Deuil de mon père

Réalisée par Rosedusoleil · 17 mai 2023 Deuil

Bonjour mon papa est parti le jour de l’anniversaire de mon fils à 91 ans. Les deux dernières années ont été très dures pour lui et pour moi de le voir aussi dégradé, dépendant alors que c’était un homme très sportif et très autonome jusqu’à l’âge de 89 ans. Un avc a fait en sorte que le temps l’a rattrapé. J’ai toujours été sa petite fille chérie et nous avons toujours été très proches. N’habitant pas dans le même pays j’ai toujours fait en sorte de le voir le plus souvent possible sans ou avec mes deux enfants qui ont eu de la chance de grandir avec lui. Aujourd’hui cela fait une semaine qu’il est parti et le vide que je ressens est terrible. Chez moi je suis entourée d’objets de mon père. J’ai aussi ses cendres avec un petit autel que j’ai fabriqué pour lui. Mais j’ai beau être entourée par toutes ses affaires, il me manque et j’ai encore sa dernière phrase qui me trotte dans la tête juste avant qu’il ne soit hospitalisé pour pneumonie. Je n’arrive pas à me dire que je ne l’entendrai plus et que je ne le verrai plus. Je jour de son décès il y a eu juste en face de moi deux immenses arcs-en-ciel est-ce que c’était lui ?? Merci pour votre aide

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 21 MAI 2023

Bonjour,

J’entends combien la perte de votre père est difficile pour vous. La relation proche que vous avez partagée et le vide que vous ressentez maintenant sont des sentiments tout à fait normaux dans le processus de deuil. Vous avez vécu des années de proximité avec votre père, et il est naturel de ressentir un profond manque après son décès. Il est fréquent d'avoir des souvenirs et des pensées persistantes de l’être cher après sa disparition, en particulier des paroles qu'il a prononcées avant son hospitalisation et qui résonnent encore en vous. Ces pensées peuvent refléter votre lien émotionnel fort et votre besoin de continuer à entretenir une connexion avec lui qui n’a pas complétement disparu et demeure dans votre mémoire. Les arcs-en-ciel que vous avez observés, chacun peut donner une signification personnelle à ce genre d’expériences et l’interpréter à sa manière. Vous le ressentez comme un signe de présence, c’est une source de réconfort pour vous, et c’est ce qui a son importance présentement.

Dans votre processus de deuil, il peut être bénéfique de partager vos sentiments et votre chagrin avec des proches, et de rester entourée. Vous pouvez également consulter un.e psychologue qui peut vous aider à traverser cette période difficile et à trouver des moyens d'honorer la mémoire de votre père tout en poursuivant votre propre chemin de vie. Le soutien psychologique lors d'une période de deuil offre un espace et un temps pour exprimer ses émotions, comprendre et naviguer à travers les différentes étapes du deuil, aider à s'ajuster à la perte et aux changements qui en découlent, mais aussi explorer les souvenirs en lien avec la personne aimée. En tous cas, le décès de votre père est encore récent et il est normal que les émotions ressenties soient intenses. Gardez patience et bienveillance envers vous-même, vous avancerez à travers cette période douloureuse et complexe à votre rythme.

Vous pouvez prendre contact avec moi si vous souhaitez approfondir cet échange. Je reste à votre écoute pour vous accompagner et vous aider à éclaircir vos questionnements.
Bien à vous.
Mégane Meslier – Psychologue clinicienne

Mégane Meslier Psy sur Vert-Saint-Denis

126 réponses

939 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 MAI 2023

Bonjour Madame,

Je découvre avec un peu de retard votre message, qui est très touchant : la perte d’un père que vous avez aimé et admiré est très douloureuse.

Les deux arc en ciel : l’essentiel c’est la signification que vous même leur donnez, surtout si elle vous console ne serait-ce qu’un peu.

Donnez vous quelque temps pour traverser votre détresse et pour pleurer votre père, mais faites en sorte de ne pas garder cet « autel » trop longtemps : il faut permettre aux morts de s’en aller…, et les laisser vivre juste dans les cœurs et l’esprit des vivants.

Votre père a certainement vécu une belle vie, et repose en paix aujourd’hui : donnez vous l’autorisation de continuer à l’aimer sans vous interdire de vivre.

Si votre difficulté d’accepter sa mort perdure, vous pouvez aller parler à un-e thérapeute qui vous aidera à traverser votre deuil.

Je vous souhaite de réussir à vous apaiser : votre père le serait aussi, là où son esprit se trouve.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4237 réponses

11656 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MAI 2023

Bonjour Madame,

Votre papa est parti le jour anniversaire de votre fils, ce qui d'évidence a une signification: la vie succède toujours à la mort.
D'après ce que vous indiquez votre papa vous a aidé à élever vos enfants, il était proche de vous. (vous ne parlez pas de conjoint ou de père de vos enfants)
Aujourd'hui il est parti en vous traçant la voie : la vie est dans vos enfants et vous êtes aujourd'hui capable de vivre sans lui. Pour moi les deux arcs en ciel ont cette signification.
Votre père sera toujours avec vous mais la mission qu'il vous laisse est de continuer d'élever (jusqu'au ciel) vos deux petites arcs en ciel.
N'en doutez pas
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4070 réponses

20960 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MAI 2023

Bonjour,
merci pour votre témoignage touchant. Quel amour entre vous et votre papa ! Je ne sais q'il est possible de mesurer à quel point le choc à été violent. Il y a une sensation indicible de vide, d’effondrement, de néantisation du monde qui soudain perd sens.

Cette douleur à tout son sens dans le processus du deuil et elle joue un rôle majeur dans le deuil, qui est "spécialement là pour ne pas oublier le défunt". Elle est un moyen judicieux pour ne rien perdre, ni de soi, ni de l'autre.

La douleur disparait instantanément le jour où le sujet a intimement l’assurance qu’il n’oubliera jamais.

L’enjeu est donc de parvenir à cette assurance que vous ne l'oublierez . Cela peut être particulièrement rendu difficile à cause d’un entourage (y compris médical) qui, croyant bien faire, voudrait vous « détourner de tout ça » afin de vous pousser à « aller de l’avant ». Peu de gens se doutent que pour aller de l’avant, il doit d’abord être entier et avoir l’assurance qu’il n’abandonnera rien de lui, ni rien de l’être précieux qu’il a perdu.

Il ne s’agit donc en aucun cas de lutter contre cette douleur, mais d’en accompagner le sens, la raison, la justesse. Pour cela il faut avoir intégré qu’on ne peut aller de l’avant sans risque, que si rien ne nous manque.

Je pratique la Maïeusthésie ou l’accompagnement pertinent est envisagé sous l’angle de l’intégration et jamais sous l’angle de l’élimination de quoi que ce soit, ou de qui que ce soit. Pour moi, il s’agira de partir de ce que vous exprimez et de vous inviter à le formuler en terme de ressentis.

Puis en continuant le but sera de faciliter l’expression de ce ressenti avec plus de précision. Il convient de comprendre que le ressenti conduit aux parts de soi à réhabiliter, ou au défunt à reconnaître dans les ressentis qui furent les siens au moment de la fin de sa vie.

Je suis à votre disposition pour vous accompagner.
Fabrice Humeau

Fabrice Humeau Psy sur Avignon

11 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour Rose,

Toute mes condoléances pour le décès de votre père.
Ce deuil étant très récent, il vous faudra un peu de temps pour intégrer cette étape naturelle de vie.
Dans un premier temps il vous faut vivre et traverser les émotions qui accompagnent toute perte (tristesse, colère, peur, ressentiment, etc.).
Le petit hôtel que vous avez fabriqué à la mémoire de votre père est une belle façon de lui rendre hommage et de maintenir un lien symbolique avec lui.
En revanche, dans quelques temps, il vous faudra envisager de ne plus vivre "entourée de toutes ses affaires" et vous en séparer, car ces affaires rendent paradoxalement l'absence trop présente et empêchent le deuil.
Avec le temps, vous vous apercevrez, grâce à ou malgré l'absence physique, qu'une autre forme de présence est possible pour nos êtres défunts, plus intérieure, et permanente, et qui constituent leur véritable héritage, affectif et éthique.

N'hésitez pas à vous faire accompagner dans ce cheminement si vous en ressentez le besoin.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching de vie

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1849 réponses

2638 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour

Je suis sincèrement désolé d’apprendre la mort de votre père et je sais malheureusement par expérience ce que vous pouvez ressentir, surtout après deux années très difficiles à l’accompagner et il est toujours bien peu évident et triste de voir la santé de nos vieux parents se dégrader inexorablement et de plus en plus au fil du temps, surtout quand ceux-ci ont eu une vie active comme c’est apparemment la cas de votre père.

Lorsque nous sommes subitement confrontés à leur départ auquel nous ne sommes jamais préparés, même si nous l’avons intellectuellement envisagé, c’est l’incompréhension, voire la sidération, le vide, l’absence que nous ressentons, parfois la colère aussi et bien sûr la tristesse. Il nous faut du temps pour intégrer la mort, l’absence et vous êtes encore sous le choc au bout d’une semaine.

Nous ressentons parfois l’absence et un vide immense et en même temps quand nous sommes au milieu des objets qui appartenaient au disparu, nous le revoyons évoluant parmi ses objets du quotidien et nous nous attendons à le voir surgir, nous entendons encore sa voix comme s’il était encore vivant.

Parfois à certains moments nous sentons sa présence et nous pensons voir un signe de sa part, à travers des synchronicités ou sous forme d’un animal ou d’un phénomène de la nature comme un superbe arc en ciel et en réalité nous ne savons pas comment interpréter ce phénomène car nous sommes face au mystère, mais pourquoi ne pas y croire si cela nous réconforte.

La psychiatre Elisabeth Kübler-Ross, l’experte de référence en matière de deuil a théorisé ce processus et a repéré cinq étapes : le choc, le déni, la tristesse, la résignation et l’acceptation, mais il ne s’agit pas d’un processus linéaire, certaines étapes peuvent durer plus ou moins longtemps, se chevaucher ou même survenir dans un ordre différent car en réalité chaque deuil est unique et nous réagissons tous de manière différente en fonction de notre histoire singulière .

Une chose est sure, la vie ne sera jamais comme avant et si l’expérience du deuil est douloureuse, la perte d’un papa surtout pour une « petite fille chérie » est sans nul doute un choc particulièrement violent.

Le deuil est un processus long et il peut être nécessaire de se faire accompagner par un professionnel dans le cadre d’une thérapie de soutien pour traverser cette épreuve.

Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner sur ce chemin si en vous éprouvez le besoin, je consulte en présentiel mais aussi à distance.

En vous souhaitant bon courage.
Très sincèrement

Jean-Frédéric BLANCHARD
Psychanalyste, psychosomaticien


Jean-Frédéric Blanchard Psy sur Vénissieux

69 réponses

45 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour Rose,

La douleur provoquée par la perte d'un être tant, aimé, est une douleur indescriptible. Cela vous brise le cœur, et peut-être même l'âme, on a la sensation qu'on ne s'en remettra jamais ... C'est une expérience universelle, malheureusement, elle est inhérente à la condition humaine, mais cela ne retire rien à l'intensité de votre ressenti. Donc je suis de tout cœur avec vous et vous présente toutes mes condoléances de façon très sincère. Vous entrez dans un processus de deuil, il faut accepter que cela prenne du temps, et le sens de ce processus et de progressivement accepter cette réalité, mais aussi d'accepter que vous avez une vie devant vous à continuer. Votre père tant aimé, va devoir vivre en vous, dans votre cœur, et dans vos pensées, et la blessure de la séparation doit tout doucement, se refermer et cicatriser comme le ferait une plaie sur le corps physique.
Il est inutile de lutter contre la douleur, elle fait partie du processus, c'est même le sens du mot deuil étymologiquement. Les choses vont évoluer, essayer de faire confiance à ce processus, et si besoin vous faire aider pour traverser cette transition de vie compliquée et douloureuse. Viendra un moment où vous retrouverez votre goût de vivre et des projets pour vous-même et vos enfants, vous ne garderai que de la gratitude et de l'amour pour votre père au fond de votre cœur... Même si il y aura toujours une pointe de douleur, cela ne vous empêchera pas de retrouver le plaisir est la joie.

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch,
Psychopraticien, Gestalt–thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

509 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour
Toutes mes pensées vont vers vous et votre famille dans cette épreuve.
La mort de votre papa est bien trop fraîche pour que vous puissiez aller bien.
Il vous faut faire le deuil mais ne pas oublier que votre papa reste à vos côtés.
Peut-être que sa présence physique n'est plus parmi vous mais il fait partie de qui vous êtes et de ce qui vous entoure.

Il y a des personnes qui pendant le deuil ont besoin d'un accompagnement ce qui leur permet de traverser l'épreuve avec un peu plus de douceur.

N'hésitez pas à vous faire aider pour avancer plus sereinement.
Je reste à votre disposition

Cynthia Dauchel
Psychopraticienne et Art-thérapeute

Cynthia Dauchel Psy sur Lucéram

41 réponses

33 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Je vous présente mes sincères condoléances pour la perte de votre père bien-aimé. Le deuil est une expérience complexe et individuelle, et il est naturel de ressentir un profond sentiment de vide et de tristesse après la disparition d'une personne aussi importante dans votre vie. La difficulté d'assister à son déclin au cours des deux dernières années peut avoir ajouté une couche supplémentaire de tension émotionnelle.

Il est compréhensible que vous vous sentiez entouré des affaires de votre père et que vous continuiez à entendre ses dernières paroles résonner dans votre esprit. La présence de ces rappels peut être à la fois réconfortante et stimulante pour vous aider à surmonter votre chagrin. Chacun réagit différemment à la perte d'un être cher et la guérison prend du temps. Permettez-vous de faire votre deuil et d'assimiler vos émotions à votre propre rythme.

En ce qui concerne les arcs-en-ciel que vous avez vus le jour de son décès, il est important de se rappeler que l'interprétation de tels signes est subjective. Certaines personnes trouvent du réconfort en les percevant comme des messages d'êtres chers disparus, tandis que d'autres les considèrent comme des coïncidences. Si les arcs-en-ciel vous ont apporté un sentiment de réconfort ou de connexion, vous pouvez choisir de considérer cette interprétation comme une source personnelle de réconfort.

Pendant cette période difficile, pensez à chercher du soutien auprès de votre entourage. Partagez vos sentiments et vos souvenirs avec des membres de votre famille ou des amis proches qui peuvent comprendre votre chagrin. En outre, le recours à un conseiller en matière de deuil ou à un thérapeute peut vous fournir des conseils précieux et vous aider à traverser le processus de deuil.

N'oubliez pas de faire preuve de patience et de compassion envers vous-même pendant que vous vous adaptez progressivement à la vie sans la présence physique de votre père. Chérissez les souvenirs que vous avez partagés et honorez sa mémoire de la manière qui vous semble la plus significative.

Lorena Salthu Psy sur Paris

779 réponses

2622 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MAI 2023

Bonjour

Vous venez de vivre des moments très douloureux. Voir se dégrader la vie de ses parents et ne pouvoir rien faire, puis vivre leur départ est une véritable épreuve. il est tout à fait normal que vous ayez ce vide en vous.

Le deuil prend du temps. On compte environ 7 étapes qui dureront plus ou moins une année. Ces étapes ne sont pas linéaires, on fait des retours en arrière puis on progresse à nouveau.
Vous êtes encore dans ce moment où il y a une forme de déni. Vous retenez en quelque sorte l'être cher par ces objets dont vous vous entourez. Vous revivez ces moments en boucle. Il faut du temps au cerveau pour concrétiser l'absence.
La tristesse et l'effondrement sont inéluctables, c'est la désespérance. Vous connaîtrez certainement la colère et le marchandage : comme une attitude souvent agressive envers soi-même ou son entourage qui est accompagnée de "pensées magiques" comme par exemple "si je fais ça, il va revenir…"
Vous passerez par la résignation : C’est l'abandon de cette lutte au cours de laquelle la personne peut avoir le sentiment d'avoir tout essayé pour revenir à la situation perdue. Elle n'a aucune visibilité de ce qu'elle peut faire. Elle agit au gré des circonstances. Cette résignation peut aussi se composer de rejet. par exemple : « C'est la vie, Dieu est en contrôle ».
Puis arrivera la phase d'acceptation et le fait d'être plus objective . C'est à cette étape qu'on fait le point sur les bons et les mauvais moments, qu'on peut se projeter vers l'avenir et qu'on se sent mieux psychiquement.
Enfin viendra la reconstruction, à votre rythme .

Sachez que parler peut vous aider au fil de ces étapes qui sont cependant nécessaires à notre cerveau pour arriver à la reconstruction de soi. Il vous faudra beaucoup de temps après cette dure épreuve, mais oui vous ressortirez finalement en gardant tout ce qui a été positif dans votre mémoire.

Avec toute ma bienveillance. Bon courage.
----Olga SERO-GUILLAUME----
NEURACOSME
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---

Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

357 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Deuil

Voir plus de psy spécialisés en Deuil

Autres questions sur Deuil

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134350

réponses