Difficulté avec mon fils de 3 ans

Réalisée par Marion Desset-Raynal · 12 avril 2023 Psychologie enfant

Bonjour,
Mon fils aura 3 ans et demi en juin. Il est en petite section, il est donc rentré à 2 ans et demi en maternelle.

Il a toujours été "speed" comme enfant, il ne tiens trop en place et depuis un mois ça devient compliqué. Il est également constamment en colère. Un rien le contrarie. Par exemple, il va se cogner contre la table, il va crié et demander à se qu'on casse la table.
Il nous parle mal dès qu'on le fache ou le reprend (je ne veux plus te voir, je veux que tu partes pour de vrai, je t'aime plus, t'es méchante, etc).
Il nous tape également dès qu'il est en colère. Il ne retient que la fin, qu'on l'a faché mais ne veut pas entendre que nous l'avons fait parce qu'il nous a crié dessus ou tapé.
Il cherche aussi nos limites, nous pousses à bout. Il refuse tout ordre ou directive.
Bref.... Très difficile depuis un mois.

Le sommeil est aussi compliqué. Il s'endort tard, vers 23h. Le seul moyen est de supprimer la sieste pour espérer qu'il s'endorme à 21h pour un réveil vers 7h30.

Il y a des enfants qui se sont moqués de son prénom à l'école et qu'ils l'embêtent. J'ai du intervenir mais il reste très en colère encore. Son comportement à d'ailleurs changé depuis cette histoire et depuis que je suis intervenue.
C'est comme s'il ne comprenait pas qu'on puisse être méchant. Il va spontanément vers les gens, pour parler, jouer etc. Il a été rejeté par ces enfants et je pense qu'il l'a vraiment mal vécu.

Il a un vocabulaire très riche, commence à additionner, sait bien compter. Il adore les livres type Kididoc des pourquoi, le corps humain etc. Il pose constamment des questions pour tout comprendre. Il est très sensible et fait attention aux autres.

Avec mon mari on vit mal cette situation car je perds patience et passe min temps en ce moment à crier ou me fâcher. Je vois que je n'arrive pas à lui donner ce dont il a besoin.

Je vous remercie pour vos conseils.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 14 AVRIL 2023

Bonjour Marion,

Tout d'abord, je tiens à vous dire qu'il n'est pas facile d'avoir un enfant de 3 ans pour plusieurs raisons:
- il fait des "crises de colère"/tantrum : c'est un comportement normal et le signe d'un développement sain mais c'est épuisant pour les parents
- il est difficile pour lui de comprendre que les autres peuvent avoir une opinion ou une expérience différente de la sienne. En effet, votre fils est dans l'incapacité de prendre en compte le point de vu d'autrui
- il est en cours "d'individuation", il comprend qu'il a sa propre personne, il souhaite être indépendant et penser par lui même. Conséquence ? il désobéit, il vous ignore et il vous défi.
- son cerveau est encore jeune ce qui explique des réactions parfois perçues comme "agressives, impulsives ou explosives".

A tout cela s'ajoute ces moqueries à l'école...
Avez vous l'impression que votre fils est plus difficile depuis cet évènement ? Il a toujours eu des difficultés à s'endormir ou c'est récent ?

Je reste disponible si vous voulez que nous réfléchissions ensemble à des pistes afin de mieux comprendre votre fils.

Bien à vous

Chloé Vermeersch
-----
Psychologue spécialisée dans le développement de l'enfant et de l'adolescent
Guidance Parentale
Consultation en ligne uniquement

Chloé Vermeersch Psy sur Montpellier

56 réponses

639 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AVRIL 2023

Bonjour Marion,

Tout d'abord, merci de votre témoignage et confiance.

Dans un premier temps, vous pouvez commencer par lister tout ce que vous aimez chez votre fils, cela devrait vous aider pour le 1er petit pas que je vous propose de réaliser ensuite.
Vous avez d’ailleurs commencé à le faire dans votre témoignage à travers lequel on peut ressentir tout l’amour que vous avez pour votre fils. Exploitez cela même si c’est difficile pour vous en ce moment.
Le premier petit pas est donc de remarquer tout ce votre enfant fait de bien. En moyenne, un enfant reçoit 9 critiques pour 1 compliment. Et si l’enfant n’arrive pas à avoir de l’attention positive, il se met à rechercher de l’attention négative.
Pour améliorer le comportement de votre fils, il faut donc remarquer chaque petit pas effectué dans la bonne direction et utiliser le compliment descriptif.

En ce qui concerne l’expression de sa colère, les tout-petits n'ont pas la capacité à contrôler leurs émotions et agissent de manière impulsive.
Pour l’accompagner à mieux gérer sa colère, vous pouvez :

- Décrire ce que votre fils ressent pour l'aider à verbaliser ce qu'il n'arrive pas encore à dire et être dans l’empathie de ses émotions. Par exemple, sur les moqueries « Je comprends ce que tu ressens. Tu as dû être triste et peut être aussi en colère à cause des autres enfants ? »

- Rassurez le toujours sur l’amour inconditionnel que vous lui portez.

- Répéter jusqu’à ce qu’il l’intègre (cela peut prendre plusieurs jours, peut-être même semaines) qu’il a le droit d’être en colère, mais que vous n’acceptez pas la violence et qu’il n’a pas le droit de griffer, mordre, taper.

Ce sont des premiers éléments de réponse, mais n'hésitez pas à me contacter pour un accompagnement plus approfondi pour accompagner votre fils dans la gestion de ses émotions.

Bien à vous,

Céline Uriet
Coach Parentale
Insta : happyfamily_by_celine

Céline Uriet Psy sur Genas

17 réponses

494 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AVRIL 2023

En tant que psychothérapeute, je comprends que vous traversiez une période difficile avec votre fils de 3 ans et demi. Il semble qu'il présente des comportements difficiles à gérer, tels que l'agitation, la colère, la recherche de limites et des problèmes de sommeil. Il a également été confronté à des expériences d'intimidation à l'école, ce qui semble avoir eu un impact sur son comportement.

Il est important de reconnaître que ces comportements peuvent être normaux pour un enfant de cet âge, mais qu'il peut bénéficier d'un soutien professionnel pour mieux comprendre et gérer ses émotions. En tant que psychothérapeute, je vous recommande de prendre rendez-vous en ligne à mon cabinet pour une évaluation approfondie de la situation de votre fils.

Lors de la thérapie, nous pourrons explorer les facteurs sous-jacents qui pourraient contribuer à ses comportements difficiles, tels que son tempérament, son développement émotionnel et social, ainsi que ses expériences à l'école. Nous pourrons également travailler sur des stratégies de gestion du comportement adaptées à son âge, ainsi que sur des techniques de régulation émotionnelle pour l'aider à mieux gérer sa colère et ses frustrations.

La thérapie peut également vous offrir un espace pour explorer vos propres réactions et émotions en tant que parent, et vous fournir des outils pour mieux gérer la situation à la maison. Nous pourrons également collaborer avec l'école pour élaborer des stratégies de soutien pour votre fils à l'école.

Il est important de noter que la thérapie avec les jeunes enfants se déroule souvent de manière ludique et adaptée à leur développement, afin de les aider à s'exprimer et à comprendre leurs émotions de manière appropriée à leur âge.

Je vous encourage vivement à prendre rendez-vous en ligne à mon cabinet pour que nous puissions travailler ensemble pour comprendre et soutenir les besoins émotionnels de votre fils, ainsi que pour vous offrir du soutien en tant que parent.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

90 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2023

Bonjour,
Avez-vous consulté un neuropsychologue ou pédiatre en expliquant tous ces symptômes ?
Je vous encourage vivement à le faire afin d'éloigner tout trouble pathologique car il existe des traitements pour cela et l'enfant le vivra mieux.

Courage.
Fouzia FOUFA

Fouzia FOUFA Psy sur Marseille

100 réponses

214 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2023

Bonjour,
Vous dites qu'on s'est moqué de votre fils a l'école à cause de son prénom, est ce partir de ce moment là que le caractère de votre fils a changé ? Ou c'était déjà bien avant ?

Quoiqu'il en soit, votre enfant a besoin d'être canalisé d'un part et avoir des limites.
Il serait nécessaire de vous poser des questions ciblées et de travailler avec votre fils pour réguler ses émotions.
Mon approche est pertinente dans ce sens (voir mon profil).

Cordialement
Hypnothérapeute clinique- Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5290 réponses

30177 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2023

Bonjour Madame,

Votre enfant est rentré très jeune à la maternelle, les obligations scolaires ne prennent pas en considération le processus de développement psycho-affectif et cognitif des petits, notamment la plaque tournante des émotions qui est en pleine ébullition.
Il ne peut pas encore canaliser ses émotions, il est tel un volcan en irruption.
Sa colère transcrit son grand mal être, il projette sur vous sa souffrance, c'est le mécanisme de défense qu'il utilise pour soulager sa psyché et aussi pour vous faire passer un message, celui de ne pas être bien.
Vous parlez d'enfants s'étant moqués de lui et de son prénom , mais c'est très humiliant et il ne peut que transcrire sa tristesse par une colère exacerbée.
Il est par ailleurs très éveillé, ces faits dérangent souvent les autres.... Il y a de l'envie en filigrane de toutes ces attitudes.
Vous devez le soutenir, lui expliquer par des mots simples ou des métaphores ou des histoires courtes pourquoi il est dans l'émotion de la colère et visiblement aussi de la tristesse, qu'est-ce qu'il pourrait faire quand il sent la colère monter en lui, pour commencer à apprendre à maîtriser ses émotions.
Je reçois souvent des parents avec des problématiques du même ordre.
Il faut passer par le jeu pour lui faire sortir ses sensations si toxiques et l'apaiser.
Gardez toujours une grande patience, ne rien lâcher car il se sentira encore plus seul face à son angoisse.

Je reste à votre écoute en téléconsultation si vous le souhaitez en toute bienveillance et avec empathie.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en psychothérapie
Thérapeute d'aide à la parentalité

Vous pouvez consulter mon site web sous mon prénom et nom.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

881 réponses

8066 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2023

Bonjour Marion
Il exprime de cette façon que qqc ne va pas pour lui
Avez vous une idée de ce qui peut le mettre mal?
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6316 réponses

3351 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2023

Bonjour,
Votre petit garçon cherche à vous dire quelque chose mais parce qu'il ne sait pas exprimer , ni même identifier l'origine de son mal être, il a trouvé cette solution de se mettre en colère pour vous interpeller parce que pour lui, c'est de cette façon qu'il voit que vous vous intéressez à lui.
La colère est souvent liée à la blessure d'injustice, elle-même corrélée à la peur du rejet. On voit déjà qu'il a vécu, et vit peut-être encore,le rejet et l'injustice à l'école. Il faut savoir cependant que ces peurs se déclenchent dans le cadre familial, plutôt en lien avec le parent du sexe opposé et se réactivent dans différentes situations quand quelque chose rappelle ce qu'on a déjà vécu. Souvent, un questionnement poussé des parents, hors la présence de l'enfant, permet de dégrossir, de cibler les causes potentielles du sentiment de rejet et d'injustice. Ce sentiment ne correspond pas forcément à une réalité objective : une parole, une attitude, une comparaison négative, une exigence peuvent faire naître l’impression d'un amour "conditionnel" parce que le petit enfant prend tout au premier degré et ne sait pas verbaliser sa souffrance. Sachez aussi que lorsque vous le "fâchez", vous renforcez ce sentiment d’injustice parce qu'il voit qu'il n'est pas compris.
Dans la plupart des cas, ce dont l’enfant a besoin c'est dêtre rassuré sur l'amour qu'on lui porte, sans condition.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4363 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2023

Bonjour Marion,

Vous semblez avoir trouvé la cause de son comportement, dans le fait qu'il ait été moqué.
Son comportement avec vous traduit le fait qu'il vous en veuille de ne pas avoir su le protéger (ce que vous ne pouviez faire bien sûr).
Le fait qu'il vous demande de l'aider à casser la table est sans doute relié à la notion d'obstacle qu'il a rencontré et dont il n'arrive pas à se débarrasser.
La solution n'est pas de crier plus fort que lui mais de le faire parler sur ses relations à l'école et de lui donner les bons conseils pour accepter que tout le monde n'est pas gentil et qu'il ne doit pas prendre cela pour lui.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3889 réponses

20299 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2023

Bonjour Marion,
Il est tout à fait compréhensible que vous et votre mari soyez stressés et inquiets face à son comportement. Il est utile de comprendre que le comportement de votre enfant est probablement le résultat d'une combinaison de facteurs, tels que son développement cognitif et émotionnel, son environnement familial et social, ainsi que les événements qu'il a vécus récemment.

Une première étape importante est de prendre le temps d'écouter votre fils et de comprendre ce qui se passe pour lui. Essayez de parler avec lui calmement et de manière ouverte pour savoir ce qui le préoccupe pour qu il agisse de cette manière avec colère ,pour ce faire(vous pouvez également vous aider à l aide de l art thérapie) Vous pouvez également parler avec son enseignant ou l'équipe éducative pour savoir comment il se comporte à l'école et s'il y a des problèmes de comportement ou d'interaction avec les autres enfants.

Il est également important de fixer des limites claires et cohérentes avec votre fils en ce qui concerne son comportement inapproprié. Cela peut inclure des conséquences pour ses actions, mais également des encouragements positifs pour ses comportements positifs. Il est important que vous et votre mari soyez sur la même page quant à la manière de gérer son comportement.

En ce qui concerne son sommeil, il peut être utile de fixer une routine de sommeil régulière pour l'aider à se coucher plus tôt. Cela peut inclure des activités calmes avant le coucher, comme la lecture ou la musique douce, pour l'aider à se détendre. Il est également important de limiter les écrans avant le coucher, car cela peut perturber son sommeil.

Enfin, il peut être utile de rechercher des ressources supplémentaires pour vous et votre fils, telles que des groupes de soutien pour les parents ou des professionnels de la santé mentale pour les enfants. Ils pourraient vous aider à mieux comprendre ce qui se passe pour votre fils et vous donner des conseils sur la manière de l'aider à traverser cette période difficile.

Dans l'ensemble, il est important de garder à l'esprit que le comportement de votre fils est probablement temporaire et qu'il a besoin de votre soutien et de votre amour pour surmonter cette période difficile.
Gardez courage, être à l écoute de son enfant est déjà un pas vers la réussite ! Très bonne journée.
Thalia Inna
Praticienne en psychologie et hypnose
PNL, EMDR
En visio et presentiel

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

919 réponses

1067 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2023

Bonjour Marion,

Il semble que votre enfant traverse une période difficile et vous vous sentez, à juste titre, dépassé et frustré. D'après ce que vous avez décrit, il semble que votre enfant ait des comportements difficiles, comme le fait de vous frapper, de crier et de vous parler mal. Ces comportements peuvent être très difficiles à gérer en tant que parent, et il est important de chercher du soutien et des conseils pour vous aider à les gérer.

Tout d'abord, il est important de se rappeler que votre enfant est encore très jeune et qu'il a probablement du mal à exprimer ses sentiments et ses émotions de manière plus constructive. Il est important d'essayer de rester calme et patient face aux comportements difficiles, et d'adopter vous-même un comportement positif. Si votre enfant vous voit vous mettre en colère ou crier, cela peut aggraver la situation et la rendre plus difficile à résoudre.

Il est également important de fixer des limites claires et cohérentes avec votre enfant. S'il peut être tentant de céder à ses exigences ou à ses demandes pour éviter les conflits, cela peut en fait renforcer les comportements négatifs. Essayez d'établir des règles claires et des conséquences pour les comportements inacceptables, et assurez-vous de les suivre de manière cohérente.

En ce qui concerne les habitudes de sommeil de votre enfant, il peut être utile d'établir une routine cohérente à l'heure du coucher pour l'aider à se détendre et à se préparer à dormir. Il peut s'agir d'un bain chaud, de la lecture d'une histoire ou de l'écoute d'une musique apaisante.

En ce qui concerne l'incident de harcèlement à l'école, il est important d'apporter un soutien émotionnel à votre enfant et de le rassurer. Faites-lui comprendre que ce n'est pas de sa faute et que vous êtes là pour le soutenir. Il peut également être utile de parler à son enseignant ou à son conseiller scolaire afin de régler le problème et de prévenir d'autres incidents.

Enfin, si vous avez du mal à gérer vos propres émotions et réactions, il peut être utile de demander le soutien d'un thérapeute ou d'un conseiller. Ils peuvent vous fournir des conseils et des stratégies pour gérer le stress et les émotions difficiles, ainsi qu'un soutien pour le comportement de votre enfant.

Dans l'ensemble, il est important de se rappeler que les comportements difficiles font partie de l'enfance et qu'avec de la patience, de la constance et du soutien, vous pouvez aider votre enfant à apprendre des façons plus constructives de s'exprimer.

Lorena Salthu Psy sur Paris

761 réponses

2547 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2023

Bonjour Marion,

Votre enfant exprime un mal être. Vous parlez de son entrée en maternelle qui est une véritable étape pour sa vie. C’est un grand changement où il a pu perdre ses repaires.
Y’a t-il eu des changements à la maison ? Comment est votre lien à son papa ?
Un enfant de 3 ans est tout petit. Renforcer le cadre ne va qu’augmenter son stress et son agressivité.
A priori votre enfant est très sensible. S’il est en tension, c’est qu’il y a trop de pression sur lui. Cela peut être une pression très subtile, mais une forme d’hyper exigence, ou attente qui l’oppresse.
C’est important de lui apporter beaucoup de chaleur et d’enveloppement. Je parle également de chaleur vestimentaire. Il n’est pas question de le su rhabiller. Mais bien souvent les adultes sur-évalue la capacité de l’enfant à s’auto-réguler au niveau thermique.
C’est important d’avoir des habits en coton ou en soie plus des Lainages.
La chaleur est capital pour un enfant : c’est aussi une façon de se sentir entouré.
Quand un enfant va mal, il faut questionner le comportement de l’adulte autour de lui. Sans tomber dans la culpabilité. Mais son mal être est une invitation à changer quelque chose à ce niveau là.

Je suis à votre écoute,

Chaleureusement,

Chantal Michel, Thérapeute

Chantal Michel Psy sur Chatou

396 réponses

1059 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2023

Bonjour Marion,
L'arrivée en maternelle vers 3 ans correspond à un changement de stade de développement. Votre fils a visiblement toutes les capacités intellectuelles pour être en maternelle mais entrer dans un grand collectif demande aussi le développement des capacités de socialisation avec les autres et, notamment, la capacité à comprendre qu'on n'est plus le centre du monde, que les autres ont des besoins aussi et que tous nos désirs ne seront pas satisfaits. Ce développement ne se fait pas toujours sans mal et crée beaucoup de frustrations chez l'enfant. Les choses ne se passent pas comme il veut. Et il va falloir qu'il accepte cette réalité. C'est nécessaire pour apprendre à jouer avec les autres. Pour cela, il a besoin de limites claires. Non il n'a pas le droit de faire du mal aux autres. Et il a besoin aussi de bienveillance, je comprends que c'est dur pour toi. Je suis là. Mais c'est non.
Mettre les limites, poser le cadre sera très aidant pour ses relations aux autres, son sommeil et son comportement en général.
Ensuite, il est aussi normal qu'il puisse s'opposer à certains moments. Ce n'est pas une pathologie ! Mais il doit apprendre que ses désirs ne sont pas plus importants que les besoins des autres.
Votre situation est une situation que je rencontre souvent et elle est relativement facile à régler.
Je suis à votre disposition si vous le désirez
Nathalie Bogren

Nathalie Goursolas Bogren Psy sur Sallanches

68 réponses

69 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2023

Bonjour,

Votre enfant est très sensible et ne supporte pas l’injustice, de ressentir les moqueries des autres enfants et quelques choses qui le touche profondément, important d’être à son écoute et qu’il puisse avoir un espace bienveillant pour exprimer ses émotions, chez vous il relâche les tensions de sa journée.

Vous pouvez l’amener voir un kinesiologue pour libérer ce que lui n’arrive peut être pas à faire.

Soyez à son écoute, c’est un enfant très avancé dans son évolution et il n’a pas encore cette maturité émotionnelle pour gérer ce remue ménage intérieur.

Le livre des émotions peut l’accompagner aussi.

Reconnaître ce qu’il ressent car il peut se sentir incompris.

N’hésitez pas si besoin d’en parler.

Laetitia Rouquayrol
Thérapeute Holistique - énergéticienne - médium - guide spirituel

Laetitia Rouquayrol Psy sur Beauvoisin

84 réponses

37 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychologie enfant

Voir plus de psy spécialisés en Psychologie enfant

Autres questions sur Psychologie enfant

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses