Décompensation

Réalisée par Vava · 8 mars 2023 Aide psychologique

Bonjour, j’ai 28 ans et anxieux depuis longtemps j’ai une obsession qui me pourrie en ce moment

Je vois déjà un psychologue mais comme cela me stresse beaucoup de parler de ce sujet précis je ne trouve pas les bons mots lors de mes échanges de peur d’être diagnostiqué «  fou » et cela me laisse en détresse , je me dis qu’à l’écrire ici cela sera plus simple

Ayant peur des délires et décompensation je me suis évidemment renseigné sur le sujet et je me suis mis à croire que j’avais les symptomes et a systématiquement remettre ce qui m’entoure en question exemple :

J’ai vu une vidéo de quelqu’un expliquant comment sa pathologie s’était déclarée et je me suis imaginer être à sa place au point d’être mal à l’aise et de m’approprier ses symptômes ( la personne a eu un délire de persécution ), s’ensuit quelques temps après d’un extrait vu du film truman show qui est un film plus ou moins comique et évidemment je n’ai pas pu m’empêcher de faire le lien entre le film et mes angoisses en me disant « imagine si tu est filmé actuellement » ou encore « si sa trouve tout est faux autour de toi  » ou « les personnes sont elles réelles ? Ce ne sont pas des acteurs ou des machines ? », ses questions me mette énormément mal à l’aise et je me dit « c’est bizarre de se dire ça tu as un problème » alors que je rationalise complètement en trouvant même des preuves ou explications logique et au contraire aucune allant dans le sens de mes pensées intrusives mais mes pensée reviennent systématiquement avec un « oui mais imagine », « et si » et je me dis que ce n’es pas du tout normal de penser ça, si sa trouve je décompense ou alors ce sont les signes avant coureurs d’une pathologie, ça me laisse un sentiment de détresse permanent

Rien qu’en l’écrivant je me rend compte que cela n’est qu’imaginaire mais le doute persiste malgré tout et me fatigue moralement j’ai du mal à lâcher prise sur tout ça, je me dis que si je lache prise peut-être que ça va s’installer et je ne saurai plus faire de différence entre le vrai du faux

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 9 MARS 2023

Bonjour,

En ce moment, vous êtes dans le doute. Ce doute vous fait vous poser énormément de questions existentielles et tout cela vous angoisse, car il est impossible d'y répondre. Parfois, on va avoir tendance à trop penser les choses et à en oublier notre ressenti. Il est important, dans ces moments-là, de se recentrer sur le présent. Commencer par vous rappeler les choses dont vous avez la certitude (votre nom, le nom de vos parents, là où vous êtes né...). Prenez un temps pour vous, pour écrire sur une feuille toutes les pensées qui vous traversent l'esprit. Ce qui est difficile actuellement, c'est que votre cerveau est exposé à trop de questionnements et cela l'épuise. Plus vous êtes épuisé, plus vos défenses rationnelles tombent, plus vous angoissez : c'est un cercle vicieux. En posant vos pensées angoissantes sur papier, cela permettra de les enlever de votre esprit et de vous soulager un peu. Vous n'êtes pas fou, vous avez juste énormément de pensées intrusives qui sont bloquées dans votre esprit et qui vous empêchent d'y voir clair. En exprimant ces pensées, que ce soit à l'écrit ou avec votre psychologue, vous ouvrirez une porte hors de votre cerveau ce qui vous soulagera.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LEOH
Psychologue clinicienne interculturelle - Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

277 réponses

1039 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 MARS 2023

Bonjour

Vous êtes probablement très angoissée de nature et ce que vous décrivez n'est que la traduction de cette angoisse. Vous vous imaginez des scénarios qui sont des projections de la partie de vous même qui est angoissée. Cela n'est que de l'ordre de la pensée et ce n'est pas votre vrai moi. Il faut vous demander à vous même ce que vous pensez de ces pensées d'angoisse et revenir à ce que vous pensez vraiment et non à cultiver vos angoisses.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4191 réponses

21614 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2023

Vava,

Vous êtes très angoissé et il est important de se faire violence et ne pas aller sur ces sites qui ne feront qu'augmenter vos crises ou vous inventer des maladies.

J'imagine à quel point ce n'est pas évident car quand vous traversez ces crises vous voulez une réponse rapide pour vous rassurer. Alors quoi de plus rapide que de surfer sur la toile.
Internet est une mine d'informations mais cela peut être dangereux puisque tout n'est pas contrôlé et vérifié.
Restez dans le réel comme vous dites le faire car vous arrivez à réfléchir et faire la part des choses.

Vous avez fait la démarche de faire une thérapie avec un psychologue.
Faites-lui confiance et dites-lui les choses, comme vous le sentez.
Si votre thérapeute sent que votre inconscient a besoin de changer, d'aller vers une représentation masculine ou féminine, de consulter un psychanalyste ou psychiatre alors il vous le dira en toute bienveillance.
Point important, on sait dès le début si le patient est psychotique donc vous l'aurez su si cela avait été le cas.

Bon courage à vous.
Fouzia Foufa

Fouzia FOUFA Psy sur Marseille

100 réponses

216 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2023

Bonjour.

Votre message porte votre angoisse et votre anxiété au regard d'une possible folie. Ces angoisses qui font symptômes ne font pas forcément maladie. Un diagnostique est complexe à poser et de nombreuse variables sont à prendre en compte. Des pensées intrusives et une peur ne sont pas suffisantes.

Pour autant vous ne pouvez rester dans cet état qui vous fait souffrir.
Vous pouvez par exemple consulter un psychiatre qui pourra si nécessaire vous prescrire un traitement qui fera diminuer vos angoisses et leur impact dans votre vie.
Vous pouvez également vous ouvrir pleinement à votre psychologue. Soyez sans crainte, il ne vous jugera pas, validera la réalité de vos angoisse et vous aidera à comprendre le pourquoi de ces pensées intrusives enfin il vous accompagnera dans une démarche visant à les contenir.

Pour l'instant, de peur d'un diagnostic, vous préférez rester dans l'incertitude et ce que vous trouvez sur le net alimente vos angoisses. (notez au passage que ce matériaux est forcément parcellaire et décontextualisé, que cela ne représente pas votre situation) Ces angoisses expriment donc bien quelque chose d'important pour vous qu'il convient de comprendre si vous souhaitez pouvoir sortir de ce qui s'installe comme un état stable. (J'ai des angoisses et je vais chercher sur le net des informations qui valident et renforcent mes angoisses)

En psychologie, il existe de nombreuses approches, il vous appartient aussi de trouver celle qui vous convient le mieux.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez aller plus avant dans cette discussion, n'hésitez pas à me contacter.

Cordialement

Bruno BRICE
Psychopraticien & Thérapeute Narratif

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

416 réponses

199 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2023

Vous semblez avoir vraiment beaucoup de difficulté à faire face à vos pensées irrationnelles et intrusives comme si vous en détourner vous permettez de mettre de la distance entre ce label de "fou" qui vous fait, a juste titre, si peur. Hors les études prouvent que plus on repousse une pensée dérangeante et plus elle va être fréquente et grandir car cette pensée a une fonction et en essayant de l'éviter vous stimulez son besoin de se faire entendre. Encore une fois, je comprends que ces pensées vous font douter et sont par conséquent vraiment difficiles à accepter mais elle sont juste ca: des pensees. Du moment que vous n'agissez pas en fonction d'elles. elles restent une manifestation immatérielle de votre esprit. Je vous encourage à donner un nom à ces pensées qui vous dérangent (pensee irrationnelle par example) et à vous exercer à
-faire une pause quand vous en notez une
-nommer la "pensée irrationnelle"
-sans chercher à la repousser revenez à ce que vous occupait quand vous avez remarqué la pensée.
J'espère que vous trouverez le courage d'en parler à votre psychologue car, ensemble vous pourriez essayer de comprendre la fonction de ces pensées c'est à dire pourquoi votre esprit les produits à répétition. Essayer de développer de la curiosité envers elles au côté de la peur que vous ressentez. Je vous souhaite bon courage.

Gaelle Foulon Daffner Psy sur Aix-en-Provence

5 réponses

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2023

Bonjour,

Que les choses soient vrai autour de vous ou pas, que vous soyez entourée d'acteurs, de machines, que vous soyez dans la matrice ou dans un rêve, la chose la plus essentielle est de se sentir bien, calme et confiant.

L'anxiété et l'angoisse peuvent provoquer des ressentis d'effondrement de la réalité et des paradigmes.

La seule chose sur laquelle vous avez un impact est sur la manière de vous positionner vis à vis de la réalité que vous vivez.

Trouvez des moyens de vous sentir bien sur le moment présent. (méditation, relaxation, respiration) Le futur ou le conditionnel n'est qu'une projection de votre mental.


Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

392 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2023

Bonjour,
La perception du réel et de la réalité sont de vastes sujets. La perception de chacun est une reconstruction subjective de notre environnement, elle nous permet de faire l'expérience de ce qui nous entoure à partir de sensations. L'information recueillie est traitée par des biais de cognitifs, parfois, il peut y avoir des "erreurs d'interprétation", la bonne nouvelle, c'est que tout cela peut être modelé.
Votre psychologue vous accompagne, il est important que vous puissiez lui parler de tout ce que vous ressentez, pensez, imaginez, il est aussi là pour ça.
Peut-être que vous pourriez vous faire accompagner avec une thérapie en TCC, en effet, les TCC vont travailler sur les constructions et la modification des pensées, en parallèle, des outils de relaxation, méditation, d'affirmation de soi, pourront vous aider dans ce cheminement.
Le fait que vous vous posiez beaucoup de question ne fait de vous un fou, bien au contraire, et qu'est-ce qu'un fou ?! Encore une fois, tout est question de perception et d'interprétation.
Je reste à votre écoute, si vous souhaitez poursuivre, je pratique les TCC en cabinet ou en visio.
Bien à vous,

Mélodie Constant
Thérapeute spécialisée, Sexothérapeute, Coach en Guidance Parentale
Présentiel & Distanciel
Vaucluse

Mélodie Constant Psy sur L'Isle-sur-la-Sorgue

10 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2023

Bonjour Monsieur,

L'anxiété même fait naître toutes les peurs que vous décrivez.

Il faudrait que vous arrêtez de regarder ou de lire sur les sujets qui vous angoissent..., pour justement vous changer les idées, autrement dit vous vous rendez "fou" vous même en tournant en boucle autour de ça.

Peut être que, pour commencer à pouvoir vous livrer plus facilement à votre thérapeute, et pour vous détacher un peu de vos angoisses, un traitement médicamenteux vous sera très utile : n'hésitez pas à aller consulter un psychiatre. Ce médecin ourrait probablement vous rassurer plus sur le fait que vous n'êtes pas "fou"..., mais juste malade d'anxiété.

Et puis... faire du sport, parler à des amis, vous ferait beaucoup de bien : vous vous rendrez ainsi compte que ce sont vos propres pensées (auxquelles il serait bon de renoncer en ayant des activités prenantes) qui vous rendent anxieux.

Je vous souhaite d'apprendre à "lâcher prise" sur ces idéations qui vous font mal.
sp

Je vous souhaite

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4359 réponses

11961 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2023

Bonjour Vava,

Vraiment, partagez avec votre psychologue ce que vous vivez, le "fou" n'est pas traversé par autant de doutes. Pour vous je vois plutôt une forte anxiété, mais si vous ne partagez pas ce pan de votre vie qui vous travaille tellement, votre psy ne pourra pas vous aider à en trouver la source.

C'est un peu comme d'aller chez le médecin pour lui dire que vous avez un rhume sans lui préciser que depuis deux mois vous vomissez du sang. Et oui! vomir du sang c'est impressionnant du coup on se tait de peur d'avoir un truc grave, alors qu'en en parlant au médecin, il verra que c'est juste un ulcère qui se soigne très bien... à condition d'en parler!

Quentin GARDRAT, Psychothérapie en ligne, Philothérapeute.

Quentin Gardrat Psy sur Le Havre

390 réponses

225 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2023

Bonjour à vous

Je comprends votre état d'angoisse face à toutes les questions que vous vous posez, face à vos lectures et vos découvertes au sujet de certains phénomènes psychologiques. J'entends que cela vous fait souffrir énormément.
Vous dites avoir du mal à formuler cela à votre psy de peur qu'il pense que vous êtes fou.
Comment vous sentez vous face à ce ressenti ? quelles sont les émotions liées à cette idée que "vous pourriez être fou" ?
Vous dites avoir peur des délires et décompensations. ok cette peur est là en vous.
Je vous propose 2 exercices:
1) Je vous invite à aller comprendre d'où vient cette peur ? est ce que dans votre famille on parlait de cela ? y a t'il eu des cas de folie dans votre famille parents ou grands-parents ?
2) Pouvez vous ensuite regarder cette "peur de la folie" en face et la dessiner sur une feuille. Laissez venir ce qui vient et dessinez votre peur de la folie. Comment est-elle ? quelle forme a t'elle ? quel aspect ? quelle(s) couleur(s) ? voulez vous lui donner un nom ?
Ok, maintenant, observez votre dessin et voyez comment vous vous sentez ? ce dessin est votre peur de la folie. C'est une partie de vous qui est en vous et vous n'y pouvez rien. Comment est ce pour vous aujourd'hui d'accepter cette partie de vous ? de la reconnaitre ? de lui laisser une place ?
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner davantage dans ce processus et vous souhaite sincèrement de trouver réponses à vos questions.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1251 réponses

2369 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2023

Bonjour Vava,

Visiblement, vous êtes dans une forme, de piège mental qui se nourrit de lui-même. Plus vous réfléchissez, plus vous mettez des hypothèses, plus vous perdez et vous enfoncez. Je pense que vous ne devriez absolument pas avoir honte de ce qui vous arrive, et vous en ouvrir complètement votre psychologue. De mon côté, je vous conseillerais d'avoir des activités physiques, de faire du sport, de utiliser votre corps, afin d' investir un peu moins votre mental et votre imagination débordante et vous détendre.
Ce qui vous paralyse, ce n'est probablement pas la névrose, ou le délire, mais la peur que cela en soit un. Ce qui vous arrive n'est pas un cas isolé, ces choses là pour se produire chez de nombreuses personnes et sont bien connues. En revanche, il faut comprendre ce qui se cache derrière. C'est pour cela encore une fois que je vous invite à en parler à votre psychologue, ou bien trouver un psychologue avec lequel vous aurez suffisamment confiance pour pouvoir vous ouvrir.

Je vous laisse y réfléchir et reste à votre écoute, avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch
Psychopraticien, gestalt-thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

514 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 135950

réponses