.
Un mariage est un événement heureux qui uni deux âmes, deux corps, deux personnalités, mais aussi deux familles avec des perceptions de vie qui peuvent être totalement différentes. Ce qui représente un réel défi, si nous nous y sommes pas préparés d'avance.
Si vous en sentez le besoin, vous pouvez consulter un thérapeute afin d'étudier plus en profondeur votre peur et votre angoisse face à cette situation, pour un meilleur éclairage. L'objectif est de vous aider à vous engager dans cette union avec le cœur plein de sécurité, de sérénité et de joie.

Je reste disponible à votre écoute, pour tout échange ou prise de rendez-vous.

Avec empathie et bienveillance.


Mehdia Salhaoui
Thérapeute familiale & conjugale
Consultations en ligne et en présentiel

Mehdia Salhaoui Psy sur Le Havre

109 réponses

101 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 AVRIL 2023

Bonjour,

Il est normal de ressentir de l'angoisse avant un mariage, surtout lorsque des facteurs externes comme des relations difficiles avec la belle-famille sont présents. Il est important de prendre le temps de communiquer avec votre futur mari sur vos inquiétudes et de discuter ensemble de la manière dont vous pourriez vous soutenir mutuellement lors des préparatifs et au-delà. Il est également important de fixer des limites claires et de communiquer ces limites à votre belle-famille dès maintenant, afin d'éviter toute confusion ou malentendu dans le futur.

En tant que psychologue TCC, je vous encourage à explorer vos pensées et vos émotions avec un professionnel pour vous aider à gérer votre anxiété et à vous préparer à ces situations difficiles. La thérapie peut également vous aider à développer des stratégies efficaces pour faire face aux conflits familiaux et pour vous épanouir dans votre relation avec votre futur mari. Je vous encourage vivement à prendre rendez-vous avec un psychologue dès que possible.

Mélanie Maillot
Psychologue clinicienne et psychothérapeute TCC

Mélanie Maillot Psy sur Saint-Paul (La Réunion)

126 réponses

58 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AVRIL 2023

Vous dire qu'on épouse un adulte libre de ses choix et sans entraves et ayant géré parfaitement ses liens avec sa famille, sa mère, sa culture ne vous convainquerez guère et vous ne posez pas cette question pour être convaincue, ce qui n'est pas non plus mon rôle.

Votre réponse est dans votre question.

La question sous-jacente qui m'apparait est vais-je être capable de gérer toute ma vie la présence et l'ingérence des autres dans ma vie de couple et regarder mon époux ne pas dire non à l'autre femme de sa vie donc peut être la choisir elle en lieu de moi.
Ce sont de vraies questions que vous posez et il est judicieux de vous les poser avant de passer à l'acte.

Mais ces questions vous offrent un cheminement seul et un cheminement à deux. Osez en discuter avec votre futur époux, évoquez cela en liberté et voyez comme il peut vous comprendre, vous soutenir et ajuster son comportement puis ajuster ses liens avec sa famille pour construire VOTRE famille.

La peur que vous ressentez est légitime et elle vient dire ce que vous présagez de pire. Apprenez à respirer calment quand cette peur s'agite, préparez cette discussion avec l'un-e d'entre nous pour bien identifier la posture pacifique à adopter et les éléments essentiels à énoncer pour être bien entendue dans ce que vous voulez pour vous et votre couple mais aussi être prête à entendre ce que votre futur mari a à dire et ce qu'il veut afin de vous accordez.

Ne restez pas engluez dans cette rumination et cette peur,

Je suis à votre écoute,

Dalila Nourdin

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

319 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AVRIL 2023

Bonjour Dalia,

Votre position est difficile si votre futur mari reste trop proche de sa mère, avec la difficulté de s'affirmer devant elle.

En même temps votre peur de l'engagement peut vous faire voir la situation sous un angle "déformé"..., et risque de vous mettre en porte à faux devant votre future belle famille.

Pour vous assurer de construire une relation de couple équilibrée il serait bon pour vous deux d'aller consulter un-e thérapeute de couple (le plus tôt c'est le mieux) qui vous aidera à comprendre comment ne pas être "pollués" par vos propres histoires et loyautés familiales et construire votre propre vie agréable et durable.

Je vous souhaite un beau mariage et une vie de couple harmonieuse.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4241 réponses

11656 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AVRIL 2023

Bonjour Dalia,

Vous vous engagez dans la voie de l'union officielle par votre mariage et comme on dit, logiquement, " nous épousons une personne, pas sa famille".
C'est votre futur époux qui doit vous aider à vous intégrer et à vous faire Votre PLACE, vous n'êtes pas une rivale de sa mère, même si cette dernière est fusionnelle avec lui, vous êtes sa femme ( du moins bientôt devant tous).

Dans ce comportement de "rejet" de votre future belle-famille, il y a peut-être eu un mauvais départ, de mauvaises bases, des non-dits ou des malentendus, ou encore une différence de classes sociales, c'est souvent des motifs de difficultés d'intégration à ce stade.
Mais c'est là que votre conjoint doit réellement entrer dans son rôle de mari, vous mener vers SA famille, il vous a choisie, les autres doivent s'incliner et respecter son choix, VOUS respecter, ne pas être dans la version intrusive que j'entends déjà pour les préparatifs, il s'agit de votre couple, de votre mariage, pas du leur. Chacun à sa place et une mise au point diplomatique je dirais sont nécessaires.
Il est inutile de braquer l'entourage, il faut juste communiquer, ouvrir le dialogue mais pas seule, avec votre futur époux, faute de quoi vous n'aurez pas l'aura requise.
Pourquoi changeriez-vous de personnalité?
C'est merveilleux d'être une personne joviale, sociable et à l'écoute; ils ont de la chance de vous accueillir !!!
Autant d'atouts à mettre en valeur avec finesse.

Le lien fils et mère est souvent délicat, particulier. Votre conjoint aime sa mère d'un amour différent de votre amour conjugal, les deux sont à respecter; il n'y a pas de "rivalités".

Je vous invite à me consulter en téléconsultation pour vous guider sur ce chemin déterminant pour la suite de votre vie conjugale et familiale. Il ne faut pas faire de faux pas, être habile et montrer qu'on doit être respectée pour ce que nous sommes tout en entrant dans une famille avec ses codes à saisir aussi.

Bien chaleureusement.

Bénédicte Escaron
Psychanalyste
Praticienne en Psychotérapie

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8660 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour,

Il est question de votre mariage et non pas de celui de votre future belle famille.
Vous avez donc la main pour effectuer vos choix de tous ordres ,cette journée vous est dédiée et elle doit être à votre image, selon vos goûts et avec vos invités. Pas une journée pour faire plaisir aux autres....
C'est à vous que les autres justement doivent faire plaisir.
Votre futur conjoint doit vous aider à prendre votre place dans sa famille. Il est certes le fils de sa mère mais il est désormais votre futur époux.
Ne pas confondre amour filial et amour conjugal.
Votre belle mère va devoir se positionner à sa réelle place et ne pas être intrusive. Laisser le jeune couple vivre pour lui même.
Vous allez épouser un homme et non un fils encore fusionnel avec sa mère. Et il n'y a aucune rivalité à avoir entre vous et sa mère. Chacune a sa place.
Un réel dialogue entre vous et lui doit être établi pour éviter de vous mettre dans cette posture difficile et dénigrante.
Chacun a sa sphère et ceci dès le début.
Je vous conseille de mettre des cadres avant ce mariage par le biais de la communication avec votre futur époux.

Je reste à votre écoute en téléconsultation pour vous aider à surmonter ce départ assez tendu. Rien n'est jamais modifiable.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en psychothérapie
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8660 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour,

Merci de nous avoir partagé votre situation concernant votre mariage qui approche. Je comprends que vous ressentez de l'angoisse et de la peur en raison de la situation avec votre belle-famille qui semble être fermée et ne cherche pas à vous inclure dans leur cercle. Cela peut vous amener à vous demander si vous serez accepté(e) par votre belle-famille et si votre futur mari sera capable de vous soutenir.

Si cette situation n'est pas résolue, cela pourrait avoir des conséquences importantes sur votre vie de couple. Vous pouvez vous sentir prisonnier/prisonnière d'une belle-famille qui cherche à tout contrôler, ce qui pourrait vous amener à ressentir de la frustration, de la colère et de l'amertume. Vous pourriez également vous sentir isolé(e) si vous ne vous sentez pas accepté(e) et soutenu(e) par votre belle-famille.

Cependant, il est important de noter que vous avez le droit d'exprimer vos préoccupations et vos besoins à votre futur mari. Vous pouvez lui parler de vos inquiétudes quant à sa capacité à dire non à sa mère et quant à la situation avec sa famille. Il est possible qu'il ne soit pas conscient de la pression que vous ressentez et qu'il soit prêt à vous soutenir.

Vous allez quand même vous marier ! C'est important de partager tout ça avec votre conjoint.

Je vous conseille également de réfléchir à ce que vous attendez de votre mariage et de votre relation avec votre futur mari. Quelles sont vos valeurs, vos objectifs et vos limites ? Vous pouvez en discuter ensemble pour vous assurer que vous êtes sur la même longueur d'onde.

Ne prenez pas cette discussion pour vous rassurer à vous mais pour, d'une part, partager vos ressentis, d'autres part pour voir sa position vis à vis de vos inquiétudes.

Je serais heureux de discuter davantage avec vous de votre situation et de vous aider à trouver des moyens de gérer votre anxiété et vos inquiétudes liées à votre mariage. N'hésitez pas à me contacter en privé pour en savoir plus.

On peut également voir ça avec votre conjoint.

Si vous voulez plus détails envoyez moi un message.

Cordialement,

Arnaud SOTO
Psychologue, praticien EMDR

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

390 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalia,

Vos préoccupations sont légitimes, et de vous devez être particulièrement attentive à ce qui se passe. D'un notre côté, il est aussi fort probable que vos perceptions prennent appuie sur une forme d'angoisse que vous ressentez à l'idée d'un engagement. Peut-être que votre esprit cherche toutes les raisons d'avoir peur et de fuir…
La belle-mère que vous décrivez, est une belle-mère classique dans les cultures méditerranéenne ! Avec le temps, les choses ont tendance à s'améliorer et puis, vous allez progressivement, vous aussi pouvoir jouer de votre influence auprès de votre mari.
Vous pourriez aussi, parler directement avec cette belle-mère, en lui présentant votre sentiment d'exclusion, et voir comment elle réagit.... Il est possible que ce ne soit pas réellement son intention de vous exclure, mais plutôt un réflexe pour protéger son fils de je-ne-sais-quoi ??? En ce sens, si vous savez, vous montrer empathique et habile, vous pourriez réussir à transformer cette relation en quelque chose de beaucoup plus chaleureux...
Je vous recommande, de mettre les choses au clair avant le mariage, pour éviter de vous engager avec tous ces doutes, qui viendront tôt ou tard, générer des pertes de confiance et des conflits dans votre relation si vous les laisser en l'état.

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch,
Psychopraticien, Gestalt-thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

509 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalia,

N’est-il pas un peu tard pour exprimer cette peur ? Il aurait fallu certainement le faire bien avant. Même s’il vous est toujours possible de refuser de vous marier, cela semble très compliqué aujourd’hui.
Comme vous avez jusqu’à présent fait profil bas et subi cette belle-mère un peu intrusive, il va vous être difficile de reprendre le contrôle de votre vie. La meilleure des façons serait de vivre assez loin de votre belle famille. Ainsi, les visites et les interactions seront moins fréquentes.
Il faut garder en tête que lorsque l’on se marie, on ne se lie pas uniquement avec un partenaire, mais également avec sa famille dans une certaine mesure. À vous, ensuite, d’indiquer quelles sont les frontières à ne pas dépasser pour chacun.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3350 réponses

3292 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalia
Je vous encourage à réfléchir sur votre situation car il serait dommage de vous engager puis de devoir divorcer. Il vaut mieux avoir la certitude que votre compagnon se soit bien affranchi de sa mère. Cela va entraîner des discussions et des retombées concrètes afin qu'il s'attache à vous et soit bien détaché de sa mère
Si vous ne prenez pas votre place dans votre couple, les choses ne bougeront pas
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3389 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalia,

Vous semblez avoir les informations en main pour savoir ce qui vous attends.
Je peux lire vos craintes et vos impossibles à réagir.
Vous n'avez pas suffisamment confiance en vous pour vous positionner.
Vous avez raison, vous risquez de subir constamment votre belle famille et de rencontrer des conflits au sein de votre futur relation.
De plus si votre partenaire ne réagit pas.
Réfléchissez bien,.
Vous pouvez prendre quelques rendez-vous avec un thérapeute avant la date fatidique afin de comprendre pourquoi vous acceptez cette situation sans rien dire ?
Je reste à votre écoute.
S Filleul. Rdv sur Crenolib.
Psychanalyste.
Évry Courcouronnes

Sandrine Filleul Psy sur Evry

653 réponses

313 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour,

Il est normal de ressentir des inquiétudes et des doutes avant un engagement aussi important que le mariage, surtout lorsque des tensions familiales sont présentes. Il est important de prendre le temps de réfléchir à ces inquiétudes et de les exprimer à votre futur mari.

Il est également important de travailler sur la communication avec votre futur mari et de discuter ouvertement de vos craintes, de vos besoins et de vos attentes pour l'avenir de votre couple. Il est essentiel que votre futur mari prenne en compte vos préoccupations et que vous trouviez ensemble des solutions pour faire face à ces problèmes.

Il peut également être utile de travailler avec un professionnel de la santé mentale, tel qu'un psychologue clinicien, pour vous aider à mieux comprendre vos propres sentiments et à trouver des moyens de faire face à vos inquiétudes et de construire une relation saine et durable avec votre futur mari.

Je vous encourage à parler à votre futur mari et à envisager une thérapie si vous continuez à avoir des inquiétudes.

Mélanie Maillot
Psychologue clinicienne et psychothérapeute TCC

Mélanie Maillot Psy sur Saint-Paul (La Réunion)

126 réponses

58 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

je comprends que vous traversiez une période d'angoisse et de stress en raison des relations compliquées avec votre belle-famille et des préparatifs de mariage qui semblent être source de contrôle et d'angoisse pour vous. Il est normal d'avoir des inquiétudes et des doutes dans une situation comme celle-ci.

Il est important de prendre du recul et d'explorer vos propres sentiments et préoccupations concernant le mariage et la relation avec votre belle-famille. La communication ouverte et honnête avec votre partenaire est essentielle dans cette situation. Il est important de partager vos inquiétudes et vos craintes avec lui, et de travailler ensemble en équipe pour aborder ces problèmes. Il est également essentiel que votre partenaire vous soutienne et respecte vos sentiments et vos préoccupations.

En tant que psychothérapeute, je vous encourage à explorer vos propres peurs et vos croyances concernant le mariage, l'engagement et les relations familiales. Une thérapie individuelle peut vous aider à mieux comprendre vos émotions, vos besoins et vos attentes, ainsi qu'à développer des compétences de communication et de gestion du stress pour faire face à cette situation difficile.

Il est également important de définir vos propres limites et de vous assurer que vous vous sentez respectée et écoutée dans la relation avec votre partenaire et sa famille. Apprendre à établir des limites saines peut vous aider à vous protéger et à maintenir votre bien-être émotionnel.

Enfin, prendre soin de vous est crucial dans cette période stressante. Prenez du temps pour vous-même, pour vous détendre et vous ressourcer. Vous pouvez également envisager de chercher du soutien auprès d'amis de confiance, d'autres membres de votre famille ou d'un conseiller matrimonial pour vous aider à naviguer dans cette situation.

En tant que psychothérapeute, je vous encourage à envisager de prendre rendez-vous en ligne à mon cabinet pour discuter davantage de vos préoccupations et explorer des stratégies pour faire face à cette situation difficile. Vous n'êtes pas seule, et il est important d'obtenir un soutien professionnel pour vous aider à gérer vos émotions et prendre des décisions éclairées pour votre bien-être.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

91 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour,
Vous semblez prise dans le cercle vicieux du manque de l'affirmation de soi : votre compagnon est en difficulté pour s'affirmer, ce qui vous met en difficulté pour vous affirmer.
Le positionnement pour votre mariage n'est pas que du ressort de votre compagnon, il serait intéressant de vous donner le droit de vous affirmer également face à votre belle-famille.
Un accompagnement avec un thérapeute de couple pourrait peut-être vous offrir un espace pour travailler avec votre compagnon le positionnement face à sa famille et votre place dans la dynamique.
Mais la situation du mariage semble également éveiller des angoisses qui vous sont propre (vis-à-vis de engagement, peur d'être dominée...), qui peuvent être intéressantes à approfondir et à travailler en thérapie individuelle.
Camille Marchand - psychologue TCC en visio

Camille Marchand Psy sur Toulouse

10 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalia

Il est fréquent qu'une mère prenne le pas pour l'organisation du mariage de leur futur "ex-enfant". C'est pour elle la fin d'un cycle , une forme de deuil.

Cependant, ce qui se passe pour vous c'est que votre futur époux semble n'avoir pas pris son envol vis à vis de sa mère. Il n'ose pas la contredire par peur de la blesser.
Vous ne dites rien de vos discussions avec lui à ce propos! avez vous osé lui dire comme cela vous fait peur ?

Il se peut qu'il soit réellement soumis à sa famille donc à sa mère. Certaines familles sont extrêmement fidèles au point d'en être prisonniers. Vous devez être vigilante à cela, car si vous n'êtes pas acceptée, vous ne le serez jamais. Vous vivrez en marge et devrez vous soumettre.

Vous ne semblez pas être quelqu'un qui supporterait d’obéir à une autorité familiale par alliance. Votre futur époux en a t-il bien conscience. Soyez très claire avec lui . Vous allez vous engager bientôt il est nécessaire que vous ayez le courage de parler franchement, et regarder les choses en face. Vous risquez d'être manipulée pour poursuivre la route que vous ne souhaitez pas.

Vous avez 3 actions à faire : Etre ferme et franche avec votre compagnon, décider ce qui est bon pour vous, ne pas vous laisser manipuler.

Cela demande une grande respiration , mais elle est plus facile si elle est faite maintenant. Vous saurez exactement si oui ou non vous souhaitez poursuivre .

Prenez grand soin de vous.

----Olga Sero-Guillaume----
Neuracosme
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---

Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

357 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalia

Vous exprimez le fait que vous allez vous marier prochainement et que vous ressentez que votre belle famille ne vous inclue pas dans leur cercle. Vous notez l'attachement qui existe entre votre futur conjoint et sa mère, le fait qu'il ne sait pas lui dire non et cela vous fait peur. Votre conjoint ne saurait donc pas vous "protéger" de sa mère ? Vous même, comment vous sentez-vous face à elle ?

Vous parlez de "prison" et de "contrôle sur votre vie". Ce sont des mots très forts ! Et si vous ressentez cela, c'est qu'au fond de vous il y a quelque chose à comprendre, probablement d'expériences passées qui vous disent qu'il y a danger en s'engageant. C'est très touchant et je vous invite vraiment à écouter cette part de vous. Qu'est ce qui, dans le passé, a pu être douloureux à vivre pour vous car vous vous êtes engagée et ensuite vous avez ressenti que l'on prenez le contrôle sur vous ? Pouvez vous regarder dans vos souvenirs ? a quel épisode de votre vie cela vous renvoie t'il ?
Aujourd'hui, y a t'il une différence dans cette nouvelle situation ?

Je vous invite à clarifier en vous:
- à quoi vous vous engagez réellement en vous mariant : face à vous même, face à votre mari, puis face à votre belle famille.
- en quoi et sur quoi vous gardez votre liberté ?
- que voulez-vous construire avec cette union ?
- comment vous sentez-vous à l'idée que ça pourrait ne pas fonctionner comme vous l'avez imaginé ?

Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner davantage dans cette recherche .

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1231 réponses

2356 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalia,

Vous sentez à quel point la rencontre dans un couple est également la confrontation avec les schémas de l’autre. Il y a forcément des raisonnances avec votre histoire.
Nos inconscients nous font rencontrer une personne avec qui nous pouvons voir tout l’aspect merveilleux et précieux, mais également la personne qui est douée pour m’appuyer sur « mes bleues » liés à mon histoire et vice et versa.
Ce phénomène est là, pour que chacun puisse visiter son histoire en y mettant beaucoup d’écoute, de bienveillance et d’empathie.

Le conflit naissant devient alors un cadeau.

C’est une invitation à mettre de la conscience dans ce qui se joue dans le lien.

Il serait très pertinent de faire quelques séances de couples avant le mariage pour mettre de la lumière sur vos questionnements.

La méthode IMAGO offre un espace très sécurisant, ou chacun peut se dire. Cela vous permettra de sortir d’une forme de lutte de pouvoir.

Je suis à votre écoute,

Chaleureusement,

Chantal Michel, Thérapeute

Chantal Michel Psy sur Chatou

396 réponses

1064 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalia

Un acte d'engagement quel qu'il soit porte le potentiel d'un questionnements anxiogène. "Que vais-je devenir maintenant que je m'engage à..." Le mariage ne fait pas exception, je dirais même qu'il y est particulièrement sensible à cette forme tant il est porteur de tellement de représentations (culturelle, religieuses etc...)

Mais n'oubliez pas, que vous épouser votre mari, pas sa famille. Elle va bien sûr faire partie de votre vie mais vous définir vos limites pour ne pas vous laisser intruser par elle. C'est à votre futur mari de poser ces limites après que vous en ayez parlé. Si cela est difficile faites vous aider, une thérapie de coulpe avec une approche systémique peut être d'un grand secours.

En ce qui concerne votre mariage, il en est de même, dites ce qui est important pour vous, c'est votre mariage et celui de votre futur mari. C'est donc vous qui devez choisir. N'hésitez pas à l'exprimer à votre futur mari, à votre belle famille.
Bien souvent, les mariages sont financés pour partie par les familles des parents, cela ne leur donne pas le droit de décider. Un mariage cela ne s'achète pas.

Je peux vous accompagner pour travailler l'expression de vos besoins et la définitions et la pose de vos limites si vous le souhaitez.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter.

Bonne journée

Bruno BRICE
Psychopraticien & Thérapeute Narratif


Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

386 réponses

179 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalia,
Il est compréhensible que vous vous sentiez anxieux à l'approche de votre mariage, surtout si vous avez l'impression que votre belle-famille n'est pas facile à gérer. Il est important de reconnaître que vous avez des préoccupations valables et il est essentiel d'y répondre avant le mariage.

Il est clair que votre belle-mère a du mal à accepter le fait que son fils se marie, et c'est peut-être la raison pour laquelle elle essaie de contrôler tout ce qui concerne le mariage. Cependant, il est important de se rappeler qu'il s'agit de votre mariage et que c'est à vous et à votre futur mari qu'il revient de prendre les décisions.

Il est également préoccupant que votre futur mari semble avoir des difficultés à dire non à sa mère. Cela peut être un signal d'alarme, et il est important d'avoir une conversation ouverte et honnête avec lui sur ce que vous ressentez. La communication est essentielle dans toute relation, et il est important d'établir des limites saines dès le début.

Il peut également être utile de consulter un thérapeute avant le mariage, qui pourra vous aider à résoudre ces problèmes et à établir des bases saines pour votre mariage. Cela vous aidera à communiquer efficacement et à résoudre les problèmes qui pourraient survenir à l'avenir.

Enfin, il est important de se rappeler que vous n'êtes pas seul et que de nombreuses personnes ont des préoccupations similaires avant de se marier. Ayez confiance en vous et en votre relation, et prenez les mesures nécessaires pour vous assurer que vous êtes tous les deux sur la même longueur d'onde avant le mariage.

Bonne chance et félicitations pour votre prochain mariage.

Lorena Salthu Psy sur Paris

779 réponses

2622 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour,

Le fait d'avoir peur par rapport au mariage, c'est à dire un acte d'engagement, est signe de maturité. En effet cela montre que vous n'êtes pas naïve mais réaliste.
Concernant ce que vous évoquez toutefois, c'est une vraie problématique. Si vous pensez que l'investissement de la belle famille s'arrêtera au mariage, alors ce n'est pas très grave bien que vous pourriez demander plus de distance. Par contre si vous craignez que votre futur conjoint ne sache pas résister à la pression de sa famille, alors c'est embêtant. Je pense qu'il faut lui en parler et lui dire que ce n'est pas tant l'intrusion de sa famille que vous craignez mais le fait qu'il ne sache pas y résister.
Au demeurant vous pourriez d'ores et déjà lui demander, à titre de test, qu'il demande à sa famille de vous laisser davantage la main sur les préparatifs.
Cette situation risque effectivement de vous suivre durant toute votre vie de couple et il n'y a que lui qui puisse vraiment la traiter. Ce n'est pas à vous mais à lui d'intervenir auprès de sa famille. Mettez tout de suite les choses au clair.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4070 réponses

20960 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalia (jolie prénom)
Je comprends cette angoisse, il serait dommage de vous marier sans avoir pu vous libérer de cette appréhension très forte qui risque de rester et de s'amplifier. Il est important de partager avec votre futur mari ce que vous ressentez, arrivez vous à lui dire ? La sincérité parfois extrêmement difficile à exprimer est tellement libératrice. Nous pouvons échanger sur ce sujet, cela vous permettra de vous aider à pouvoir exprimer simplement avec votre mari et votre belle famille.
Bien à vous, Valérie Garnier

Valérie Garnier Psy sur Limoges

56 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour,

Votre famille peut se faire votre porte-parole pour les préparatifs du mariage. Votre père ou autre figure masculine peut vous soutenir.
Quant au lien mère/fils il vous faudra un peu de temps pour qu'ils défusionnent. Essayez de ne pas la voir comme une rivale car cela risque de transformer ces préparatifs en tensions.

Cordialement,
Fouzia FOUFA

Fouzia FOUFA Psy sur Marseille

100 réponses

215 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalia,

Il semblerait que vous soyez dans un jeu de miroir et/ou de domination/soumission.
Votre futur mari serait dominé par sa mère, ne sait pas lui dire non, et vous-même comment vous comportez-vous avec lui ? Vous sentez-vous dominée ? Vous est-il  difficile de lui dire non ?
En tout cas dire non à la place qu'il laisse à sa mère dans l'organisation du mariage, est de votre ressort aussi, vous avez à vous positionner également.

Vigilance aussi à la manipulation, qui finance le mariage ? Parfois ce sont les parents et de ce fait ils en deviennent les décideurs, or c'est votre mariage, ce n'est pas le leur, restez attentive à être dans un consentement éclairé à chaque instant de votre vie.

Je vous invite à vous faire accompagner par un-e thérapeute avec votre compagnon, c'est maintenant qu'il faut vous en occuper, plus vous attendez et plus cela sera difficile.
Bien que vous ayez toujours et à tout moment là possibilité de dire non, y compris devant madame ou monsieur le maire...

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1871 réponses

2082 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Dalila,

Je comprends que vous ayez des craintes et des inquiétudes concernant votre futur mariage, notamment en ce qui concerne la famille de votre futur mari et la possibilité d'une relation controlante. Voici quelques suggestions pour vous aider à faire face à ces peurs :

1. Discutez-en avec votre partenaire : Il est important de discuter de vos inquiétudes avec votre partenaire. Cela peut vous aider à trouver des solutions ensemble, et vous pourrez peut-être trouver un terrain d'entente qui vous mettra à l'aise.

2. Déterminez ce que vous voulez : Prenez le temps de réfléchir à vos besoins et à vos valeurs dans une relation et une situation de mariage. Déterminez ce qui est important pour vous, et n'acceptez pas de compromis sur vos valeurs.

3. Établissez des limites : Vous avez le droit d'établir des limites et de communiquer clairement votre propre espace et vos besoins émotionnels. Si vous sentez que vos limites sont dépassées, il est important de le faire savoir à votre partner.

4. Misez sur la communication : Une communication ouverte et honnête avec votre partenaire peut vous aider à mieux vous comprendre et à surmonter des soucis dans la relation. Plus vous êtes clairement communicatif, plus vous pourrez vous faire comprendre et être compris.

5. Considérez une thérapie : si les craintes persistent, il peut-être utile de parler avec un professionnel de la relation. Une approche de la "thérapie de couple" pourrait aider à comprendre les dynamiques relationnelles et aider à établir des approches individuelles et de couple pour soutenir chacun dans la relation.

En somme, il est important de prendre le temps de réfléchir à vos besoins et à ce que signifie pour vous un mariage sain et équilibré pour éviter d'être prise au piège d'une relation controlante. Enfin, je tiens à souligner que la thérapie individuelle mais également la thérapie de couple peut souvent fournir un soutien efficace pour gérer ces craintes et résoudre ces problèmes relationnels.

Bien cordialement

Johnny Devaux Psy sur Serez

36 réponses

13 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134400

réponses